Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Jean François Ntoutoume Emane installé à la mairie de Libreville

Auteur/Source: · Date: 20 Juin 2008
Catégorie(s): Politique

Ntoutoume EmaneL’ancien Premier ministre gabonais, Jean-François Ntoutoume Emane, a été installé ce 19 juin à l’Hôtel de ville à la tête du Conseil municipal de la commune de Libreville par le ministre de l’Intérieur, André Mba Obame et devant les plus hautes personnalités du pays. Elu le 23 mai dernier pour un mandat de 5 ans, le nouvel édile de la capitale gabonaise a profité de son investiture pour exhorter l’ensemble des agents dont il a la charge au labeur et à la cohésion pour relever les défis d’un développement urbain cohérent et durable. Le nouveau maire qui sollicite un budget conséquent a surtout exhorté Mba Obame à prendre des textes d’application de la loi sur la décentralisation afin de rendre celle-ci effective.

Porté sans surprise à la tête de la mairie de Libreville à l’issue du vote des conseillers municipaux le 23 mai dernier, le nouveau maire de la capitale gabonaise, Jean François Ntoutoume Emane, a été officiellement installé ce jeudi 19 juin à l’Hôtel de ville, devant les plus hautes autorités politiques du pays et de nombreux sympathisants venus célébrer sa prise de fonction.

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, André Mba Obame, a procédé à l’installation officielle du nouvel édile, avec le nouage de l’écharpe et l’installation symbolique sur le fauteuil de maire, à laquelle ont notamment assisté le Premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, et le président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama.

Dans son allocution de circonstance, le nouveau maire de Libreville a salué la mémoire du président Léon Mba «père de la nation gabonaise et premier maire élu de Libreville», mais aussi de deux illustres maires de Libreville, Lubin Martial Ntoutoume et

Jean-François Ntoutoume Emane s’est prononcé dans son discours inaugural à l’ensemble des citoyens de la ville pour «la mobilisation des troupes», c’est-à-dire la mobilisation des agents municipaux de tous bords, pour relever les défis sur la base desquels il a été élu pour 5 ans à la tête du Conseil municipal, notamment l’embellissement de la ville, la lutte contre l’insécurité et la protection de l’environnement.

Toutefois, le nouveau maire de Libreville a estimé que son conseil ne peut atteindre ces objectifs que s’il parvenait à tordre le cou à deux pathologies qui rongent la vitalité de la mairie.

La première est relative à la modicité du budget d’investissement qui ne permet pas au conseil municipal d’asseoir une politique cohérente de développement de la commune de Libreville. La seconde pathologie est liée au manque de suivi des actions initiées sur le terrain qui hypothèque tout le bénéfice des investissements réalisés.

Pour gommer ce handicap, Jean François Ntoutoume Emane à sollicité l’appui du ministre de tutelle, André Mba Obame pour accélérer la prise de textes d’application de la loi sur la décentralisation, afin de permettre à la municipalité de Libreville de se donner un budget conséquent en rapport avec ses ambitions.

Tout en acceptant la justesse des sollicitations du nouveau maire, le ministre Mba Obame a rappeler à l’intention de toutes les collectivités locales du pays que nombre des problèmes auxquels sont confrontés les collectivités locales sont davantage liées à la mauvaise gestion de ressources mises à leur disposition. Il a par ailleurs demandé aux élus locaux de se mobiliser pour pousser l’Assemblée nationale à légiférer sur les textes d’application de la loi sur la décentralisation.

En attendant l’effectivité de la décentralisation, Ntoutoume Emane doit rapidement se mettre au travail et prendre à bras le corps les nombreux chantiers qui l’attendent. Et ce n’est pas une mince affaire, surtout qu’il hérite d’une administration municipale démotivée.

La fin de l’année 2007 et le début de l’exercice 2008 avaient été marqués par de nombreux mouvement de grève des agents municipaux de Libreville qui protestaient contre les insuffisances budgétaires et le non versement de leurs droits depuis plusieurs années à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

Face à la lourdeur des charges salariales des collectivités locales qui absorbent jusqu’à 75% des budgets municipaux, le Conseil des ministres avait décidé le 8 mai dernier de plafonner le nombre des membres dans les bureaux des conseils municipaux et départementaux, les économies ainsi réalisées sur le budget des collectivités locales devant être redéployées dans des investissements porteurs pour le développement des communes.

Seul postulant à la mairie de Libreville après la victoire écrasante de son parti aux élections locales du 27 avril dernier, le candidat du PDG avait obtenu 84 voix sur les 98 nouveaux conseillers municipaux de la capitale, contre 14 bulletins nuls.

A 69 ans, le nouveau maire de Libreville est un fidèle compagnon politique du président Bongo Ondimba. Il a une longue carrière ministérielle derrière lui et a occupé le poste de Premier ministre de 1999 à 2006. Il succède à la mairie de Libreville à Alexandre Ayo Barro. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Maire de la capitale gabonaise, Jean François Ntoutoume Emane, a organisé lundi, une cérémonie de réjouissance en l’honneur des nouveaux élus du 5ème arrondissement de la commune de Libreville investis aux élections législatives du 17 décembre par le Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir). Les deux candidats investis par le PDG aux 1er et 2ème siège du 5ème arrondissement de la commune de Libreville sont sortis vainqueurs de ce scrutin. Il s’agit notamment de François Mounguéngui Koumba qui a ramené le 1er siège au PDG et de Gisèle Akoghé qui se succède à elle-même à l’Assemblée Nationale. ...
Lire l'article
Libreville, 15 septembre (GABONEWS) - Le Maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, a fait le tour des marchés de Nzeng-Ayong, la Peyrie, Ambowé et Okala, ce mardi en vue de suivre l’évolution des différents travaux qui s’y déroulent. Actualité du :15/09/2009 Accompagné d’Eloi Nzondo et de Léandre Nzué, respectivement 3ème et 4ème maires adjoints, l’édile de Libreville n’a pas caché sa joie quant à l’évolution desdits travaux. En effet, plus de 3000 boxes et étales sont en construction au marché de la Peyrie. La délégation s’est ensuite rendue au marché de ...
Lire l'article
Le Maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, a déclaré ce lundi, à l’issue d’une audience avec le président de la République par intérim, Rose Francine Rogombé, qu’il n’était pas pour le « moment » candidat à la présidentielle anticipée et que le « moment venu », il soutiendra un candidat. Monsieur Jean François Ntoutoume Emane, par ailleurs l’un des vices président du Parti Démocratique Gabonais (PDG au pouvoir) ancien premier ministre dont les propos ont été diffusés dans le journal de 20 heures de la télévision nationale n’a pas révélé l’identité du candidat devant bénéficier de « son ...
Lire l'article
L’élève Nzé Mba Méline du complexe scolaire privé la « Floraison », a remporté vendredi soir le grand prix « Jean François Ntoutoume Emane » au cours de la 4ème édition du concours des meilleurs élèves des écoles primaires du 5ème arrondissement de la Commune de Libreville qui est organisé par la Fondation baptisée du même nom, a constaté GABONEWS. Mlle Nzé Mba Ashley a obtenu la plus forte moyenne (16,75/20). Elle a également occupé la première place dans la catégorie des 5ème années. Son prix était composé d’un trousseau scolaire complet et d’une somme d’un million de Francs CFA(1 million)pour le ...
Lire l'article
Le maire de la commune de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane, a révélé mardi aux conseillers municipaux, les raisons de la tenue tardive du premier Conseil municipal de la mairie depuis sa prise de fonction le 19 juin dernier. Selon l’édile de Libreville, le retard accusé durant deux mois serait principalement dû à la conjugaison d’événements indépendants de la volonté conjointement au souci de la mairie d’observer et de mieux réorganiser ses services. Le maire a laissé entendre que l’hôtel de ville, construite depuis 1977 par feu, Martial Ntoutoume Lubin, n’a jamais subit de cure de jouvence. « Le maintien des locaux relève ...
Lire l'article
Les trois présumés coupables de prélèvements illégaux des taxes communales au Marché Mont Bouët, licenciés verbalement mercredi, au cours de sa croisière sur les lieux, par le maire central de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, ont repris du poil de la bête au sein des installations dudit marché, a confié le directeur financier de l’Hôtel de ville, Antoine Valery Maky. « Nous avons effectué une descente au marché Mont Bouët à 4 heures du matin, pour constater que ces présumés coupables ont effectivement repris leur activité de prélèvement des taxes auprès des commerçants et conducteurs de brouettes », a déclaré le ...
Lire l'article
Le maire de la commune de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane a annoncé mardi, lors de la tournée qu'il a entrepris pour s’enquérir de l’état des structures administratives sous son autorité, l'organisation avant la fin du mois de juillet en cours, d'un Conseil municipal, lequel devrait déboucher sur l’énumération de tous les maux qui minent la municipalité et la proposition des solutions pouvant aider à les résoudre et à améliorer les conditions de vie des citoyens. L'annonce a été faite lors d'une tournée qu'il initié à travers la ville, notamment dans les marchés et les mairies d’arrondissement ainsi que dans les structures ...
Lire l'article
Le nouveau maire de la commune de Libreville, l’ancien Premier ministre, Jean-François Ntountoume Emane sera installé, jeudi 19 juin prochain, dans ses nouvelles fonctions à la tête de l’hôtel de ville de la capitale gabonaise, a appris GABONEWS. L’installation, longtemps attendue, du nouveau locataire de l’hôtel de ville, l’ancien Premier ministre Jean-François Ntountoume Emane aura enfin lieu le 19 juin procahain à la mairie centrale. Le nouveau maire de Libreville remplace à ce poste André Dieudonné Berre, actuellement député à l’assemblée nationale, frappé d’inconstitutionnalité en vertu de la loi du non cumul des fonctions électives. On rappelle qu’au départ d’André ...
Lire l'article
La Cour Constitutionnelle a commencé le 9 juin dernier à Libreville l’examen des 70 recours en contestation enregistrés au terme des élections locales des 27, 28 et 29 avril derniers. Parmi les plaignants, qui sont auditionnés à huis clos par les groupes de travail mis en place par la Cour Constitutionnelle, des candidats malheureux de l’Union du Peuple Gabonais contestent notamment l’élection du nouveau maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane. Les ultimes recours des candidats battus aux dernières élections locales du 27 avril dernier seront tranchés dès cette semaine par la Cour Constitutionnelle. Les groupes de travail mis en ...
Lire l'article
L’ancien Premier ministre gabonais, Jean-François Ntoutoume Emane, a été élu maire de Libreville pour un mandat de 5 ans à l’issue du scrutin du 23 mai auquel ont pris part les 98 nouveaux conseillers municipaux de la capitale. Seul candidat en lice dans cette élection, il a obtenu 84 voix contre 14 bulletins nuls. A 69 ans, Jean François Ntoutoume Emane, vainqueur des élections locales dans le 5e arrondissement de la capitale, a été porté sans surprise à la tête du conseil municipal de Libreville le 23 mai dernier. Seul postulant à la mairie de Libreville après ...
Lire l'article
Politique / Jean François Ntoutoume Emane plébiscite les nouveaux élus de sa circonscription électorale
Gabon: Jean-François Ntoutoume-Emane fait la ronde des marchés en construction de Libreville
Gabon: « Pour le moment, je ne suis pas candidat. Le moment venu, je soutiendrai un candidat »,(Jean-François Ntoutoume Emane)
Gabon: Nzé Mba Méline remporte le Grand Prix « Jean François Ntoutoume Emane »
Gabon: Mairie de Libreville / Jean-François Ntoutoume Emane révèle les raisons du retard de son premier Conseil municipal
Gabon: Les licenciés de Jean François Ntoutoume Emane récidivent
Gabon: Mairie de Libreville: premier Conseil municipal, ère Ntoutoume Emane avant fin juillet prochain
Gabon: Le nouveau maire de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane installé le 19 juin prochain
Gabon : Les peaux de bananes de l’UPG sur la voie de Ntoutoume Emane pour la Mairie de Libreville
Gabon : Jean-François Ntoutoume Emane nouveau maire de Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Juin 2008
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*