Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Oyem: une ville entre deux frontières

Auteur/Source: · Date: 16 Juil 2008
Catégorie(s): Société

Oyem, le chef lieu de la province du Woleu-Ntem (Nord), qui veut dire arbre en langue fang, ethnie majoritaire de la ville, est la quatrième ville du Gabon et chef-lieu du département du Woleu, située à plus de 550 km au nord de Libreville, mais plus proche de la frontière avec le Cameroun (100 km) et la Guinée Equatoriale (40 km).
Ville tournée vers l’agriculture, le commerce, présentant un relief relativement accidenté, Oyem est caractérisé par les plateaux, les collines, des cours d’eau abondants, des lacs et une forêt luxuriante.
Elle est principalement habitée par des Fangs mais comprend aussi une minorité d’éleveurs et commerçants haoussas, de culture et de religion musulmane.

Le commerce est la principale activité et première source de revenu de la population locale qui est entièrement alimentée en électricité et en eau potable. Le quartier d’Akouakam près de la mosquée est principalement habité par les haoussas.

Oyem dispose des infrastructures modernes tels l’aéroport d’Ewormokok qui permet de rallier Libreville en moins d’une heure par avion. Elle compte également des hôpitaux, des établissements d’enseignements primaires et secondaires, des routes bitumées …

L’absence d’un plan d’urbanisation a conduit à l’occupation anarchique de certains espaces. Des populations ont construit leurs habitations dans des zones de dépression, proche des lacs et marécages. Inondations et humidité pendant la période pluvieuse sont le lot quotidien de ces personnes dont les maisons sont sommairement construites avec des matériaux non durables (planches non traitées et vieilles tôles).

Les quartiers sous intégrés représentent 60% de la surface de la ville, selon un responsable municipal.

L’activité économique de la ville reste l’agriculture. Une activité qui justifierait l’existence de nombreuses familles polygames dans le but de multiplier la main d’oeuvre.

« L’enfant chez les fangs est un signe de bénédiction », a déclaré un notable de la ville observant avec admiration le développement spectaculaire de la cité grâce aux festivités de la fête nationale tournante, édition 2005.

Avec une superficie de 38.465 km2 et une population d’environ 34.000 habitants selon les estimations de 2005, la ville a été fondée en 1907 par un administrateur colonial nommé Weber. Son climat, est plus frais que celui de Libreville, la capitale gabonaise.
 


SUR LE MÊME SUJET
Deux maires adjoints écroués pour faux et usage de faux à Oyem
Deux maires adjoints de l’hôtel de ville d’Oyem, Martin Ndong Mintsa et Gisèle Mizé Mbeng, respectivement premier et deuxième maires adjoints, ont été arrêtés par les agents de l’antenne provinciale de la PJ, vendredi dernier, et transférés à la prison centrale, pour avoir établi des faux actes de naissance aux expatriés. Le premier et deuxième maires adjoints de la commune d’Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem, Martin Ndong Mintsa et Gisèle Mizé Mbeng ont été arrêtés, vendredi dernier, par les agents de l’antenne provinciale de la police judiciaire (PJ) pour avoir établi des faux actes de naissance aux expatriés. ...
Lire l'article
Gabon : Un serpent à deux têtes à Ndéndé (ville de Pierre Mamboundou)
L’animal ressemble à une créature mythologique qu’on ne trouve que dans les livres ou les films. Mais il est bel et bien réel et vivant ! Les militants et les sympathisants de l’UPG n’en croyaient pas leurs yeux quand ils ont vu ce serpent rouge à deux têtes à Ndéndé, annonce l’hebdomadaire GABAON dans sa livraison de ce matin. Décidément, il se passe de drôles de choses et d’événements à Ndéndé depuis l’inhumation de Pierre Mamboundou. Après l’éléphant qui a traversé la ville en début de soirée le 15 octobre dernier avant l’annonce du décès de l’opposant. Après le grand ...
Lire l'article
M. André Jules Ndjambé, le maire de Port-Gentil, la capitale économique du Gabon (ouest), s’est dit ouvert pour un jumelage entre sa ville et une ville du Nigeria, lors d’une visite de courtoisie que lui a rendu vendredi dernier l’ambassadeur du Nigeria, M. Wilfred N. Obimah. A cette occasion, M. Ndjambé a souligné l’importance qu’il accorde à la coopération décentralisée que Port-Gentil entretient depuis plus d’un demi-siècle avec de nombreuses localités, non seulement en Europe mais également en Asie (Wenzhou en Chine) ou encore en Afrique (Mopti au Mali). Il a souhaité que le jumelage entre la ville pétrolière et une ...
Lire l'article
Les jeunes du quartier « Manguier » à Oyem ont exprimé leur ras le bol jeudi pour contester contre l’insalubrité grandissante dans la commune où les ordures placées dans des bacs depuis plusieurs semaines n’ont pas été évacuées, a constaté le correspondant de l’AGP. Pour attirer l’attention des maires respectifs de la commune d’Oyem et du premier arrondissement de cette même ville, les jeunes de ce quartier, situé entre deux autres quartiers, Tsougou-Tsougou et Akouakam, ont déversé sur la chaussée les bacs et les ordures qui ont obstrué la voie, rendant difficile la circulation. Interrogés par rapport à cet acte, ...
Lire l'article
La ville Koulamoutou sera dotée de deux nouveaux châteaux d'eau d'une capacité de 660 m3 d'ici à l'an 2010 dont les travaux de réalisation débutent dans deux semaines, a confié dimanche le ministre gabonais des Finances Blaise Louémbe à l'AGP, au terme de a visite des sites retenus à cet effet. A la tête d'une importante délégation des experts de la a société SOGEC, conduite par l'administrateur directeur général de ladite société, Didier Lespinasse, M.Louémbe a visité trois sites et conclu trois marchés par la signature des conventions relatives au choix desdits sites et au déménagement des travaux. ''Le chef d'Etat m'a ...
Lire l'article
Les populations d’Oyem (chef lieu de la province du Woleu - Ntem situé au nord du Gabon) ont trouvé à travers la création des associations un cadre idéal pour contrer la crise économique dans leur cité, marquée par la flambée des prix de 50% des produits de première nécessité, ont rapporté certains membres des associations à un journaliste de GABONEWS sur place. Depuis fin 2008, a fait remarquer Robert Mba Ndong, journaliste à la radio publique locale (radio 9). « Oyem subit la flambé des prix dans tous les secteurs d’activités commerciaux », a-t-il déclaré prenant pour exemple le ...
Lire l'article
Les populations d’Oyem (chef lieu de la province du Woleu – Ntem au nord du Gabon), ont récemment réitéré leur reconnaissance aux autorités municipales de la ville de Clermont-Ferrand (France) pour les résultats de la coopération ayant abouti à l’acquisition de 4 bus scolaires et 3 bennes à ordures. " Vous voyez qu’on peut obtenir de bonnes choses en ayant juste des simples idées. Aujourd’hui la ville d’Oyem dispose de bus scolaires et de bennes à ordures sans passer par l’Etat », a expliqué Stane Nzoghé, fonctionnaire à Oyem. « L’Etat ne peut pas tout faire et les autorités ...
Lire l'article
La 4ème étape de la course cycliste, Tropicale Amissa Bongo remporté ce vendredi entre Oyem et Bitam (96km) par le suisse Johann Tshopp de Bouygues Telecom a été marquée entre autres par l'abandon du coureur gabonais Djenneni Botetchiraya. Djenneni Botetchiraya de l'équipe Gabon 2 a abandonné au milieu du parcours Oyem - Bitam (96km), tandis que la voiture de dépannage de l'équipe Libyenne a eu des ennuis à près de 20 km de Bitam. La réparation de la panne a duré 5 minutes. Les différents temps forts de la course ont été entre autres la victoire au point chaud d'Oyem par ...
Lire l'article
Les reliefs de sud – ouest du Gabon notamment de la province de la Nyanga en général et de son chef lieu, Tchibanga, en particulier offrent une vue naturelle remarquable entre les montagnes et les vastes étendues de plaine. La ville se dresse sur toute sa splendeur, faisant la fierté de ses habitants. Ville créée vers les années 1905 par des missionnaires en prospection, Tchibanga, offre une vue spectaculaire par voie aérienne. Avec plus de 10.000 habitants, la ville de Tchibanga, est divisée en deux arrondissements de plusieurs quartiers. Le premier arrondissement est la vitrine de Tchibanga. Il rassemble la ...
Lire l'article
Les électeurs de la ville d'Oyem, chef lieu de la province du Woleu – Ntem (nord), traînent les pas pour aller accomplir leur devoir civique, ils ont choisi, malgré l'ouverture, très tôt , des bureaux de votes, de passer toute la matinée dans les différentes églises de cette localité avant de se rendre en début d’après-midi dans les bureaux de vote pour l’accomplissement de leur devoir civique et citoyen. Le vote se passe toutefois dans le calme, même dans les quartiers les plus chauds d'Oyem. Le Woleu-Ntem est l'une des neuf provinces du Gabon, son chef-lieu est Oyem et rassemble avec ...
Lire l'article
Deux maires adjoints écroués pour faux et usage de faux à Oyem
Gabon : Un serpent à deux têtes à Ndéndé (ville de Pierre Mamboundou)
Le maire de Port-Gentil ouvert pour un jumelage entre la 2ème ville du Gabon et une ville nigériane
Woleu-Ntem : Les jeunes du quartier « Manguier » à Oyem expriment leur ras-le-bol face l’insalubrité dans la ville
Gabon: Deux châteaux d’eau vont être construits dans la ville de Koulamoutou
Gabon: Oyem s’organise face à la crise et l’augmentation des prix des produits de première nécessité
Gabon: Les « Oyemois » se réjouissent des fruits du partenariat avec la ville de Clermont-Ferrand
Gabon: Les échos de la 4ème étape de la Tropicale Amissa Bongo à Oyem
Gabon: Eco – Tourisme: Tchibanga, une ville entre montagnes et plaines
Gabon: Locales 2008: à Oyem (Nord), les électeurs se bousculent plutôt devant les églises


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 16 Juil 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*