Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Destruction des marchés anarchiques, une idée en perspective à Libreville

Auteur/Source: · Date: 6 juil 2008
Catégorie(s): Société

Dans la foulée du « tour du propriétaire » qui a suivi sa prise de fonction, l’édile de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane, a clairement décliné son ferme engament pour la lutte contre les marchés anarchiques qui prolifèrent dans la capitale ; initiative très saluée et louée par l’opinion publique qui, tout de même, émet un bémol au regard des « poches de résistance » sur lesquelles les précédentes équipes municipales, malgré leur détermination, ont buté d’où l’invite à l’ancien premier ministre à faire preuve de rigueur et de sévérité à l’endroit de ces marchands aux comportements et habitudes peu citadins, sinon peu citoyens, afin de faire respecter et restaurer l’autorité et l’ordre publics.
En effet, face à l’interdit de l’Hôtel de ville et la descente musclée sur le terrain de la police municipale pour faire respecter la mesure, Libreville avait été, un temps soit peu, débarrassée de ces « marchés spontanés » anarchiquement implantés dans ses différents carrefours gênant ainsi la circulation. Mais aujourd’hui le phénomène est de retour, avec même des proportions plus grandes, offrant par conséquent, une image peu reluisante de la capitale gabonaise. D’où la vive réaction de Jean-François Ntoutoume Emane qui a promis « gérer autrement » Libreville.

Interrogés sur leurs comportements anti-civiques qui frisent le « défi de l’autorité », les commerçants concernés n’ont pas d’arguments assez convaincants. Car, comme eux-mêmes l’avouent, plusieurs marchés ont été construits dans la ville afin de leur permettre d’exercer leurs différentes activités marchandes dans les meilleures conditions et en toute légalité.

Lesquels marchés, pour rappel, ont été réaménagés, restructurés et modernisés, les uns après les autres, grâce un vaste programme initié et financé par les équipes qui se sont succédées, ces dernières années, à la tête de la mairie de Libreville.

 


SUR LE MÊME SUJET
Des femmes font un Sit-in à Libreville pour dénoncer la destruction d’un temple d’un rite traditionnel
Des femmes, une cinquantaine environ ont observé mercredi à Libreville, un sit-in pour exprimer leur colère après la destruction d’un temple d’un rite traditionnel gabonais dénommé ‘’Ndjembè’’. Ces femmes toutes disciples de rite, vêtues de pagnes blancs brandissaient des plancardes sur lesquels l’on pouvait lire : ‘’Ici nous respectons les rites et traditions des autres, respecter les nôtres à Libreville’’. Le courroux de ces femmes s’exprimait également par des chants et autres incantations visant à attirer l’attention du gouvernement contre ce qu’elles ont qualifié de profanation d’un lieu de dévotion. La semaine dernière, le ministère de l’Habitat a procédé à la destruction ...
Lire l'article
La direction générale des marchés a entamé depuis mercredi dernier, plusieurs opérations parmi lesquelles on note l’identification des commerçants exerçant dans les différents marchés de la capitale gabonaise. Cette initiative de la direction générale des marchés qui rentre dans ses prérogatives selon l’arrêté 00042/PE/CL/SG/SPCM, portant réorganisation, à titre transitoire, des services municipaux de Libreville, vise à identifier les commerçants qui exercent dans les différents marchés, dont l’objectif est de déterminer la valeur budgétaire que pourraient générer ses marchés en terme de fiscalité. Selon le directeur général de ladite structure, Germain Boumah, ‘’cette première opération qui concerne les marchés publics, s’étendra également ...
Lire l'article
La Direction générale des Marchés publics, en partenariat avec la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite et la Banque Africaine de Développement (BAD), organisent, depuis ce mardi, à l’immeuble Arambo, un atelier de formation sur la planification de la passation des marchés publics. Cette programmation permettra à terme des meilleures participations des principes fondamentaux qui sous-tendent un système de passation de marchés intègre et transparents. Ainsi, le Directeur général des Marchés Publics, Molière Eyi a indiqué que « vous savez que le Président de la République Ali Bongo Ondimba et le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Paul Biyoghé Mba, ont décidé ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le maire de la commune de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, a visité mardi les travaux de réhabilitation et de construction des nouveaux marchés de Libreville, a constaté un journaliste de l’AGP. M. Ntoutoume Emane, qui était accompagné de ses deux adjoints : Eloi Nzondo et Léandre Nzué ainsi que des techniciens municipaux, a débuté ce tour du prioritaire par le marché de la Peyrie (1er arrondissements) avant de terminer par celui d’Ambowé situés dans le 3e arrondissement. A la Peyrie où le maire de Libreville s’est rendu, M. Ntoutoume a promis que ce marché deviendra l’un des ...
Lire l'article
Le Maire de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane, a visité samedi les marchés provisoires de la capitale gabonaise, Libreville, où ont été installé de nombreux commerçants déguerpis après l’opération de destruction des marchés spontanés, initiée en octobre 2008. « Je voulais avoir une idée de ces marchés provisoires », a dit le Maire de Libreville qui a assuré les commerçantes de la construction de nouveaux marchés, dont les travaux seraient en cours d’exécution. « Nous voulons absolument construire des marchés municipaux à Libreville », a déclaré le Maire déterminé. Cinq nouveaux marchés et des centres commerciaux verront le jour, dont celui de la ...
Lire l'article
Les commerçants déguerpis de l'ancienne gare routière et des autres quartiers de Libreville ont à nouveau réintégré ces lieux, a constaté jeudi un journaliste de GABONEWS. L'ancienne gare, les carrefours Rio, Awendjé, IAI et le feu tricolore de Nzeng Ayong à Libreville sont à nouveau envahis par les commerçants, ce malgré l'opération de destruction des marchés spontanés de la capitale du pays, initiée en octobre dernier par la Mairie de Libreville. Avec l’absence de surveillance policière, le commerce a repris dans ces espaces fortement fréquentés du fait des coûts moins élevés des produits. L’opération de destruction de ces marchés ...
Lire l'article
La mairie de Libreville, dans son souci de rendre la capitale gabonaise un peu plus propre, a crée jeudi une brigade spéciale constituée de gendarmes et de policiers pour lutter contre les marchés anarchiques. Les agents des force de l'ordre sont désormais placés aux feux tricolores et du rond point de Nzeng-Ayong, des Charbonnages, d’Awendje et le marché Mont Bouet. Ils ont pour mission de veiller au respect de la propriété publique et de disperser les commerçants qui veulent replacer des marchés sur les trottoirs. Le maire de Libreville, Jean François Ntountoume Emane qui présidait mardi dernier son premier Conseil municipal, ...
Lire l'article
Le maire central de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, a visité tour à tour jeudi, les marchés municipaux de Lalala, AKébé, et Louis, en présence des élus de ces arrondissements respectifs. Le maire de Libreville qui entend impulser une nouvelle dynamique dans la gestion et l’occupation des marchés de la ville a relevé quelques points sur lesquels il faudrait réfléchir en vue de satisfaire tout le monde (commerçants, municipalité et les gérants des marchés). En effet, au marché de Louis, les commerçantes ont déserté les étales (boxes) situés au sous-sol du marché pour s’installer sur le trottoir, car elles estiment qu’elles vendent ...
Lire l'article
Parmi les engagements pris lors de son installation à la tête de la mairie de Libreville le 19 juin dernier, le nouvel édile de la capitale gabonaise, Jean François Ntoutoume Emane, avait signifié sa volonté de gagner le pari de l’assainissement de la capitale politique du Gabon, toute chose qui passe nécessairement par une réorganisation, voire par la destruction de nombreux marchés et maisons de commerce implantés de manière anarchique en bordures de routes, obstruant quelques fois le passage des piétons et des automobilistes, et ce à travers toute la ville. Installés de plus bel dans les points les plus chauds ...
Lire l'article
A son entrée en fonction, le nouveau maire de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane a souhaité ne pas prononcer un discours programme pour le quinquennat qui commence à l’Hôtel de Ville, toutefois il a laissé glisser, jeudi, certains axes forts de son action politique au cours de son mandat placé sous le sceau du rassemblement des forces vives de la commune, ainsi que politiques présentes au Conseil municipal, en particulier la « lutte contre l’incivisme » hissée au rang de priorité, d’autant que cette glissade qui s’est beaucoup accélérée parmi une frange considérable de concitoyens se vérifie au quotidien dans la ...
Lire l'article
Des femmes font un Sit-in à Libreville pour dénoncer la destruction d’un temple d’un rite traditionnel
Gabon: Les commerçants exerçant dans les marchés de Libreville bientôt identifiés
Economie: Un atelier de formation sur la planification de la passation des marchés publics s’est ouvert ce mardi à Libreville
Municipalité : Ntoutoume Emane visite les travaux des nouveaux marchés de Libreville
Gabon: Le Maire de Libreville visite les marchés provisoires et promet de nouveaux marchés
Gabon: Les marchés spontanés refont surface à Libreville
Gabon: La mairie de Libreville met en place une brigade de lutte contre les marchés anarchiques
Gabon: Le maire central de Libreville fait la tournée des marchés
Gabon: Eradication des marchés anarchiques de Libreville: priorités du mandat Ntoutoume Emane
Gabon: Mairie: Ntoutoume Emane veut « l’ordre » à l’Hôtel de Ville, la « lutte contre la prolifération des marchés anarchiques » engagée


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading ... Loading ...

Auteur/Source: · Date: 6 juil 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>