Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Grande tension entre le ministère de l’Education nationale et le Syndicat des enseignants (SENA)

Auteur/Source: · Date: 30 Mai 2008
Catégorie(s): Education

Un bras de fer est engagé depuis quelques jours entre le ministère de l’Education nationale et le syndicat de l’éducation nationale (SENA) à propos des certaines revendication faites par ce mouvement notamment, la régularisation des situations administratives des enseignants, celle des enseignants engagés après 1991, le paiement des rappels etc.
Le ministre de l’Education nationale de l’instruction civique, Michel Menga M’Essono a réuni jeudi dans son cabinet de travail tous les Syndicats de l’Education nationale avec lesquels il s’est entretenu sur les éventuelles voies et moyens à mettre en place et suivre pour ne pas perturber la tenue des examens de fin d’année académique et répondre efficacement aux doléances des uns et des autres.

Entre autres questions abordées, la situation des élèves orientés dans les établissements privés, la bourse et les préparatifs des différents examens d’Etats ont figuré en bonne place dans cette rencontre.

Avant la fin de la réunion, les membres du SENA ont claqué la porte, selon le secrétaire général du SENA, Fridolin Mvey Messa, car pour eux, le ministre ne respecterait pas ses interlocuteurs « ceci au grand mépris des justes et légitimes revendications des enseignants et autres personnels de l’éducation nationale ».

Face à cela le SENA s’est également réunit jeudi à son siège, au sortir de cette réunion, il a demandé le départ pur et simple du ministre de l’Education nationale de l’Instruction civique, Michel Menga M’Essono

C’est à ce titre que dans ce climat de tension, le SENA qui ne faiblit pas sur ses positions demande plutôt à ses membres et sympathisants de rester mobilisés pour les actions avenirs en vue de redonner de la vigueur au métier d’enseignant et à l’enseignant au Gabon.

Rappelons que pour le ministre, malgré ces soubresauts, il reste convaincu que les examens de fin d’année verront le jour aux dates prévues par le ministère.
 


SUR LE MÊME SUJET
La présidente de la cours constitutionnelle, Marie Madeleine Mborantsuo a rejeté la requête introduite par le syndicat de l’éduction nationale (SENA) contre le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur (…), Séraphin Moundounga jugeant l’arrêté portant création, organisation et fonctionnement de la Commission administrative paritaire des secteurs éducation, formation et de la recherche constitutionnellement conforme. Le Syndicat de l’éduction nationale (SENA) avait déposé une plainte au lendemain d’un arrêté portant création, organisation et fonctionnement de la Commission administrative paritaire des secteurs éducation, formation et de la recherche. Cette requête contre le ministre de l’Education nationale a finalement été rejetée par ...
Lire l'article
Le Syndicat de l’Education nationale (SENA) a procédé le 10 avril dernier à son siège de La Peyrie, à Libreville, à la signature d’un important accord de coopération avec des syndicats finlandais et français pour le renforcement des capacités de la structure syndicale face aux impératifs d’amélioration du système éducatif gabonais. Cet accord triennal 2009-2011 doit permettre aux membres du SENA de s’enrichir de l’expérience de ces deux exemples européens en tant que partenaires sociaux, et de structurer leur action grâce aux fonds de soutien qui leur seront versés. La grève record du secteur de l’éducation au premier semestre de ...
Lire l'article
A l'issue de l'assemblée générale tenue le 11 octobre à Libreville, les différents syndicats de l'Education nationale réunis au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED) ont décidé de maintenir leur mouvement de grève sur l'étendue du territoire national jusqu'à la mise en place des préalables exigés dans le cadre de négociations avec la tutelle. Convoqués le 10 octobre par le ministère de l'Education nationale pour entamer les pourparlers, les enseignants ont boycotté la rencontre en raison des pressions exercées par la tutelle qui menace de suspendre les salaires des grévistes. Jusqu'où ira ce bras ...
Lire l'article
Le Syndicat de l’éducation nationale (SENA), qui menaçait de boycotter les examens de fin d’année académique 2007- 2008 et de retenir les notes pour non satisfaction des revendications inscrits dans un cahier de édité cette année et remis au ministère de l’Education nationale, a décidé mercredi, au cours d’une Assemblée générale convoquée urgemment, pour la circonstance, par le bureau national et suivie à l’intérieur du pays par l’ensemble des syndiqués, de lever la grève tout en posant des réserves avant de lancer un appel à tous les enseignants pour une reprise effective des cours. «Fort de l’ouverture des négociations par le ...
Lire l'article
Programmées pour le 2 juin dernier sur l'ensemble du territoire national, les premières épreuves orales du Brevet d'étude du premier cycle (BEPC) ont finalement été reportées au 3 juin dans la plupart des établissements de la capitale Libreville en raison de l'insuffisance des présidents et membres de jury. Le ministre de tutelle, Michel Menga, a initié une tournée à travers les établissements pour mesurer l'ampleur de la situation et pallier les insuffisances créées par le boycott des examens par les enseignants du Syndicat de l'Education nationale. La tutelle réussira-t-elle à trouver très vite une solution au différend qui l'oppose aux ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l’Education nationale, Michel Menga, a annoncé le 29 mai à Libreville la satisfaction de la plupart des revendications des enseignants, notamment celles concernant les bourses des élèves, les titularisations et l’organisation des prochaines sessions d’examen. Le 28 mai dernier, les enseignants avaient menacé de boycotter les examens si la tutelle n’accédait pas à leurs revendications. Les différents partenaires sociaux de l’Education nationale se sont réunis le 29 mai dans la capitale gabonaise pour résoudre les problèmes posés par les enseignants, qui ont menacé d’entraver le bon déroulement des examens de fin d’année s’ils n’obtenaient pas gain ...
Lire l'article
Le syndicat de l'Education nationale (SENA), se réserve désormais le droit de reconduire sa grève suspendue dernièrement et envisage par ailleurs de boycotter les examens de fin d'année 2008; cette déclaration a été faite mardi au cours d'un point de presse tenu au siège social de Libreville par le secrétaire général de cette institution, Fridolin Mvey Messa, a constaté GABONEWS. Ces enseignants réclament entre autres l’octroi de 1107 postes pour les promotions 2001-2005, l’aboutissement intégral des situations administratives, le paiement des rappels dont la demande croît sans cesse… On rappelle que le SENA avait décidé de suspendre leur mouvement de ...
Lire l'article
Le Syndicat de l’éducation national (SENA), tient mardi une importante Conférence de presse à son siège de la Peyrie, à Libreville, qui laisse planer le spectre d’un « blocage des notes » aux risques imprévisibles avant la fin de l’année académique prévue au mois de juin prochain, à en croire un de ses membres ayant requis l’anonymat, en vue de protester contre le fait que depuis la fin de sa précédente grève d’une durée de près de trois mois (15 novembre 2006 – 17 janvier 2007), le gouvernement conduit par le Premier ministre, Jean Eyéghé Ndong, tarde à mettre en ...
Lire l'article
Les populations du PK6 et PK7, installées le long de la nationale 1 ont été priées de plier bagages dans le cadre du projet du ministère des Travaux Publics sur l'agrandissement de la route. Le projet de déguerpissement des populations de PK6 et 7 installées depuis des décennies sur la route nationale, suscitent des mécontentements. Pour les populations : « pas de déguerpissement sans dédommagement, car après ici nous irons vivre où ? » S'est inquiète un habitant de ce quartier. Pour le Général Flavien Nzengui Nzoundou, ministre des travaux publics « Nous devons agrandir la route, afin d'éviter les embouteillages de tous ...
Lire l'article
Les enseignants du premier et du second degré ont manifesté, mercredi, leur mécontentement et solliciter de meilleurs conditions de vie et de travail en barricadant les voies d’accès au ministère de l’Education nationale et à d’autres institutions situées dans la même zone du centre ville de la capitale gabonaise, a constaté GABONEWS. Selon les enseignants en colère, le mouvement d’humeur entre dans le cadre de la revendication de l’amélioration des conditions de vie et de travail, car, à ce qui parait, ces derniers travaillent au quotidien dans des conditions précaires et certains ne sont pas intégrés à la fonction publique ...
Lire l'article
La Cour constitutionnelle rejette la requête du syndicat de l’éducation nationale
Gabon : Le SENA s’ouvre à l’international
Gabon : La tension monte entre les enseignants et la tutelle
Gabon: Le SENA lève la grève et appel les enseignants à reprendre le chemin des cours sur l’ensemble du territoire national
Gabon : Les épreuves orales du BEPC victimes de la grève des enseignants
Gabon : La fleur de Menga sur le fusil du SENA
Gabon: Le SENA envisage le boycotte des examens de fin d’année
Gabon: Education nationale / Le SENA rompt le silence, le spectre d’un « blocage des notes » à risques avant la fin de l’année académique
Gabon: Tension entre les populations du PK7 de Libreville et le Ministère des TP, suite au projet de déguerpissement
Gabon: Les enseignants du premier et second degré de l’Education nationale protestent devant le ministère


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Mai 2008
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*