Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Propreté de Libreville: une équation permanente de la municipalité

Auteur/Source: · Date: 22 Juin 2008
Catégorie(s): Environnement,Société

Le ramassage des ordures ménagères dans les quartiers de la capitale gabonaise cause encore problème, à en juger par le volume des tas d’immondices visibles de jours comme de nuits sur les différentes artères et dans les quartiers de Libreville, pourtant de nombreuses sociétés pilulent dans ce secteur qui, en réalité, incombe à la mairie dont l’un des devoirs régaliens est de mettre ses agents sur le terrain pour effectuer le ramassage et le nettoyage des rues et des quartiers; or, à ce qui semble, les derniers équipes ayant dirigé l’hôtels de ville ont noué des partenariats et des conventions avec des entreprises qui faisaient le travail à la place de la mairie dont les agents, à les en croire, étaient sous employés au profit de ces prestataires; ce qui, avec l’arrivée de la nouvelle équipe dirigeante de la mairie, remet sur la table la question de la renégociation de ces conventions passées entre ces entreprises qui s’illustrent de jours comme de nuits par un travail acharné, pour enfin remettre à l’Hôtel de ville ce qui est inscrit dans ses missions premières, a constaté GABONEWS.

Au regard de ce qui précède, cette activité de ramassage des ordures, principalement des ordures ménagères incombe pour l’heure à la Société de valorisation des ordures ménagères du Gabon (SOVOG) depuis mai 2002, dont la convention passée avec le gouvernement et la mairie lui laisse pour une durée de 30 ans cette tache.

Mais, il n’en demeure pas moins que d’autres prestataires évoluant dans ce domaine, à l’image de l’Association gabonaise de lutte contre l’insalubrité (AGLI), et bien d’autres, s’illustrent également de plus bel dans le nettoyage des rues et places publiques de la ville, à toutes heures, dans le but, sans nul doute d’espérer et surtout de conserver les partenariats déjà passés avec les anciennes équipes dirigeantes de la mairie de Libreville, sachant que la nouvelle équipe pourrait évident les interrompre, même si la question de l’insalubrité de cette grande cité, constitue l’un des défis que cette équipe entend relever au plus vite.


SUR LE MÊME SUJET
Société / Propreté: La SOVOG dévoile sa stratégie pour la de la CAN
Dans un entretient récent accordé à la presse nationale et internationale, le Directeur Général de la Société de Valorisation des Ordures Ménagères du Gabon (SOVOG), Traoré Mantion, a dévoilé son programme spécial de collecte des ordures pour la période de la 28ème Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN). Avant d’aborder cette question, M. Traoré Mantion est revenu sur les difficultés rencontrées dans leurs taches quotidiennes. Il a soutenu que cela relève du schéma directeur pour la collecte de la ville de Libreville jugée un peu bancal. Le Directeur de la SOVOG a expliqué que pour rendre une ville propre, il faut ...
Lire l'article
Dans l’optique de rendre la commune d’Owendo belle et conviviale lors de la tenue au Gabon de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Orange 2012), l’édile de la commune, Jeanne Mbagou, et ses collaborateurs s’activent à des actions de propreté et d’embellissement de la ville. Ces actions de propreté se traduisent sur le terrain par la dotation de nouveaux bacs à ordures installés dans les principaux coins de ramassage afin de maximiser ce ramassage. La voie principale à l’entrée de la commune est en train d’être parée de fleurs jusqu’au port d’Owendo. Pour le maire, il est ...
Lire l'article
La Société de valorisation des ordures du Gabon (SOVOG), en collaboration avec la mairie de Libreville, lancent le 8 août prochain, une opération de ramassage d’ordures ménagères, dénommée « collecte porte à porte », dans certains quartiers de Libreville. Selon un communiqué de la mairie de Libreville, le passage des camions de la Sovog débutera selon un programme bien établi. Les mardis, jeudi, samedi et dimanche, ce seront les quartiers Louis et Batterie IV qui seront visité tandis que les lundis, mercredi, vendredi et dimanche ce seront les quartiers Sablière, Tahiti, Derrière l’hôtel Laîco (représentation de l’Union européenne), Lycée Léon Mba. Les ...
Lire l'article
L’Etat gabonais a débloqué une enveloppe de 800 millions de FCFA dans le cadre d'un plan d’urgence de lutte contre l’insalubrité, entamé depuis février dernier pour une durée de trois mois, a appris l’AGP. Piloté par le ministère de l’intérieur, le projet entamé depuis février dernier, enregistre également l’implication du ministère de l’Equipement, de la mairie de Libreville et de quelques organisations non gouvernementales locales œuvrant dans l’assainissement et la promotion de l’environnement. Les ONG ont été commisses aux tâches allant du ramassage des ordures ménagères, au curage des caniveaux. Des actions visant à rendre Libreville, la capitale gabonaise ...
Lire l'article
Le maire de la commune de Port-Gentil, André Jules Ndjambé, a remis aux services techniques de la municipalité un mini bulldozer, une mini-pelle mécanique, un camion benne de cinq tonnes et une camionnette avec benne, pour combattre l’insalubrité dans la capitale économique, a constaté un journaliste de l’AGP. Le matériel a été offert par le gouvernement gabonais, à la suite d’une demande de la mairie de Port-Gentil qui avait sollicité des équipements pour renforcer la capacité d’intervention de ses services techniques. ‘’Nous avons déjà reçu à ce jour, 80% des équipements demandés’’, a indiqué le maire, ajoutant que le nouveau matériel ...
Lire l'article
Les conseillers municipaux de la commune de Libreville étaient réunis mercredi dans l’une des salles de l’hôtel ville Libreville autour de leur président, Jean François Ntoutoume Emane, pour entériner les décisions annoncées dernièrement lors de la présentation des vœux de nouvel an au chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba. Pour s’occuper réellement des préoccupations de ses concitoyens, le maire avait décidé d’instaurer une gestion plus orthodoxe au sein de son institution. Dans le même temps, pour réaliser les économies substantielles, l’édile de Libreville avait décidé de revoir à la baisse le traitement du maire et de ses différents adjoints de ...
Lire l'article
Le maire du 2ème arrondissement de la commune de Libreville, Eugène Mba, a dans la perspectives de la célébration, dimanche prochain, du 48ème anniversaire de l’indépendance du Gabon, lancé mardi au rond point de Nkémbo, une vaste campagne de propreté devant durée trois jours (du 12 au 15 août) au sein de sa circonscription administrative Le maire du 2ème arrondissement de la commune de Libreville, Eugène Mba, a dans la perspectives de la célébration, dimanche prochain, du 48ème anniversaire de l’indépendance du Gabon, lancé mardi au rond point de Nkémbo, une vaste campagne de propreté devant durée trois jours (du 12 ...
Lire l'article
La Société de valorisation des ordures ménagères (SOVOG) compte mettre un plan spécial de collecte des ordures ménagères à l'occasion des festivités marquant la commémoration de l'indépendance, a annoncé mardi le directeur de l'Exploitation, Guy Martin Biyogho. Ce dispositif prendra en compte tous les quartiers de la ville même ceux qui présentent les grosses difficultés d'accès. Selon ce responsable, pour cette période du 17 août, la SOVOG souhaite que les populations respectent « le bon geste », comme l’indique le slogan de la dernière campagne de communication qui consiste à déposer les ordures ménagères dans les bacs entre 18 et 21 heures. La ...
Lire l'article
Le directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères du Gabon (SOVOG), Mantion Traoré, a livré vendredi dernier à GABONEWS, son point de vue sur la décision prise par le gouvernement de réviser la convention qui lie cette entreprise à l’Etat gabonais. Visiblement déçu et ému, Mantion Traoré a préféré tenir le taureau par ses cornes: « Le gouvernement est souverain. Je me plierai à toutes ses décisions. Néanmoins, je me permets quelques suggestions: au lieu de casser SOVOG, il serait mieux de mettre en place une ressource qui puisse financer d’autres entreprises qui pourront s’occuper du ...
Lire l'article
Depuis quelques années, les autorités municipales de Libreville ont confié la mission de collecte et de gestion des ordures ménagères à la Société de valorisation des ordures ménagères (SOVOG). Pour ce qui est des ordures industrielles, il reviendrait aux entreprises elles- mêmes de signer directement des contrats avec les prestataires de la place, spécialisés dans ce domaine, pour aboutir à une gestion efficace de ces déchets qui encombrent certains coins de la capitale. Selon les termes du contrat signé avec l’Hôtel de ville de Libreville, la SOVOG a pour mission exclusive le ramassage des ordures ménagères. C’est dire que les opérateurs ...
Lire l'article
Société / Propreté: La SOVOG dévoile sa stratégie pour la de la CAN
Commune d’Owendo : Multiplication des actions de propreté et d’embellissement
L’opération de collecte des ordures « porte à porte » sera lancée la 8 août prochain à Libreville
800 millions de FCFA pour la propreté de Libreville
La municipalité de Port-Gentil parée pour lutter contre l’insalubrité
Municipalité : Les Librevillois attendent des actions concrètes
Gabon: Vaste campagne de propreté dans le 2ème arrondissement de Libreville à l’approche du 17 août
Gabon: La SOVOG met un plan spécial de collecte pour le 17 août
Gabon: Propreté de la ville de Libreville: le Directeur de la SOVOG accuse
Gabon: Environnement / Gestion des ordures industrielles à Libreville

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Juin 2008
Catégorie(s): Environnement,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*