Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: André – Jules Djambé succède à Me Séraphin Ndaot Rembogo à la tête du Conseil municipal de Port–Gentil

Auteur/Source: · Date: 25 Mai 2008
Catégorie(s): Politique

André – Jules Djambé Le nouveau maire de la grande commune de Port – Gentil, André – Jules Djambé succédant à Me Séraphin Ndaot Rembogo, a été élu samedi à la majorité absolue des conseillers grâce au collège électoral constitué par le PDG, l’UPG, l’UGDD, l’ADERE et le groupe indépendant Tchango, a constaté GABONEWS.

Comme annoncé vendredi dernier, c’est sans surprise que le nouveau maire de la commune de Port – Gentil, André – Jules Djambé a été élu samedi par l’ensemble des 35 conseillers municipaux ayant signé un accord de cogestion, à la veille de ce scrutin, à la Présidence de la République.

Ces 35 conseillers issus du Parti Démocratique Gabonais (PDG au pouvoir – 15), 3 pour l’Alliance Démocratique et Républicaine (ADERE, majorité), 12 pour l’Union du Peuple Gabonais (UPG – opposition), 3 pour l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD – opposition) et 2 pour le groupe indépendant Tchango sur les 63 dont 28 pour le groupe des Bâtisseurs de Me Séraphin Ndaot Rémbogo (maire sortant), que compte normalement la commune de Port – Gentil.

Ainsi, l’accord signé entre ces différents partis politiques a été respecté. Le Maire central, a donc pour premier adjoint, M. André Moukagni de l’UPG, Etienne Moanda Mayombo (2ème adjoint au maire – UGDD), Moussavou Guy Roger de l’UPG (3ème adjoint au maire) et enfin Bernard Apérano du PDG. Tous ont été élus avec le même suffrage (35 voix).

Signalons par ailleurs que l’absence des 28 autres conseillers à cette session ordinaire du groupe l’Alliance des bâtisseurs du maire sortant, n’a empêché en rien le bon déroulement de cette élection qui, on le rappel, a été remportée vendredi par le Gouverneur de la province de l’Ogooué – Maritime, Jean Marie Béka b’Obame pour finalement se tenir samedi, conformément à la loi en vigueur. 


SUR LE MÊME SUJET
Bernard Apérano, militant actif du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), a été élu, mercredi (hier), à la tête de la mairie de Port-Gentil, à l’issue d’une session extraordinaire supervisée par le gouverneur de la province de l’Ogooué-Maritime (ouest), Leonard Diderot Moutsinga Kébila. Bernard Apérano, ancien 4ème Maire adjoint de la commune, chargé des services techniques, remplace André Jules Ndjambé promu à d’autres fonctions. Pour son élection, le nouveau Maire a enregistré la majorité des voix. Il a obtenu 62 des 63 voix des conseillers municipaux de la ville de Port-Gentil. Sitôt élu, Bernard Apérano a pris l’engagement de servir la commune ...
Lire l'article
Les conseillers municipaux de l’opposition, majoritaires au conseil municipal de Port-Gentil, ont rejeté, mercredi dernier, le projet d’ordre du jour du conseil municipal présenté par le maire André Jules Ndjambé, bloquant la poursuite des assises, a constaté un journaliste de l’AGP. Le porte-parole de l’Alliance pour la construction et la restauration (ACR), un regroupement de cinq partis d’opposition, le sénateur Franck Rebella, a demandé la modification du projet d’ordre du jour pour y inclure la démission du maire André Jules Ndjambé. M. Rebella a rappelé que lors du conseil budgétaire de décembre 2009, le budget de la commune de ...
Lire l'article
Libreville, 29 août (GABONEWS) – A l’issue du premier congrès ordinaire du Parti pour le Développement et la Solidarité (PDS, opposition), tenu samedi à Libreville, Me Séraphin Ndaot Rembogo, ancien président du mouvement politique de l’Alliance Nationale des bâtisseurs (ANB), a été porté à la tête de cette formation politique, a constaté GABONEWS. Après le choix de Me Séraphin Ndaot Rembogo, avocat de carrière, le parti a procédé aux exclusions des de deux co-fondateurs  ayant voulu empêcher l’organisation desdites  assises. Il s’agit d’Alfred Yeyet et Jean – Marie Manfoumbi disposant de mandats électifs en cours et en qualité d’indépendants; des hommes ...
Lire l'article
La session ordinaire du conseil municipal convoqué mercredi à Port-Gentil a été suspendue pour absence du compte de gestion exercice 2008, a constaté l’AGP. Convoqués régulièrement conformément aux dispositions de la loi organique 15/96 du 6 juin 1996, relative à la Décentralisation, pour examiner et adopter le compte administratif de l’année 2008, les conseillers municipaux ont posé deux préalables qui ont conduit à la suspension de la session. La première préoccupation a porté sur le non examen par eux, en commission préparatoire du conseil, en même temps que le compte administratif produit par les services financiers de la mairie, du document relatif ...
Lire l'article
Très heureux que sa ville ait été choisie pour abriter le premier Conseil des ministres de l’ère Ali Bongo Ondimba à l’intérieur du pays, le Maire de Port – Gentil, André Jules Ndjambé a exprimé toute sa joie du fait que « Le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, tienne parole en honorant sa ville».  « C’est à la fois un honneur et une fierté pour moi-même et pour tous les Porgentillais d’être les premiers à accueillir pour ce grand rendez – vous, où pendant trois jours, la République va se déplacer au niveau de la ville de Port – ...
Lire l'article
Le conseil municipal de la ville de Port-Gentil, réuni lundi pour la deuxième fois, n’a pu s’accorder autour de leur maire André-Jules Ndjambé sur le budget d’investissements 2010 de leur commune. En effet, une majorité des élus (38 sur 63) n’a pas honoré la convocation de cette session extraordinaire de rattrapage souhaitée par le ministre de l’Intérieur . Le budget primitif avait été arrêté à un peu plus de 9 milliards de francs CFA et enregistrait une augmentation de 29% par rapport à celui de l’exercice 2009. Selon le quotidien l’Union de ce mardi, « l’alliance ANB-UPG, à l’origine du rendez-vous manqué d’hier, ...
Lire l'article
Le maire de la commune de Port-gentil, André Jules Ndjambé, convoquera lundi prochain, une session extraordinaire du Conseil municipal de la commune de Port-gentil, capitale économique, indique un communiqué parvenu à l'AGP. La convocation de cette session extraordinaire qui aura pour principal point inscrit à l'ordre du jour, le vote du budget de l'institution, intervient deux mois après le rejet par la majorité des conseillers municipaux, du projet de budget primitif pour l'exercice en cours présenté par l'édile de la ville. Il s'agissait des conseillers municipaux issus de l'Alliance nationale des bâtisseurs (ANB, opposition) et de l'Union du peuple gabonais (UPG, opposition) ...
Lire l'article
L’Alliance du Groupe les Bâtisseurs dont le leader est Me Séraphin Ndaot Rembogo (maire central sortant de la commune de Port – Gentil), après s’être désistée, dimanche au vote des maires du 2ème et 3ème arrondissement de la capitale économique du pays, a finalement pris sa revanche lundi en remportant les postes en jeu dans ces deux circonscriptions électorales où il a obtenu 19 conseillers sur les 28 qui composent cette circonscription politique, a constaté GABONEWS.
Lire l'article
Conformément à l’accord de cogestion signé le le 23 mai par le PDG, l’UPG, l’UGDD, l’ADERE et la liste Tchango pour la cogestion de la commune de Port-Gentil, les conseillers municipaux ont élu le 24 mai André Jules Ndjambé(PDG) à la tête de la mairie centrale de la capitale économique. Le vote s’est déroulé à l’absence des 28 conseillers municipaux de la liste du maire sortant séraphin Ndaot Rembogo qui appelait déjà la veille les populations à refuser cet accord. La ville de Port-Gentil n’aurait eu qu’un répit de quelques heures pour connaître le nom de son nouveau ...
Lire l'article
Prévue pour ce vendredi, la session extraordinaire, relative à l’élection des membres du Conseil municipal de la commune de Port – Gentil, n’a pas pu se tenir pour faute de quorum non atteint comme établit par la loi en vigueur qui exige la présence des 2/3 des conseillers soit 42 pour le cas échéant de la capitale économique du Gabon sur les 63 devant élire le maire centrale et ses adjoints, a constaté GABONEWS. Le Gouverneur de la province de l’Ogooué – Maritime, Jean Mari Beka b’Obame, qui présidait cette session a fait constatée après lecture de l’arrêté relatif ...
Lire l'article
Bernard Apérano prend la tête du Conseil municipal de Port-Gentil
Les travaux du conseil municipal de Port-Gentil bloqués par l’opposition
Le premier congrès ordinaire du PDS (opposition) porte Me Séraphin Ndaot Rembogo à la tête de ce parti
La session ordinaire du conseil municipal de Port-Gentil suspendue
« Le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, tient parole en honorant la ville de Port-Gentil », André Jules Ndjambé (Maire de Port – Gentil)
Gabon : Le conseil municipal de Port-Gentil n’a pu adopter son budget 2010
Ogooué-Maritime : Conseil municipal extraordinaire lundi à Port-Gentil
Gabon: A Port-Gentil, l’Alliance des bâtisseurs de Me Séraphin Ndaot Rembogo prend sa revanche avec les mairies du 2ème et 3ème arrondissement
Gabon : Ndaot, un grain de sable de l’accord de cogestion de Port-Gentil ?
Gabon: Le vote des membres du bureau du Conseil municipal de Port – Gentil renvoyé à samedi


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 4,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 Mai 2008
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Gabon: André – Jules Djambé succède à Me Séraphin Ndaot Rembogo à la tête du Conseil municipal de Port–Gentil

  1. emanetole

    26 Mai 2008 a 11:40

    on prend les memes pour foutre la merde

    cela aurait été le titre d’un film de gangsters aux etats-unis, mais c’est malheureusement le triste sort réservé au destin des 2 plus grandes villes du Gabon que sont Libreville et Port-Gentil. En effet, les nominations (car ce qui s’est passé n’a rien d’une election car les dés étaient pipés d’avance) de Jacky Ntoutoume á Lbv et Djambé á Pog ne faisaient plus l’objet d’un secret de polichinelle. Ce qui m’attriste ce n’est pas le cas de Lbv le coin le plus pourri du Gabon mais bien celui de la cité pétrolière. Depuis 1990 les différents maires qui sont passés à sa tête, notamment Rizombault,Houagni voire Akondjo Okawe, s’occupaient plus de maîtriser les circuits financiers de la mairie que de donner aux populations une ville agréable. Et voila que le seul qui a reussi cette mission avec mention très bien est mis à la porte pour être remplacé par un vaurien, incompétent et surtout larcin qu’est Djambe. Qui á Port-Gentil ne sait pas que ce dernier à qui les responsables politiques du pdg dans l’ogooué maritime avaient confié plusieurs centaines de millions pour la victoire de bongo en 1998 à Pog les avait utilisés à des fins personnelles. Ce qui lui d’ailleurs valu sa non reconduction aux legislatives de 2001. comme son homologue de Lbv, Djambe revient aux affaires pour se refaire un peu d’ idolè après une moyenne periode de disette finacière. Si vous ne me croyez, allez y à Pog, vous verrez l’actuel demeure à la cité sogara du nouveau maire qui est dans un etat impitoyable pour une personnalité de cette nature.

    Au delà de tout, ce ne sont pas les economies et biens de l’ingenieur Djambe qui m’emeuvent. Au contraire je m’en fous completement. C’est plutôt ce à quoi vont ressembler les magnifiques réalisations du maitre Ndaot à POG. La place de la Concorde, la foire de Port-Gentil, le parc du carrefour Léon Mba, les routes de Bac Aviation, Ngadi, Quartier sud 1 et 2, Mini prix, tous ces quartiers qui étaient encore enclavés, pour la majorité, avant l’arrivée. Sans oublier sa plus belle oeuvre redonner une âme citoyenne à tous ceux qui vivent et habitent dans cette jadis splendide ville.
    si on ne sait pas ce que l’on pourrait gagner avec Djambe, ce qui est sûre c’est que l’on sait déjà ce qui est perdu avec le depart de Ndaot.
    pauvre Port-Gentil, pauvre Gabon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*