Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Libreville à la recherche des outils de gouvernance de la filière bois dans la sous région

Auteur/Source: · Date: 24 Mai 2008
Catégorie(s): Economie

«L’évolution de la gouvernance pour la gestion durable des écosystèmes forestiers dans le bassin du Congo», c’est face à ce défi que les décideurs de l’administration forestière africaine et les représentants des ONG internationales ont ouvert le 23 mai dernier à Libreville, un atelier visant à adapter les outils de régulation à l’évolution de l’exploitation forestière dans la sous région.

L’Association interafricaine des industries forestières (IFIA) a ouvert le 23 mai dernier dans la capitale gabonaise un atelier de réflexion sur l’adaptation des outils de régulation pour faire face à l’évolution de l’exploitation forestière dans le bassin du Congo, avec le soutien du Partenariat pour les forêts du bassin du Congo (PFBC).

«L’évolution de la gouvernance pour la gestion durable des écosystèmes forestiers dans le bassin du Congo» est le défi majeur de ces assises, qui vise notamment à mettre en exergue l’impact de la percée des opérateurs asiatiques dans l’exploitation des forêts du bassin du Congo.

Avec la participation du ministre congolais de l’Economie forestière, d’une cinquantaine de représentants d’ONG environnementales, de bailleurs de fonds et de représentants de la Commission des forêts d’Afrique centrale(COMIFAC), les décideurs de l’administration forestière africaine vont tenter d’identifier de nouveaux outils de régulation permettant d’établir un dialogue avec les nouveaux opérateurs de l’exploitation forestière dans la sous région pour une gestion concertée et durable des écosystèmes du bassin du Congo.

«Le nombre croissant d’entreprises asiatiques installées dans plusieurs pays de l’espace COMIFAC, nécessite la mise en place de codes forestiers intégrant le plan d’aménagement des forêts de production» a expliqué le secrétaire général de l’IFIA, Hervé Bourguignon.

La coopération accrue entre les pays émergents asiatiques, notamment la Chine, et les pays du bassin du Congo, engage le plus souvent le soutien au développement contre l’exploitation des ressources naturelles, notamment le bois. L’augmentation du nombre de contrats accordant des permis d’exploitation forestière aux opérateurs asiatiques nécessite donc l’établissement de nouveaux outils de régulation pour la gestion durable des écosystèmes forestiers.

Les organisateurs des assises se sont toutefois félicités de la rapide extension des forêts en cours d’aménagement qui, en 2006, correspondaient à environ à la moitié des surfaces allouées à des concessions forestières.

La mise en application du plan d’aménagement butte cependant encore sur la commercialisation d’essences secondaires, qui ne sont pas acceptées sur les marchés à des prix rémunérateurs.

Source : AGP Auteur : gaboneco
 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon : comment Libreville compte relancer sa filière bois avec Olam
Par Stéphane Ballong Le parc industriel intégré de Nkok sera consacré aux opérateurs de la filière bois. Le parc industriel intégré de Nkok sera consacré aux opérateurs de la filière bois. © Desirey Minkoh pour J.A. Pour favoriser l’industrialisation de la filière bois, le Gabon a inauguré une zone économique spéciale cofinancée par Olam. Attirer près de 700 millions d’euros d’investissements privés (gabonais et étrangers) et favoriser la création de plus de 50 000 emplois à terme. Tels sont les objectifs que le Gabon fixe à sa toute nouvelle zone économique spéciale (ZES), inaugurée le 9 septembre à Nkok, à près de 30 km ...
Lire l'article
Les forêts du Bassin du Congo jouent un rôle primordial dans la régulation climatique, selon un haut responsable de l’Institut de recherche en écologie tropicale (IRET), basé à Makokou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Ivindo, dans le nord -est du Gabon. ‘’A l’échelle planétaire, nos forêts jouent un rôle primordial dans la régulation climatique’’, a affirmé, mardi à Libreville, le directeur de l’IRET, Alfred Ngomanda, à l’ouverture du 4ème séminaire-atelier ACP-Forenet/Afrique centrale sur la ‘’conservation et la gestion durable des forêts tropicales’’. ‘’La gestion durable des écosystèmes du Bassin du Congo impose désormais aux scientifiques africains d’acquérir une ...
Lire l'article
Lors de son allocution de circonstance à la Cité de la Démocratie, mercredi à Libreville, le Président français, Nicolas Sarkozy, a annoncé l'implantation prochaine au Gabon d'une station satellitaire qui assurera le suivi de l'évolution du couvert forestier dans la sous région. Selon le Président français, ce projet, d'un montant de 9 millions d'euros (55 903 613 000 FCFA), permettra avec la participation du Brésil, non seulement de suivre l'évolution du massif forestier de la région, mais également l'évaluation périodique du stockage de carbone. Par ailleurs, M Sarkozy a mis en relief "le caractère exemplaire de ce nouvel instrument juridique ...
Lire l'article
Le secteur bois dans la province de l’Ogooué-Lolo (sud-est) est victime de la crise financière internationale, notamment dans le département de Mulundu où trois sociétés, Bonus Alvarez, EGG (Exploitation gabonaise de grumes) et CORAWOOD sont particulièrement touchées, depuis le début du mois de novembre, a confié vendredi à Lastourville, l’inspecteur départemental du travail, Françoise Bitsotsi.... Selon Mme Bitsotsi, Bonus Alvarez et EGG sont déjà en train de procéder à la compression des employés de la catégorie de contractuel dont les contrats sont à durée déterminée, tandis que les agents embauchés sont au chômage technique du fait que le marché du ...
Lire l'article
Le ministre de l’Economie forestière, Emile Doumba, a réuni, le 1er décembre dernier à Libreville, les acteurs privés et publics de la filière bois du Gabon en vue de faire le point sur la santé du secteur et les moyens de prévenir les répercussions de la dégradation des marchés occidentaux sur les exportations nationales. Les techniciens du ministère de tutelle ont dressé un bilan inquiétant de la filière gabonaise du bois, dû notamment à la baisse de la demande européenne et asiatique. Tandis que les opérateurs économiques ont affiné cette analyse en dressant un panorama de leurs activités respectives. Face ...
Lire l'article
Le directeur général des Eaux et Forêts, Pierre Ngavoura, représentant le ministre de tutelle, Emile Doumba, empêché, a tenu le 12 novembre à Libreville une conférence de presse visant à expliquer les modalités et les objectifs du nouveau système d’attribution des permis d’exploitation forestière. En instaurant un système d’adjudication par appel d’offres, la tutelle entend améliorer le contrôle du processus d’industrialisation de la filière bois dans le cadre de la politique de gestion et de développement durable des ressources forestières du pays et du développement de l’activité économique pour lutter contre la pauvreté et l’exode rural. Dans le cadre ...
Lire l'article
Le ministre de la Recherche scientifique et du développement technologique, le Pr. Albert Ondo Ossa a reçu en audience, mercredi matin, une délégation des acteurs du programme régional à vocation scientifique et agronomique, INNOBAP (Innovation variétales chez la banane Plantain) intégré au projet DURAS (Développement durable dans le système de recherches Agricoles au Sud), conduite par le coordonnateur régional, Kodjo Tomekpe et accompagnée par le Commissaire général du centre national de la recherche scientifique et technologique (CENAREST), Franck Daniel Idiata. Cette rencontre, selon Kodjo Tomekpe, a permis aux membres des projets INNOBAP/DURAS qui comprend le Gabon, le Cameroun, le Bénin et ...
Lire l'article
Au terme de la conférence internationale sur les mécanismes de financement de la gestion durable des écosystèmes forestiers du bassin du Congo, au cours de laquelle, plusieurs questions ont pu être abordées, notamment, l’harmonisation des politiques forestières et fiscales, la connaissance de la ressource, organisée en Tunisie, à laquelle le Ministre d’Etat en charge de l’Economie, des finances, du budget et de la privatisation, Paul Toungui et le Ministre délégué auprès du Ministre de l’Economie forestière, des Eaux et de la pêche, chargé des Eaux et de la Pêche, Hugues Alexandre Barro Chambrier, les délégations du Burundi, du Cameroun, de ...
Lire l'article
Jean Eyegue Ndong Le chef du gouvernement gabonais, Jean Eyeghé Ndong, a souligné mercredi lors du séminaire consacré au Programme d’appui du fonds pour l’Environnement mondial à la gestion des Ecosystèmes Forestière du Bassin du Congo, en présence du corps diplomatique accrédité au Gabon, des organisations de coopération internationale et les experts de l’environnement, « le rôle éminemment positif de nos forêts dans la régulation et l’équilibre du climat mondial ». La succession des conférences sur les écosystèmes forestières du bassin du Congo a pu traduire l’intérêt croissant des partenaires au développement aux problématiques de conservation et de gestion durable de ...
Lire l'article
La présidente et directrice générale du Fonds pour l'environnement mondial (FEM), Monique Barbut a annoncé mardi à Libreville que son institution projette de débloquer une enveloppe de 40 millions de dollars pour appuyer un programme de gestion des écosystèmes forestiers dans les pays membres du Bassin du Congo. Mme Barbut a fait cette annonce à la veille de l'ouverture mercredi à Libreville des travaux d'une rencontre des ministres des Forêts des pays membres du Bassin du Congo. La réunion qui se tiendra dans la capitale gabonaise prendra fin vendredi. Selon Mme Barbut, arrivée mardi soir à Libreville, l'enveloppe du FEM ...
Lire l'article
Gabon : comment Libreville compte relancer sa filière bois avec Olam
Les forêts du Bassin du Congo jouent un rôle primordial dans la régulation climatique
Vers l’implantation au Gabon d’une station satellitaire au service de la sous région
Gabon : La filière bois de l’Ogooué-Lolo frappé par la crise financière internationale
Gabon : La filière bois perd des billes
Gabon : Doumba renforce le contrôle du développement de la filière bois
Gabon: Les recherches sur la banane plantain dans la sous région présentées au ministre gabonais de la recherche scientifique
Environnement: 65 millions de dollars pour la conservation des écosystèmes forestiers de la sous région d’Afrique centrale
Gabon: Environnement/ Jean Eyeghé Ndong souligne le rôle éminemment positif des forêts gabonaises dans la régulation climatique mondiale
40 millions de dollars pour préserver les forêts du Bassin du Congo


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 24 Mai 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*