Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les nouveaux maires face au défi de la décentralisation

Auteur/Source: · Date: 19 Juin 2008
Catégorie(s): Politique

L’installation des nouveaux édiles élus les 23, 24 et 25 mai derniers sur l’étendue du territoire national a débuté ce 18 juin avec la commune de Tchibanga qui a vu la passation de pouvoir au professeur Jérôme Kwenzi Mikala, élu par 32 voix sur 33. Avec ses homologues de Port-Gentil, Lambaréné, Libreville, Owendo, Koulamoutou, Franceville, Makokou et Oyem qui seront également installés cette semaine, le nouveau maire de Tchibanga devra faire face aux insuffisances du processus transfert de compétences aux collectivités locales pour le développement des communes de l’intérieur.

Les yeux des populations sont rivés sur les nouveaux maires des neuf chefs-lieux de province qui seront installés cette semaine et qui auront cinq ans pour relever les défis de développement de leurs communes respectives, sur la base desquels ils ont été élus à la fin du mois de mai dernier. Le nouvel édile de Tchibanga, le professeur Jérôme Kwenzi Mikala, a eu la primeur d’ouvrir le bal ce 18 juin en étant le premier des nouveaux maires à être installé sur l’ensemble du territoire national.

Elu conseiller municipal du premier arrondissement au terme des élections locales du 27 avril dernier et par ailleurs secrétaire général du Conseil économique et social (CES) depuis un an, le professeur Kwenzi Mikala a été porté à la tête du Conseil municipal le 24 mai dernier par 32 voix contre 1. Cet universitaire qui fait son entrée dans l’arène politique devra relever les défis de développement de sa commune, à savoir l’extension du réseau d’eau d’électricité dans les quartiers de Mavoundi et Plateaux, qui n’en sont pas encore pourvus, ou encore l’amélioration du réseau routier urbain.

Port-Gentil et Lambaréné ont été les deux autres communes du pays à installer ce 18 juin leurs nouveaux maires, respectivement André Jules Ndjambé et Séraphin Davin Akouré, qui héritent des défis de leurs prédécesseurs dans un contexte toujours marqué par les difficultés du transfert des compétences et des moyens financiers correspondants aux collectivités locales de l’intérieur du pays.

Dans la capitale économique, la pression est d’autant plus forte sur les épaules du nouveau maire issu des rangs du Parti démocratique gabonais (PDG) du fait que les populations de Port-Gentil l’accusent d’un manque de légitimité. Porté à la tête de la commune grâce à une alliance entre le PDG, l’UGDD, l’UPG, l’ADERE et l’indépendant Tchango alors que le peuple avait massivement voté pour le parti du maire sortant, Séraphin Ndaot Rembogo, André Jules Ndjambé aura à batailler dur pour convaincre les habitants de Port-Gentil qui n’avaient jusqu’alors jamais eu pour édile un homme du PDG.

Six autres mairies devraient procéder à l’installation de leur nouveau maire cette semaine, à savoir Jean François Ntoutoume Emane à Libreville, Jeanne Mbagou à Owendo, Alphonse Ndandja à Koulamoutou, Jean Pierre Doumbénény à Franceville, Faustin Mbounda à Makokou ainsi que Rose Meyé Allogho à Oyem.

Seule la commune de Mouila verra l’installation de son nouvel édile, Alfred Mabika Mouyama, reportée en raison du désistement de celui pour des raisons qui n’ont toujours pas été communiquées.

Mais sur la centaine de collectivités locales que compte le pays, dont une cinquantaine de communes et un peu moins de départements, chacune administrée par un Conseil en charge du législatif et un Bureau en charge de l’exécutif, peu ont réellement pu bénéficier de l’application effective de la loi 15/96 sur la décentralisation destinée à désengager l’Etat central de la gestion de ces entités et des besoins de leurs populations respectives.

Il s’avère en effet que dans la plupart des cas, le transfert de compétence n’ait pas été accompagné du transfert des moyens financiers correspondants, ne laissant qu’une très faible marge de manœuvre aux élus pour faire leurs preuves.

Au final, hormis les grandes réalisations des fêtes tournantes du 17 août, qui sont attendues cette année dans la Nyanga et la Ngounié, les conseils communaux et départementaux n’ont pu initier que de très faibles améliorations du cadre de vie de leurs populations respectives.

Face à la lourdeur des charges salariales des collectivités locales qui absorbent jusqu’à 75% des budgets locaux, le Conseil des ministres avait décidé le 8 mai dernier de plafonner le nombre des membres dans les bureaux des conseils municipaux et départementaux, les économies ainsi réalisées sur le budget des collectivités locales devant être redéployées dans des investissements porteurs pour le développement des communes. 


SUR LE MÊME SUJET
Quelques temps après l’assemblée générale du Syndicat des agents du secteur des Travaux publics (TP), qui ,en début de semaine, ont décidé de suspendre la grève initiée depuis quinze(15) mois à travers le territoire national, les maires des communes de l’intérieur du pays, dont les villes ont pâti de ce mouvement, ont dans une large mesure, exprimé leur satisfaction au microphone de GABONEWS. Emmanuel Edou-Eyene, maire de Bitam( province du Woleu-Ntem, Nord) : « Je suis très heureux de voir enfin cette crise sociale dénouée. Je dois dire que j’ai toujours considéré que même si nous avons tous des ...
Lire l'article
Le projet de loi organique sur la décentralisation et le transfert des compétences de l’Etat aux collectivités locales a été adopté le 13 septembre à Libreville par le Sénat. Une décision qui devrait enfin permettre la mise en œuvre des politiques de développement locales à l’intérieur du pays. Les sénateurs ont examiné puis adopté le 13 septembre le projet loi organique sur la décentralisation et le transfert des compétences de l’Etat aux collectivités locales. Cette loi fixe les règles relatives à la création, à l’organisation, aux attributions, au fonctionnement et à la libre gestion des collectivités locales qui ...
Lire l'article
Le Sénat a officiellement ouvert le 2 mars sa première session ordinaire pour l’exercice 2009 avec son nouveau bureau élu le 16 février et présidée pour la première fois par une femme, Rose Francine Rogombé. A l’ouverture des travaux, la nouvelle présidente du Sénat n’a pas manqué de faire le point sur le gros dossier de cette session, le projet de loi sur la décentralisation qui fait la navette au Parlement depuis 1996 et freine sur le terrain, la mise en œuvre des politiques de développement locales à l’intérieur du pays. La rentrée officielle du Sénat s’est déroulée le 2 ...
Lire l'article
Un séminaire destiné aux maires du Gabon s'ouvrira du 9 jusqu’au 11 février prochain à Libreville, pour le renforcement des capacités dans le cadre des activités du projet de développement des infrastructures locales (PDIL), volet du programme national des travaux d'intérêt public pour la promotion de l'entreprenariat et de l'Emploi (TIPPEE), a –t - on appris de source officielle. Cette formation s'inscrit dans le cadre du renforcement des capacités des élus locaux pour leur permettre d'affronter les défis du changement. L'objectif principal est de leur fournir les compétences nécessaires à leurs activités pour promouvoir le développement local. Elle vise également à ...
Lire l'article
Le ministre de l'Intérieur en charge des Collectivités locales, André Mba Obame, organise conjointement avec le département des Finances une conférence des présidents des Conseils municipaux et départementaux qui se tient du 12 au 14 novembre à Libreville. Cette formation à la gestion administrative et financière est destinée à renforcer les capacités de bonne gouvernance des élus locaux dans le cadre du processus de transfert des compétences de l’Etat aux collectivités locales. Le processus de décentralisation marque une nouvelle étape avec l’organisation à Libreville d’une conférence des présidents des Conseils municipaux et départementaux pour le renforcement des capacités de gestion ...
Lire l'article
La Cour constitutionnelle a rendu public le 21 octobre à Libreville les délibérations issues de l’examen des recours en annulation concernant l’élection des membres des bureaux des conseils municipaux, départementaux et des conseils d’arrondissements qui a eu lieu fin mai dernier, suite aux élections locales d’avril. Sur les dix recours en annulation déposé sur la table de la haute juridiction, deux ont été jugés recevables et ont mené à la reprise de l’élection des maires et de leurs adjoints dans les communes de Bakoumba, dans le Haut-Ogooué, et Mimongo, dans la Ngounié.Au terme de l’examen des contentieux électoraux relatifs à ...
Lire l'article
La XIIè Conférence des chefs d’État et de gouvernements de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à Québec, Canada, du 17 au 19 octobre dernier, après avoir abordé les questions à l’ordre du jour a indiqué dans la déclaration dite « Déclaration de Québec », que les chefs d’Etats s’engagent à « mobiliser tous les atouts et toute la volonté politique pour la ratification des instruments internationaux relatifs à l’environnement ». Dans cette Déclaration, les chefs d’Etats et de gouvernements ayant en partage l’usage du français, faisant un certains nombre de constats sur la situation de l’environnement se sont résolus ...
Lire l'article
Le maire de la capitale gabonaise, Jean François Ntoutoume Emane (PDG) a invité, Jeudi, les agents municipaux de l’hôtel de ville, à s’investir quotidiennement au travail, dans un long plaidoyer en faveur d’une administration municipale dorénavant imaginative. Pour le maire, cette administration doit désormais être en quête de rentabilité pour gommer définitivement l’image négative héritée de la gestion globalement critiquée des deniers publics, ainsi que des ressources humaines sous les précédents mandats marqués par l’alternance politique entre l’opposition (RNB/RPG) et le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) à partir du début des années 2000. En effet, s’exprimant devant les responsables de l’appareil ...
Lire l'article
L’élection des présidents des Conseils municipaux et départementaux prévue vendredi à l’échelon du Gabon, redonne de l’intérêt au mode de désignation des maires et de leurs adjoints. Ainsi, on retient que la loi électorale au Gabon que « Les maires des communes et leur s adjoints sont élus par les conseillers municipaux à la première session du conseil municipal, en son sein, à bulletin secret, à la majorité absolue au premier tour et à la majorité relative au deuxième tour. Le conseil municipal est convoqué à cet effet par l'autorité de tutelle dans les huit jours qui suivent ...
Lire l'article
Gabon: A l’approche des locales2008, Mba Obame (ministre de l’Intérieur) face à l’Assemblée nationale vendredi sur fond de bilan d’étape des « Délégations spéciales »
Ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales, de la Décentralisation,, de la Sécurité et de l’Immigration, André Mba Obame est attendu vendredi à l’Assemblée nationale, où il sera l’hôte de la Commission des Lois, des Affaires administratives, et des Droits de l’Homme, afin d’être auditionné sur deux Ordonnances prises en intersession parlementaire par le président de la République, à savoir celle portant fixation des sièges de sénateurs, ainsi qu’une autre d’une actualité brûlante, car instituant les Délégations Spéciales dans les Collectivités locales après l’expiration, le 12 janvier 2008, du mandat des élus locaux sortants, ayant vainement tenté d’arracher au président de ...
Lire l'article
Politique / Fin de la grève aux TP : Les maires des communes gabonaises se disent « satisfaits »
Gabon : La loi sur la décentralisation enfin adoptée
Gabon : Rose Rogombé au pied du mur de la décentralisation
Gabon: Les capacités des maires gabonais renforcées du 9 au 11 février prochain à Libreville
Gabon : Mba Obame prépare les élus locaux à la décentralisation
Gabon : La Cour constitutionnelle destitue les maires de Bakoumba et de Mimongo
Gabon: Face au défi du Changement climatique et de la protection de l’Environnement, les chefs d’Etats francophones s’engagent
Gabon: Mairie de Libreville / L’hôtel de ville face au défi d’une « administration productive »
Gabon: Mode de désignation des Maires
Gabon: A l’approche des locales2008, Mba Obame (ministre de l’Intérieur) face à l’Assemblée nationale vendredi sur fond de bilan d’étape des « Délégations spéciales »


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 19 Juin 2008
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*