Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les populations de Boumango sollicitent la mise en place d’une unité de production dans la localité

Auteur/Source: · Date: 18 Juil 2008
Catégorie(s): Economie

Les populations du département de l’Ogooué-Létili (Boumango, 98 Km au Sud de Franceville) ont demandé au gouverneur du Haut-Ogooué, Bertrand Moundounga d’être leur interprète auprès du président de la République , Omar Bongo Ondimba sur la nécessité d’implanter une unité créatrice d’emplois dans le département, à la mesure de l’ex-société agro-industrielle et d’élevage de Boumango (SIAEB), fermée il y a 8 ans, a constaté le correspondant de l’AGP.

« Boumango est noyée, elle n’a plus de lumière et ne vit plus depuis le fermeture de la SIAEB. Pour cela nous vous prions de dire au Chef de l’Etat que nos enfants ont besoin d’avenir et c’est l’emploi », a déclaré Guillaume Dipanga, notable.

Selon Guillaume Dipanga, l’expérience a prouvé que les forestiers n’investissent vraiment pas de façon durable et leur hyper mobilité n’est pas une garantie pour l’avenir des enfants.

Les 4 000 habitants de la commune et du département vivent dans le dénuement et ne souhaitent que l’érection d’une unité de production en vue de soulager les peines des désoeuvrés.

La SIAEB, spécialisée dans la production de poulet de chair et des œufs a licencié ses 400 employés en 2000.

Or, cette unité de production était l’âme même de la contrée, indique-t-on.

Fidèle à son habitude, le gouverneur du Haut-Ogooué a promis de transmettre avec diligence cette doléance à qui de droit, mais a suggéré aux populations de se référer à leurs élus pour certaines réclamations qui relèvent de leurs compétences. 


SUR LE MÊME SUJET
Mbigou : Les populations de Bolapessa disent ne pas trouver leur compte au dispensaire de la localité
L’infirmière assistante du village Bolapessa, Madame Gisèle Miébi dans le canton Ngounié-Louétsi du département de la Boumi-Louétsi à Mbigou appelle les populations à fréquenter le dispensaire, mais ces dernier disent ne pas trouver satisfaction rapporte le correspondant de Gabonews. Les habitants de Bolapessa préfèrent souffrir chez eux que de se rendre dans l'unité de soins du village car il n’y aurait pas de médicaments au dispensaire. Tout le monde dans le village est unanime sur cet avis que l’infirmière rejette catégoriquement. Selon Madame Miébi, son dispensaire est souvent ravitaillé et, dit-elle, "J’ai ce qu’il faut pour les soins primaires". Mais même pour ...
Lire l'article
La Service International de la Formation des Enfants de la rue et de la Traite et exploitation des Orphelins déscolarisés (SIFOS), une ong luttant contre toutes formes de déperdition des jeunes, a annoncé ce vendredi qu’elle va mettre en place, des cellules de récupérations des enfants en difficultés dans la commune du Cap Estérias 30 km au nord de Libreville), au cours d’une mission de sensibilisation sur place. "Nous allons mettre en place d’ici mi-novembre des cellules de récupération des enfants en difficultés dans la commune du Cap Estérias", a déclaré la présidente de SIFOS, Chantal Sassé. Elle a par ailleurs ...
Lire l'article
A Boumango ce dimanche, lors de la première étape de sa tournée républicaine dans la province du Haut-Ogooué (sud-est), qui sera marquée jeudi prochain par la tenue du 7ème Conseil des Ministres délocalisés, le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a indiqué que « Les populations de Boumango ne sont ni oubliés, ni délaissées » et, à ce titre il vient pour dire qu’elles « méritent le même traitement que les autres de tous les départements du pays ». Cette déclaration, le Chef de l’Etat l’a prononcée à la suite du mot de bienvenue du Maire de la commune de Boumango, ...
Lire l'article
Les malades de la localité de Boumango, chef-lieu du département de l’Ogooué-Létili dans la province du Haut-Ogooué (environ 100 Km au Sud de Franceville, sud-est), qui subissent les conséquences des mouvements d’humeur de personnel de santé interpellent les hautes autorités du pays à trouver une solution aux revendications posées, rapporte une source proche du dossier. Selon notre source, le personnel du centre médical de Boumango ne respecte plus le programme de garde, en l’occurrence celui de la nuit à la grande stupéfaction des malades hospitalisés qui ne savent plus à quel saint se vouer. Le personnel soignant, notamment les infirmiers réclameraient ...
Lire l'article
Un plan d’action visant la mise en place des ordres nationaux des experts comptables dans les pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) a été adopté à l’issue d’une table ronde tenue lundi à Libreville. Outre l’établissement des ordres professionnels des experts comptables dans les pays membres qui en sont dépourvus, la table ronde, organisée par l’Union des experts comptables du Gabon en collaboration avec la Commission de la CEMAC et la banque mondiale, vise également le renforcement des capacités des ordres nationaux des professionnels libéraux de la comptabilité et d’audit dans ...
Lire l'article
Les populations du département de la Mougalaba de la Ngounié, dans le sud du Gabon, ont dénoncé l'absence de logements de fonction pour les fonctionnaires et les responsables administratifs qui y sont affectés. Les populations se plaignent notamment du fait que leur préfet, M. Eric André Zué, ne réside pas à Guiétsou, le chef-lieu du département. A l’instar de tous ses prédécesseurs, M. Zué réside à Mouila, le chef-lieu de province, à 96 km de la Mougalaba. ‘’Lorsque les autorités ne sont pas surplace, les administrés ne se sentent pas en sécurité’’, ont affirmé des ressortissants de la ...
Lire l'article
L’axe routier Franceville/Boumango est devenue depuis quelques mois la route de tous les dangers, en raison de sa profonde dégradation, a constaté un journaliste de l’AGP. Rongée par de nombreuses érosions, dépourvue de sa couche de roulage, cette route située au Sud de Franceville et longue de 120 Km environ présente aujourd’hui des risques incalculables d’accidents du fait de sa dégradation. Des bourbiers se sont formés le long de la route, empêchant une circulation fluide des rares véhicules de transport qui pratiquent encore cette zone. Pour parvenir à traverser ces différents tronçons à risques, les conducteurs de véhicules usent de beaucoup d'astuces. ‘’Quand ...
Lire l'article
L’axe routier Franceville/Boumango est devenue depuis quelques mois la route de tous les dangers, en raison de sa profonde dégradation, a constaté un journaliste de l’AGP. Rongée par de nombreuses érosions, dépourvue de sa couche de roulage, cette route située au Sud de Franceville et longue de 120 Km environ présente aujourd’hui des risques incalculables d’accidents du fait de sa dégradation. Des bourbiers se sont formés à longueur de la route, empêchant une circulation fluide de rares véhicules de transport. Pour parvenir à traverser les différentes zones à risques, les conducteurs de véhicules usent de beaucoup de malices. Quand ils ne forcent pas, ...
Lire l'article
Maurel & Prom annonce que la production du champ d'Onal a démarré lundi 9 mars 2009 avec l'ouverture des 11 premiers puits des plates-formes PF-500, PF-700 et PF-900 à un niveau initial prévisionnel de 10.000 b/j à 100%. L'huile a commencé à être traitée et stockée dans les installations d'Onal qui avaient été mises en huile depuis le 23 Février avec le démarrage du champ d'Omko (production de 3.000 b/j à 100%). Le pipe d'export (120 km) installé entre Onal et le point de livraison de Coucal est actuellement en cours de remplissage. L'arrivée de l'huile à Coucal devrait avoir ...
Lire l'article
Les prix des fournitures scolaire en ce mois de septembre sont passés du simple au double dans les différentes surfaces commerciales de la capitale gabonaise en raison de la forte demande due à l’approche, à grandes enjambées, de la rentrée des classes fixée au 6 octobre prochain. " Souvent, je prépare le trousseau scolaire de mes deux enfants au mois d’août, car à cette période, les prix sont plutôt abordables et à la porté de toutes les bourses. Mais cette année, compte tenu des nombreux problèmes auxquels j’ai fais face, j’ai du attendre ce mois de septembre au cours duquel les ...
Lire l'article
Mbigou : Les populations de Bolapessa disent ne pas trouver leur compte au dispensaire de la localité
Vers la mise en place des cellules de récupération des enfants en difficultés au Cap Estérias
« Les populations de Boumango (…) méritent le même traitement que les autres départements du pays », Ali Bongo Ondimba (Chef de l’Etat)
Les malades de Boumango paient le boycott du personnel de santé
Mise en place des ordres nationaux des experts comptables dans la CEMAC
Les populations d’une localité du sud Gabon dénoncent l’absence de logements pour les fonctionnaires qui y sont affectés
Gabon: Haut-Ogooué: L’axe routier Franceville/Boumango, la route de tous les dangers
Gabon: L’axe routier Franceville-Boumango, la route de tous les dangers
Maurel & Prom : mise en production du champ d’Onal au Gabon
L’opérateur de téléphonie mobile, Zain a scellé un partenariat avec la mairie d’Owendo en offrant environ 2000 autocollants pour l’immatriculation des taxis de la localité.


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Juil 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*