Socialisez

FacebookTwitterRSS

Aviation : Les aéronefs volant au Gabon dans le miroir de l’OACI

Auteur/Source: · Date: 16 Juil 2008
Catégorie(s): Economie,Monde

Air GabonJusqu’à la caricature, la pagaille dans le transport aérien en Afrique renvoie à l’incapacité de certains dirigeants africains à organiser le secteur de l’aviation civile, tel un miroir montrant l’image des aéronefs qui volent au Gabon, aujourd’hui très critiqués par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

La décision de la Commission européenne de ”déclasser” les trois aéroports du Gabon (Franceville, Port-Gentil et Libreville) – pour non-conformité – apparaît comme un coup d’épée dans l’eau ou un véritable désespoir, note-t-on dans des milieux politiques et économiques gabonais.

En arrière-plan, cette menace traduit aussi la bataille idéologique dont le Gabon fait l’objet. Et au ministre des transports et de l’aviation, Dieudonné Mouiri Boussougou, de faire des ”déclarations fracassantes télévisées” afin de dissiper certains malentendus.

Longtemps entre les mains des Européens, la création au Gabon des compagnies aériennes suscite désormais la convoitise de plusieurs opérateurs nationaux ”pour le plus grand bénéfice du pays”, lesquels espèrent ainsi décrocher la place de premier opérateur national dans le transport.

Mais depuis peu, la fringale persistante d’une catégorie d’opérateurs pour le transport et la hausse toute aussi constante des cours mondiaux du baril ont brutalement dopé l’intérêt du marché au détriment de la sécurité et de la sûreté des aéroports.

Déséquilibré par la mort – préméditée ? – de la compagnie nationale Air Gabon, le transport aérien dans ce pays d’Afrique centrale a viré au cauchemar, même si d’ambitieuses petites compagnies commencent à combler le vide laissé par ce géant national.

Sans immatriculations, une poignée de ces petites compagnies a pris le relais et occupe aujourd’hui ce terrain laissé en friche. Certaines d’entre elles, telle que Air service, occupent avec succès depuis quelque temps plusieurs créneaux dont Libreville-Douala. Et la jeune Skay Gabon S.A, qui fait du fret, ne s’est guère fait priée pour pallier les absences de Gabon Airlines Cargo, qui s’est vu retirer son agrément le 13 juin dernier.

”Le trafic aérien au Gabon n’a jamais été parfait mais, depuis un an, il est devenu catastrophique”, remarque un observateur économique à Libreville.

”Nous devons nous mettre en conformité avec les normes de l’OACI, or certains n’arrivent toujours pas à respecter certaines mesures”, rouspète Jean Yembi-Yembi, directeur général adjoint de Sky Gabon, compagnie créée en 2006.

Le diagnostic est connu depuis quelques années déjà, le transport aérien gabonais va mal. Et la semonce du patron des transports apparaît aujourd’hui comme une prise de conscience de la gravité de sa situation. Jamais un ministre des transports n’a mis le feu sur cette pagaille aérienne. Une situation dont, bien sûr, les premières victimes sont l’économie du pays et les touristes.

Mieux encore, l’engagement du ministre des transports de pointer les exploitants des compagnies aériennes fait office d’une réalité de rapport de force et de l’ultime éclairage sur l’analyse faite par des commentateurs politiques et économiques avertis sur la sécurité et la sûreté des aéroports du pays.


SUR LE MÊME SUJET
Le cabinet PQE consulting en partenariat avec le club OHADA Gabon et l’appui de l’Agence nationale de l’aviation civile, organise un séminaire vendredi, à Libreville, sur la sécurité des transports aériens et maritimes au Gabon dans l’espace de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). Ce premier séminaire organisé par ce cabinet juridique, a pour ambition de réunir les différents acteurs des secteurs concernés, notamment les administrations, les entreprises, les praticiens et les universitaires, intéressés par les questions des transports aériens et maritimes. Prévu pour une journée, la matinée sera consacrée au transport aérien et l’après-midi sur le transport ...
Lire l'article
Le ministère des Transports a rendu son verdict au terme des audits réalisés, du 15 au 29 juin, par l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) auprès des huit compagnies aériennes nationales. Selon un communiqué publié le 6 juillet, «deux ont vu le maintien de leur certificat de transporteur aérien, les six autres sont suspendues jusqu’à à la levée des non-conformités constatées». Sur instructions du ministre des Transports, l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) a effectué du 15 au 29 juin 2011 des audits sur les compagnies aériennes gabonaises. Ces audits ont porté sur les aspects ayant des conséquences directes sur ...
Lire l'article
Après le crash d’un Antonov 26, le 6 juin à Libreville, le gouvernement avait commandité un audit complet de recertification auprès des 7 compagnies aériennes nationales. Selon une proche de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) cité par le quotidien "L’union", cinq des sept compagnies présenteraient des défaillances techniques et sécuritaires. Dans sa livraison du 6 juillet, le quotidien "L’union", citant une source de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC), relève que «seules les compagnies aériennes Allegiance et Afrijet seraient désormais autorisées à exploiter l’espace aérien national. Le reste des compagnies (Gabon Airlines, 2AG, Sky Services, Afric Aviation et la ...
Lire l'article
Les opérateurs du Lodge Loango, SCD Aviation et Africa’s Eden, avaient bénéficié le 13 août d’un référé devant le tribunal de Port-Gentil contre l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC). Suite au report répété du verdict de cette démarche, SCD Aviation s’interroge sur la volonté de la justice gabonaise à régler le différend qui l’oppose à l’ANAC depuis plus d’un an. La compagnie aérienne SCD Aviation s’est fortement prononcée sur l’attitude du tribunal de Port-Gentil dans la gestion du différend qui l’oppose l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC). « L’ANAC est-elle plus efficace à contrôler la justice gabonaise qu’à ...
Lire l'article
Suite à la mise au point de l’Aviation civile du Gabon (ANAC) sur l’affaire de Parc Loango, la directrice des ventes et marketing de SCD Aviation, Jacqueline van den Broek, apporte des précisions sur le corps du délit soulevé par l’ANAC. L'ANAC affirme que «la compagnie aérienne SCD Aviation est en règlement judiciaire depuis le 27 mai 2010, à la suite de graves problèmes financiers auxquels elle est confrontée et qui ont abouti à l’arrêt de ses activités». Confirmez-vous cette information? «Comme formulé ici, ce n’est pas tout a fait le cas. Je pense que l’ANAC utilise des faits vrais ...
Lire l'article
Dans le cadre du développement de la sécurité de la navigation aérienne en RDC, les administrations de l’aviation civile belge et congolaise planchent sur un partenariat qui pourrait aider ce pays à sortir de la liste noire dressée par l'Union européenne, où figurent toutes les compagnies aériennes congolaises. Le secrétaire d’Etat congolais à la Mobilité, Etienne Schouppe, a annoncé le 12 mars que les administrations de l'aviation civile belge et congolaise préparent un partenariat visant à accroître la sécurité de la navigation aérienne en RDC et à ainsi sortir le pays de la liste noire dressée par l'Union européenne, sur ...
Lire l'article
Le nombre d'utilisateurs de téléphone portable au volant a considérablement augmenté au Gabon malgré son interdiction par la loi, a-t-on appris mercredi à Libreville auprès du ministère des Transports. "Au moins un quart des automobilistes utilise le téléphone en conduisant, même à grande vitesse", a déclaré un agent de la brigade routière, Sylvain Koumba. "Près de la moitié des conducteurs décroche le téléphone portable dès qu'il sonne", a-t-il ajouté.
Lire l'article
Le ministère gabonais des transports et de l'aviation civile, a retiré à la compagnie aérienne privée Gabon Airlines Cargo, le Certificat de transporteur aérien (CTA) et la Licence d'exploitation (LE), selon un communiqué du ministère parvenu jeudi et daté du 13 juin dernier. Le communiqué ne donne aucun détail sur les mobiles de retrait de ce certificat, mais précise toutefois que cette compagnie n'est plus autorisée à faire du transport aérien de fret vers l'extérieur du Gabon et sur le réseau domestique. La présente décision, précise le texte, ne concerne ''nullement le transport de passagers assuré par la compagnie aérienne Gabon ...
Lire l'article
Dans le cadre du processus d’intégration sous régionale, la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) a ouvert le 16 juin dernier dans la capitale de la République démocratique du Congo (RDC) un atelier de concertation et de réflexion pour l’amélioration du transport aérien à l’intérieur de cette zone. Ce conclave de quatre jours devrait déboucher sur la création d’un organe régional de réglementation et d’exécution capable de pallier les lourdes insuffisances accusées par la sous région dans ce domaine. Desserte irrégulière et insuffisante, coûts de services élevés, problèmes de sûreté et de sécurité, coopérations et partenariats ...
Lire l'article
Omar Bongo a beau être l'un des personnages les plus caricaturaux de la Françafrique, il vient d'offrir à la France un miroir déformant dans lequel il ne fait pas bon de se voir. Furieux des conditions d'expulsion de France de deux étudiants gabonais en situation administrative irrégulière, il a décrété que tout Français dans la même situation au Gabon serait mis dans le premier avion s'il était découvert au cours d'un contrôle d'identité... Monsieur tout-le-monde en sera peut-être choqué: on ne peut pas faire ça à un Blanc quand même... Et pourtant, le Français "clandestin", ça existe. Les autorités gabonaises estiment ...
Lire l'article
Un séminaire sur la sécurité des transports au Gabon et dans l’espace CEMAC vendredi à Libreville
Gabon : Six compagnies aériennes suspendues
Gabon : Hypothétique interdiction de vol pour cinq compagnies aériennes
Gabon : Le blues de SDC Aviation
Gabon : SCD Aviation répond à l’ANAC
Aviation : Bruxelles veut sortir Kinshasa de la «liste noire» européenne
L’utilisation du téléphone portable au volant en hausse au Gabon
Aviation : Le ministère des transports retire à Gabon Airlines Cargo le Certificat de transporteur aérien
CEEAC : L’amélioration du transport aérien dans la sous région en débat à Kinshasa
Expulsion de Français: le Gabon tend un miroir à la France

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 16 Juil 2008
Catégorie(s): Economie,Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*