Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Assélé fait le point sur les dernières élections locales

Auteur/Source: · Date: 21 juin 2008
Catégorie(s): Politique

Le président fondateur du Cercle des libéraux réformateurs (CLR), le ministre de la Communication Jean Boniface Assélé, a réuni son bureau directeur le 18 juin dernier au siège du parti à Libreville pour tirer les enseignements des dernières élections locales du 27 avril dernier. Le leader du CLR a salué le maintien du nombre d’élus de son parti mais a toutefois dénoncé le manque de loyauté de certains des membres qui handicaperait l’essor de la formation politique.

Pour identifier les problèmes enregistrés afin de mieux préparer les prochaines consultations électorales, le président fondateur du Cercle des libéraux réformateurs (CLR), Jean Boniface Assélé, a invité son directoire à un débriefing le 18 juin dernier au siège parti, sis au quartier Sogatol, dans le 5e arrondissement de Libreville.

Cette réunion a permis au président du parti, par ailleurs ministre de la Communication, d’identifier les causes de défaite de certains candidats de leur rang aux élections locales du 27 avril dernier, de statuer sur les cas d’indisciplines enregistrés, mais également de saluer la réussite de certains, qui a permis au parti de conserver quelques sièges stratégiques, comme celui du 3e arrondissement de Libreville.

“C’est un bilan sommes toutes positif puisque nous avons essayé de conserver le nombre de nos conseillers. Nous tournons autour d’une vingtaine de conseillers et c’est une bonne chose. Nous estimons que c’est un bilan positif car le quatrième maire adjoint de Libreville est des nôtres. C’est vrai que nous aurions pu faire mieux si les camarades étaient plus consciencieux, plus professionnels, mais c’est bien au regard des difficultés auxquelles nos candidats ont été confrontées” a déclaré monsieur Assélé lors de cette réunion.

“J’ai tenu personnellement à féliciter ces camarades qui ont accepté de défendre les couleurs du parti et je n’ai pas manqué de leur dire que je comptais sur eux” a-t-il ajouté.

Au titre des écarts de certains des membres du parti lors des dernières élections, monsieur Assélé a rappelé que le “parti a des statuts et un règlement intérieur qui sont des documents à respecter. Les camarades qui se sont amusés à vendre le parti, les camarades qui n’ont pas suivi la politique de la direction, ceux qui sont allés se présenter sur d’autres listes, ce sont des camarades que nous devons punir conformément aux dispositions statutaires” a rappelé le président du CLR.

Le directoire de cette formation politique a ainsi pu identifier les insuffisances, qu’elles soient d’ordre matérielles ou humaines, pour mieux préparer les prochaines consultations électorales. Le président fondateur du CLR a également appelé les membres du directoire à mettre dès à présent en branle la préparation du 3e congrès ordinaire du parti qui doit se tenir dans quelques semaines.

“Le congrès se réuni tous les 5 ans pour faire le bilan, puis nous faisons une projection des idées et des objectifs du parti pour les cinq prochaines années. J’ai pensé qu’il fallait s’y prendre très tôt parce qu’il y a beaucoup de choses à mettre en place. Donc il nous faut évaluer le coup de la manifestation, la durée et rassembler les moyens financiers pour que les camarades qui viendront de l’intérieur du pays soient bien accueillis et passent un séjour agréable à Libreville” a conclu Jean Boniface Assélé.

Cette réunion aura enfin permis au président fondateur de cette formation politique de préparer le renouvellement imminent du directoire du parti.

Au 1er janvier dernier, Jean Boniface Assélé, qui a classé le CLR au quatrième rang des 40 partis politiques qui composent la majorité présidentielle, envisageait une amélioration de cette position.

 


SUR LE MÊME SUJET
Le Secrétaire général du Parti Démocratique Gabonais (PDG), Faustin Boukoubi, était face à la presse hier au siège du parti en vue de davantage les édifier sur les fondements du triomphe du parti au pouvoir lors des dernières élections législatives où il a gagné 113 des 120 sièges. D’emblée, le secrétaire général du PDG, a situé que cette victoire écrasante est la résultante de la politique concrète menée en deux ans par le Président du parti, Ali Bongo Ondimba par ailleurs Chef de l’Etat. Pour lui, les candidats investis par le PDG n’avaient d’autre programme à défendre que celui de proposé par ...
Lire l'article
Jean-Boniface Assélé parle: “Le PDG n’avait pour programme que le terrorisme” (Vidéo)
L'oncle du dictateur, Jean-Boniface Assélé, parle, dans une vidéo enregistrée avant le vote: "Le PDG n'avait comme programme que le terrorisme" Testament de l'oncle? L'oncle se sentirait-il menacé par le neveu biafro? La vérité sur le terrorisme du parti état, connu comme le Parti Démocratique Gabonais, mais devant probablement être rebaptisé "Parti Terroriste Gabonais", n'a plus de tombe. Maintenant que l'oncle se rebiffe, à qui le tour? http://www.youtube.com/watch?v=l4XqyaQfOVY Source texte: Bongo Doit Partir (http://www.bdpgabon.org)
Lire l'article
En attendant le verdict des contentieux en cours de jugement à la Cour Constitutionnelles, le président du Centre des Libéraux réformateurs, Jean Boniface Assélé a présenté mardi face à la presse les candidats de son parti aux prochaines élections législatives. Le président du Centre des Libéraux Réformateurs (CLR), Jean Boniface Assélé a présenté au siège de son parti au Cabaret des Artistes, les 38 candidats, dont les candidatures ne souffrent d’aucune contestation, sur les 51 précédemment validés et publiés les 17 novembre dernier par la Commission nationale autonome et permanente (CENAP). En effet, six candidats du CLR sont passés hier en ...
Lire l'article
Après avoir invité une première fois les hommes de médias pour donner son point de vue sur certains sujets brulants de l’actualité nationale parmi lesquels « l’opération libérez les trottoirs » et « les élections législatives 2011 », le président fondateur du Centre des Libéraux Réformateurs (CLR), Jean Boniface Asselé, est une nouvelle fois sortie de sa réserve pour dénoncer les manœuvres déloyales orchestrées par le Parti démocratique gabonais (Locomotive de la majorité républicaine) contre sa formation politique à l’approche des législatives. Au cours d’un point de presse mardi dernier au siège de son parti, le fondateur du Centre des ...
Lire l'article
Un semaine après l'annonce des résultats officiels, le ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, a dressé un premier bilan de la couverture médiatique de l'élection présidentielle du 30 août, fortement décriée par l'opposition et certains médias internationaux. Le ministre a salué le bon déroulement de l'élection et expliqué les raisons qui ont motivé les mesures contestées qu'ont été la coupure du signal de TV+, l'interdiction de France 24 ou encore le monopole des chaînes publiques par le candidat du parti au pouvoir. © Gaboneco/Laure Gondjout, ministre de la Communication «Je ...
Lire l'article
A l’occasion de la célébration le 12 mars dernier du 41e anniversaire du Parti démocratique gabonais (PDG), le secrétariat exécutif du parti, Faustin Boukoubi, a donné une conférence de presse au siège provisoire du parti à Louis, pour faire le point sur les consultations électorales et les dérives observées depuis sa prise de fonction à la tête de l’exécutif du parti. Faustin Boukoubi s’est ensuite rendu au Centre hospitalier de Libreville (CHL) et à l’Hôpital militaire du PK9 pour remettre un important don de médicaments. Conformément aux consignes du bureau du parti, cette édition de l’anniversaire du PDG a été ...
Lire l'article
Porté au poste de 4e vice-président du nouveau bureau du Sénat au terme de la séance inaugurale du 16 février dernier, le sénateur du 3e arrondissement de Libreville, Jean Boniface Assélé, a décliné l’offre estimant que ce poste sousclasse son parti, le Centre des libéraux réformateurs (CLR). Evincé du gouvernement lors du remaniement du 14 janvier dernier, le général Assélé avait décidé avec son parti de ne pas briguer de place de second plan, annonçant qu’il déclinerait tout poste en deçà de la 3e vice présidence dans le nouveau bureau du Sénat. Suite à son élection au poste de 4e ...
Lire l'article
Le leader du Centre des libéraux réformateurs (CLR, majorité), Jean Boniface Assélé, élu lundi lors de l'élection des membres du bureau du sénat, a renoncé à son poste de 4ème Vice-président de cette institution, rapporte mercredi le quotidien national l'union, citant le directoire du parti. ''Au-delà de la 3ème Vice-présidence, le CLR +ne pouvait que+ décliner l'offre'' de faire partie du bureau du Sénat, explique le journal qui estime que les ''consignes données en ce sens n'ont pas été appliquées'' par les sénateurs. Absent lors de cette élection qui a vu pour la première fois une femme à la tête de ...
Lire l'article
Le président du Centre des libéraux réformateurs (CLR) (Majorité présidentielle), par ailleurs ministre de la Communication, Jean Boniface Assélé, a réuni l’ensemble des membres de son bureau politique mercredi dernier à Libreville, afin de faire le point de la dernière élection des conseillers municipaux qui a eu lieu le 27 avril dernier sur le territoire national et au cours de laquelle sa formation politique, a obtenu 60 conseillers municipaux. Cette réunion a été le lieu de nombreux échanges post-électoral entre le président du CLR et ses collaborateurs. Ainsi, certains de ces collaborateurs ont été blâmés pour leur mauvaise prestation à ces ...
Lire l'article
Fort de ses réalisations antérieures dans la métropole gabonaise qui ont concouru à donner aux Librevillois un peu plus de fierté, le leader du Centre des Libéraux réformateurs (CLR – majorité), Jean Boniface Assélé, tête de liste aux élections locales du 27 avril prochain, dans le troisième arrondissement de Libreville, a, lors de l’ouverture officielle de sa compagne, dimanche dernier, au gymnase d’Oloumi, affiché ses ambitions de briguer clairement la mairie de Libreville en critiquant d’un revers de la main les supputations selon lesquelles Libreville ne doit être gérée que par les natifs de l’Estuaire, mais aussi, il a souligné ...
Lire l'article
Politique: Faustin Boukoubi analyse le triomphe de son bord politique aux dernières élections législatives
Jean-Boniface Assélé parle: “Le PDG n’avait pour programme que le terrorisme” (Vidéo)
Gabon / Politique : Jean Boniface Assélé à fait connaître ses 38 candidats pour législatives
Jean Boniface ASSELE crie à la calomnie
Gabon : Laure Olga Gondjout fait le point sur la couverture des élections
Gabon : Boukoubi fait le point sur la vie du PDG
Gabon : Assélé boude la 4e vice-présidence du Sénat
Gabon: Sénat : Jean Boniface Assélé renonce au poste de 4ème vice-président
Gabon: Le Centre des libéraux réformateurs (CLR) fait le bilan de sa participation aux municipales d’avril dernier
Gabon: Locales 2008 / A Libreville, Assélé prône la « rupture » avec « les pactes non écrits » d’un maire Fang ou Mpongwè à


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading ... Loading ...

Auteur/Source: · Date: 21 juin 2008
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>