Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Drogue : “Il faut une réelle volonté politique pour accéder à un monde sans drogue” (Dr Louma)

Auteur/Source: · Date: 27 Juin 2008
Catégorie(s): Société

Le président de l’association gabonaise de lutte contre la toxicomanie, ”Agir pour le Gabon”, Alphonse Louma a déclaré jeudi, lors d’une conférence de presse donnée à l’occasion de la journée internationale de lutte contre la drogue, qu’il faut une réelle volonté politique pour accéder à un monde sans drogue.

”Il faut une réelle volonté politique de la part des autorités du pays pour lutter efficacement contre le phénomène de la drogue afin que nous puissions accéder à un monde sans drogue et équilibré ”, a-t-il dit.

M.Louma, qui animait conjointement cette conférence de presse avec le directeur général de l’Office central de lutte anti-drogue (OCLAD), Victor Mounanga et le président d’une ONG, ” Kourone favorable à la vie saine “, Valéry Mbondjo, a déploré le manque de leviers mis à sa disposition pour juguler la toxicomanie au Gabon et ce, à cause du manque d’intérêt qu’accordent les politiques à ce fléau.

Aussi a-t-il révélé que derrière la drogue se cache des lobbies très importants.

Pour sa part, le directeur général de l’OCLAD, entend, lui, foisonner des antennes provinciales de lutte anti-drogue dans le pays, afin de circonscrire ce phénomène.

”En plaçant des antennes provinciales au niveau national, je crois que nous aurons la main mise sur tous ce qui touche à la drogue”, a-t-il indiqué.

Une même approche selon lui, devrait se poursuivre à l’échelle internationale par la constitution d’une chaîne d’intervention de lutte anti-drogue, au sein des institutions telles que : la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), la Communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), et L’Union Africaine (UA).

Par ailleurs, les conférenciers ont signalé unanimement qu’une réflexion est en cours en vue d’appréhender les différentes actions préventive, curative et répressive qui doivent être menées sur le territoire national afin de reculer la toxicomanie avec tous ses corollaires au Gabon.

Une série d’émissions télévisées axées sur la sensibilisation colorera cette journée nationale de lutte anti drogue dont le thème cette année est ”la drogue contrôle t-elle ta vie, ta ville ou ta communauté? Pas de place pour la drogue”.  


SUR LE MÊME SUJET
Réuni le 23 juillet à Libreville, le conseil du Secrétariat exécutif de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition) a déploré le manque de volonté politique mais également la faiblesse des moyens alloués au projet de construction de 5000 logements par an, annoncé en 2009 par le président Ali Bongo. Dans le communiqué final de cette réunion, publié ci-après, l’UPG analyse que «le financement d’un bon logement varie entre 18 et 25 millions, soit des allocations budgétaires de l’ordre de 90 à 125 milliards de francs CFA. Ces sommes sont largement supérieures aux 58 milliards annoncés pour la réalisation de ce ...
Lire l'article
Dans une tribune libre publiée ce mardi dans L’Union, l’un des deux quotidiens gabonais, l’ancien premier ministre Casimir Oyé Mba a estimé utile de lancer un appel à « un vrai dialogue, large, sans complexe et sans idées préconçues (…) un dialogue adulte, responsable » devant la situation qui prévaut actuellement dans le pays et « c’est au pouvoir qu’il revient de prendre cette initiative, de tendre la paix », devait -t-il préconiser. Sous le titre « On fait quoi maintenant ? » en s’adressant à « Monsieur le président Ali », Casimir Oyé Mba –candidat qui avait ...
Lire l'article
A l’occasion de la journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues, qui portait sur le thème «la drogue contrôle-t-elle ta vie ?», le président de l’ONG Agir pour le Gabon, Dr Alphonse Louma, a appelé les autorités à accorder une attention à la situation sanitaire des toxicomanes. Dans une déclaration faite le 26 juin à l’occasion de la journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues, le président de l’ONG «Agir Pour le Gabon», Dr Louma a lancé un appel à l’endroit des autorités gabonaises en vue d’inscrire le traitement de la toxicomanie dans le cadre ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a adopté un projet de décret réglementant la tenue vestimentaire dans l’administration publique, indique le communiqué final du conseil des ministres présidé jeudi par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba. Selon le communiqué, les hommes devront désormais être vêtus d’un costume, de l’ensemble tailleur, de la veste avec ou sans cravate, de l’abacost, du boubou cérémonieux, de la saharienne et des chaussures de ville. En revanche pour les femmes, il s’agit de la robe, de l’ensemble pagne, du tailleur jupe, du tailleur pantalon, du boubou cérémonieux, ou d’une simple jupe et d’un chemisier non décolleté et des chaussures ...
Lire l'article
L’Union Pétrolière Gabonaise (UPEGA), syndicat professionnel patronal, regroupant les sociétés du secteur pétrolier, a réuni dernièrement à Libreville, la société civile, les pouvoirs publics, les experts du domaine en vue d’échanger sur des questions bâties autour de la thématique « Bonne gouvernance, Ethique et conformité des pratiques » afin de mettre, entre autres, en exergue, les pratiques, les exigences d’éthique dans le secteur et au cœur du développement. A ce rendez-vous qui entendait donner le ton d’un attachement de ce secteur à la politique de bonne gouvernance prônée par les pouvoirs publics, en tête desquels le chef de l’Etat, ...
Lire l'article
Deux Gabonais et un ressortissant Camerounais ont été arrêtés dans la commune de Cocobeach en possession de plusieurs kg de drogue dont la valeur marchande est estimée à des centaines de francs CFA, rapporte lundi le correspondant local de l'AGP. L'identité de ces trois personnes, qui seraient toutes âgées de 27 ans, n'a pas été révélée. Ces personnes risquent des peines de prison pouvant aller jusqu'à deux ans s'ils sont reconnus coupables, ont indiqué les gendarmes. Un gendarme s'exprimant sous le couvert de l'anonymat a toutefois indiqué qu'un nombre de ressortissants étrangers étaient arrêtés et gardés à vu pour trafic de drogue dans ...
Lire l'article
Andry Rajoelina, qui a pris les rênes du pouvoir à Madagascar, affirme dans une interview au Financial Times de lundi qu'il a le soutien de la population et refuse de céder à la pression de la communauté internationale qui réclame la tenue d'élections libres dans le pays. "Un seul homme ne peut pas construire une maison. Mais la communauté internationnale doit savoir qu'elle doit respecter la volonté populaire. C'est le peuple malgache qui décide de ce qui arrive à Madagascar," déclare Rajoelina au quotidien des milieux d'affaires. Le quotidien indique que Rajoelina a réaffirmé sa volonté d'organiser des élections présidentielles dans les ...
Lire l'article
Dans le cadre de la célébration de la Journée nationale sans tabac, ni alcool qui se célèbre les 6 novembre de chaque année depuis 1998, le Dr. Alphonse Louma Eyouga, président de la l’organisation non gouvernementale « Agir pour le Gabon » s’est entretenu vendredi à Libreville avec les journalistes de GABONEWS. « Depuis que nous avons lancé la campagne anti-tabac et anti-alcool, nous n’avons pas bénéficié d’une quelconque aide de la part de l’Etat gabonais. Cela ne nous empêche pas chaque 6 novembre d’attirer l’attention de tous les consommateurs d’alcool et de toutes les autres drogues sur la nécessité ...
Lire l'article
Libreville a célébré le 26 juin dernier la Journée mondiale contre la drogue avec de nombreuses manifestions, des conférences, des exposés et des missions de sensibilisation contre la consommation et le trafic de drogues. A cette occasion, le président de l'association gabonaise de lutte contre la toxicomanie "Agir pour le Gabon", Alphonse Louma, a appelé à la mise en place d'une réelle politique des pouvoirs publics pour lutter efficacement contre le trafic de drogues et la recrudescence de sa consommation dans nos sociétés. A l'instar de la communauté internationale, le Gabon a célébré le 26 juin dernier la Journée ...
Lire l'article
Paris, 6 avril 2002 (BDP Presse) ? Décidément, la mafia bongoïste au pouvoir au Gabon ne s'émeut plus de ternir l'image du Gabon à l'extérieur. Le Gabon, on le sait déjà, est la risée du reste de l'Afrique à cause de l'incapacité chronique qui est celle d'Omar Bongo et de sa clique de développer un pays qui avait tout pour réussir et se donner en exemple pour le reste du continent. La longue liste de scandales odieux?meurtres et détournements par-ci, fraude électorale par-là, sociétés de jeux mafieuses venant finir de vider les poches d'un peuple déjà démuni, Pasqua, Elf-Gabon'a déjà plus ...
Lire l'article
Gabon : Manque de volonté politique pour offrir des logements aux Gabonais ?
Politique / Situation au Gabon: « J’en appelle à un vrai dialogue, large, sans complexe et sans idées préconçues », Casmir Oyé Mba, ancien PM
Gabon : A quand la prise en charge des toxicomanes ?
Gabon: Une tenue correcte désormais exigée pour accéder dans les administrations publiques
L’UPEGA affiche sa « citoyenneté affirmée » et « sa volonté agissante » pour la bonne gouvernance et l’émergence du Gabon
Gabon: Trois personnes arrêtées à Cocobeach pour trafic de drogue
Madagascar: pour Andry Rajoelina, le monde doit respecter la volonté populaire
Gabon: Journée nationale sans tabac ni alcool: le Dr. Alphonse Louma Eyouga accentue la croisade
Gabon : La société civile demande plus d’engagement pour lutter contre la drogue
Révélations odieuses: Le régime Bongo se lance officiellement dans le trafic de drogue


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Juin 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*