Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Santé / Ordures ménagères: des nids à maladies

Auteur/Source: · Date: 4 Juil 2008
Catégorie(s): Santé

Les dépôts d’ordures ménagères représentent non seulement une pollution « esthétique » du cadre de vie, mais ils sont surtout la source de maladies très diverses. Ce sont l’ensemble des déchets et détritus de la vie quotidienne, ceux dont on se débarrasse tous les jours parce qu’ils sont devenus encombrants ou indésirables, rapporte le site internet www.destinationsante.com .
Or l’accumulation des ordures ménagères dans une ville, quelle qu’en soit la cause, nuit à la santé. Elles peuvent être à l’origine de la prolifération de microbes, parasites et autres vecteurs de maladies. Par ailleurs, la putréfaction engendre des odeurs incommodantes et produit des vapeurs irritantes, susceptibles d’entraîner des phénomènes allergiques voire des pneumonies. En effet lors de la putréfaction, les ordures ménagères dégagent des gaz toxiques, comme l’hydrogène sulfureux, le méthane, le dioxyde de carbone…

Cependant le principal risque de l’accumulation des ordures, c’est la prolifération des microbes et parasites de toutes sortes, ainsi que des animaux qui vivent de ces reliefs : salmonelles, mouches, moustiques, rats, souris. Autant de compagnons à l’origine de parasitoses diverses : paludisme, intoxications alimentaires, fièvre typhoïde, choléra mais aussi la peste…

Ce n’est pas tout. De récentes études ont montré que les décharges paraissaient impliquées dans la survenue de malformations génétiques, parmi des enfants nés de parents résidant à moins de 3 km d’un site. Rappelons que l’insalubrité de l’environnement tue chaque année 3 millions d’enfants dans le monde.
 


SUR LE MÊME SUJET
La Société de valorisation des ordures du Gabon (SOVOG), en collaboration avec la mairie de Libreville, lancent le 8 août prochain, une opération de ramassage d’ordures ménagères, dénommée « collecte porte à porte », dans certains quartiers de Libreville. Selon un communiqué de la mairie de Libreville, le passage des camions de la Sovog débutera selon un programme bien établi. Les mardis, jeudi, samedi et dimanche, ce seront les quartiers Louis et Batterie IV qui seront visité tandis que les lundis, mercredi, vendredi et dimanche ce seront les quartiers Sablière, Tahiti, Derrière l’hôtel Laîco (représentation de l’Union européenne), Lycée Léon Mba. Les ...
Lire l'article
Le programme national de gestion urbaine partagée (PRONAGUP) et le Programme des nations unies pour le développement (PNUD) ont bouclé jeudi dernier, une mission à Port-Gentil, la capitale économique gabonaise en vue de la mise en place d’un projet de pré-collecte des ordures ménagères dans cette ville pétrolière. Cette mission conjointe a discuté avec les entités qui recruteront les pré-collecteurs des ordures dans les ménages afin de les acheminer vers des zones tampons où elles seront prises en charge par la société Gabon propre service (GPS), en charge de la collecte des ordures ménagères dans la capitale économique. Dans cette perspective, ...
Lire l'article
Une campagne de sensibilisation sur l’hygiène alimentaire a été lancée dans la province de l’Ogooué-Ivindo, dans le nord-est du Gabon, par le service provincial de l’Education populaire. Radio 6, la station provinciale de radio Gabon, se fait le relais de cette opération en diffusant sur ses antennes des messages en Kota, une des langues vernaculaires parlées dans la province, invitant les femmes à perdre la mauvaise habitude de laisser les ustensiles usitées à la portée des volatiles (poules, coqs…) qui viennent y picorer les restes de nourriture et déposer par la même occasion des microbes pathogènes. Par ailleurs, ...
Lire l'article
Les habitants de Mindoubé-rails, exigent leur indemnisation avant de quitter ce site choisi pour abriter l’usine de traitement des ordures ménagères de la capitale gabonaise, Libreville. « Nous ne sommes pas contre l’installation de l’usine, mais nous disons qu’avant toute chose, l’Etat doit nous indemniser et nous trouver un autre lotissement. Sinon, aucun engin ne pourra travailler ici », a prévenu un habitant. Ce terrain identifié à Mindoubé-rails et viabilisé en partie par la Société de valorisation des ordures du Gabon (SOVOG) pour un montant de 5 millions de francs CFA dans le but de l’implantation de cette usine est ...
Lire l'article
La Société de valorisation des ordures du Gabon (SOVOG) a depuis 2000 l’exclusivité du marché des ordures de la capitale gabonaise. Avec 30 bennes et 2000 bacs à ordures déployés dans la ville, elle gère en moyenne 500 tonnes d’ordures ménagères par jour, soit 180 000 tonnes par an, sans pour autant libérer Libreville du diktat des « tas d’ordures ». La Société de valorisation des ordures du Gabon (SOVOG) est face à un défi de taille, en finir avec les «tas d’ordures» de la capitale gabonaise tout en offrant aux déchets un nouveau destin. La convention liant la SOVOG et ...
Lire l'article
Quelque 12.000 personnes souffriraient de maladies des yeux au Gabon, a estimé jeudi à Libreville, le représentant régional de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le Dr André Ndikuyeze. ''Près de 12.000 souffrent des maladies visuelles au Gabon dont les principales causes sont la cataracte (50%), le glaucome (12%), les opacités cornéennes (5%), le diabète (5%) et le trachome (4%)'', a déclaré le Dr Ndikuyeze à l'occasion de la journée mondiale de la vue. Selon M. Ndikuyeze, chez les enfants, la maladie est due à la carence en vitamine A, à la rougeole, à la conjonctivite du nouveau-né, l'onchocercose et d'autres ...
Lire l'article
Des jeunes gabonais sans emploi, issus des quartiers et des familles défavorisées, se lancent progressivement, depuis quelques temps à Libreville, et ce avec l’arrivée des vacances, dans la pré-collecte et l’évacuation des ordures ménagères en vue de renforcer la lutte contre l’insalubrité, masis surtout de contribuer à la protection de l’environnement urbaine de la capitale gabonaise. Ces jeunes s’inscrivent de plus en plus dans des PME, les ONGs, les associations spécialisées dans la collecte des déchets et des ordures ménagères. Ainsi, ils se composent en équipes de 20 à 30 membres, avec des salaires mensuels oscillant entre 40.000 et 50.000 francs ...
Lire l'article
Selon le budget général de l’exercice 2008, le gouvernement gabonais a prévu 8.784.658.900 francs CFA au compte de la subvention de l’Etat dans le cadre de la gestion des ordures ménagères en vue de lutter efficacement contre l’insalubrité publique dans les différentes communes du Gabon, a constaté GABONEWS. Voici quelques détails de cette subvention. En ordre d’importance, la commune de Libreville vient en tête avec une bagatelle somme de 4.191.000.000 francs CFA prévus pour cette année par le gouvernement en guise de subvention pour la gestion des ordures ménagères. En deuxième position vient la commune de Port-Gentil avec ...
Lire l'article
Les salariés de la Société de valorisation des ordures ménagères du Gabon (SOVOG), ont annoncé mardi à Libreville, la suspension de leur mouvement de grève engagé depuis le 7 février dernier, après le versement par la direction générale de cette société d'une somme de 324 000 000 FCFA à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Selon le directeur général de la SOVOG, Traoré Mantion, "cette grève était légitime mais je déplore le comportement de mon personnel qui fait la grève sans un préavis alors que je travaille chaque jour avec les délégués du personnel ". Les agents de la ...
Lire l'article
Depuis quelques années, les autorités municipales de Libreville ont confié la mission de collecte et de gestion des ordures ménagères à la Société de valorisation des ordures ménagères (SOVOG). Pour ce qui est des ordures industrielles, il reviendrait aux entreprises elles- mêmes de signer directement des contrats avec les prestataires de la place, spécialisés dans ce domaine, pour aboutir à une gestion efficace de ces déchets qui encombrent certains coins de la capitale. Selon les termes du contrat signé avec l’Hôtel de ville de Libreville, la SOVOG a pour mission exclusive le ramassage des ordures ménagères. C’est dire que les opérateurs ...
Lire l'article
L’opération de collecte des ordures « porte à porte » sera lancée la 8 août prochain à Libreville
Vers la mise en place d’un projet de pré-collecte des ordures ménagères à Port-Gentil
Campagne de sensibilisation sur l’hygiène alimentaire dans le nord-est du Gabon
Implantation d’une usine de traitement des ordures à Mindoumbé: les habitants exigent une indemnisation avant le déguerpissement
Gabon : Le défi de la valorisation des ordures
Santé :Environ 12.000 personnes souffriraient de maladies visuelles au Gabon (OMS)
Gabon: Collecte des ordures ménagers: les jeunes des ONG à l’assaut à Libreville
Gabon: Insalubrité publique: Près de 8 milliards de FCFA pour la gestion des ordures ménagères dans tout le Gabon
Suspension du mouvement de grève à la Société de valorisation des ordures ménagères
Gabon: Environnement / Gestion des ordures industrielles à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Juil 2008
Catégorie(s): Santé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*