Socialisez

FacebookTwitterRSS

CEEAC : L’amélioration du transport aérien dans la sous région en débat à Kinshasa

Auteur/Source: · Date: 18 Juin 2008
Catégorie(s): Afrique,Economie

Dans le cadre du processus d’intégration sous régionale, la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) a ouvert le 16 juin dernier dans la capitale de la République démocratique du Congo (RDC) un atelier de concertation et de réflexion pour l’amélioration du transport aérien à l’intérieur de cette zone. Ce conclave de quatre jours devrait déboucher sur la création d’un organe régional de réglementation et d’exécution capable de pallier les lourdes insuffisances accusées par la sous région dans ce domaine.

Desserte irrégulière et insuffisante, coûts de services élevés, problèmes de sûreté et de sécurité, coopérations et partenariats entre les compagnies aériennes peu développés, mauvais état des infrastructures; autant des défis à relever pour les représentants des pays de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC), réunis du 16 au 19 juin à Kinshasa pour penser l’amélioration du transport aérien dans la sous région.

L’objectif de cet atelier est d’établir un consensus entre les pays membres sur un ensemble d’actions communautaires pour un transport aérien plus sûr, plus sécuritaire, plus régulier et à des coûts plus abordables dans la région Afrique centrale.
Ces assises réunissent des autorités de l’aviation civile, des gestionnaires d’aéroports, des régulateurs, des représentants de compagnies aériennes, des associations d’usagers et des agences de voyage en provenance de la CEEAC, de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC) et de la Commission économique pour l’Afrique (CEA).
«La réglementation est insuffisante. L’accord de Yamousoukro n’est pas appliqué ; seuls les 6 pays de la CEMAC possèdent un code de l’aviation civile commun ; il n’existe aucun accord multilatéral entre les pays de la CEEAC, en matière de transport aérien» a rappelé le ministre congolais des Transports, Charles Mwando, à l’ouverture des travaux.
Les travaux de Kinshasa doivent déboucher sur la création d’un Comité de pilotage et de coordination du programme d’amélioration du réseau urbain et la mise en place d’un cadre de concertation CEEAC-CEMAC-compagnies aériennes pour l’utilisation des capacités existantes.
Les travaux devraient par ailleurs permettre la mise en place d’un organe régional de réglementation et d’exécution pour la mise en œuvre intégrale de la décision de Yamoussoukro.
La déclaration de Yamoussoukro avait été adoptée en 2000, dans la capitale administrative et politique de la Côte-d’Ivoire, pour la création d’un espace unique en Afrique, avec comme disposition novatrice le principe du libre accès des transporteurs aériens désignés aux liaisons intra africaines.
Un consensus devra également être trouvé pour la création d’un comité régional de coordination des mesures de sûreté et de sécurité, la mise en œuvre du mécanisme de coordination des horaires, la mise en place du forum des acteurs, la protection des consommateurs ainsi que la création d’une compagnie aérienne régionale.

Le ministre congolais des Transports a enfin encouragé toute initiative aboutissant à l’inter connectivité entre les pays de la CEEAC, surtout dans le sous-secteur du transport aérien. Il a exhorté les participants à examiner le plan d’actions du transport aérien adopté à Alger en avril 2008 en vue de mettre en place le mécanisme susceptible de favoriser sa mise en œuvre en Afrique centrale.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le Gabon et la Guinée Equatoriale ont paraphé vendredi à Libreville un accord dans le cadre de l’harmonisation des actions du domaine du transport aérien, en perspective de la co-organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2012) par ces deux pays d’Afrique centrale, en janvier prochain. Les autorités des Agences de l’aviation civile des deux Etats se sont réunies du 8 au 12 août derniers à Libreville afin d’harmoniser les actions dans ce domaine. A six mois du coup d’envoi de la CAN 2012, les deux pays peaufinent chaque pan de la co-organisation en vue d’offrir à l’Afrique et ...
Lire l'article
La Communauté Economique et des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC) et l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) ont décidé ce vendredi, au terme de l’atelier régional de renforcement des capacités nationales dans les domaines de la science, de la technologie et de l’innovation (STI), en Afrique centrale d’œuvrer pour un développement durable. Plusieurs thématiques en rapport avec les STI ont été abordées par les délégations de la CEEAC afin d’apporter un appui multiforme à la mise en œuvre d’un plan d’action en faveur d’un développement durable en Afrique centrale. Durant les quatre jours de travaux (de ...
Lire l'article
Un atelier de quatre jours portant sur des projets de lois types relatifs à l’établissement et à l’exploitation des infrastructures et des réseaux de communication électroniques en zone CEEAC (Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale), se tient depuis lundi dans la capitale gabonaise. L’atelier a été officiellement ouvert par Ministre gabonais de la Communication , Paul Ndong Nguéma en présence du représentant du Bureau Sous-régional pour l’Afrique Centrale de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique, du représentant de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), ainsi que des experts membres des pays de la CEEAC. Durant trois jours, l’examen des avant-projets ...
Lire l'article
Actuellement en conclave à Kinshasa, en République démocratique du Congo, les chefs d’états-majors, les commandants des gendarmeries et des polices des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) évaluent la deuxième manœuvre militaire dénommée «Kwanza», qui s’est déroulée du 22 mai au 10 juin en Angola. Les Chefs d’états-majors, les commandants des gendarmeries et des polices des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) sont en conférence depuis ce mardi 26 octobre à Kinshasa, pour évaluer la deuxième manœuvre militaire dénommée «Kwanza». Plus de 4000 policiers ont pris part à ...
Lire l'article
Le Syndicat national des agents d’Air Service (Synaas), compagnie privée de transport aérien, inquiet de l’avenir du secteur au Gabon, a déclaré lors d’une Assemblée générale, dernièrement à Libreville, que « les charges d’exploitation des compagnies aériennes ne permettent pas un meilleur développement du secteur des transports aérien au Gabon ». Le Synaas soutient que les taxes prélevées sont excessivement élevées. A titre d’exemple, indique-t-on: « A Mvegué, sur un nombre de 6976 passagers enregistrés, les taxes se sont établies à 94.176.000 francs CFA. A Port-Gentil, sur 25831 passagers, les taxes se sont élevées à 378.850.000 francs CFA ».    Ces agents d’Air Service invitent ...
Lire l'article
Le directeur du bureau sous-régional de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA), Mamadou Hachim Koumaré, a estimé le 16 mars à N’Djamena, au Tchad, que 3205 milliards de francs CFA sont nécessaires pour compléter le bitumage de l'ensemble des liaisons routières inter-capitales des pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC). Dans le cadre du Plan directeur consensuel des transports en Afrique centrale (PDCT-AC), le directeur du bureau sous-régional de la CEA, Mamadou Hachim Koumaré, a indiqué le 16 mars que l’achèvement du bitumage des axes routiers inter-capitales des pays membres de ...
Lire l'article
Déséquilibrée par la disparition des grandes compagnies aériennes internationales de son ciel, la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) va tenter d'améliorer la qualité des avions qui volent dans son espace. Depuis mardi, financiers, experts et près d'une quinzaine de dirigeants ou représentants des compagnies aériennes prennent part à une réunion à Libreville sur les solutions à apporter aux énormes difficultés d'ordre organisationnel, financier et sécuritaire auxquelles font face ces compagnies. La mort de plusieurs compagnies de transport en Afrique centrale a favorisé depuis plusieurs années déjà une pagaille dans ce secteur, même si d'ambitieuses petites compagnies ont comblé ce ...
Lire l'article
Trois généraux des forces armées gabonaises ont reçu mardi à Libreville des distinctions du Conseil de paix et de sécurité de l'Afrique centrale (COPAX), organe spécialisé de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC), en reconnaissance des services rendus. Cette cérémonie a été présidée par le secrétaire générale de la CEEAC, Louis Sylvain Goma, en présence de certains représentants diplomatiques accrédités à la CEEAC. Le général d'armée Jean Ntori Longho, ancien chef d'Etat major général des forces armées gabonaises, a été élevé au grade de commandeur. Par contre, le général d'armée Honoré Olery, ancien commandant en chef de la gendarmerie nationale ...
Lire l'article
Le programme de renforcement des capacités des organisations de la société civile dans la prévention, la gestion et la résolution des conflits en Afrique central (PREGESCO) qui organise à Libreville du 4 au 6 novembre, un atelier de formation à l'endroit des organisations gabonaises sur la question de la prévention des conflits, se veut un outil efficace de prévention des conflits dans la sous région. Crée en 2005 à Kinshasa (RDC), le PREGESCO est un projet conjoint des Organisations de la société civile (OSC) de huit pays de l'Afrique central dont, le Burundi, le Cameroun, le Gabon, le Congo, la ...
Lire l'article
La communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC) s'est dotée vendredi à Libreville, d’une unité de protection et de coordination de lutte contre la traite des enfants observables dans la sous région. La cérémonie présidée par Pierre Athomo Ndong, chef de l'unité de coordination de lutte contre la traite des personnes à la CEEAC et Charlotte Sedel, chargé de la protection au bureau sous régional de l’Organisation des nation unies pour l’enfance (UNICEF). Cette mission s'inscrit dans le cadre du suivi de la mise en œuvre du mémorandum entre la CEEAC et l'UNICEF depuis 2003, en vue de renforcer et d'améliorer la ...
Lire l'article
CAN 2012: Le Gabon et la Guinée Equatoriale harmonisent leurs actions dans le domaine du transport aérien
Coopération / Technologie : La CEEAC et l’UNESCO œuvrent pour un développement durable
Ouverture à Libreville d’un atelier de validation sur les TIC sous l’égide de la CEEAC
CEEAC : «Kwanza 2010» au scanner à Kinshasa
Le Syndicat national des agents d’Air Service inquiet de l’avenir du transport aérien au Gabon
CEEAC : La CEA table sur 3205 milliards de FCFA pour le bitumage inter-capitales
Gabon: La CEEAC veut améliorer son espace aérien (Par Jean Rovys DABANY)
Gabon: Coopération sous régionale / Trois généraux gabonais honorés par la CEEAC
Gabon: Le PREGESCO se veut un outil efficace de prévention des conflits dans la sous région
Gabon: La CEEAC se dote d’une unité de lutte contre la traite des enfants


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Juin 2008
Catégorie(s): Afrique,Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*