Socialisez

FacebookTwitterRSS

John McCain et Barack Obama lancent la “bataille des vice-présidents”

Auteur/Source: · Date: 29 Mai 2008
Catégorie(s): Monde

Les dernières élections primaires auront lieu le 3 juin dans le Montana et le Dakota du Sud mais, depuis des semaines déjà, ont commencé aux Etats-Unis les spéculations sur l’identité des colistiers que présenteront, cet été à la convention de leur parti, les futurs candidats démocrate et républicain à l’élection présidentielle de novembre.
Côté républicain, John McCain a réuni dans son ranch de l’Arizona, samedi 24 et dimanche 25 mai, trois candidats potentiels à la vice-présidence : le gouverneur de Floride Charlie Crist, le gouverneur de Louisiane Bobby Jindal et l’ex-gouverneur du Massachusetts et ancien rival du sénateur de l’Arizona dans la course à l’investiture, Mitt Romney. Mais d’autres noms susceptibles de figurer sur son “ticket” sont régulièrement cités par les médias américains : Tim Pawlenty (gouverneur du Minnesota), Robert Portman (ex-représentant de l’Ohio) et Mike Huckabee (ex-rival de McCain et ancien gouverneur de l’Arkansas). On n’exclut pas des surprises, comme une colistière féminine qui pourrait être Meg Whitman, ex-PDG de eBay. La liste est loin d’être exhaustive.
Côté démocrate, Barack Obama, le candidat le mieux placé, a déjà chargé un financier, James Johnson, d’une mission de prospection, pour qu’émergent une quinzaine de “vice-présidentiables”. M. Johnson avait rejoint l’équipe de campagne de M. Obama en 2007 et joué un rôle similaire auprès de John Kerry en 2004 et de Walter Mondale en 1984.
“VICE-PRÉSIDENTS COMPATIBLES”
Au-delà des spéculations sur un “ticket” Obama-Clinton, on étudie les chances des sénateurs Joe Biden (Delaware), Jack Reed (Rhode Island), Claire McCaskill (Missouri) et Chris Dodd (Connecticut), de l’ex-sénateur Tom Daschle, des gouverneurs Bill Richardson (Nouveau Mexique), Janet Napolitano (Arizona) et Ted Strickland (Ohio), de John Edwards, ancien candidat aux primaires. Là aussi pourrait se profiler une surprise comme le sénateur républicain Chuck Hagel (Nebraska), hostile à la guerre en Irak.
M. McCain aura 72 ans lors du scrutin. “Il doit choisir quelqu’un dans la cinquantaine, énergique, capable de le remplacer s’il n’effectue pas de second mandat”, dit le politologue Thomas Mann, de la Brookings Institution. Jeune, peu au fait des jeux politiciens de Washington, M. Obama devrait opter pour “une personnalité expérimentée”.
John McCain a commencé à se démarquer du président Bush pour gagner les indépendants, mais il est confronté à une inquiétante absence de mobilisation d’un Parti républicain hétérogène. Conservateurs, réformateurs, droite chrétienne : il ne doit s’aliéner personne. M. Obama a un “problème”, lui, avec les classes moyennes blanches âgées. Il doit les rassurer.
Enfin, sur quel thème prioritaire se jouera la campagne : la récession, l’Irak et le terrorisme ? M. McCain est jugé “faible” sur l’économie, M. Obama inexpérimenté en sécurité nationale.
M. Mann analyse ainsi les critères de sélection : d’abord, le candidat “élimine : il ne prendra ni quelqu’un qui pourrait faire l’objet d’une campagne adverse négative, ni une personne avec qui il aurait du mal à travailler une fois élu”. Puis le candidat étudie la liste des “vice-présidents compatibles”. Le choix s’effectue en croisant les “plus” que chacun lui apporterait.
Hormis dans de rares cas (comme Dick Cheney, lors du premier mandat de M. Bush), le vice-président joue traditionnellement un rôle mineur aux Etats-Unis. Mais sa désignation constitue la première décision présidentielle d’un candidat, indicative de ses choix de campagne et de la future politique qu’il mènerait.
Quand connaîtra-t-on les noms ? M. McCain, qui a pris un temps d’avance, pourrait l’annoncer assez vite. M. Obama a déjà expliqué à Porto Rico, où une primaire aura lieu dimanche, qu’après le 3 juin, il se décidera “rapidement”.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le président élu américain, Barack Obama, et son rival malheureux à la présidentielle, le républicain John McCain, se sont rencontrés, lundi 17 novembre, pour discuter de la possibilité de travailler ensemble. A l'issue de leur première réunion depuis les élections, ils ont tous deux appelé à des réformes d'envergure. "En ce moment fondateur de l'histoire, nous croyons que les Américains de tous partis souhaitent et ont besoin que leurs responsables travaillent ensemble pour changer les mauvaises habitudes de Washington, de telle sorte que nous puissions résoudre les défis communs et urgents de notre temps", ont expliqué les deux hommes dans ...
Lire l'article
Question : L'économie donnant des signes de fléchissement, comment les Américains qui prennent leur retraite et les salariés qui perdent leurs revenus, comment les Américains vont-ils pouvoir sortir de ce désastre économique ? Quelle est la solution que vous proposez pour les sortir de cette situation ? Barack Obama : (...) Je crois que tout le monde sait désormais que nous connaissons la pire crise financière depuis la Grande Dépression, et je crois que beaucoup d'entre vous sont inquiets pour leur emploi, leur retraite, leur prévoyance, leur capacité à envoyer les enfants ou les petits-enfants à l'université. Et je crois que ...
Lire l'article
John McCain et Barack Obama ont rendez-vous,mardi 7 octobre au soir, à Nashville, dans le Tennessee, pour la deuxième manche des débats entre candidats à la Maison Blanche. Leurs échanges sont très attendus côté républicain : le sénateur de l'Arizona cherche à faire dérailler la machine Obama qui continue de creuser l'écart dans les sondages, au point de faire vaciller des Etats traditionnellement républicains. Il a promis de révéler aux électeurs américains la "vraie" nature de son adversaire. En plein crise financière, le débat sera crucial pour John McCain. C'est en tout cas l'une des meilleures chances qu'il lui reste ...
Lire l'article
Le plan de sauvetage de Wall Street a été voté vendredi par le Congrés et signé par Bush , il est devenu loi. Jeudi soir, le débat entre les deux candidats à la vice-présidence s'est bien mieux passé pour la républicaine Sarah Palin qu'on ne s'y attendait. Mais la crise économique est très loin d'être terminée. Et les chances de John McCain continuent de diminuer de jour en jour. À J-32 de l'élection, le candidat républicain à la Maison Blanche, distancé par son rival démocrate Barack Obama, "doit absolument changer le sujet dominant de la campagne" explique le commentateur politique ...
Lire l'article
Question:Commençons par ce qu'a dit le général Eisenhower, pendant la campagne de 1952 : "Nous devons atteindre à la fois la sécurité et la solvabilité. En fait, le fondement de la force militaire et la force économique". Avec cette citation à l'esprit, la première question est la suivante : à ce stade, aujourd'hui, sénateur quelle est votre position en ce qui concerne le plan de sauvetage financier ? Barack Obama : Merci à la commission et à notre hôte du Mississippi et je pense que le moment est venu à point nommé pour parler de l'avenir de notre pays. Nous ...
Lire l'article
Surprendre les Américains. C'est ce qu'a choisi John McCain pour faire oublier aux électeurs le discours de Barack Obama. Le candidat républicain a désigné, vendredi 29 août, Sarah Palin, gouverneuse de l'Alaska, comme candidate à la vice-présidence. "J'ai cherché ce qu'il y avait de mieux pour faire bouger Washington [...]. Elle est exactement celle dont nous avons besoin", a lancé John McCain en présentant Mme Palin au public lors de la foire de l'Etat de l'Ohio à Dayton. Cette femme de 44 ans a fait des questions environnementales et énergétiques ses préoccupations principales. Elle a l'avantage d'attirer le vote féminin, dont ...
Lire l'article
Le camp de Barack Obama commence à croire à une victoire écrasante lors de l'élection présidentielle en novembre prochain. Et le dernier sondage réalisé par le magasine Newsweek qui donne une avance de 15 points à Barack Obama face à son rival républicain, John McCain, ne viendra pas ternir cet espoir. 51 % pour M. Obama contre 36 % pour M. McCain. Ce sondage, réalisé sur un échantillon de 1 010 électeurs, montre trois choses. Premièrement, le bon report des intentions de vote des électeurs de Clinton. Les incorruptibles pro-Clinton se sont finalement ralliés au sénateur de l'Illinois, renforçant ainsi le ...
Lire l'article
"Cette nuit, après 54 difficiles consultations, notre saison de primaires arrive à son terme (...). Cette nuit, je peux dire devant vous que je serai le candidat démocrate à la présidence des Etats-Unis", a affirmé le sénateur de l'Illinois devant des milliers de partisans rassemblés dans le palais des expositions de Saint Paul (Minnesota). "La route sera longue. Je fais face à ce défi avec une grande humilité et en connaissant mes propres limites. Mais je fais aussi face à ce défi avec une foi sans limite dans les capacités du peuple américain", a ajouté M. Obama. DISCUSSION TÉLÉPHONIQUE Rendant un ...
Lire l'article
L'Oregon et le Kentucky ont ouvert leur bureaux de vote, mardi 20 mai, pour départager à leur tour Barack Obama et Hillary Clinton de la course à l'investiture démocrate. Passé ce cap, il ne restera plus que trois primaires : Puerto Rico, dimanche 1er juin ; le Montana et le Dakota du Sud, mardi 3 juin. Quelles sont les chances de chacun ? Hillary Clinton est la favorite dans le Kentucky, Obama n'y ayant quasiment pas fait campagne. Dans l'Oregon, terre traditionnellement démocrate, le sénateur de l'Illinois jouit d'une avance dans les sondages, mais la sénatrice refait peu à peu son ...
Lire l'article
Ils y ont intérêt tous les deux : Barack Obama et John McCain s'accordent donc pour attirer l'attention des médias en faisant campagne dès maintenant l'un contre l'autre. Le candidat républicain, dont la désignation par la convention, en septembre, est acquise depuis deux mois, a besoin de revenir dans l'actualité après avoir profité de la tranquillité que lui a value l'affrontement des deux rivaux démocrates. Quant à M. Obama, il s'emploie, avec un luxe ostensible de prévenances, à faire entendre que les primaires sont pour lui terminées et qu'il n'a plus à débattre avec Hillary Clinton. La tactique du sénateur de ...
Lire l'article
Obama et McCain se rencontrent pour “travailler ensemble”
L’intégralité du débat Barack Obama/John McCain
La crise financière au cœur du débat Obama-McCain
À J-32 : John McCain en perte de vitesse prie pour une “surprise d’Octobre”
Premier débat Barack Obama/John McCain
John McCain choisit une femme pour la vice-présidence
Barack Obama creuse l’écart dans les sondages face à son rival John McCain
Barack Obama revendique la victoire dans la bataille des primaires démocrates
Barack Obama espère une victoire dans l’Oregon pour mettre un terme à la bataille démocrate
Barack Obama entre en campagne directe contre John McCain


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Mai 2008
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*