Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Libreville à la recherche d’une gestion rigoureuse des finances publiques

Auteur/Source: · Date: 9 Juil 2008
Catégorie(s): Economie

Le ministre délégué aux Finances a ouvert ce 7 juillet à Libreville un atelier de formation de ses agents aux stratégies de développement adaptées aux économies exportatrices. Cet atelier organisé avec la collaboration de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC) et de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) vise à renforcer les connaissances théoriques des agents du ministère sur la gestion de la dette publique et l’instrumentalisation du commerce extérieur comme levier du développement.
Entre diversification de l’économie gabonaise et assainissement des finances publiques, le Gabon recherche de nouvelles stratégies financières pour préparer les échéances du tarissement des ressources naturelles.

Un séminaire de spécialisation co-organisé par le ministère des Finances, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) et la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) réunit depuis le 7 juillet dernier à Libreville les agents de ce département ministériel autour du thème de stratégies financières adaptées aux économies exportatrices et l’instrumentalisation de la dette publique.

Ces travaux qui iront jusqu’au 18 juillet, ont été ouverts par le ministre délégué aux finances, Charles Mba Ekome, qui a souhaité que ces travaux contribuent “à l’assainissement des finances publiques et à la préparation d’une gestion efficace et rigoureuse des finances publiques dans notre pays”.

“Il est question d’élaborer des stratégies, de regarder le comportement de notre économie à l’avenir, et de voir à chaque fois que nous sommes face à une nouvel emprunt, pour que les coûts soient le plus bas possible, que les mensualités soient les plus longues possibles et que les délais de grâce soient les plus longs possibles” a expliqué Ruffin Pouho Ondimba, directeur général de la comptabilité publique.

Il a ajouté que cette formation s’inscrivait dans le cadre de “la mise en œuvre des critères de surveillance qui ont été adoptés par l’espace communautaire et portent cadre de référence de la politique d’endettement et de gestion de la dette publique. Elle garantie la cohésion avec la mise en place prochaine d’un comité national de la dette publique qui exige que les cadres des administrations économiques et financières qui composent l’actuelle dette disposent d’un certain savoir faire et des textes pouvant aider à la prise de décision financières”.

Avec le concours du pôle régional de formation à la gestion de la dette en Afrique du centre et de l’Ouest, ces travaux devraient permettre aux agents de la tutelle d’appréhender une gestion à long terme de dette publique, pour faciliter les effets de levier sur le développement.

Pour le directeur national de la BEAC, Herve Nzé Nong, “bien que les perspectives financières du pays soient positives, le Gabon reste susceptible d’être confronté à des difficultés majeures en matière de développement, notamment à la nécessité de diversifier sa base productive de manière à réduire sa dépendance à long terme vis-à-vis de la production pétrolière, assurer la stabilité durable de son pays à travers une gestion rationnelle de ses surplus budgétaires, de lutter vigoureusement contre la pauvreté et de formuler des stratégies financières permettant de garantir la viabilité à long terme de sa dette”.

Cette formation devrait permettre une appropriation des techniques sur l’élaboration à long terme des projets macroéconomiques cohérents avec des cadres de dépense à moyen terme, l’élaboration de programmes d’action prioritaires et d’analyse de la viabilité de la dette face à des choix exogènes.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le ministère du Budget des Comptes publics, de la Fonction publique, chargé de la Réforme de l’Etat, organise lundi prochain, à Libreville, un séminaire d’information sur la gestion budgétaire, a-t-on appris de source officiel ce vendredi. Ce forum - auquel prendront part les secrétaires généraux des départements ministériels, les directeurs centraux chargés des affaires financières et les directeurs du personnel- participe du renforcement des capacités des agents de l’Etat à la lumière de la politique de gestion budgétaire par objectif de programme, engagée depuis le début d’année. Ce mode de gestion se caractérise par de ...
Lire l'article
Finances publiques: 255,6 milliards de francs CFA, déficit accusé par le gouvernement en 2008
La Chambre du Conseil de la Juridiction Financière qui a siégé dernièrement à Libreville a fustigé la gestion et l’emploi des deniers publics en 2008 et la tenue des écritures comptables du gouvernement, dont le déficit budgétaire de l’exercice 2008 s’élève à 255,6 milliards de francs CFA soit plus de 3 fois le montant déclaré par le gouvernement. Le président de la Cours des Comptes, Gilbert Ngoulakia, a, pour planter le décor, dans ce qui ressemble à un cri d’alarme, attiré l’attention des uns et des autres sur la nature des missions de la Cour des Comptes dans le contexte institutionnel ...
Lire l'article
Le cabinet international de notation de la gestion des finances publiques, Standard & Poor’s Ratings Services (S&P), vient de publier le carnet de note d’Ali Bongo, qui obtient un «B» sur le court terme et un «BB-» avec perspective stable sur le long terme. Malgré les grandes réformes d’assainissement engagées par le nouveau chef de l’Etat depuis près de cinq mois, les finances publiques semblent toujours stagner au grade «spéculatif» dans le classement du cabinet international de notation Standard&Poor’s Rating Services (S&P). La dernière publication confirme les notes «B» à court terme et «BB-» à long terme avec ...
Lire l'article
Dans le cadre de la politique nationale d’assainissement des finances publiques, le chef de l’Etat a annoncé le 4 mars à Port-Gentil une série de mesures concernant la rationalisation des instruments de financement et le renforcement de l’efficacité de la chaîne de la dépense publique. Ces mesures prévoient notamment la fusion de plusieurs fonds publics, ou encore la réorganisation de la direction générale des services du Trésor. « L’émergence » est sur tous les fronts et chaque Conseil des ministres annoncent sa série des réformes pour le pays. Le 4 mars dernier à Port-Gentil, l’assainissement des finances ...
Lire l'article
Plusieurs associations de la commune de Mouila réunies vendredi dernier au service provincial de la Famille ont été sensibilisées sur la gestion et le bien fondé des micros finances, rapporte dimanche le correspondant de l’AGP. Ce séminaire a été animé par Geoffrette Ikamba et Elvis Tchinga Mouélé, tous deux chargés d’études à la direction générale de l’Economie et de la Législation fiscale au ministère gabonais de l’Economie. ’’La part sociale et le fonds de solidarité constituent les bases d’une micro finance’’, a expliqué Geoffrette Ikamba, soulignant que ’’les personnes engagées dans les micros finances doivent faire preuve de sérieux et de rigueur’’. Les ...
Lire l'article
La Commission permanente du Conseil économique et social (CES) s'est réunie le 27 août dernier à l'Institut de l'économie et des finances de Libreville (IEF) pour l'examen et l'adoption des amendements portés à l'article de la loi portant règlement général sur la comptabilité publique de l'Etat. Cette réforme tend à améliorer l'efficacité et la responsabilité des administrateurs de crédits. Dans le cadre des réformes budgétaires initiées par le gouvernement gabonais depuis 2003 pour l'assainissement des finances publiques, la commission permanente du Conseil économique et social (CES) a procédé à l'examen le 27 août dernier des amendements apportés à l'article 7 ...
Lire l'article
Les travaux du séminaire atelier consacré à la formulation des stratégies financières à long terme pour le Gabon et destiné aux agents du ministère des Finances ont rendu leurs conclusions en termes de recommandations. L'objectif de ce séminaire ouvert du 7 au 18 juillet était de doter les agents de ce département ministériel des stratégies financières adaptées aux économies exportatrices et à l'instrumentalisation de la dette publique. Place maintenant à la formulation des politiques et stratégies adaptées à cet objectif. Réformes structurelles, mises en œuvres des stratégies de croissance, stabilisation macroéconomique, les travaux du séminaire atelier sur la formulation des stratégies ...
Lire l'article
A l’initiative de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) se tient du 7 au 18 juillet à Libreville, un atelier national sur la formulation des stratégies financières à long terme du Gabon. L’objectif de cet atelier vise à mettre à la disposition des cadres des administrations économiques et financières qui composent la chaîne de la dette et participent à la formulation des décisions économiques au Gabon. Selon la BEAC, l’atelier dispensera une formation complète sur les questions relatives à la formulation des stratégies de développement dans une économie exportatrice de ressources non renouvelables. L’atelier est également destiné à aider le ...
Lire l'article
Le Conseil régional de formation des institutions supérieures de contrôle de l’Afrique francophone subsaharienne (Créfiaf) a initié du 28 avril dernier au 2 mai prochain à Libreville, un séminaire de formation destiné à faciliter l’accès et l’insertion des femmes aux postes à responsabilité au sein des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (ISC). Cinq jours pour former les femmes à s’intégrer et à s’imposer au sein des institutions supérieures de contrôle des finances publiques, c’est en quelques sortes le défi relevé par le Conseil régional de formation des institutions supérieures de contrôle de l’Afrique francophone subsaharienne (Créfiaf) ...
Lire l'article
Libreville accueille du 28 au 30 avril prochain un séminaire régional sur la gestion des contrats pétroliers et gaziers, organisé par la Banque mondiale (BM) en partenariats avec le programme des Nations unies pour le développement (PNUD), et le Fonds monétaires internationale (FMI) qui mettra à la disposition des fonctionnaires, des outils nécessaires pour s'approprier les mécanismes, de passation et de gestion de contrat pétroliers, de l'éthique des compagnies pétrolières, de l'utilisation des ressources pétrolières, gaziers et minières, de la bonne gouvernance et de la transparence dans la gestion des finances publiques, appris GABONEWS. Il sera aussi question ...
Lire l'article
Un séminaire d’information sur la gestion budgétaire s’ouvre ce lundi à Libreville
Finances publiques: 255,6 milliards de francs CFA, déficit accusé par le gouvernement en 2008
Gabon : Ali Bongo «peut mieux faire» en gestion des finances publiques
Gabon : Ali Bongo met de l’huile dans les finances publiques
Des associations de la commune de Mouila sensibilisées sur la gestion des micros finances
Gabon : Le CES planche sur l’assainissement des finances publiques
Gabon : Le ministère des Finances paré pour une formulation des stratégies financières
Gabon : Atelier national sur la formulation des stratégies financières à long terme du Gabon
Afrique: Pour une féminisation du contrôle des finances publiques
Gabon: Libreville accueille du 28 au 30 avril un séminaire régional sur la gestion des contrats pétroliers et gaziers


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 9 Juil 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*