Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: La Délégation spéciale quitte la mairie de Libreville après l’élection du nouveau maire

Auteur/Source: · Date: 30 Mai 2008
Catégorie(s): Politique

Le président de la délégation spéciale chargée de la gestion de la commune de Libreville pendant la période de transition constatée par la Cour constitutionnelle et créée à la fin du mandat des élus locaux au soir du 12 janvier 2008, Lambert Noël Matha a répondu aux questions de GABONEWS, vendredi matin, après son allocution d’adieu prononcée jeudi à l’endroit des agents municipaux de l’hôtel de ville.
Lambert Noël Matha a d’abord indiqué que son équipe et lui sont arrivés à la tête de l’hôtel de ville dans un contexte social marqué par le problème des prestations sociales qui n’étaient plus (et ne sont toujours pas) reversées aux agents municipaux. La situation qui a perduré, a condamné les agents de la mairie centrale à une inéligibilité aux prestations sociales relevant du non reversement à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) par la mairie, ni de la part salariale et ni de la part patronale.

Comment Matha a-t-il tenté de résoudre cet épineux problème ? Il répond: « nous avons commencé d’abord par reconstituer la dette afin de savoir combien exactement, la mairie de Libreville devait à la CNSS ». Selon lui, cette dette avoisinerait 9 milliards de francs CFA.

Vu l’ampleur du problème, à en croire Matha, le ministre de l’Intérieur, André Mba Obame a mis sur pied une commission mixte composée des experts des ministères de l’Intérieur, des Finances, du Travail et ceux de la mairie centrale ainsi que de la CNSS en vue de trouver des solutions appropriées à cette question.

« Nous avons travaillé, d’arrache pieds, de janvier à avril et sommes tombés d’accord avec la CNSS sur le montant que la mairie doit lui remettre », a indiqué Matha pour qui, la question n’est plus celle de savoir où est parti cet argent prélevé chaque moi sur les salaires des agents, mais plus tôt celle de savoir comment faire pour le rembourser à la CNSS pour que les agents de la mairie soient désormais éligibles aux prestations sociales.

Mais, l’autre question est celle de savoir si la mairie est en mesure de rembourser cet argent. Un peu embarrassé par la question, Matha répond: « La mairie n’a pas de moyens. Elle est redevable à plusieurs autres fournisseurs. A moins que la CNSS accepte que le remboursement soit échelonné sur x année ».


SUR LE MÊME SUJET
Le budget de la mairie de Libreville pour l’exercice 2010 a été revu à la hausse de près de 4 milliards de FCFA par un conseil municipal extraordinaire réuni sous la présidence de M. Jean François Ntoutoume Emane, maire de Libreville. Le nouveau budget a été arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 19,704 de FCFA, en augmentation de 3,578 milliards de FCFA par rapport au budget initial qui était de 16,125 milliards de FCFA. La hausse substantielle du budget est le résultat du travail de recouvrement des recettes propres et la maîtrise de la ...
Lire l'article
L’agent municipal Elvis Nguema est décédé le 8 avril à Libreville des suites d’une maladie. En grève depuis la veille pour réclamer le versement des salaires, ses collègues de la Coalition communale des syndicats libres ont exposé sa dépouille dans le hall de l’Hôtel de ville pour interpeller l’administration sur la précarité dans laquelle sont plongés les agents, et qui n’aurait pas permis à Elvis Nguema de recevoir les soins adéquats. La grève des agents de la mairie de Libreville a pris une tournure macabre depuis le 8 avril, suite au décès d’Elvis Nguema, employé à la mairie de Libreville ...
Lire l'article
Les syndicats de la mairie de Libreville en grève depuis le 4 février ne comptent pas lâcher du lest. A l’issue d’une assemblée générale tenue le 2 mars, ces syndicats fédérés au sein de la Coalition communales des syndicats libres (CCSL), ont décidé de durcir leur mouvement en exigeant le départ de certains cadres de la mairie à qui ils imputent la mauvaise gestion financière et humaine de cette administration. La mairie de Libreville n’est pas prête de rependre du service ! Paralysée par une grève de ses agents réunis autour de la de la Coalition communales des ...
Lire l'article
Les agents regroupés autour du Syndicat des agents de la mairie de Libreville (SYAML) ont déclenché le 4 février une grève d’avertissement de 8 jours pour fustiger la non prise en compte des revendications inscrites dans leur cahier de charges par l’édile de la commune, Jean François Ntoutoume Emane. Les agents grévistes réclament notamment le versement de leurs cotisations à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Les activités de la mairie de Libreville sont paralysées depuis le 4 février dernier suite à la grève déclenchée par les agents fédérés au sein du Syndicat des agents de la mairie de ...
Lire l'article
Les agents de la municipalité de Mouila sont préoccupés par les nombreuses imputations faites sur leurs fiches de paie par la hiérarchie, notamment celle sensée être reversée à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), rapporte samedi le correspondant de l’AGP. Le problème de retenues sur les salaires sans les reverser à la CNSS n’est pas unique aux agents municipaux de Mouila, il est général dans le pays. ‘’C’est pour ne pas encourager cette pratique que les agents dénoncent la poursuite de ce prélèvement’’, ont-ils faire savoir. ’’Nous sommes étonnés de constater mainte fois que la mairie nous prélève un pourcentage dans ...
Lire l'article
Les forces de l’ordre ont empêché le Collectif des agents municipaux de Libreville (CAML) d’organiser une marche pacifique, le 6 février dernier, visant la réclamation du versement de leurs droits à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). La dette de plus 16 milliards de francs CFA de la mairie de Libreville à la CNSS prive les agents municipaux de leurs prestations médicales, de leurs allocations ou encore de leurs pensions de retraites depuis plusieurs années. Près d’un an après les mouvements de grève qui avaient paralysé les services municipaux, le bras de fer entre les agents municipaux et les ...
Lire l'article
Communiqués de Presse
A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition Ci-dessous, lisez le Communiqué de presse ayant marqué le lancement de la Coalition du Refus le 18 janvier 2009 Communiqué de Presse COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Suite aux arrestations arbitraires dont de dignes membres de la société civile gabonaise ont fait ...
Lire l'article
Le maire de la commune de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, a sollicité jeudi lors d’une conférence de presse qu’il a présidé à l’hôtel de ville, une rallonge budgétaire sur les 15 milliards de francs CFA que le Gouvernement alloue chaque année à la municipalité. Parmi ces projets se trouve la réhabilitation totale de l’hôtel de ville et des six mairies d’arrondissements qui avoisine les 10 milliards de francs, la construction d’une tour pour désengorger les services municipaux de la mairie centrale (7 milliards), la construction d’un marché moderne comprenant 700 étales, 60 magasins, un parking sous – sol (près ...
Lire l'article
La mairie centrale de Libreville va procéder dès la fin du mois d’octobre, en lieu et place de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), au paiement des primes de rentrée scolaire 2008-2009 attribuées à ses employés, a-t-on appris mardi à la direction des affaires sociales et sanitaires (DASS) de l’Hôtel de ville. « Normalement c’est la CNSS qui doit s’occuper du paiement de ces primes prévues par l’Etat. A cause des problèmes internes liés à cette structure, les autorités municipales ont décidé de prendre cette prime en charge pour le compte de la rentrée scolaire 2008-2009 », a affirmé ...
Lire l'article
Le nouveau maire de la commune de Libreville, l’ancien Premier ministre, Jean-François Ntountoume Emane sera installé, jeudi 19 juin prochain, dans ses nouvelles fonctions à la tête de l’hôtel de ville de la capitale gabonaise, a appris GABONEWS. L’installation, longtemps attendue, du nouveau locataire de l’hôtel de ville, l’ancien Premier ministre Jean-François Ntountoume Emane aura enfin lieu le 19 juin procahain à la mairie centrale. Le nouveau maire de Libreville remplace à ce poste André Dieudonné Berre, actuellement député à l’assemblée nationale, frappé d’inconstitutionnalité en vertu de la loi du non cumul des fonctions électives. On rappelle qu’au départ d’André ...
Lire l'article
Le budget de la mairie de Libreville en hausse de près de 4 milliards de FCFA
Gabon : La mairie de Libreville mise en cause dans le décès d’un agent
Gabon : La Mairie de Libreville toujours dans le «noir»
Gabon : 8 jours de grève décrétés à la mairie de Libreville
Gabon: Le personnel de la mairie de Mouila s’interrogent sur les ponctions faites sur salaires
Gabon : Les agents municipaux sur le pied de guerre
Communiqués de Presse
Gabon: Le maire de Libreville sollicite une rallonge budgétaire pour redorer l’image de la commune
Gabon: La mairie de Libreville se substitue à la CNSS auprès de ses employés
Gabon: Le nouveau maire de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane installé le 19 juin prochain

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 3,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Mai 2008
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*