Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Le Parlement français ratifie les accords concertés sur l’Immigration

Auteur/Source: · Date: 5 Juil 2008
Catégorie(s): Monde

Alors que les Gabonais de Toulouse avaient annoncé une marche ce 4 juillet dans la capitale française, pour protester contre le traitement des Gabonais de France par les services de l’Immigration, le ministre de l’Immigration, Brice Hortefeux, a annoncé à Bongo Ondimba l’entrée en vigueur des accords de gestion concertée des flux migratoires entre le Gabon et la France, après la ratification du texte par le Sénat français il y a quelques jours.

Les rencontres diplomatiques entre le chef de l’Etat gabonais et les membres du gouvernement français se multiplient et tendent à confirmer le retour au beau fixe des relations entre les deux pays, alors qu’en arrière plan, une frange de la communauté gabonaise de France se mobilise pour dénoncer le mauvais traitement des ressortissants gabonais sur le territoire français.

L’entrée en vigueur des accords de gestion concertée des flux migratoires entre les deux pays a été confirmée le 3 juillet dernier par le ministre français de tutelle, Brice Hortefeux., après la ratification du texte par le Sénat quelques jours auparavant.

Le ministre français de l’Immigration a expliqué que les retards observés dans l’application de cet accord étaient dus à la procédure d’entérinement et de ratification du texte par le pouvoir législatif français.

“Cet accord n’avait pas encore été ratifié par les deux chambres du Parlement .C’est la même chose qu’au Gabon, la loi ne peut pas entrer en application tant qu’elle n’a pas été ratifiée par l’Assemblé nationale et par le Sénat. Aujourd’hui elle l’a été, par l’Assemblée nationale il y a quelques mois, et par le Sénat il y a quelques jours. Elle entre donc en vigueur et elle sera appliquée. C’est une loi qui est utile, à la fois pour le Gabon et pour la France”, a assuré monsieur Hortefeux.

La mise en application de cet accord devrait permettre d’organiser dans la transparence et l’efficacité les flux migratoires entre les deux pays, au lendemain de fortes tensions en février dernier entre la France et le Gabon, suite à l’expulsion abusive de plusieurs étudiants gabonais en France.

La cellule active des Gabonais de France, à Toulouse, qui avait été au premier plan des manifestations contre l’expulsion abusive des étudiants gabonais de France en février dernier, a dénoncé la “politique du chiffre” des services français de l’immigration, appliqués sans distinction aux Gabonais, en dépit des accords franco gabonais en la matière. Ils ont appelé à une manifestation le 4 juillet prochain à 18 heures sur la place du Capitole à Paris, pour appeler l’attention du chef de l’Etat sur le traitement des ressortissants gabonais par les services de l’immigration français.

Les Gabonais de Toulouse dénoncent “l’hypocrisie” de la “note de service adressée à toutes les Polices de l’air et des frontières (PAF) de France, qui exige la suspension des expulsions de ressortissants gabonais du 1 au 11 juillet 2008”, cette période correspondant au séjour du chef de l’Etat gabonais en France.

Le communiqué dénonce également le projet de prorogation de la rétention administrative de 32 jours à 18 mois, alors que six Gabonais seraient menacés d’expulsion cet été.

L’annonce par le ministre français de l’entrée en vigueur des accords franco gabonais en matière d’immigration suffira-t-elle à freiner les ardeurs des Gabonais de France ? Libreville s’impatientait de la ratification du Parlement français, qui traînait le pas alors que la partie gabonaise avait rempli son engagement depuis le 5 juillet 2007.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le Gabon a ratifié le Protocole de Nagoya sur l'accès aux ressources génétiques et le partage juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation relative à la Convention sur la diversité biologique. Conçu et porté par les pays du Sud comme un instrument de lutte contre le biopiratage, le Protocole de Nagoya a pour but de favoriser " le partage juste et équitable des avantages découlant de l'utilisation des ressources génétiques". Dans cette optique, il permet aux pays d'origine des ressources génétiques utilisées par les industries (pharmaceutiques, cosmétiques, agroalimentaires, etc.) des pays tiers, de tirer partie des avantages liées ...
Lire l'article
La ministre de la Communication gabonaise a dénoncé jeudi une "énième atteinte" au défunt président Bongo de la télévision France 24 et de Radio France internationale (RFI) qui diffusent des informations selon lesquelles il aurait versé des fonds à des partis français. Selon des notes diplomatiques américaines divulguées par WikiLeaks et rendues publiques mercredi par le quotidien espagnol El Pais, près de 30 millions d'euros auraient été détournés de la banque des Etats d'Afrique centrale (BEAC) par Omar Bongo pour son propre usage mais aussi à destination de certains partis politiques français.
Lire l'article
Le président français Nicolas Sarkozy aura "un déjeuner de travail" mardi à l’Elysée avec des chefs d’Etat africains invités d’honneur du 14 juillet, fête nationale de la France. Le contenu des échanges n’a pas été révélé, mais des informations concordantes indiquent que les questions liées à la coopération seront au menu des discussions entre Nicolas Sarkozy et ses hôtes qui, tous, étaient déjà à Nice lors du 25e Sommet France-Afrique. Quoi qu’il en soit, la rencontre de mardi, qualifiée de mini-sommet "familial" par l’ancien ministre Jacques Toubon, entre en droite ligne des manifestations marquant le Cinquantenaire des indépendances de quatorze anciennes colonies ...
Lire l'article
Erigés en exemple de transparence et d’émancipation, les accords de défense révisés signés hier à Libreville entre la France et le Gabon pourraient finalement encore révéler de vastes zones d’ombre. Cette cure de jouvence ne concernerait pas en effet les accords militaires «techniques», qui eux ne devraient pas sortir des coulisses du pouvoir, ni des carcans postcoloniaux de 1960. Que cachent les lucarnes restées opaques des accords de défense liant la France et le Gabon, dont une partie vient de faire l’objet d’une révision afin de les rendre plus transparents et moins paternalistes ? Promettant «une totale transparence», ...
Lire l'article
Le président français Nicolas Sarkozy est attendu le 24 février prochain à Libreville pour sa troisième visite officielle dans ce pays, au cours de laquelle il devra notamment boucler le dossier de la coopération militaire franco gabonaise. Alors que Libreville s’apprête à devenir le dernier pied de l’armée française sur la façade atlantique du continent, il reste au président français à négocier les nouvelles conditions de ces accords de défense censés rompre avec les liens néocoloniaux de ceux établis après les indépendances. Les présidents français et gabonais s’apprêtent à dessiner l’avenir de la coopération militaire entre les ...
Lire l'article
Huit associations d’aide aux immigrés jugent ces textes déséquilibrés, au détriment des pays africains L’Assemblée nationale française a approuvé, jeudi, des accords relatifs « à la gestion concertée des flux migratoires et au co-développement » entre la France et la Tunisie, le Congo Brazzaville, le Bénin et le Sénégal. La veille, huit associations d’aide aux immigrés avaient appelé les députés à refuser ces textes « déséquilibrés, conclus essentiellement à l’avantage de la France pour servir ses objectif de renforcement des contrôles migratoires ».Malgré l’appel lancé par huit associations d’aide aux immigrés, l’Assemblée nationale a approuvé, jeudi, quatre accords de gestion concertée ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais demande le réexamen en profondeur des accords de coopération du Gabon avec la France. Le PDG dénonce une vaste campagne de déstabilisation menée dans l'hexagone contre le Gabon. Fin février, la presse hexagonale faisait état de la saisie des comptes bancaires en France d’Omar Bongo. « Acharnement médiatique et judiciaire », s’exclame le parti au pouvoir. Les deux pays sont liés par différents accords tant économiques que militaires. En matière financière et économique, la France et le Gabon sont liés par un accord de coopération signé en avril 1983, avec reconduction tacite. Le ...
Lire l'article
Interrogé en 2007, lors de son premier voyage au Gabon (photo), sur une enquête préliminaire ouverte en France concernant les biens immobiliers d'Omar Bongo, Nicolas Sarkozy avait déclaré : « Je ne vois pas au nom de quoi cette enquête préliminaire devrait avoir de l'impact sur les relations entre la France et le Gabon ». Le parti au pouvoir au Gabon a appelé à réexaminer en profondeur les accords de coopération avec la France. A Libreville, on invoque une vaste campagne de déstabilisation orchestrée à Paris contre le Gabon et ses plus hautes autorités. Sont en cause la justice et les ...
Lire l'article
Le parti au pouvoir au Gabon a appelé à "réexaminer en profondeur les accords de coopération" avec la France où, selon lui, est "orchestrée une vaste campagne de déstabilisation contre le Gabon et ses plus hautes autorités", dans une déclaration diffusée samedi. Le bureau politique du Parti démocratique gabonais (PDG) "invite instamment le gouvernement et le parlement gabonais à réexaminer en profondeur les accords de coopération entre la France et le Gabon", dans cette déclaration lue à la télévision publique RTG1 par la porte-parole du PDG, Angèle Ondo. Dans ce texte publié après une réunion vendredi sur la question, le PDG - ...
Lire l'article
Les Français en service ou résidant dans la province du Haut-Ogooué (sud – est), ont anticipé samedi dernier à Franceville la fête du 14 juillet. La cérémonie solennelle marquant cette fête a vu la présence de plusieurs autres colonies amies de la France, vivant en harmonie dans la province du Haut – Ogooué, aux côtés des populations autochtones. Célébrée dans une structure hôtelière de la place, la soirée a été agrémentée par des groupes socio – culturels venus de plusieurs villes de la localité à l’instar de Bongoville afin d’apporter un cachet particulier à l’évènement. Un défilé militaire a mis un terme aux ...
Lire l'article
Le Gabon ratifie le Protocole de Nagoya
Bongo: Le Gabon critique les médias français
Dejeuner de travail entre le président français et des chefs d’Etat africains mardi à l’Elysée
Gabon : Des accords de défense pas si transparents
Gabon : Sarkozy vient peaufiner les nouveaux accords militaires
France : les accords sur les flux migratoires lus et approuvés par les députés
Retour sur les accords de coopération
Gabon: Le gouvernement gabonais souhaite le réexamen des accords avec la France
Gabon: le parti au pouvoir demande le réexamen des accords avec la France
Gabon: Les Français du Haut-Ogooué ont anticipé la fête du 14 juillet


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Juil 2008
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*