Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Institut supérieur de technologie: 14 ans après, « une fierté nationale » (Sénateur Raphaël Mangouala)

Auteur/Source: · Date: 16 Juil 2008
Catégorie(s): Education

L’Institut supérieur de technologie (IST), qui célèbre aujourd’hui son quatorzième anniversaire, avec à la clé la livraison sur le marché de l’emploi gabonais de plusieurs promotions cumulées de diplômés des différentes sections de formation qu’il compte en son sein, s’est, aux dires de son directeur général, Jean Lekouma, et du ministre en charge de l’Enseignement supérieur, Dieudonné Pambo, efforcé, au fil des ans, de répondre aux missions qui lui avaient été assignées à sa création tout en s’adaptant aux enjeux et aux besoins du moment.
Fondé en 1994 sous l’initiative des autorités de pays qui, peuvent selon Jean Lekouma, se féliciter de la notoriété acquise par cet établissement, l’Institut supérieur de technologie, grâce à une formation adaptée aux besoins du marché de l’emploi, se positionne, comme l’indique son slogan, « le partenaire des opérateurs économiques ».

Aussi, dans le souci de son développement, on apprendra du discours de son directeur général prononcé mercredi, à l’occasion de la cérémonie solennelle de remise de diplômes, que l’Institut supérieur, qui s’est également arrimé au système LMD (Lience-Master-Doctorat) à l’instar de tous les établissements supérieurs du pays, a non seulement renouvelé la convention liée avec l’Université de Bordeaux IV, mais également obtenu un accord de coopération avec l’Université de Nancy II, à travers l’Institut des administrations des entreprises (IAE) et l’Institut universitaire de technologie Charlemagne.
A noter aussi, la mise en place depuis peu d’un DEA (diplôme d’études approfondies) en collaboration avec l’Université de Yaoundé.

C’est en considération de tous ces acquis que, selon les termes de son ancien directeur général et parrain des promotions 2008, le sénateur Raphaël Mangouala, « l’IST constitue aujourd’hui une fierté nationale ».
Fondé en 1994 sous l’initiative des autorités de pays qui, peuvent selon Jean Lekouma, se féliciter de la notoriété acquise par cet établissement, l’Institut supérieur de technologie, grâce à une formation adaptée aux besoins du marché de l’emploi, se positionne, comme l’indique son slogan, « le partenaire des opérateurs économiques ».

Aussi, dans le souci de son développement, on apprendra du discours de son directeur général prononcé mercredi, à l’occasion de la cérémonie solennelle de remise de diplômes, que l’Institut supérieur, qui s’est également arrimé au système LMD (Lience-Master-Doctorat) à l’instar de tous les établissements supérieurs du pays, a non seulement renouvelé la convention liée avec l’Université de Bordeaux IV, mais également obtenu un accord de coopération avec l’Université de Nancy II, à travers l’Institut des administrations des entreprises (IAE) et l’Institut universitaire de technologie Charlemagne.
A noter aussi, la mise en place depuis peu d’un DEA (diplôme d’études approfondies) en collaboration avec l’Université de Yaoundé.

C’est en considération de tous ces acquis que, selon les termes de son ancien directeur général et parrain des promotions 2008, le sénateur Raphaël Mangouala, « l’IST constitue aujourd’hui une fierté nationale ».
 


SUR LE MÊME SUJET
Le ministre gabonais de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Célestine Bâ Oguewa, en compagnie de son collègue en charge de l’Education nationale, Séraphin Moundounga, a officiellement annoncé, mercredi à Libreville, l’ouverture prochaine de l’Institut de Technologie d’Owendo (ITO) qui a pour objectifs de mieux suivre et former les bacheliers technologiques en adéquation avec les réalités du marché gabonais de l’Emploi. Selon le ministre en charge de l’Enseignement Technique, la rentrée académique de cet Institut se fera, le 2 janvier, pour la rentrée administrative et le 9 janvier prochain pour ce qui est de la rentrée académique. ...
Lire l'article
Un atelier régional de renforcement des capacités nationales dans les domaines de la science, de la technologie et de l’innovation (STI), en Afrique centrale s’est ouvert ce mardi dans la capitale gabonaise, à l’initiative de la Communauté Economique et des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC), en collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO). Cet atelier de quatre jours vise essentiellement à combler le retard accusé dans chaque pays de la CEEAC dans la mise en œuvre des politiques nationales en matière de science de la technologie et de l'innovation. Les pays de la région d’Afrique ...
Lire l'article
Le directeur général de l'école nationale des eaux et forêts (ENEF), Azthanase Boussengué a déclaré mercredi au Cap, que l'Etat gabonais sollicite des financements pour la mise place effective du projet de mutation de l'ENEF en Institut supérieur, au cours d'un entretien avec un reporter de l'AGP. ''L'Etat sollicite des financements afin de transformer l'ENEF en institut supérieur des eaux, des forêts, de l'environnement et de la pêche dans les 5 prochaines années'', a déclaré le directeur général de l'ENEF, la veille de la cérémonie de remise des diplômes aux étudiants de cet établissement. Selon lui, les pouvoirs publics gabonais ont commencé ...
Lire l'article
Le gouvernement a annoncé à l’issue du conseil des ministres de mardi, la création d’un Institut Supérieur de Technologie (IST) ayant pour objet la formation initiale des cadres dans le domaine technologique. Il vise également la formation permanente et le perfectionnement des cadres en activité dans les entreprises et les administrations, la formation à la recherche scientifique et technologique et à l’appui au développement du secteur technologique.
Lire l'article
A la question de savoir pourquoi l’Institut Supérieur de Technologie de Libreville, ne dispose que de 140 places pour 2067 candidats, Jean Paul Bouchard, Coordonnateur du concours, affirme qu’« une délocalisation de l’Institut Supérieur Technologie (IST) s’impose ». En effet, explique-t-il, « depuis la création de l’IST dans les années 90, plusieurs candidats, dès l’obtention du baccalauréat nourrissent l’ambition de spécialiser en gestion d’entreprise et des administrations, en techniques commerciales et en informatique ». Mais le problème de la capacité d’accueil des étudiants est plus que complexe. « De fait, vous constatez bien que notre établissement est colocataire du complexe basile Ondimba. ...
Lire l'article
La troisième réunion du Conseil d’administration de l’Ecole national des eaux et forêts du 30 juillet dernier a permis à l’établissement supérieur d’entériner les aménagements transitionnels relatifs à l’adoption des LMD, ainsi que de préparer sa requalification en institut supérieur sous-régional. Présidées par le ministre de l’Economie forestière, Emile Doumba, ces assises ont également permis d’aborder la question du désenclavement de l’Ecole située à une trentaine de kilomètres de Libreville. L’Ecole nationale des eaux et forêts (Libreville) s’est résolument engagée dans sa renaissance transnationale lors de son dernier Conseil d’administration qui a permis aux responsables de l’établissement supérieur d’amorcer son ...
Lire l'article
L’Institut supérieur de technologie (IST) a, livré mercredi sur le marché de l’emploi, au cours d’une cérémonie solennelle à Libreville présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur, Dieudonné Pambo, 216 diplômés, baptisée « promotions Raphaël Mangouala », du nom du tout premier directeur général de cet Institut devenu, sénateur. Cette cuvée 2008, qui a reçu ses parchemins en présence du ministre de l’Enseignement supérieur, Dieudonné Pambo, du ministre du Travail, de l’emploi et de la Prévoyance sociale, Jean François Ndongou, des représentants d’autres départements ministérielles tutélaires et opérateurs économiques partenaires, comprenait la 12ème promotion des diplômes gestion des entreprises et des ...
Lire l'article
L'Ecole nationale des eaux et forêts (Enef) sera bientôt transformée en Institut Supérieur des Eaux et Forêts et de l'Environnement (INSEFE) à vocation sous régionale, sous la double tutelle du ministère de l'Economie forestière et du ministère de l'Enseignement supérieur et délivrera la licence, la maîtrise et le doctorat, a constaté le mercredi l'AGP. Mme Yolande OZouaki, Secrétaire générale par intérim représentant le ministre de l'Enseignement supérieur, a livré l'importance que revêt cet atelier. '' Les travaux qui s'achèvent ont été l'occasion pour les participants de cerner davantage la mission fondamentale à assigner au futur Institut ainsi que les compétences et les ...
Lire l'article
A Port – Gentil, 12 candidats de classe de terminale de série C, D et E, âgés de 24 ans au moins à la date du concours, frappant aux portes de l’Institut supérieur de technologie de l’Afrique Centrale, viennent de plancher sur les épreuves au lycée Raponda – Walker, l’unique centre d’examen retenu à cet effet dans la province de l’0gooué – Maritime (ouest). Les mathématiques, plan physique, logique et le français ont constitué le menu des matières abordés lors du déroulement des épreuves placé sous la supervision du proviseur du collège et lycée Raponda – Walker . Aussi, les inquiétudes ...
Lire l'article
La 6ème édition du forum de l’emploi de l’Institut supérieur de technologies (IST), organisé conjointement par les étudiants, membres de la Junior entreprise « Symbiose » et par la cellule chargée des relations avec les opérateurs économiques et entreprises de cet Institut autour du thème « La technologie de l’information et la communication : impact sur les filières de formation de l’IST », en vue d’attirer les entreprises et de présenter les atouts de cet établissement, s’est achevée à Libreville samedi à Libreville, a constaté GABONEWS Les objectifs assignés à ce forum étaient d’attirer un maximum d’entreprises, de sociétés ...
Lire l'article
Enseignement technique / Ouverture officielle de l’Institut de Technologie d’Owendo pour janvier 2012
Technologie: la CEEAC comble le fossé de la science, de la technologie et de l’innovation (STI)
Gabon: L’Etat sollicite des financements pour la mutation de l’ENEF en Institut
Gabon: Ouverture d’un Institut Supérieur de Technologie (IST)
Gabon: « Une délocalisation de l’Institut Supérieur Technologie s’impose », Jean Paul Bouchard (Coordonnateur du concours d’entrée à l’IST)
Gabon : L’ENEF balise sa mue en institut sous-régional
Gabon: 216 diplômés: cuvée 2008 de l’Institut supérieur de technologies
Gabon: Enseignement : L’Enef bientôt transformée en Institut supérieur sous régional arrimé au système LMD
Gabon: 12 candidats cognent aux portes de l’Institut Supérieur de Technologie de l’Afrique Centrale à Port – Gentil
Gabon – Enseignement supérieur: Clôture à l’Institut supérieure de technologie de la 6ème édition du forum de l’emploi


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 16 Juil 2008
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*