Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Contrôle de l’Exécutif / Au palais Léon Mba, la Commission des Finances s’engage à « renforcer les capacités » des députés à contrôler l’efficacité de la dépense publique

Auteur/Source: · Date: 18 Juin 2008
Catégorie(s): Nation,Politique

A l’Assemblée nationale, la Commission des Finances, du Budget et de la Comptabilité publique, présidée par le député PDG du 2è siège de la Sébé Brikolo (Okondja) a tenu une réunion, mercredi, visant à convenir des modalités pratiques concernant l’organisation du Séminaire sur le « renforcement des capacités » des élus à «analyser » objectivement la Loi des Finances, présenté par les députés de la majorité et de l’opposition avec « beaucoup d’intérêt » en raison des enjeux entourant ce document considéré comme « le moteur de l’économie », qui décline le comportement financier et budgétaire (ressources et dépenses) de l’Etat en une année, et nécessite qu’avant l’autorisation parlementaire faite au gouvernement de percevoir lesdites recettes et couvrir aussi les dépenses en question, la représentation nationale s’engage à améliorer les connaissances de ses membres en matière d’affectation des ressources en vue de garantir enfin l’efficacité de la dépenses

A ce propos, une source à la Chambre des députés s’est confiée en matinée à GABONEWS : « La Loi des finances, c’est le moteur de l’économie. Elle présente le comportement financier et budgétaire de l’Etat en une année. Mieux, d’une part elle comporte plusieurs documents importants. Outre le budget, qui définit les ressources et les dépenses, il y a le Rapport économique et financier, document à partir duquel les experts justifient le niveau retenu du budget. Et d’autre part, les acteurs mobilisés dans sa conception sont à l’évidence très outillés pour le faire, ce sont les experts des ministères de l’Economie et du Plan. Donc, à travers ce Séminaire, nous tenons à faire en sorte que dorénavant les députés aient une meilleure lisibilité du document soumis à leur examen » pour modification.

On rappelle, pour l’heure, que la loi des finances 2008 a été promulguée le 23 janvier dernier, et qu’elle a été votée en équilibre en ressources et charges de l’Etat à 1799 milliards de francs CFA.


SUR LE MÊME SUJET
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a demandé jeudi un contrôle des provisions faites par les groupes pétroliers pour la remise en état des sites à la fin de leur exploitation. J'ai invité le ministre de l'Economie à revisiter avec les opérateurs pétroliers sans délais l'utilisation qui est faite des provisions prévues pour la remise en état des sites à la fin de l'exploitation des permis que l'Etat leur a attribués, a affirmé M. Bongo lors d'une conférence de presse à Mouila (sud) à l'issue d'un conseil des ministres. Il est indispensable que l'Etat s'assure de la réalité et de ...
Lire l'article
Le Directeur générale du Contrôle financier, Jean Fidèle Otandault, a déclaré en prélude à la célébration de la douzième journée africaine de l’Administration et du Service Public à Libreville, placée sous le thème « une administration au service du citoyen », que l’institution qu’il représente veut « garantir l’efficacité, l’efficience et la performance de la dépense publique ». Le Directeur générale du Contrôle financier a voulu rappeler aux uns et aux autres les missions de cette institution qui, selon lui, est un outil que dispose le gouvernement de l’émergence pour veiller à la réalisation effective du projet de société ...
Lire l'article
Le Secrétaire exécutif du rassemblement pour la Gabon (RPG), M. Benoît Mba Mezui a expliqué à la presse que ‘’les sanctions prononcées, le samedi dernier contre les parlementaires du parti, c’est pour avoir accordé leur confiance au Gouvernement Paul Biyoghé Mba’’. Les raisons qu’ils évoquent pour justifier leur démarche en soulignant ‘’qu’il y avait des similitudes entre les programmes de gouvernement des deux partis, le Parti démocratique gabonais (PDG) dont sont issus la majorité des ministres, et le RPG du Père Paul Mba Abessole’’ n’est pas acceptable, à précisé M. Mba Mezui. Pour sa part, Alain-Claude Bilié Nzé se défend en déclarant ...
Lire l'article
Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance sociale, Maxime Ngozo Issondou, a honoré, il y a peu, l’audition accordée par les membres de la commission des finances de l’Assemblée Nationale à Libreville, à la faveur de laquelle il a défendu le budget sectoriel alloué à son département ministériel pour l’année 2010. Ainsi, notre confrère du quotidien "l’Union" a indiqué, ce mardi,que lors de cet entretien, le ministre a rendu attentifs les députés sur le montant de son budget sectoriel, lequel s’élève à 13 211 816 600 F CFA contre 13 579 000 000 F CFA en 2009. Selon ...
Lire l'article
Le budget de l’Etat pour l’année 2008 a été augmenté de plus de 830 milliards de francs CFA, soit une hausse de 69,9% par rapport à la loi de finances initiale, principalement due à la flambée des prix du pétrole qui a entraîné une hausse de 32,6% des revenus pétroliers. Réuni le 18 septembre en Conseil des ministres à Libreville, le gouvernement a adopté ce projet de loi de Finances rectificative pour l’exercice 2008, qui stipule également la poursuite du programme économique et financier conclu avec le Fonds monétaire international (FMI) depuis avril 2007. La manne pétrolière a permis à ...
Lire l'article
Ministre d’Etat, ministre de l’Economie, des Finances, du Budget et de la Privatisation, Paul Toungui a été auditionné, mercredi en matinée, par la Commission des Finances, du Budget et de la Comptabilité publique de l’Assemblée nationale. Cette audition concernait le projet de loi de règlement portant sur la gestion 2006, ainsi que sur le projet de loi modifiant les dispositions de l’article n°5/85 du 27 juin 1985 inhérent au règlement général sur la comptabilité publique de l’Etat.
Lire l'article
La commission ad hoc mise sur pied par la nouvelle équipe de la mairie de Libreville, qui a travaillé du 8 juillet au 8 août en vue de procéder au contrôle des actes de gestion des personnels de cette institution, a rendu son verdict mardi à Libreville au maire de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane. En tant que présidant du Conseil municipal de la ville de Libreville, le maire de Libreville, de facto président de la Commission ad hoc a assisté, avec les membres de cette Commission, au verdict des études qui ont révélé des manquements d’importance au sein de la municipalité. Pour ...
Lire l'article
Ministre d’Etat, ministre de l’Economie, des Finances, du Budget et de la Privatisation, Paul Toungui effectue, mercredi prochain, un nouveau déplacement attendu à l’Assemblée nationale, où il est prévu un face-à-face portant sur les « modifications de certaines dispositions de la loi sur le Code des participations » en République gabonaise, avec la Commission des Finances, du Budget et de la Comptabilité publique, soit trois semaines environ après l’ultime séance d’audition par les élus du peuple, au cours de laquelle le « Grand argentier » du pays devait défendre cinq projets de loi autorisant l’Etat à contracter des emprunts auprès ...
Lire l'article
En cette période de « vie chère » contre laquelle de plus en plus de voix s’élèvent à l’échelle du pays, le ministre d’Etat, ministre de l’Economie, des Finances, du Budget et de la Privatisation, Paul Toungui effectue un nouveau passage particulièrement attendu à l’Assemblée nationale, mercredi, dans l’après-midi, où il sera face à la Commission des Finances, du Budget et de la Comptabilité publique souvent bondée en pareille circonstance en vue de défendre le bien fondé de cinq projets de loi autorisant l’Etat gabonais à contracter des emprunts auprès des instances financières multilatérales, en tête desquelles la Banque mondiale ...
Lire l'article
Le Conseil régional de formation des institutions supérieures de contrôle de l’Afrique francophone subsaharienne (Créfiaf) a initié du 28 avril dernier au 2 mai prochain à Libreville, un séminaire de formation destiné à faciliter l’accès et l’insertion des femmes aux postes à responsabilité au sein des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (ISC). Cinq jours pour former les femmes à s’intégrer et à s’imposer au sein des institutions supérieures de contrôle des finances publiques, c’est en quelques sortes le défi relevé par le Conseil régional de formation des institutions supérieures de contrôle de l’Afrique francophone subsaharienne (Créfiaf) ...
Lire l'article
Gabon/écologie: le président veut contrôler les provisions des pétroliers
Le contrôle financier veut garantir l’efficacité, l’efficience et la performance de la dépense publique, selon Jean Fidèle Otandault
Le Secrétaire exécutif du parti estime que “les députés RPG ont été sanctionnés pour un vote de confiance et non de programme”
Loi des finances 2010 : Le ministre du Travail auditionné par les députés de l’Assemblée Nationale
Gabon : La loi de Finances 2008 rectifiée à la hausse de près de 69,9%
Gabon: Assemblée nationale / Paul Toungui face à la Commission des Finances
Gabon: Mairie de Libreville: la Commission ad hoc chargée du contrôle des actes de gestion rend son verdict
Gabon: Assemblée nationale / Paul Toungui (ministre des Finances) face aux députés mercredi prochain, la refonte du Code des Participations au menu
Gabon: Parlement /« Grand argentier » du pays, Paul Toungui devant la Commission des Finances au Palais Léon Mba
Afrique: Pour une féminisation du contrôle des finances publiques

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Juin 2008
Catégorie(s): Nation,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*