Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Le gouvernement tend la main aux citoyens démunis

Auteur/Source: · Date: 7 Juin 2008
Catégorie(s): Société

La lutte contre la pauvreté et la marginalisation des plus démunis a franchi une étape importante avec la définition du statut de gabonais économiquement faible adoptée lors du Conseil des ministres le 6 juin dernier à Libreville. La création de ce nouveau statut devrait notamment permettre aux plus démunis de bénéficier de facilités de soins dans les structures de santé publiques.
Le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance sociale a fait faire un pas au gouvernement gabonais vers l’Etat providence lors du Conseil des ministres du 6 juin dernier à Libreville, lors duquel a été approuvé la création d’un statut de gabonais économiquement faible pour faciliter les mesures de prises en charge par les institutions publiques.

Pris en application des dispositions des articles 11 et 5 des ordonnances n° 002/PR/2007 et 0023/PR/2007 du 21 août 2007, le décret portant création du statut de gabonais économiquement faible établit le cadre et les critères de l’enquête sociale qui doit donner attribution du statut.

Pour prétendre à ce statut, le postulant devra être de nationalité gabonaise ; être âgé de seize ans révolus ; résider sur le territoire national et avoir un niveau de revenus inférieur au salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) nécessitant le recours à la solidarité nationale.

L a demande de statut de gabonais économiquement faible est établie sur un imprimé fourni par la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), dûment signé et adressée au service de la CNAMGS la plus proche de son lieu de résidence.

La demande doit par ailleurs être accompagnée de l’acte de naissance ou du jugement supplétif en tenant lieu du postulant ; de l’acte de naissance ou du jugement supplétif en tenant lieu du ou des conjoint du postulant ; l’acte de naissance ou le jugement supplétif en tenant lieu de chaque enfant à charge du postulant entrant dans des catégories spécifiées.

Les enfants déclarés à la charge du postulant doivent être soit des enfants légitimes ; des enfants naturels reconnus ; des enfants ayant fait l’objet d’une adoption par le postulant ; des enfants orphelins de père et de mère à la charge effective et permanente du postulant ou encore des enfants recueillis par le postulant.

Devront également être joints au dossiers les pièces justifiant des difficultés ayant entraîné l’insuffisance des revenu, notamment le décès du conjoint, le divorce, l’abandon de famille ou la perte d’emploi ainsi que le certificat de résidence du postulant.

Ces mesures font suite au décret du président de la République en date du 15 janvier 2007 stipulant la gratuité des soins pour les plus démunis, qui était entré en vigueur le 12 février 2007 au Centre Hospitalier de Libreville, dont trois des trente trois services avaient lancé la gratuité des soins pour les personnes économiquement faibles, les élèves, les étudiants, les ministres des cultes ainsi que tous les affiliés à la Caisse nationale de garantie sociale (CNGS).

L’établissement de ce nouveau statut devrait permettre d’améliorer l’effectivité de cette mesure et la prise en charge des citoyens les plus démunis, face aux dysfonctionnements et aux insuffisances constatées sur le terrain après la mise en place de cette première mesure.
 


SUR LE MÊME SUJET
L’Organisation non gouvernementale, « AGOS », a procédé le week-end écoulé, à la distribution gratuite de fournitures scolaires aux enfants démunis des quartiers sous intégrés de Libreville et aux orphelins, avec le concours et l’appui des partenaires internationaux. Ce sont au total 100 enfants dont l’âge oscille entre 3 et 15 ans, issus des familles défavorisées, du pré primaire, primaire et secondaire, préalablement recensés dans les quartiers sous-intégrés comme Avéa, dans le 2ème arrondissement, ainsi que Kinguélé et Mbatavéa, dans le 3ème arrondissement de la capitale gabonaise, qui ont gracieusement reçu des trousseaux scolaires. Ces trousseaux scolaires étaient composés essentiellement de cartables, ...
Lire l'article
Dans le cadre de la mise en place de sa politique sociale, le gouvernement et plusieurs opérateurs du secteur devraient bientôt signer une convention portant sur la réduction des coûts de transport en faveur des personnes âgées et des Gabonais économiquement faibles (GEF). Les Gabonais économiquement faibles (GEF) et les personnes âgées pourraient bientôt être transportés quasi gratuitement selon les clauses d’une convention qui devrait être signée entre le gouvernement et plusieurs opérateurs du secteur des transports. Le ministre délégué aux Affaires sociales, Nziengui Mihindou, a reçu le 26 mai des responsables de la Société gabonaise des transports (SOGATRA) ; la ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais s'est déclaré prêt à reprendre le dialogue pour mettre fin à la grève déclenchée mercredi par l'Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), dans un communiqué publié dans la soirée à Libreville. Conscient, selon le communiqué, que les conséquences de la grève pourraient affecter plusieurs autres secteurs, le gouvernement tente ainsi de reprendre la main dans son bras-de-fer avec l'ONEP. "Le gouvernement réaffirme solennellement sa disponibilité à reprendre le dialogue", indique le communiqué signé par le ministre du Travail, Maxime Ngozo Issondou. Les négociations engagées avec l'ONEP depuis le 8 mars ont échoué face à la détermination des syndicalistes à ...
Lire l'article
L’Eglise évangélique du Gabon a offert le week-end du 7 et 8 mars derniers dans le 5e arrondissement de Libreville, un mariage collectif à 21 couples qui n’avaient pas les moyens de légaliser leur union. Ces «fidèles économiquement faibles», dont la plupart vivaient ensemble depuis plus de 15 ans, ont été entièrement pris en charge pour ces démarches par l’Eglise évangélique du Gabon. Dans le cadre d’une œuvre de charité visant à permettre aux «fidèles économiquement faibles» de légaliser leur union dans le cadre de leur confession religieuse, l’Eglise évangélique du Gabon a offert les 7 et ...
Lire l'article
A l’occasion de la cérémonie officielle marquant la 13e rentrée officielle du Barreau, les avocats gabonais organisent les 15 et 16 janvier des journées de consultations juridiques gratuites pour les citoyens issus des couches sociales défavorisées qui n’ont souvent ni les moyens, ni l’assurance d’engager des procédures judiciaires. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du programme de développement de la justice avec la création d'institutions qui permettent de rapprocher la justice des citoyens défavorisés. La justice gabonaise semble mettre en place une politique tournée vers le social avec l’organisation à l’occasion de la 13e rentrée officielle du Barreau gabonais, de ...
Lire l'article
L’ONG « Œuvrer plus pour le Gabon (OPGA) organise samedi prochain un arbre de Noël dénommé « Noël pour tous », en faveur des enfants désœuvrés et démunis, à Nzeng Ayong, a confié mercredi, la présidente de cette association. L’objectif de cet arbre de Noël est de permettre aux enfants démunis et désœuvrés de l’un de plus grands quartier de Libreville « d’oublier une fois dans l’année le poids de la misère dans laquelle ils évoluent au quotidien » souligne la responsable de cette ONG Mimboui-Mi-Sima Desbordes. « À ce jour, 118 enfants ont été recensés et les enregistrements se poursuivent ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais, Jean Eyéghé Ndong, a rencontré les syndicats de l’éducation nationale le 13 octobre à Libreville pour reprendre les négociations avec les enseignants qui sont entrés en grève depuis la rentrée des classes le 6 octobre. Les enseignants ont réclamé un cadre normatif de dialogue dûment adopté comme garantie à l’ouverture du dialogue. Le Premier ministre a exhorté les enseignants grévistes à reprendre les cours afin de prévenir d’importantes répercussions sur l’année scolaire, tandis que le Conseil des ministres du 14 octobre a offert la garantie recherchée par les enseignants.L’ouverture des négociations entre les enseignants grévistes et ...
Lire l'article
Le ministère de la Planification et de la programmation du développement a ouvert le 24 juin dernier à Libreville un atelier de renforcement des capacités des agents recenseurs qui seront mandatés à travers les différents quartiers de la capitale pour y recenser les plus démunis. Cette opération vise à collecter des données statistiques sur la pauvreté en recensant les familles gabonaises vivant avec un revenu mensuel inférieur à 90 000 FCFA. Le gouvernement de mission prend de plus en plus d'initiatives pour tordre le cou à la précarité. Il va lancer dans les prochains jours le recensement des familles ...
Lire l'article
A l’occasion du lancement de la caravane de sensibilisation contre le Sida dans le chef lieu de l’Ogooué Lolo, la ministre des Affaires sociales en charge de la lutte contre le Sida, maître Denise Mekam’ne, est venue en aide aux sidéens et handicapés de Koulamoutou. Des dons de matériel orthopédique et de denrées alimentaires de base ont été fait pour l’assistance aux démunis et l’autonomisation des personnes handicapées. Des tricycles, des cartons d’huiles de table, du savon, de la farine de blé, des sacs de riz, des paquets de sucre et des matelas ont récemment été distribués par la ministre ...
Lire l'article
Le ministre gabonais des Affaires sociales, Denise Mekam'ne a octroyé lundi, dans la capitale gabonaise des aides exceptionnelles aux familles démunies; une initiative qui entre dans le cadre de l'application des décisions gouvernementales visant à apporter une aide aux personnes nécessiteuses du Gabon. Des matelas, des tôles et des enveloppes ont été remis aux familles ayant fait des demandes d'aides auprès du service des Affaires sociales. Cette aide qui vient à point nommé, bien que menacée par la conjoncture actuelle difficile, va se poursuivre, à en croire les responsables de ce ministère, dans les autres ménages sur l’ensemble du territoire national. ...
Lire l'article
L’ONG « AGOS » octroie des trousseaux scolaires aux enfants démunis de Libreville
Gabon : Bientôt des transports moins chers pour les démunis
L’Etat gabonais tend la main aux grévistes du secteur pétrolier
Gabon : Un mariage collectif gratuit pour 21 couples démunis
Gabon : Le Barreau gabonais se rapproche des citoyens
Gabon: Social : l’ONG OPGA organise samedi prochain un arbre de Noël pour les enfants démunis
Gabon : Le gouvernement tend l’oreille aux revendications des enseignants
Gabon : Libreville prépare le recensement des démunis
Gabon : Denise Mekam’ne au chevet des démunis de Koulamoutou
Gabon: Le gouvernement gabonais octroie des aides exceptionnelles aux familles démunies


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Juin 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*