Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Boukoubi à la recherche de l’excellence agricole

Auteur/Source: · Date: 15 Juil 2008
Catégorie(s): Economie

Le ministre de l’Agriculture, Faustin Boukoubi, s’est rendu le 12 juillet à Ntoum, à une quarantaine de kilomètres de Libreville, pour constater l’état d’avancement des travaux engagés pour le Centre d’introduction, d’amélioration et de multiplication des espèces végétales. Ce centre a pour mission de mettre à la disposition des exploitants agricoles les semences et les plants optimaux pour soutenir le développement de l’agriculture gabonaise et en garantir la compétitivité.
Le ministre de l’Agriculture est à la recherche des engrais pour faire germer et fructifier ses nombreuses initiatives et relancer ce secteur. Il s’est rendu le 12 juillet dernier sur le site de l’un des organes clé de la dynamique agricole, le Centre d’introduction, d’amélioration et de multiplication des espèces végétales (CIAM), situé sur la commune de Ntoum, à une quarantaine de kilomètres de Libreville.

Le ministre Faustin Boukoubi est venu s’imprégner de l’avancement des travaux de ce centre, qui doit permettre de soutenir les efforts de redéploiement de l’agriculture entrepris par le gouvernement en fournissant une base de production végétale compétitive.

Il a expliqué à cet effet qu’en fournissant des semences améliorées «sur le plan de la qualité, c’est la productivité des exploitations agricoles qui va en profité. Ici on sélectionne les variétés de semences, on sélectionne les meilleurs plants, on les multiplie, on acclimate ceux qui viennent de l’étranger et les mettent à la disposition des agriculteurs»

Le ministre a profité de cette occasion pour donner une lecture claire du projet de développement et d’investissement agricole (PRODIAG) adopté le 10 juillet dernier par le gouvernement.

«Ce programme portera sur le développement du maraîchage, le développement du vivrier et le développement de l’élevage. Il va constituer à apporter un soutien aux exploitants agricoles en fournissant le matériel végétal, les semences que l’on prépare au CIAM, d’autres implants, en fournissant le petit équipement, en fournissant le financement aux exploitations agricoles qui sont installées partout dans les neuf provinces de telle sorte que ces derniers puissent relancer la production», a déclaré le ministre de tutelle aux responsables politico administratifs de la localité.

Elaboré avec le soutien de l’Institut d’appui au développement de l’agriculture (IGAD), une structure financée par la coopération française, le PRODIAG vise la création de 1090 exploitations agricoles et para-agricoles, qui devraient générer une production additionnelle de 13 600 tonnes de production maraîchère, vivrière, de viande, de pâte de manioc pour un chiffre d’affaires annuel en vitesse de croisière estimé à 3 milliards de francs CFA.

Le ministère de l’agriculture a profité de cette occasion pour doter le CIAM d’un tracteur destiné à renforcer les capacités opérationnelles du centre. Pourvu que les fruits de ces différentes initiatives tiennent les promesses des fleurs.


SUR LE MÊME SUJET
Le représentant du président du Fonds International de Développement Agricole (FIDA), Mohamed Beavogui, a, lors de la cérémonie d’ouverture du 6ème forum régional du FIDA déclaré que « le taux de croissance annuelle du secteur agricole est passé de 2,3% dans les années 80 à plus de 5% en 2010 », en présence du ministre gabonais de l’Agriculture, Raymond Ndong Sima. Les assises de Libreville qui se tiennent sous le thème « Rendre les petites exploitations d’Afrique de l’Ouest et du Centre plus productives et plus rentables », voient la participation de plus 250 acteurs du développement rural de ...
Lire l'article
Le gouvernement Gabonais par le biais du ministère de l’Agriculture ambitionne de mécaniser l’agriculture en vue d’une amélioration de la production agricole au Gabon. Pour le gouvernement, cette stratégie vise à sédentariser les populations agricoles en leur donnant les moyens de pratiquer une agriculture intensive et diversifiée, tout en renforçant leurs capacités dans la pratique de l’agriculture de conservation. L’analyse de la situation actuelle et des opportunités faite récemment au cours d’un atelier à Libreville a montré que la réussite de cette opération dépend des solutions apportés à un certain nombre de facteurs concourant à l’amélioration des conditions de travail des ...
Lire l'article
Le Gabon est à la recherche des voies et moyens pour mécaniser son agriculture, afin d'augmenter la production agricole nationale qui ne couvre pour le moment que 40% des besoins alimentaires de la population, réduire les importations alimentaires, qui ont atteint plus de 138 milliards de FCFA en 2008 et lutter contre l’exode rural. Une étude sur la situation actuelle de la mécanisation de l’agriculture a été menée dans les provinces de l’Estuaire (ouest), du Woleu-Ntem (nord), de la Ngounié (sud) et du Haut-Ogooué (sud-est). L’étude a démontré que la mécanisation et l’ensemble des technologies (outils utilisant la ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l’agriculture, Raymond Ndong Sima, a entamé une tournée dans les neuf provinces du pays pour procéder au lancement le Programme agricole de sécurité alimentaire de croissance (PASAC). M. Ndong Sima et sa délégation sont en route pour Tchibanga, chef-lieu de la province de la Nyanga (sud), après avoir séjourné lundi à Mouila, dans la province de la Ngounié (sud), et samedi dernier à Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué (centre), première étape de la tournée de lancement du PASAC. Ce programme se trouve au centre du ‘’Gabon vert’’, un des trois piliers de ...
Lire l'article
L’organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) réunie en sommet à Rome début juin 2008, vient de lancer une « initiative d’urgence » de 17 millions de dollars pour lutter contre la flambée des prix des denrées de base. « La flambée des prix des denrées alimentaires risque non seulement d’aggraver la situation de 862 millions d’affamés dans le monde, mais aussi de plonger dans la pauvreté extrême et la faim des millions d’autres personnes », indique la FAO. « Ces fonds serviront à couvrir les besoins immédiats des petits agriculteurs dans certains pays parmi les plus pauvres : il ...
Lire l'article
Paul Biyoghé Mba ministre de l’agriculture, de l’élevage et du développement a invité mercredi les bailleurs de fonds à investir dans les secteurs agricoles pour réduire la facture des importations d’ici fin 2009. Le Gabon importe des denrées alimentaires pour un coût global d'environ 250 milliards FCFA, (93% pour la viande et 100% pour le lait et les produits laitiers).Pour inverser la courbe de ces importations, le ministre gabonais en charge de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural a suggéré aux bailleurs de fonds de choisir les secteurs agricoles comme prioritaires dans leurs investissements. L'invite a été faite au cours ...
Lire l'article
A l’initiative du Conseil économique et social (CES), réunie en session ordinaire depuis le 2 septembre dernier autour du thème « L’autosuffisance alimentaire : un défi pour le Gabon», le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Faustin Boukoubi, a présenté mercredi aux la politique agricole du gouvernement gabonais. Dans sa plaidoirie, Faustin Boukoubi a présenté les axes fondamentaux de la politique agricole du gouvernement qui se résume par des missions de conception, de formation, d’encadrement et de contrôle. « Le ministère s’occupe désormais de ses missions régaliennes. Le ministère ne garantit plus la récolte agricole mais veille plutôt à la qualité ...
Lire l'article
Le séminaire de lancement du Projet de développement agricole et rural (PDAR) s'est tenu du 3 au 5 septembre à Oyem, la capitale du Woleu-Ntem, où plus de 250 acteurs du secteur et partenaires économiques et sociaux étaient réunis autour des responsables du projet et des experts internationaux pour planifier des stratégies de renforcement de la production agricole. Les commissions formées pour réfléchir aux trois axes majeurs du projet ont adopté un ensemble de recommandations dont la mise en œuvre devrait permettre d'opérer le saut quantitatif tant attendu du secteur agricole. Une profonde restructuration normative et stratégique pour le développement du ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a décidé lors du dernier Conseil des ministres de mettre sur pied le « PRODIAG », un projet qui est destiné à la relance de la production vivrière, maraîchère et d'élevage, en vue d'apporter une solution durable aux problèmes de la crise alimentaire mondiale actuelle, notamment au niveau du Gabon. Selon le communiqué final de ce Conseil, le gouvernement entend mettre sur pied un vaste programme de création et d'exploitations agricoles dans les neuf provinces du pays, en complément d'autres initiatives déjà existantes. L'impacte attendu de sa mise en œuvre est la création de mille quatre vingt dix ...
Lire l'article
Le ministre de l'Agriculture, Faustin Boukoubi a reçu le 23 juin à Libreville une délégation d'hommes d'affaires Sud africains, conduits par l'ambassadeur de ce pays au Gabon, Jomoh Khasu, pour étudier le potentiel agricole gabonais. Cette réunion a permis de définir les perspectives de partenariat entre les deux pays pour permettre au Gabon de bénéficier de l'expertise sud africaine pour le développement du son agriculture. Une délégation d'hommes d'affaires Sud africains a été reçue le 23 juin par le ministre de l'Agriculture, Faustin Boukoubi, pour étudier les axes d'une future coopération entre les deux pays pour le développement ...
Lire l'article
« Le taux de croissance annuelle du secteur agricole est passé de 2,3% dans les années 80 à plus de 5% en 2010 », Mohamed
Société / Mécanisation du secteur agricole au Gabon pour une amélioration de la production
Le Gabon à la recherche des voies et moyens pour mécaniser son agriculture
Le ministre de l’agriculture à l’intérieur du pays pour lancer le programme agricole de sécurité alimentaire de croissance
La FAO recherche une solution pour augmenter l’aide alimentaire
Gabon: Les bailleurs de fonds invités à investir dans le secteur agricole au Gabon
Gabon: CES: Faustin Boukoubi présente la politique agricole du gouvernement
Gabon : Oyem planche sur l’augmentation de la production agricole
Gabon: PRODIAG, un projet d’investissement agricole au Gabon
Gabon : L’Afrique du Sud évalue le potentiel agricole gabonais

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Juil 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*