Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les éleveurs demandent une meilleure visibilité de la politique de développement du secteur

Auteur/Source: · Date: 21 Juin 2008
Catégorie(s): Economie

Réunis à Libreville pour l’atelier de validation du plan d’action et du programme d’investissement du secteur de l’élevage, le comité de pilotage et de suivi, les agents du ministère de l’Agriculture, l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et les représentants de la société civile ont émis de nombreuses recommandations pour une meilleure visibilité de l’état du secteur et de l’efficacité des démarches entreprises. Les participants ont notamment demandé l’établissement d’un bilan sur l’utilisation des 285 milliards de francs CFA accordés par l’Etat au ministère de tutelle pour la période 1982-2003.

Quel est l’état du secteur de l’élevage ? Quel est le chemin qui a été parcouru depuis 1982 ? Quelles sont les nouvelles priorités ? Pour avoir une meilleure visibilité du développement du secteur de l’élevage sur le terrain et mieux identifier les besoins prioritaires des éleveurs pour accroître la production nationale et réduire la dépendance alimentaire, l’atelier national pour la validation du plan d’action et du programme d’investissement de l’élevage au Gabon a récemment demandé l’établissement d’un bilan de l’évolution du secteur et de ses nouvelles priorités.

Les assises de cet atelier, qui se sont récemment tenues à la Cité de la Démocratie, ont réuni le comité de pilotage et de suivi du programme, les agents du ministère de l’Agriculture, conduits par le ministre Faustin Boukoubi, le représentant sous régional de l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Benoît Horemans, ainsi que des représentants de la société civile.

La société civile et le comité national de pilotage ont soumis à l’examen des participants la proposition du plan d’opération visant à réduire la dépendance alimentaire du Gabon vis-à-vis de l’extérieur.

Mettant en exergue une certaine opacité de l’état général du secteur depuis plus de 25 ans de politique gouvernementale de développement de l’élevage, les participants ont formulé un certain nombre de recommandations visant à avoir une meilleure visibilité de l’évolution du secteur et de nouvelles priorités de ses acteurs.

Ils ont notamment préconisé la mise en place d’une nouvelle stratégie de partenariat entre les associations de producteurs, les partenaires au développement ainsi que les consommateurs pour l’élaboration de cahiers des charges précis aux différents niveaux du partenariat.

Pour augmenter la production nationale et valoriser les ressources pastorales du pays, il a été recommandé de déterminer avec précision les besoins prioritaires de chacune des catégories identifiées afin d’adapter une réponse conforme à leurs attentes.

Les participants ont également souhaité qu’une analyse du bilan de l’utilisation des 285 milliards de francs CFA accordés par l’Etat au ministère de tutelle pour ce secteur entre 1982 et 2003.

Il a également été demandé une étude de l’impact réel sur les coûts de revient des productions locales.

Les acteurs du secteur ont enfin encouragé l’installation de petites exploitations mixtes dans les zones de savane où existent des pâturages naturels ainsi que l’installation d’un nouveau type d’agro pasteurs, assorti d’un programme national de reconstitution du cheptel qui pourrait toucher les 54 536 ménages ruraux du pays.

Toutes ces recommandations visent à mettre en œuvre ou à adapter des mesures pour le développement du secteur de l’élevage au Gabon, en vue de réduire la dépendance alimentaire vis-à-vis de l’extérieur.

Selon les chiffres officiels de la Direction générale de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural, le Gabon a importé en 2005 pour plus de 102,3 milliards de francs CFA de viandes destinées à la consommation nationale, évaluée à 50 kilogrammes par personne.  


SUR LE MÊME SUJET
51 nouveaux techniciens en développement rural sont sortis de l’Ecole nationale de développement rural (ENDR) à Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem (nord), à l’issue d’une formation de trois ans, sanctionnée par le Brevet de technicien de développement rural (BTDR). Sur 58 étudiants, qui étaient en fin de cycle à l’ENDR, 51 ont reçu leurs diplômes, vendredi dernier à Oyem, au lendemain de la soutenance des leurs mémoires de fin stage. Sept autres ont été recalés et doivent reprendre l’année scolaire. Partiellement réhabilitée en 2006 après 10 ans de fermeture, l’ENDR forme des techniciens en agriculture-élevage et en éducation populaire. ...
Lire l'article
Quelque temps avant la tenue d’une table ronde y relative, ce dimanche sur la première chaine de télévision (RTG1), l’Association des communes du Gabon organisera du 18 au 21 octobre prochains à Libreville, le séminaire sur le développement harmonieux et durable des communes gabonaises, a-t-on appris de source officielle. Ce dimanche, après l’arrivée des délégations officielles, la maison Georges Rawiri, siège de la Radio Télédiffusion Gabonaise, abritera une table ronde introductive, à laquelle prendront part notamment le maire de la commune de Lambaréné, André Jules Njambé, la mairesse de la commune d’Oyem, Rose Allogo Mengara, et le troisième maire adjoint de Libreville, ...
Lire l'article
Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage, de la Sécurité alimentaire et du Développement rural, Paul Biyoghé Mba, a convoqué le 30 mars dernier à Libreville les acteurs du secteur agricole, notamment les éleveurs, pour rappeler les impératifs fixés par le gouvernement au titre de l’autosuffisance alimentaire. Le ministre a fait le point sur les différents moyens techniques et stratégiques à la disposition des éleveurs pour accroître leurs productions et améliorer leur compétitivité sur le marché local. Face aux défis de la sécurité alimentaire et de la diversification de l’économie nationale fixés par le gouvernement, le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage, de ...
Lire l'article
Meeting de Bruxelles
Etats Généraux de la Réforme au Gabon Une Constitution nouvelle pour la Renaissance Du 30 au 31 mai 2009 HOTEL SOFITEL BRUSSELS EUROPE 1 Place Jourdan, B - 1040 Bruxelles Menu - Appel aux Patriotes (Version Courte) - Appel aux Patriotes (Version Longue) - Programme du Meeting - Informations Pratiques (Train / Hôtels) - Inscription au Meeting Appel aux Patriotes Gabonais, Gabonaises et amis du Gabon, Au cœur même de l'Europe, la parole vous est enfin donnée les 30 et 31 mai 2009 à Bruxelles. La parole est à vous parce qu'il s'agit d'un tournant décisif de l'histoire du Gabon. C'est à Bruxelles qu'ensemble nous redessinerons le Gabon ...
Lire l'article
Le ministre gabonais du Commerce, Patrice Tonda, coordonateur national du Fonds européen de développement (FED), a ouvert le 4 mars dernier à Libreville le séminaire de restitution et de validation du programme d’appui du FED au secteur gabonais du Commerce. Ces travaux doivent permettre de valider le programme d’appui élaboré par les consultants qui doit permettre de diversifier l’économie nationale, de réduire la dépendance au secteur pétrolier et de renforcer la compétitivité du secteur privé gabonais sur la marché international. Dans le cadre du 10e Fonds européen de développement (FED), les acteurs du secteur gabonais du Commerce ont été conviés ...
Lire l'article
Programme Meeting de Paris
PROGRAMME PROVISOIRE SOMMAIRE A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition PROGRAMME PROVISOIRE SOMMAIRE PDF du Programme: Cliquez ici pour obtenir le programme provisoire en format PDF. COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Réunion du 20, 21 et 22 février 2009 HOTEL IBIS (Situation de l'établissement ) PARIS ALESIA MONTPARNASSE 49 ...
Lire l'article
Activités et News de la Coalition
A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus. Info Coalition Résolutions et Meetings News et Activités Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Voir Communqué de presse de lancement de la Coalition. Résolutions du Meeting de Bruxelles des 30 et 31 mai 2009 Programme Meeting de Bruxelles Résolutions de la Réunion de Paris des 20, 21 et 22 février 2009 Programme Meeting de Paris des 20, 21 et 22 février 2009 Articles, Vidéos, Audios et Communiqués Pour voir le programme des réunions du 20, 21 et 22 février 2009 à Paris, Cliquez ici Pour voir ...
Lire l'article
Casimir Oyé Mba, ministre des Mines, du Pétrole, des Hydrocarbures, de l’Energie, des Ressources hydrauliques et de la Promotion des Energies nouvelles, a reçu le 15 septembre le nouveau directeur général de Total Gabon, Jean Philippe Magnan, venu présenter les ambitions de sa compagnie sur le Gabon. Le ministre a ensuite reçu une délégation du secteur minier venue planifier la transition entre la Compagnie des mines d'uranium de Franceville (COMUF) et le bureau Areva Gabon sous la tutelle duquel devraient bientôt être placées les activités d'Areva au Gabon. Les perspectives de développement des grandes entreprises pétrolières et minières implantées au Gabon ...
Lire l'article
Société civile, communauté scientifique, représentants des administrations gabonaises, réunis depuis mardi dernier à Libreville, à l’initiative du projet « Autoévaluation nationale des capacités à Renforcer » (ANCR), sont à la recherche d'une meilleure identification des besoins prioritaires dans le renforcement de la gestion des écosystèmes. Cette rencontre se tient à travers un atelier de validation des rapports thématiques et d’élaboration du plan d’action en renforcement des capacités pour la gestion durable de l’environnement national et mondial. Le Gabon à travers cette rencontre se doit d'évaluer les besoins par rapport aux conventions des programmes nationaux, pour mieux gérer l'environnement. Il s'agit cependant de déterminer ...
Lire l'article
Le Directeur de « Gabon Tour », Louis Ogoula, et son équipe ont tenu une réunion de travail avec une dizaine d’opérateurs économiques, mercredi à Libreville, en vue de la mise en place d’une meilleure politique touristique au Gabon. « Le but de cette réunion est d’améliorer le trafique en terme de visites touristiques au Gabon, car ce pays regorge de très beaux sites », a déclaré, Louis Ogoula. Cette réunion s’est achevée sur une note de satisfaction générale, et les différents participants, au sortir de cette séance de travail, entendent s’impliquer pleinement afin d’atteindre le but fixé à savoir: améliorer ...
Lire l'article
58 nouveaux techniciens en développement rural sur le marché
Politique / Le développement des communes du Gabon, objet d’un séminaire à Libreville
Gabon : Biyoghé Mba défriche le champ aux éleveurs
Meeting de Bruxelles
Gabon : L’UE à la rescousse du secteur de Commerce
Programme Meeting de Paris
Activités et News de la Coalition
Gabon : Oyé Mba balise le développement du secteur pétrolier et minier
Gabon: Pour une meilleure visibilité des priorités du secteur environnemental au Gabon
Gabon: Vers la mise en place d’une meilleure politique touristique au Gabon


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Juin 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*