Socialisez

FacebookTwitterRSS

Nouvelle plainte en France visant des chefs d’Etat africains

Auteur/Source: · Date: 10 Juil 2008
Catégorie(s): Françafrique

Une nouvelle plainte pour “recel de détournement de biens publics” concernant le gigantesque patrimoine immobilier détenu en France par plusieurs chefs d’Etat africains a été déposée mercredi à Paris par deux ONG et des ressortissants gabonais et congolais, annoncent les plaignants.

“Ce patrimoine n’a pu être acquis grâce aux seuls salaires et émoluments des personnes visées. Il existe pour certains d’entre eux de très sérieuses présomptions d’être ou d’avoir été les instigateurs d’importants détournements de biens publics”, déclarent Transparency international et Sherpa dans un communiqué.
Ils souhaitent que le juge d’instruction qui, selon eux, doit être désigné, enquête sur les conditions d’acquisition des immeubles et d’alimentation des comptes bancaires, avec pour objectif ultime la restitution des avoirs aux pays concernés.

La plainte vise le président gabonais Omar Bongo, celui de l’Angola Eduardo dos Santos, celui du Burkina Faso Blaise Campaoré, et celui de la Guinée équatoriale Teodoro Obiang.
Une précédente plainte déposée sur les mêmes faits a été classée sans suite par le parquet de Paris l’année dernière, mais c’était à la suite d’une enquête préliminaire de police qui a établi un état des biens détenus par les chefs d’Etat.

VOITURES DE LUXE
Le rapport de police répertorie 33 appartements, hôtels particuliers et maisons possédés par le président du Gabon, Omar Bongo, au pouvoir depuis 41 ans, et ses proches.
Le président congolais Denis Sassous-Nguesso, revenu au pouvoir à Brazzaville en 1997 après une guerre civile, enregistre un total de 18 propriétés pour lui et ses proches.

Omar Bongo possède en propre 17 propriétés immobilières, dont un hôtel particulier près des Champs-Elysées acquis pour 18,875 millions d’euros en juin 2007. Il a en outre deux appartements avenue Foch de 88 et 210 m2 et un autre de 219 m2 dans le XVIe arrondissement de la capitale.

Sur la Côte d’Azur, il détient deux appartements de 170 m2 et 100 m2, trois maisons dont une de 176 m2.
Omar Bongo a été l’un des premiers chefs d’Etat reçus officiellement par Nicolas Sarkozy à Paris après son élection. Le président français s’est rendu en Angola en mai dernier. Ces deux états pétroliers sont des fiefs de Total.

Denis Sassou N’Guesso possède une maison de 485 m2 au Vésinet (Yvelines), un logement de neuf pièces dans le XVIIe arrondissement de Paris acheté l’an dernier pour son épouse pour le montant de 2,47 millions d’euros. Un hôtel particulier de sept pièces avec piscine à Neuilly a été acquis pour 3,15 millions d’euros en 2006 par sa fille cadette Julienne.

En revanche, la police n’a rien découvert à Paris qui appartienne au président angolais Eduardo dos Santos, visé par l’enquête de police, ou qui concerne le président du Burkina Faso, Blaise Campaoré. L’épouse de ce dernier possède cependant deux logements dans le XVIe arrondissement.

Les enquêteurs se sont rendus chez des concessionnaires d’automobiles de luxe et, exhumant chèques et paiements, ont découvert notamment trois Bugatti et une quinzaine d’autres véhicules achetés par Teodoro Obiang et sa famille.


SUR LE MÊME SUJET
Côte d’Ivoire: plainte à Paris visant Ouattara pour crime contre l’humanité
Une Française affirmant que son père ivoirien a été tué en mars lors des violences en Côte d'Ivoire, a déposé une plainte lundi à Paris pour crime contre l'humanité, qui vise le président ivoirien Alassane Ouattarra, a annoncé le cabinet de Me Jacques Vergès à l'AFP. Les avocats Roland Dumas et Jacques Vergès, qui sont les conseils du président déchu Laurent Gbagbo, ont déposé une plainte contre X avec constitution de partie civile au nom d'une de leurs clientes, Guenaël Lapu, résidant en région parisienne et dont le père Jean-Gabriel Bouana a trouvé la mort le 30 mars 2011 à Duékoué, ...
Lire l'article
Chers compatriotes, Bienvenue sur la page de la Nouvelle Constitution Gabonaise Sur cette page, nous attendons, dès le 12 juin, vos réactions et propositions sur la mouture de nouvelle Constitution gabonaise que vos frères et sœurs de la Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National ont produite à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009. Nous voulons vos suggestions d’amélioration en amont de la Tournée Internationale de la Réforme que nous planifions, tournée au cours de laquelle nous nous rendrons dans vos villes et pays de résidences aux fins de venir discuter de la Réforme constitutionnelle que nous avons commencée avec vous. ...
Lire l'article
C’est une première : un magistrat française a jugé recevable la plainte d’une ONG à l’encontre de trois chefs d’Etat africains en exercice. Transparency International les accuse d’avoir acquis des biens en France avec de l’argent volé aux finances publiques de leur pays. En ligne de mire : Omar Bongo, Denis Sassou N’guesso et Téodore Obiang, respectivement présidents du Gabon, Congo et Guinée Equatoriale. D’après une enquête préliminaire de la police, Omar Bongo détiendrait 39 propriétés, 70 comptes bancaires ; 18 propriétés et 112 comptes pour les Sassou N’guesso ; enfin plusieurs voitures de luxe pour le clan Obiang, d’une valeur ...
Lire l'article
Rebondissement dans l’affaire dite des "biens mal acquis" des chefs d’Etat gabonais Omar Odimba Bongo, congolais Denis Sassou N’Guesso et équato-guinéen Théodoro Obiang Nguema. Alors que, jusque-là, l’examen du dossier "butait" contre le refus du Parquet de Paris d’ouvrir une information judiciaire, ce coup-ci, les lignes pourraient enfin bouger. Et pour cause : la plainte déposée par deux associations est à présent recevable, comme l’a annoncé la doyenne des juges du pôle financier de Paris. Mais avant que la justice puisse ouvrir une information judiciaire, c’est-à-dire enquêter, il va évidemment falloir attendre de savoir si le procureur, qui a cinq ...
Lire l'article
Une enquête judicaire pourrait être ouverte à Paris concernant des biens acquis en France par le Gabonais Omar Bongo, le Congolais Denis Sassou Nguesso et l'Equato-Guinéen Théodoro Obiang Nguema. Mardi, la juge d'instruction Françoise Desset a déclaré recevable la plainte déposée par deux associations. Le 20 avril dernier le Parquet de Paris s'était prononcé contre l'ouverture d'une enquête. Il dispose désormais de cinq jours pour faire appel. Le 20 avril dernier le procureur, c'est-à-dire le représentant de l'Etat français, s'était prononcé contre l'ouverture d'une information judiciaire dans l'affaire dite des « biens mal acquis ». Le procureur estimait que les plaignants, les associations ...
Lire l'article
La doyenne des juges du pôle financier de Paris a jugé recevable la plainte qui vise Denis Sassou Nguesso (Congo), Omar Bongo (Gabon) et Teodoro Obiang (Guinée Equatoriale) - plainte pour recel de détournement de fonds publics, blanchiment et abus de bien sociale, entre autres. C’est une longue bataille judiciaire qui va (peut-être) s’ouvrir. Celle menée à bout de bras par l’association Transparence international France (TI), spécialisée dans la lutte contre la corruption. L’association avait porté plainte, le 2 décembre dernier, une plainte qui visait “les conditions dans lesquelles un très important patrimoine immobilier et mobilier a été acquis en France par ...
Lire l'article
Le parquet de Paris va s'opposer à l'ouverture d'une information judiciaire après une plainte visant trois chefs d'Etat africains soupçonnés de posséder en France des biens immobiliers financés par de l'argent public détourné, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. Déposée le 2 décembre par les associations Transparency International France (TI) et Sherpa ainsi qu'un ressortissant gabonais, cette plainte avec constitution de partie civile concerne les chefs de recel de détournement de fonds publics, de blanchiment, d'abus de bien social, d'abus de confiance et de complicités. Elle vise "les conditions dans lesquelles un très important patrimoine immobilier et mobilier a été acquis en ...
Lire l'article
Sur cette page, vous trouverez des liens vers les divers meetings de la Coalition. Meeting de Bruxelles des 30 et 31 mai 2009, "Etats-Généraux de la Réforme au Gabon" portant Modification et révision de la Constitution Gabonaise Meeting de Paris des 20, 21 et 22 février 2009 portant naissance de la Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National Vous pouvez aussi suivre les activités et news de la Coalition.
Lire l'article
Activités et News de la Coalition
A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus. Info Coalition Résolutions et Meetings News et Activités Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Voir Communqué de presse de lancement de la Coalition. Résolutions du Meeting de Bruxelles des 30 et 31 mai 2009 Programme Meeting de Bruxelles Résolutions de la Réunion de Paris des 20, 21 et 22 février 2009 Programme Meeting de Paris des 20, 21 et 22 février 2009 Articles, Vidéos, Audios et Communiqués Pour voir le programme des réunions du 20, 21 et 22 février 2009 à Paris, Cliquez ici Pour voir ...
Lire l'article
Les Organisations non gouvernementales (ONG) Transparency International et le réseau de juristes Sherpa ont de nouveau déposé le 2 décembre à Paris une plainte contre X visant trois chefs d'Etat africains qu'ils accusent de posséder en France des biens immobiliers financés par de l'argent public détourné. Une précédente plainte déposée en mars 2007 avait débouché sur un non lieu en raison de l’insuffisance des preuves, mais cette démarche avait provoqué les foudres des dirigeants africains qui avaient dénoncé une campagne de dénigrement orchestrée par la France. Les relations diplomatiques entre la France et certains pays d’Afrique centrale pourraient être perturbées ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: plainte à Paris visant Ouattara pour crime contre l’humanité
Nouvelle Constitution du Gabon
Quand la justice française poursuit des chefs d’Etat africains
BIENS DES CHEFS D’ETAT AFRICAINS EN FRANCE: qu’on en finisse pour de bon
Gabon: Enquête judiciaire contre 3 chefs d’Etat africains
Gabon: Trois chefs d’Etat africains visés par une enquête judiciaire
France – Afrique: Biens de présidents africains en France: le parquet opposé à une enquête
Meetings de la Coalition
Activités et News de la Coalition
Justice : Les ONG relancent les poursuites judiciaires contre les chefs d’Etat africains

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 10 Juil 2008
Catégorie(s): Françafrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

3 Réponses à Nouvelle plainte en France visant des chefs d’Etat africains

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*