Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Un fromager transformé en cimetière de fœtus humains à l’Arboretum de Sibang

Auteur/Source: · Date: 16 Juil 2008
Catégorie(s): Société

Un fromager d’environ 74 ans, sis à la réserve forestière de Sibang, au quartier PK8, est transformé en sépulture de fœtus humains par les riverains qui y pratiquent des rites traditionnels durant les week-ends, en l’absence du personnel d’entretien de ce parc forestier.

Les responsables du Centre national des recherches scientifiques (CENAREST), chargés de l’entretien de l’Arboretum de Sibang, affirment avoir découvert plusieurs fois, outre de nombreux dégâts réguliers sur certaines essences arbustives protégées, des fœtus humains ensevelis sous l’un des fromagers les plus visités au nord de ce biotope protégé.

« Nous avons un sérieux problème de sécurisation de notre réserve forestière, étant donné que la petite barrière qui avait été construite en ciment autour du parc, a été cassée par endroits par des gens qui viennent prélever ou tout simplement utiliser les arbres à des fins rituels. Il n’est par exemple pas rare de croiser des fumeurs de chanvre installés dans les recoins de la réserve », a affirmé Dr Lamidi Maroufath, directeur adjoint du CENAREST rencontré dans la réserve.


SUR LE MÊME SUJET
Les élèves du Lycée Paul Emane Eyeghé de Libreville auraient-ils transformé le cimetière de Lalala, dans le 5ème Arrondissement, qui jouxte leur établissement en lieu d’ébats amoureux ? En effet, écrit notre confrère « Gabon Matin », ces élèves n’ont pas trouvé mieux que de s’amouracher et jouer aux cartes (poker) dans ce lieu de repos des morts. Les milieux où reposent les morts sont sacrés dans la culture bantoue. Or, ces élèves, pour la plupart coupés de leurs us et coutumes font une confusion entre une boîte de nuit, un lieu public, un espace de jeu et un cimetière au ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat, Ali BONGO ONDIMBA a décidé hier à l’issue du Conseil des ministres de la création d’un arboretum André Raponda Walker dans la zone nord de Libreville. Cet acte s’incrit dans la droite file de l’un des maillons essentiels de son programme de société : le « Gabon vert » qui résume sa politique en matière de protection et de préservation de l’environnement et des écosystèmes. Le nom du futur arboretum a été choisi pour rendre hommage à Monseigneur Raponda Walker, illustre personnalité gabonaise, qui aura contribué à l’œuvre d’édification de la connaissance de notre patrimoine sous diverses ...
Lire l'article
L’Ambassadeur des Etats-Unis au Gabon, Mme Eunice Reddick, a mis un terme au séminaire de formation des forces de sécurité sur la traite des êtres humains en émettant le souhait de voir tous les pays du monde mettre fin à cette pratique. La deuxième journée de formation avait pour objectif d’amener les forces de sécurité, les procureurs, les magistrats et les juges, concernés par ce problème, à travailler en étroite collaboration, dans l’optique d’éradiquer la traite des êtres humains au Gabon et dans le monde. Selon Mme Eunice Reddick, au cours des dix dernières années, des progrès ont été faits ...
Lire l'article
Un fœtus de 5 mois a été découvert par les Enseignants du Lycée Professionnel de Tchibanga (Sud- Ouest) ce jeudi dans les latrines de l’établissemnt. Ce fut des instants d’étonnement lorsque les Enseignants du Lycée Professionnel ont découvert ce fœtus dans les toilettes réservées aux élèves dudit Etablissement. Cette situation n’a pas laissé insensible le Responsable de l’Etablissement, Serges Alain Eliwantchony qui a aussitôt saisi le Commissariat de Police, la Brigade de recherches et le Médecin Chef de l’Hôpital Régional de Tchibanga. Des enquêtes sont ouvertes par les forces de sécurité afin de mettre la main sur l’auteur de cet acte odieux. Ce ...
Lire l'article
Le président, organisateur du tournoi ''Sibang'', Jean Boniface Asselé, a lancé samedi au stade Monedang du PK 9, la 16ème édition du tournoi Sibang où prennent part 16 équipes et qui s’achèvera le 21 septembre prochain. 12 équipes participent a cette grande messe du ballon rond, il s'agit de La Nationale ; Colonie togolaise ; Satellite ; Getma ; Blague à Part ; FC Obougakami ; Etoile VS ; Congosport ; Galactique ; Amical ; CS Bema et Explosif. En match d'ouverture, la Nationale a fait un match nul avec la Colonie togolaise (1-1). L'objectif principal de ces retrouvailles annuelles est, ...
Lire l'article
Le Duboscia Macrocarpa, essence forestière de la famille des Meliacea, encore appelé Akak, en langue Fang du Gabon est devenu « l’arbre à Cadenas » du fait des adeptes de diverses formes d’envoûtements matrimoniales, au cœur de l’arboretum de Sibang, a confié Dr Lamidi Maroufath, directeur adjoint du Centre national des recherches scientifiques (CENAREST). L’Akak, de son nom en langue fang, qui signifie « attacher », est très sollicité par les féticheurs et autres adeptes d’envoûtements en vue de prendre les sentiments d’un conjoint en otage, et de susciter, en ce dernier, un amour passionnel envers son séducteur, indique notre source. La ...
Lire l'article
La Police judiciaire a procédé à l’arrestation, le 14 juillet à Libreville, de neuf personnes impliquées dans un trafic de crânes et ossements humains qui provenaient de la profanation de tombes au cimetière de Mindoubé. Depuis quatre ans, ces individus profanaient des sépultures au cimetière de Mindoubé à Libreville, en extrayaient des crânes et ossements qui leur rapportaient entre 100.000 et 300.000 francs Cfa l’unité. La Police judiciaire de Libreville a mis aux arrêts, le lundi 14 juillet à Libreville, neuf personnes impliquées dans un trafic de restes humains. A l’origine du démantèlement de ce "marché", trois personnes ont été arrêtées ...
Lire l'article
Les premières journées portes ouvertes de l’Arboretum de Sibang, débutées jeudi dernier à Libreville, se sont achevées samedi; ainsi au sortir de cette expérience, les responsables de ce site vont maximiser les efforts de gestion et de suivie pour aboutir à une gestion durable des plantes et des fleurs de ce musée naturel situé dans le 6ème arrondissement de la commune de Libreville. La gestion durable des plantes et des fleurs reste l’objectif général des techniciens de l’Arboretum de Sibang qui estiment que cela contribuera à une meilleure connaissance et protection de la flore gabonaise, puis de conserver et d’utiliser durablement ...
Lire l'article
Cinq tradipraticiens gabonais et ouest africains valorisent depuis jeudi dernier à Libreville, des médicaments et produits traditionnels de tout genre, provenant des essences naturelles africaines, à l’occasion des journées portes ouvertes de l’arboretum de sibang, a constaté GABONEWS. Cette journée portes ouvertes a permis au public de connaître les médicaments pouvant traiter de la constipation, de l’hémorroïde, de l’impuissance sexuelle ou du paludisme. L’assistance a aussi apprécier d’autres objets tels que : la cithare, les chasses mouches, la « torche indigène », les produits anti-moustiques et biens d’autres richesses du terroir du vieux continent. « Je pense qu’il est ...
Lire l'article
L’arboretum de Sibang, à Libreville, a ouvert jeudi ses portes au grand public, qui est venu découvrir les richesses de la forêt gabonaise en pleine zone urbaine. Les visiteurs se sont imprégnés de cet immense site où arbres à cadenas, ébène, Okoumé, ainsi que de nombreux fruits et plantes et bien d’autres espèces végétales, ont su capté leur attention, bercée par les chants de cigales et d’oiseaux. « De fortes pressions atmosphériques de tout ordre exercent une menace potentielle et permanente de ce riche patrimoine. Par l’absence de barrière, l’exploitation anarchique de ces arbres est de plus en plus fréquente», a ...
Lire l'article
Gabon : Un cimetière transformé en lieu d’ébats amoureux
Création d’un arboretum André Raponda Walker à Libreville
Société : Les agents de l’ordre appelés à éradicquer la traite des êtres humains
Gabon: Un fœtus de 5 mois retrouvé mort dans les toilettes du lycée Professionnel de Tchibanga
Gabon: 16ème édition du tournoi Sibang / 12 équipes de football en lice
Gabon: Un arbre cadenassé aux fins d’envoûtements dans l’Arboretum de Sibang
Un réseau de trafiquants de crânes et ossements humains dans la nasse
Gabon: Arboretum de Sibang: vers une gestion durable des plantes et des fleurs naturelles
Gabon: Des produits pharmaceutiques traditionnels mis en valeur à l’arboretum de Sibang
Gabon: L’arboretum de Sibang: la nature au cœur de la ville

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 16 Juil 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*