Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Le SENA lève la grève et appel les enseignants à reprendre le chemin des cours sur l’ensemble du territoire national

Auteur/Source: · Date: 4 Juin 2008
Catégorie(s): Education

Le Syndicat de l’éducation nationale (SENA), qui menaçait de boycotter les examens de fin d’année académique 2007- 2008 et de retenir les notes pour non satisfaction des revendications inscrits dans un cahier de édité cette année et remis au ministère de l’Education nationale, a décidé mercredi, au cours d’une Assemblée générale convoquée urgemment, pour la circonstance, par le bureau national et suivie à l’intérieur du pays par l’ensemble des syndiqués, de lever la grève tout en posant des réserves avant de lancer un appel à tous les enseignants pour une reprise effective des cours.
«Fort de l’ouverture des négociations par le ministre de l’Education nationale et l’instruction civique et le SENA depuis le 2 juin dernier, et après décisions des différentes Assemblées générales provinciales, le SENA soucieux de l’intérêt supérieur des enfants et du pays, appelle ses adhérents et ses militants à participer activement à tous les examens et concours 2008 sur toute l’étendu du territoire national », a déclaré le Secrétaire général de cette structure syndicale, Fridolin Mvey Messa.

Quoique reconnaissant vis-à-vis du soutien que lui ont apporté la FESEENA et le SECEG, le SENA, a cependant émis des réserves quant à la satisfaction de sur certains points mentionnés dans le mémorandum de cette année notamment:
– le fonctionnement de la cellule chargée d’assurer le suivi et l’évaluation des mesures et des recommandations de la commission technique interministérielle sur la plate – forme revendicative 2006 -2007,
– la régularisation de la situation salariale des agents des Ministères de l’Education nationale et de l’Enseignement technique recrutés après 1991,
– le paiement de la prime d’éloignement aux enseignants et autres personnels de l’éducation,
– la révision à la hausse du taux horaire des vacations des membres des jurys surveillance, oral, harmonisation et correction des examens et concours sur une base minimale de 5000 francs CFA l’heure.

« Nous ne sommes pas là pour empêcher notre système éducatif de fonctionner, bien au contraire car souhaitons simplement être des partenaire participatifs à l’amélioration du monde éducatif », a lancé le secrétaire général du SENA pour conclure.


SUR LE MÊME SUJET
Au terme d’une assemblée générale tenue ce jour, la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) a décidé, non sans donner des raisons, de lever la grève qu’elle observe depuis le mois d’avril dernier et donc de laisser la rentrée des classes se dérouler normalement. Par contre, les 9 leaders de ce syndicat qui ont dernièrement annoncé une grève illimitée de la faim à compter du 2 septembre 2011, vont entamer leur jeûne à la date avisée. Ceux-ci escomptent ainsi pousser le gouvernement à rétablir leurs salaires suspendus depuis le mois de janvier 2011 en raison de leurs activités ...
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
A l'issue de son Assemblée générale tenue ce 5 janvier à son siège de la Peyrie, La Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) a décidé de maintenir le mouvement de grève, malgré la mise en garde du chef de l'Etat lors de son discours à la Nation. Les enseignants conditionnent la reprise des cours à une rencontre directe avec le président de la République. Ce n'est pas pour demain que les élèves reprendront le chemin de l'école, la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) a décidé le maintient de la grève malgré l'appel du Président ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, a appelé mercredi soir à l’occasion du nouvel an, lors de son message à la nation « une fois pour toute, à l’esprit patriotique de tous les compatriotes qui ont la responsabilité d’éduquer les enfants pour qu’ils reprennent immédiatement les cours ». Les enseignants qui ont renoué avec la grève depuis deux semaines, réclament l'harmonisation des salaires des agents recrutés avant et après 1991. Ces derniers bénéficieraient d’un meilleur traitement que les premiers avec une différence de 135 mille FCFA. A l’issue du conseil des ministres du 23 décembre dernier, le gouvernement avait ...
Lire l'article
La Fédération nationale des associations des parents d'élèves (FENAPEG) « fortement » inquiétée par la grève des enseignants déclenchée le 6 octobre dernier, a appelé jeudi à Libreville lors d'une conférence de presse, la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED) à la reprise des cours. La présidente de cette structure, Christiane Békalé a invité les enseignants en grève à reprendre les cours, s'inquiétant d'une année scolaire qui n'a pas toujours démarrée et qui met les parents et les enfants dans des situations complexes. « Nous devons nous mobiliser pour dire non à cette grève », a lancé Mme ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat gabonais a demandé mardi aux enseignants qui observent depuis le 6 octobre dernier un mouvement de grève, de reprendre les cours, tout en poursuivant les négociations entamées avec le gouvernement, a rapporté la télévision nationale (RTG1). ‘’Acceptez ce que vous propose le gouvernement et levez votre mouvement tout en poursuivant les discussions avec le gouvernement’’ a exhorté le président Bongo Ondimba lors de l’audience qu’il a accordé aux responsables de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED). ‘’Vous avez choisi la fonction d’enseignant alors reprenez les cours parce que vous êtes des exemples des ...
Lire l'article
Les cours ont démarré très timidement ce lundi dans les lycées et collèges publics de libreville, après l’annonce vendredi dernier de la reprise des négociations entre les syndicats de l’Education et la tutelle.« Nous avons tenu à respecter les consignes de la tutelle, la preuve nous sommes présents ce matin, mais il nous est impossible de donner véritablement les cours, sans un mot d’ordre des instances dirigeantes de notre syndicat », déclarait Fidèle Ondo, professeur d’Anglais au lycée public de Nzeng Ayong. Contrairement au 6 octobre dernier, les enseignants ont répondus à l’appel ce matin, sans véritablement dispenser les cours. « Nous ...
Lire l'article
Programmées pour le 2 juin dernier sur l'ensemble du territoire national, les premières épreuves orales du Brevet d'étude du premier cycle (BEPC) ont finalement été reportées au 3 juin dans la plupart des établissements de la capitale Libreville en raison de l'insuffisance des présidents et membres de jury. Le ministre de tutelle, Michel Menga, a initié une tournée à travers les établissements pour mesurer l'ampleur de la situation et pallier les insuffisances créées par le boycott des examens par les enseignants du Syndicat de l'Education nationale. La tutelle réussira-t-elle à trouver très vite une solution au différend qui l'oppose aux ...
Lire l'article
Un bras de fer est engagé depuis quelques jours entre le ministère de l'Education nationale et le syndicat de l'éducation nationale (SENA) à propos des certaines revendication faites par ce mouvement notamment, la régularisation des situations administratives des enseignants, celle des enseignants engagés après 1991, le paiement des rappels etc. Le ministre de l'Education nationale de l'instruction civique, Michel Menga M'Essono a réuni jeudi dans son cabinet de travail tous les Syndicats de l'Education nationale avec lesquels il s’est entretenu sur les éventuelles voies et moyens à mettre en place et suivre pour ne pas perturber la tenue des examens de ...
Lire l'article
Le syndicat de l'Education nationale (SENA), se réserve désormais le droit de reconduire sa grève suspendue dernièrement et envisage par ailleurs de boycotter les examens de fin d'année 2008; cette déclaration a été faite mardi au cours d'un point de presse tenu au siège social de Libreville par le secrétaire général de cette institution, Fridolin Mvey Messa, a constaté GABONEWS. Ces enseignants réclament entre autres l’octroi de 1107 postes pour les promotions 2001-2005, l’aboutissement intégral des situations administratives, le paiement des rappels dont la demande croît sans cesse… On rappelle que le SENA avait décidé de suspendre leur mouvement de ...
Lire l'article
Gabon : La Conasysed lève sa grève générale
Plan de Paix
Gabon : Les enseignants refusent de reprendre les cours
Gabon: le président Bongo appelle les enseignants en grève à la reprise immédiate des cours
Gabon: Grève à l’Education: la FENAPEG inquiete, appel les enseignants à la reprise des cours
Gabon: Social : Bongo Ondimba demande aux enseignants de reprendre les cours
Gabon: Timide démarrage des cours après la suspension de la grève des enseignants
Gabon : Les épreuves orales du BEPC victimes de la grève des enseignants
Gabon: Grande tension entre le ministère de l’Education nationale et le Syndicat des enseignants (SENA)
Gabon: Le SENA envisage le boycotte des examens de fin d’année

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Juin 2008
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*