Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Les habitants du marché d’Akébé en colère barricadent la route principale du quartier

Auteur/Source: · Date: 14 Juil 2008
Catégorie(s): Société

Les habitants du marché d’Akébé, dans le 3ème arrondissement de la commune de Libreville, en colère ont bloqué dimanche et lundi, la circulation sur la voie principale, très fréquentée par les automobilistes, reliant le centre commercial aux feux tricolores du même quartier pour réclamer la réparation d’un gigantesque trou qui fauche la fluidité de la circulation sur cet axe, en érigeant des barricades pour attirer l’attention du gouvernement et du ministère de tutelle.
Selon un riverain, cette situation perdure depuis près de 3 ans et personne ne s’y intéresse notamment la mairie et le gouvernement.

« Nous n’encourageons pas certes cette manière de faire, mais à l’état actuel, il faut que le gouvernement s’active un peu sur cette route qui s’est beaucoup dégradée parce qu’on l’a longtemps négligé », a indiqué un taximan, obligé de refaire demi tour devant la barricade.

L’érection des barricades à cet endroit pénalise sérieusement les piétons qui n’ont d’autres alternatives que de parcourir plusieurs mètres à pieds, soit jusqu’aux feux tricolores ou à Rio pour trouver un taxi. Ce qui porte préjudice aux habitants dudit quartier et partant aux opérateurs économiques établis là.

Les riverains, lassés d’entretenir cet endroit avec du matériel de fortune, ont donc décidé de passer à la vitesse supérieur en déposant tout sorte d’objet pouvant entraver la bonne circulation des voitures pour exprimer, à ce qui semble, leur ras le bol.

Il faut aussi ajouter que toutes les eaux usées qui sortent des ménages situés aux alentours se déversent dans cette crevasse qui, finalement est devenue un lit de moustique constituant de facto une menace pour les populations et pour l’environnement.


SUR LE MÊME SUJET
Les populations du Cap Santa Clara, dans le département du Cap Estérias, au nord de Libreville, ont érigé des barricades mardi sur la route menant dans cette localité pour attirer l’attention des autorités sur le piteux état de ce tronçon routier. L’état de dégradation de la route est à l’origine de la hausse des tarifs dans les transports en commun qui sont passés de 500 à 1000 FCFA. Aucun taxi-brousse n’a d’ailleurs pu rallier mardi la localité et les voyageurs se rendant dans cette bourgade ont du rebrousser chemin. Depuis le début de la saison des pluies, la plupart ...
Lire l'article
La population d’Akebé-Apostrophe, a été surprise ce mercredi matin lorsque le transformateur de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a cédé, laissant les habitants de ce quartier du 4ème arrondissement de la capitale gabonaise sans électricité, a constaté GABONEWS. Les agents de cette société d’électricité et d’eau, en situation de monopole sur le territoire national se sont aussitôt rendus sur les lieux afin de résoudre le problème alors que les habitants de ce quartier étaient privés d'électricité. A première vue, le problème viendrait d’un court-circuit dû à la vétusté du matériel, selon un agent de cette société qui a requis ...
Lire l'article
Les travaux d’assainissement de la zone marché d’Akébé jusqu’aux feux tricolores, vont bon train. Ces travaux, démarrés la semaine dernière dans le but de résorber les problèmes d’inondations, consistent essentiellement à poser des caniveaux pour permettre l’évacuation des eaux, a indiqué un technicien des travaux publics. La pose des caniveaux devrait renforcer les travaux déjà effectués pour boucher le « cratère du marché d’Akébé », énorme trou qui avait coupé la chaussée en deux pendant plus de 3 mois, suscitant l’ire des populations du secteur. Ils s’étendent sur plus de 300 mètres, du marché d’Akébé aux feux tricolores, et permettront de changer ...
Lire l'article
Après la barricade, au début du mois de juillet dernier, de la route reliant le marché d’Akébé aux feux tricolores du même quartier, dans le 3ème arrondissement de la commune de Libreville par les habitants, six semaines après, la situation reste inchangée. Sur l’endroit endommagé, la route entre le marché d’Akébé et les feux tricolores du même quartier reste toujours coupée de toute circulation à cause d’un gros creux qui s’est formé au fil du temps à cet endroit. Ce gigantesque trou qui entrave la fluidité de la circulation sur cet axe reste également encore envahi de toutes sortes de déchets ...
Lire l'article
Les populations du quartier Akébé Apostrophe, dans le 4ème arrondissement de Libreville, subissent une pénurie d’eau depuis cinq jours. Pas une goutte d'eau ne coule dans les différents robinets du quartier. Devant les fontaines publiques du quartier voisin, une longue file de femmes et d'adolescents, venus dès les premières lueurs de l'aube attendent pour s'approvisionner en eau. « Nous sommes là depuis les premières heures du matin et il y a tellement de gens qu’on se demande si on va arriver à avoir un peu d’eau », a déclaré une jeune femme. A Akébé comme à Dibadiba, quartier sous intégré de Libreville, soluigne ...
Lire l'article
La tension est montée d'un cran au quartier d’Akébé, dans le 3e arrondissement de Libreville, face à la persistance des problèmes de voiries malgré les récurrentes protestations des populations et les sempiternelles promesses de la municipalité. Les jeunes du quartier ont érigé des barricades sur la voie publique tandis qu’un bras de fer s’installe entre la mairie d’arrondissement et le Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (SYLTEG). Le collectif des habitants du quartier d’Akébé plaine, dans le 3e arrondissement de Libreville, et le Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (SYLTEG) ont fait volte face au compromis passé le ...
Lire l'article
Les habitants du quartier Nzeng – Ayong (Fin goudron), l’un des plus grands quartiers du 6ème arrondissement de la capitale gabonaise, victimes du mauvais état dans lequel se trouve la route, sont exposés depuis le début de la saison sèche, à de nombreuses maladies au point de ne plus savoir à quel saint se vouer pour échapper à cette situation qui trouble tant la bonne santé des populations. Dans l’ensemble, cette situation, est tristement vécue par les personnes ayant construit en bordure de route non bitumée ou qui a perdu considérablement son bitume au fil des années. « Si nous, les grandes ...
Lire l'article
Les habitants du plus grand quartier de la capitale gabonaise, Nzeng Ayong au niveau de l’école « Sainte Rita » dans le 6ème arrondissements de Libreville, ont érigé jeudi, des barricades pour protester et réclamer du bitume sur la principale voie d’accès à ce coin du quartier où la poussière, soulevée par les vents de la saison provoque d’énormes dégâts dans les maisons et sur la santé des populations. Les populations véritablement en colère, ont érigé des barricades avant de brûler des pneus sur la route pour manifester leur mécontentement, empêchant totalement la circulation des véhicules. Ces derniers branlaient des banderoles ...
Lire l'article
Le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration régionale, ancienne tête de Liste du Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir) dans le 3ème arrondissement de Libreville lors des locales 2008, Laure Olga Gondjout, a procédé dimanche, à l’inauguration du pont qu’elle a fait construire sur fond propre à hauteur de 8 millions de francs CFA pour désenclaver le quartier Akébé ville et le complexe omnisports président Bongo et offrir aux populations de cet arrondissement de meilleurs conditions de vie, a constaté GABONEWS. C’est à la suite de trois semaines de travaux acharnés qu’un ...
Lire l'article
Les agents de la Caisse Nationale de Garantie Sociale (CNGS) désabusés, ont élu domicile depuis lundi à leur lieu de travail, en barricadant l’accès au bâtiment, afin d’attirer l’attention des autorités publiques sur leurs revendications relatives au paiement intégral de leurs droits de travail. Des pancartes qui en disent long sur la situation des employés sont posées à l’entrée du siège, avec des messages qui laissent transparaître la colère, tels que : « Nous voulons le paiement intégral de nos droits et frais de mission ». Le président du syndicat des agents de la Caisse nationale de garantie sociale, Jean De Dieu ...
Lire l'article
Les populations en colère érigent des barricades sur la route du Cap Santa Clara
Société / Le transformateur du quartier Akébé – Apostrophe hors d’usage depuis ce mercredi matin
Gabon: Poursuite des travaux de réhabilitation du réseau d’évacuation des eaux usées dans la zone du marché Akébé
Gabon: Route marché – feux tricolores d’Akébé: toujours hors d’état d’usage.
Gabon: Pénurie d’eau au quartier Akébé Apostrophe de Libreville
Gabon : Les nids de poule de la colère d’ Akébé plaine
Gabon: Les habitants de Nzeng – Ayong victimes du mauvais état de la route
Gabon: Les habitants de Nzeng Ayong barricadent la route principale et réclament du bitume
Gabon: Laure Olga Gondjout inaugure le pont en acier désenclavant le quartier Akébé-ville
Gabon: Les agents de la CNGS désabusés, barricadent l’entrée principale du bâtiment administratif

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 14 Juil 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*