Socialisez

FacebookTwitterRSS

La journée mondiale de la vente illicite des médicaments passée sous silence au Gabon

Auteur/Source: · Date: 30 Mai 2008
Catégorie(s): Economie,Santé

La Journée mondiale de la vente illicite des produits pharmaceutiques, célébrée les 28 mai de chaque année, est passée sous silence au Gabon, malgré l’appel « forte » du comité de l’ordre des pharmaciens du Gabon, lancé à l’endroit des autorités et des populations, aucune manifestation à cette occasion n’a été organisée à Libreville, ni ailleurs dans le pays quand bien même on sait l’ampleur du phénomène, a constaté GABONEWS.

Le président de l’ordre des pharmaciens au Gabon, Serge Aime Issembé, lors d’un entretient avec GABONEWS a reconnu l’existence et surtout l’ampleur du phénomène, soutenant qu’il prend de plus en plus des proportions inquiétantes. « Il est important que la sensibilisation soit responsable et pour cela, nous allons toujours vers les pouvoirs publics en partenariat avec les pharmaciens pour que ce phénomène soit réellement raillé », a-t-il dit.

Pour lui, la vente de ces médicaments correspond au circuit de la grande criminalité. A cet effet, il invite d’ailleurs la population et les autorités à prendre en compte ce phénomène et à s’abstenir de se procurer des médicaments dans les lieux douteux.

Rappelons que les 4 au 5 juin prochain à Libreville, cette question sera évoquée au cours d’un Forum international pharmaceutique, lieu d’échange entre les pharmaciens du monde, dont on envisage comme principale recommandation à l’issue de cette rencontre une « lutte efficace » pour vaincre ce phénomène de trafic des médicaments.  


SUR LE MÊME SUJET
La Journée mondiale des télécommunications et de la société de l'information célébrée ce mardi par la communauté internationale, qui a pour but de contribuer à sensibiliser l'opinion aux perspectives qu'ouvre l'utilisation de l'Internet et des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les domaines économique et social, ainsi qu'aux façons de réduire la fracture numérique, est passée sous silence au Gabon cette année malgré le discours circonstantiel du ministre de la Communication, de la Poste et de l'économie numérique, Paul Ndong Nguéma. Cette année, la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l'information met en valeur ...
Lire l'article
Le dispensaire du Cap Estérias, au nord de Libreville, n'a plus de médicaments, même pour soulager les maux les plus élémentaires, a constaté un journaliste de l'AGP. ‘’Nous n’avons plus de médicaments dans nos tiroirs, même pour soigner des pathologies bénignes’’, a confié un infirmier. La situation est d’autant plus préoccupante que les populations sont pour la plupart sans revenu et dépendent des médicaments gratuitement offerts par le dispensaire. Les malades, qui en ont les moyens, sont obligés de se rendre à Libreville, à une trentaine de km, pour acheter les médicaments dans les pharmacies de la capitale.
Lire l'article
Le Gabon commémore, mercredi, la journée mondiale du SIDA sous la pression d'un taux préoccupant de prévalence annuelle nationale de 5,9%, en dépit des efforts consentis par les pouvoirs publics pour endiguer, sinon de lutter efficacement contre la propagation de cette pandémie. Placée cette année sous le thème "Arrêter le SIDA, tenir la promesse", la journée sera marquée à Libreville par des opérations de sensibilisation sur la pandémie, notamment des campagnes circulaires d’informations préventives en direction des jeunes, des familles et des militaires. Des causeries éducatives sont également prévues auprès des apprenants des centres d’alphabétisation et des personnels des entreprises privées, publiques ...
Lire l'article
La vente illicite des produits pétroliers continue de prospérer à Libreville, en dépit de la mesure gouvernementale interdisant cette activité, a constaté un journaliste de l'AGP. ( Des bidons et des bouteilles contenant du carburant sont vendus chaque jour à des prix dérisoires sur les trottoirs de la capitale gabonaise, où le phénomène semble avoir même pris de l'ampleur ces derniers temps. L'opération "coup de poing" menée récemment par les forces de l'ordre pour mettre fin à la vente des produits pétroliers en dehors des structures agréées, n'a duré que "le temps d'une rose". L'activité a repris ...
Lire l'article
L’Inspection générale de la santé (IGPS), en partenariat avec l’Ordre des médecins et des pharmaciens, a décidé de resserrer l’étau autour des irrégularités qui entachent les métiers de la santé, notamment la vente illicite des médicaments. «Aujourd’hui, tout le monde doit être aux normes», a martelé le directeur général de l’Inspection générale de la Santé (IGPS), Stéphane Ilokho, au terme d’une réunion de concertation à Libreville le 7 juin avec l’Ordre des médecins et celui des pharmaciens. Au cours de cette réunion, il s’agissait pour les participants de cerner les d’irrégularités qui minent les métiers de la santé et ...
Lire l'article
 Le Secrétaire général du parti démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi, a procédé ce mercredi à la remise officielle des lots de médicaments génériques, don de son parti, au centre de traitement ambulatoire du Centre hospitalier de Libreville. La dotation a été réceptionnée par le ministre de la Santé, le général Idris Ngari, et de ses collaborateurs.Essentiellement composé des médicaments antirétroviraux, ce don, selon les autorités ministérielles, arrive à point nommé, dans la mesure où il va permettre de renforcer le stock déjà existant.« C’est un geste qui nous va droit au cœur, cela prouve à suffisance que les ...
Lire l'article
La Journée mondiale de lutte contre la Tuberculose est l’occasion pour la communauté internationale de faire un bilan d’étape dans la croisade lancée depuis les années 50 avec la concours de l’Organisation Mondiale de la Santé (l’OMS) contre ce qui se révèle aujourd’hui comme la deuxième cause de mortalité au sein des populations, après le VIH-Sida avec 9 millions de cas en 2008. Depuis 1990, estimait l’OMS en 2005, les cas de tuberculose ont été multipliés par quatre dans 18 pays africains et la maladie tue chaque année 540.000 personnes sur le continent soit 1.500 personnes par jour. Le mal aurait ...
Lire l'article
La vente de produits pharmaceutiques à l’air libre, proscrite par le gouvernement de la République, vivement combattue par l’ordre des pharmaciens du Gabon s’accentue à travers les marchés de la capitale gabonaise. Des médicaments tels que des paracétamols, du Vermox, du Zentel et autres, vendus dans les officines pharmaceutiques agrées de la place sont également écoulés sur les marchés, au moyen du détail, à raison de 100 francs CFA le comprimé, et 200 francs CFA la gélule, une pratique pourtant interdite par les autorités gabonaises. Pire encore, on a sur le marché, certains produits dont on ignore l’origine et le fabriquant, entre ...
Lire l'article
A Libreville, malgré de nombreuses sensibilisations à l'endroit des populations sur le phénomène de la vente illicite de médicaments dans les pharmacies dites « parterre », l'énigme autour de cette problématique perdure, les manipulations de tout genre ne garantissent pas la fiabilité de ces produits ; ajouté à cela l’origine douteuse de certains d’entre eux, présentent un réel danger de santé publique, accentué par la précarité des populations qui de plus en plus se tournent vers cette forme de commerce, au regard du prix dérisoire de vente proposé aux clients, a constaté GABONEWS. Certains justifient ce choix avec les ...
Lire l'article
La célébration samedi, au Gabon, de la journée mondiale de liberté de la presse est passé sous silence, malgré l'engagement de l'Observatoire gabonais des médias (OGAM) qui avait programmé une série de communications portant sur les « droits et devoirs des journalistes, éthique et déontologie » et sur les questions de l’«autorégulation », qui ont malheureusement été annulés sans trop de précisions. Selon un communiqué du ministère gabonais de la communication, cette journée a été reportée pour une date ultérieure, pour les raisons non évoquées. L'OGAM a donc préféré célébrer cette journée en gardant simplement le silence pour rendre hommage aux journalistes ...
Lire l'article
La Journée mondiale des télécommunications passée sous silence au Gabon
Pénurie de médicaments dans un dispensaire au nord de Libreville
Gabon : Journée mondiale du SIDA sous la pression d’un taux de prévalence national préoccupant de 5,9% en 2010
La vente illicite des produits pétroliers prospère, malgré l’interdiction
Gabon : Haro sur la vente illicite des médicaments
Gabon: Des médicaments génériques pour le Centre de traitement ambulatoire de Libreville
Gabon: La Journée mondiale de lutte contre la Tuberculose célébrée sous le signe de la mobilisation
Gabon: La vente des produits pharmaceutiques à travers les marchés de Libreville s’accentue
Gabon: La vente illicite de médicaments prend de l’ampleur au Gabon
Gabon: La Journée mondiale de la liberté de la presse passe sous silence au Gabon


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Mai 2008
Catégorie(s): Economie,Santé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*