Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Vie chère: les femmes commerçantes du marché ” Mont Bouet” protestent contre la flambée des prix du poisson

Auteur/Source: · Date: 16 Juin 2008
Catégorie(s): Economie

Plusieurs manifestants, dirigés par les femmes commerçantes du marché central de la capitale gabonaise, ”Mont Bouet”, unis pour la circonstance comme un seul homme, ont procédé récemment à une gigantesque marche de protestation en vue de dénoncer, unanimement, la surenchère qui accentue la hausse des prix du poisson, orchestrée par les commerçants grossistes asiatiques exerçant dans les différents marchés de la capitale, a constaté GABONEWS.

Ces femmes ont pris d’assaut les couloirs, les allées du marché, munies d’assiettes vides sur lesquelles elles frappaient en scandant « On veut manger, on veut manger, on veut manger ». Le mouvement s’est très vite étendu dans le marché ”Mont Bouét”, puis a convergé vers le marché de Kembo, situé à quelques kilomètres du marché central, dans le 2ème arrondissement.

Pour renforcer ce combat qu’elles souhaitent noble en ce sens qu’elles revendiquent de meilleures conditions de vie, d’autres femmes sont sorties en masse des quartiers le long de la voie et ont agrandi le cortège qui a sillonné les quartiers.

Ces femmes se sont ainsi soulevées contre la hausse « sauvage » des prix de vente des cartons de poissons par les grossistes.

De 18 000 francs CFA, le carton de viande est passé sans coup férir à 25 000 francs CFA. Le litre d’huile qui était à 600 francs CFA se vend aujourd’hui à 1100 francs CFA quand le prix du sac de riz oscille désormais entre 18.000 et 20 000 francs CFA au lieu de 10.000 ou 12.000 francs CFA. La situation est devenue intenable pour les populations dont la plupart ont un pouvoir d’achat très faible.

On rappelle qu’il y a quelques mois, le gouvernement gabonais avait décidé de mettre sur pied un comité ad hoc chargé de gérer de la flambée des prix des produits de première nécessité. 


SUR LE MÊME SUJET
Le violent incendie qui a ravagé une partie du marché centrale de Libreville, Mont-Bouët, dans la nuit du 13 au 14 août, a entraîné de très importantes pertes de marchandises pour les commerçants de ce centre de ravitaillement majeur en produits de consommation. Ces pertes pourraient avoir de graves retombées sur les cours des produits de première nécessité. Les flammes continuaient de brûler les marchandises et les denrées alimentaires dans la matinée du 14 août au marché Mont-Bouët, le principal marché du pays situé en plein coeur de la capitale gabonaise. Près d'un tiers du marché Mont-Bouët, le plus grand marché ...
Lire l'article
Le plus important marché du pays, Mont Bouët, situé au coeur de Libreville, a été ravagé cette nuit par un violent incendie qui se serait déclaré aux alentours de 2H00 du matin. L'origine de l'incendie n'a pas encore été déterminée, mais les flammes continuaient de brûler en fin de matinée, consumant les marchandises et les échoppes des commerçants impuissants. Près d'un tiers du plus grand marché du pays a été ravagé par les flammes dans la nuit du 13 au 14 août. Le marché Mont Bouët, situé en plein coeur de Libreville, était encore sous le feu de l'incendie cette fin ...
Lire l'article
Le plus important marché du pays, Mont Bouët, situé au coeur de Libreville, a été ravagé cette nuit par un violent incendie qui se serait déclaré aux alentours de 2H00 du matin. L'origine de l'incendie n'a pas encore été déterminée, mais les flammes continuaient de brûler en fin de matinée, consumant les marchandises et les échoppes des commerçants impuissants. Près d'un tiers du plus grand marché du pays a été ravagé par les flammes dans la nuit du 13 au 14 août. Le marché Mont Bouët, situé en plein coeur de Libreville, était encore sous le feu de l'incendie cette ...
Lire l'article
Le troisième maire adjoint de Libreville, Eloi Nzondo, a annoncé à la presse lundi que les travaux de réhabilitation des voies d’accès au marché Mont – Bouet, pourrait démarrés au premier trimestre 2009. Eloi Nzondo a fait cette déclaration au terme d’une visite au marché Mont – Bouet, le plus grand marché de la capitale gabonaise et même du pays. « Les voies d’accès du plus grand marché de notre ville sont en souffrance et la mairie ne peut rester insensible face à cette situation », a expliqué Eloi Nzondo, déplorant au passage les conditions de commercialisation des produits vivriers au ...
Lire l'article
Plus de 80% des incendies survenues ces derniers temps au marché Mont-Bouèt de Libreville, selon les riverains, proviendraient des installations électriques anarchiques pratiquées par de nombreux occupants des boxes dans ce grand marché de la capitale gabonaise. En début de semaine dernière, un incendie s’est déclaré dans l’un des grands bâtiments de ce marché et a tout détruit au passage. Pour les occupants, l’origine est inconnue. Mais, le voisinage quant à lui indexe les connexions anarchiques des câbles électriques qui auraient lâché et provoqué cet incendie. D’après le constat fait sur le terrain, l’enchevêtrement des câbles électriques visibles autour, voire à l’intérieur ...
Lire l'article
Les commerçantes du marché d’Akébé-Plaine se plaignent des prix des boxes qui seraient très élevés comparativement aux autres marchés municipaux de la capital. En effet, les prix des surfaces commerciales varient entre 15.000 et 60.000 francs CFA au marché d’Akébé, tandis qu’ailleurs, elles varient de 12.000 à 50.000 francs CFA. « C’est inadmissible de payer aussi chère (15.000 f) un étal d’un mètre, sachant qu’ailleurs il est à 12.000 francs », a déclaré une commerçante. Ainsi, sur les 250 places disponibles dans ce marché, environ 80 sont occupés par une minorité de commerçantes tandis que la majorité a préféré s’installer sur ...
Lire l'article
Le maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, a procédé mercredi au licenciement direct de trois agents de la commune de Libreville, pris en flagrant délit de prélèvement illicite des taxes communales, pendant sa croisière au marché Mont Bouët, principal lieu d’approvisionnement en vivres. Après la suspension provisoire du prélèvement des taxes communales auprès des commerçants et autres acteurs de la vie économique des marchés de la capitale, il y a environ un mois par le nouvel édile de la ville, et ce, jusqu’à nouvel ordre, certains agents communaux, dont ceux licenciés mercredi, ont continué la vente des tickets de droits ...
Lire l'article
Le plus grand marché de la capitale gabonaise, le marché de Mont-Bouët s’est imposé au fil des années comme étant un grand pôle d’attraction et d’échange commercial au quotidien, avec environ 4000 commerçants, parmi lesquels, les grossistes qui vendent des produits vivriers, à savoir, la viande, le poisson, le gibier, les légumes, les fruits et bien d’autres produits, en l’occurrence des produits manufacturés comme les vêtements, les produits de beauté et l’électroménager. Le marché de Mont-Bouët a vu sa clientèle se diversifier jour après jour, l’impression dominante étant celle du désordre malgré la présence des forces de police municipale, où la ...
Lire l'article
La coalition des ONG contre la vie chère a décidé de passer à la vitesse supérieure, en s’établissant à la place de la paix, ceci après l’interruption par les forces de l’ordre de la marche pacifique de protestation contre la vie « chère », organisée par les deux organisations non gouvernementales, qui attendent un signal fort de l’Etat, face à la hausse des prix, a constaté GABONEWS. En effet, à la place de la paix, la manifestation attire de nombreux curieux: les hommes et les femmes brandissent des paniers vides et animent les lieux à l’aide d’objets de toutes ...
Lire l'article
Conduite par sa présidente Mme Assengone, l’association « Cri de femme », qui a pour objectifs la lutte contre la précarité et l’entre aide, reste déterminée à dénoncer, de toutes les manières possibles, et avec la dernière énergie, la précarité dans laquelle croupissent les populations de Libreville, et même celles vivant à l’intérieur du pays, une situation d’avantage compliquée par la hausse vertigineuse des prix des produits de première nécessité, a constaté GABONEWS. Elles restent unanimes, les femmes gabonaises, particulièrement celles réunies au sein de ce mouvement associatif, ainsi que plusieurs de leurs sœurs investies désormais dans la lutte ...
Lire l'article
Gabon : Mont-Bouët ou les flammes de l’inflation
Gabon : Le marché Mont Bouët en flammes
Gabon : Le marché Mont Bouët en flammes
Gabon: La réhabilitation des voies d’accès au marché Mont – Bouet pourrait démarrer au premier trimestre 2009, Eloi Nzondo
Gabon: Les installations électriques anarchiques à l’origine des incendies du marché Mont-Bouët
Gabon: Les commerçantes du marché d’Akébé dénoncent la cherté des boxes
Gabon: Le maire de Libreville licencie trois agents communaux au Marché Mont Bouët
Gabon: Le marché de Mont-Bouët de Libreville, un véritable pôle d’attraction et d’échange commercial
Gabon: Société: Coalition des ONG contre la vie chère: après la marche, le sit-in
Gabon: Le « Cri de femme » annonce une marche pacifique pour s’insurger contre la vie chère au Gabon


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 16 Juin 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*