Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Les patients du CHL dénoncent la lenteur du service des Urgences et interpellent les pouvoirs publics

Auteur/Source: · Date: 21 Mai 2008
Catégorie(s): Santé

Le Centre Hospitalier de Libreville (CHL), communément appelé (Hôpital général), l’un des plus vieux et plus grand centre hospitalier du pays, frappent aujourd’hui par la vétusté de ses bâtiments, quand bien même en réfection, et la lenteur de ses services, notamment les urgences où une lenteur notoire est constatée, laissant parfois des patients mourir par manque de premiers soins et par négligeance au vue de tous; une situation qui exaspère et pousse les malades et les populations à interpeller les responsables du secteur de la Santé publique pour apporter des solutions idoines en vue de redonner son lustre à ce secteur clé dans la chaîne de développement, a constaté GABONEWS.

La réfection de cet hôpital, entamée il y a quelques mois, arrive à point nommée certes, mais a entraîné la délocalisation de certains services notamment ceux des urgences qui aujourd’hui, sont logés dans un cadre provisoire exigu et ne répondent pas aux bessoins sans cesse croissant des populations.

Autre problème crucial à décrier, le manque de médecins, situation qui n’est donc pas pour plaire aux nombreux patients qui défilent de jour comme de nuit dans ce service qui apparaît comme le centre de l’hôpital, en ce sens qu’il est le lieu des soins de première nécessité et les traitements d’attaques d’où tout le sens de son nom « Urgence ».

Aussi, en dépit de l’étroitesse des locaux provisoires des Urgences, les patients dénoncent le manque de personnels soignants de garde dans ce service dit « central », à tel enseigne que c’est un seul médecin qui s’occupe d’enregistrer les malades, de les consulter, de prélever des échantillons pour analyse, de prescrire les bons d’examens, les interprètes avant de prescrire une ordonnance définitive, le tout à la chaîne et au cours de la même nuit.

« Il y a des personnes qui rendent l’âme ici, tellement les services sont lentes et c’est anormal qu’au troisième millénaire de telles choses puissent encore arriver, nous venons au CHL par manque de moyens car ceux qui en ont vont directement dans des cliniques privées où sous traitent encore ces même médecins et sont très vite pris en charge et mieux traités », a déclaré un malade fatigué d’attendre.

Soulignons que le service provisoire des Urgences du CHL se concentre dans deux salles: la première est réservé aux Urgences simples (consultations, examens, malaises…) et la seconde aux grandes Urgences à savoir: les accidents aux blessures critiques, aux crises délicates…)

Retenons que cette lenteur entraîne le désarroi des malades qui sont très souvent obligés de s’allonger à même le sol par manque de places assises et sous le poids de la fatigue et de la maladie le tout sous le regard du personnel soignant. 


SUR LE MÊME SUJET
Deux hélicoptères et 10 ambulances pour des urgences
Des sources précisent que des dispositions sont même prises pour faire face à des attaques chimiques. Il s’agit d’une grande première dans l’histoire de la CAN, selon les responsables du comité d’organisation gabonais. Les hélicoptères ont été pré positionnés à Franceville et Libreville, les deux villes gabonaises qui abritent respectivement les matchs des groupes D et C. Lors du match d’ouverture à Bata, en Guinée Equatoriale, la sécurité était draconienne tout autour et dans le stade. Outre les policiers et gendarmes déployés depuis les premières heures de la journée, des éléments des forces spéciales en tenues de camouflage avec tous leurs atours impressionnants et ...
Lire l'article
Inquiétés par l’interruption brusque des travaux liés à l’embellissement du rond-point de Nzeng-Ayong (6ème arrondissement de la commune de Libreville), les habitants dudit quartier, notamment des jeunes, en maque de lieu de loisirs, ont unanimement dénoncé, lors d’un passage des reporters de GABONEWS, la lenteur observée dans l’avancement de ce chantier. « Pour moi, les travaux avancent du moment où je vois les gens trainer par là. Cet espace permet de se récréer car, c’est un lieu de repère et de rendez-vous », analyse Léonce Moutounéné (20ans, élève). « Je trouve qu’il y a un léger retard et on voit que le ...
Lire l'article
La Fondation Sylvia Bongo Ondimba a organisé une table ronde sur la situation de la veuve mercredi dernier à Libreville, en prélude à la commémoration, le 23 juin prochain, de la première journée internationale dédiée à la veuve et à l'orphelin. Il a été question pour les participants à cette table ronde essentiellement animée par des Universitaires, des représentants de l'administration publique, des experts juridiques et sociaux, de sensibiliser les pouvoirs publics sur des problèmes de maltraitance, de spoliation, de déchéance morale et économique auxquels sont régulièrement confrontées les veuves au Gabon. Rappelons que dans le cadre de son engagement en faveur ...
Lire l'article
Le défilé commémoratif de la fête des travailleurs organisé ce samedi sur le front de mer par la Confédération Gabonaise des Syndicats (COSYGA) et la Confédération Gabonaise des Syndicats Libres (CGSL), a été sanctionné par la présentation de leurs revendications aux pouvoirs publics, a constaté GABONEWS. Nous vous proposons in extenso la teneur de cette plateforme révendicative. TEXTE INTÉGRAL « 1-La récupération de la SEEG (Société d’Energie et d’Eau du Gabon) ou de trouver deux autres repreneurs dont l’un pour l’eau et l’autre pour l’électricité 2-Insistons sur la suppression de la contribution spéciale sur laquelle il est curieusement prélevée encore la TVA ...
Lire l'article
La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) organise les 4 et 5 février prochains à Libreville un colloque sur le thème: « Urgences et catastrophes au Gabon: quels apports de la CNSS à travers son service médical d’urgence et de réanimation (SMUR)?». Ces assises devraient, à terme, permettre à la CNSS de pouvoir jauger de ses capacités de gestion des catastrophes et accidents de travail de ses employés, tout en dynamisant et en rendant plus performantes les différentes missions assignées au SMUR. Les travaux se dérouleront au palais des conférences de la Cité de la démocratie de Libreville, sous le haut ...
Lire l'article
Dans un entretien accordé à la presse nationale, le Directeur général du Centre hospitalier de Libreville (CHL), le Dr Max Limoukou, expliquant la fermeture de certains services de l’hôpital a révélé mardi que: « Le Centre hospitalier de Libreville reçevait plus de 2000 malades par jour et plus de 300 mille patients par an». Lors de cet entretien demandé par la presse locale et internationale, le Directeur général du CHL a sollicité l’indulgence et la compréhension des patients au sujet de la fermeture de certains services de l’hôpital pour des raisons de réhabilitations pour les uns et d’extension ou de ...
Lire l'article
Des patients non reçus, vendredi, au service de consultation du Centre de traitement ambulatoire (CTA), de Libreville ont qualifié de ''désagréable'' la posture du personnel soignant à leur égard. « Je suis là depuis 5 heures du matin. Le CTA a ouvert ces portes à 8 heures et certains infirmiers et médecins ne reçoivent que par affinité et marginalisent les autres patients », a déclaré une jeune femme de 22 ans, venue faire des tests du Vih /Sida. « C'est comme ça tous les jours et lorsqu'on avoisine les 30 à 40 patients, ils ne reçoivent que 5, parfois 10 personnes et ...
Lire l'article
Un service minimum sera assuré suite à fermeture pendant trois mois du service d’urgence du Centre hospitalier de Libreville, le plus grand hôpital du Gabon, apprend on ce vendredi du directeur général de l’institution, Max Limoukou. Selon M. Limoukou, un tri après audition sera fait à l’accueil de malades et les moins affecté seront orientés vers des spécialistes et les médecins généralistes se chargeront des autres cas. ''Une prise en charge totale du malade sera assurée sur place, de même qu'un lieu d'accueil, un bloc opératoire et deux salles de réanimation, une pour les urgences pédiatriques et l'autre pour les urgences de ...
Lire l'article
Les services des urgences du Centre l'hospitalier de Libreville, (CHL) seront fermés aux patients à compter de ce mercredi pour les travaux d'agrandissement. La vétusté des locaux et le non renouvellement du matériel médical sont les causes de la fermeture de ce service le plus sollicité de cette structure hospitalière. La durée des travaux n'a pas été déterminée. Le Centre hospitalier de Libreville (CHL), structure de référence dans le domaine de la Santé publique, la plus grande et la première structure sanitaire au Gabon a un service des urgences qui accueille plus de 100 patients par jour. Ses structures démodées sont en réfection ...
Lire l'article
C’est un véritable calvaire que vivent les malades qui sont conduits aux services des urgences du Centre hospitalier de Libreville (CHL) pour y recevoir les premiers soins. La capacité de ces services, pourtant dits d’urgences, ne répond plus aux exigences et à la demande, sans cesse croissante, des patients. Manque du personnel qualifié, infrastructures obsolètes, les services d’urgence du CHL n’inspirent plus confiance aux malades. Il devient très fréquent d’y trouver des patients qui passent des journées entières avant d’être reçus « en urgence ». Le cas de Paul Mboumba, un malade interrogé par GABONEWS, décrit toute la tragédie qui sévit ...
Lire l'article
Deux hélicoptères et 10 ambulances pour des urgences
Les jeunes de Nzeng-Ayong dénoncent la lenteur dans l’exécution de l’édifice du rond-point
Les pouvoirs publics sensibilisés aux problèmes de maltraitance des veuves au Gabon
Fête du 1er mai : La CGSL et la COSYGA présentent leurs revendications aux pouvoirs publics
Gabon: Colloque sur les « Urgences et Catastrophes au Gabon » mercredi et jeudi à Libreville
Gabon: Santé: Le CHL reçoit plus 2000 patients / jour et plus 300 mille patients l’an
Gabon: Santé: les patients du CTA dénoncent les conditions d’accueil
Gabon : Un service minimum assuré suite à la fermeture du service des urgences du CHL (DG CHL)
Gabon: Les services des urgences du Centre hospitalier de Libreville désormais fermés aux patients
Gabon: CHL: des patients perfusés sur des bancs dans les couloirs des services des urgences


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Mai 2008
Catégorie(s): Santé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*