Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Un boulet fiscal au pied des opérateurs de la téléphonie mobile

Auteur/Source: · Date: 19 Juil 2008
Catégorie(s): Economie

L’opérateur de téléphonie mobile Celtel Gabon a annoncé dans un communiqué rendu public le 17 juillet dernier une légère augmentation de ses tarifs suite à la décision du gouvernement gabonais de prélever une taxe de 10% du chiffre d’affaires de chaque entreprise de téléphonie mobile implantée dans le pays pour financer l’assurance maladie des plus démunis. Le Parlement a récemment ratifié cette loi malgré les vives contestations et les multiples mises en garde contre l’augmentation des coûts de la téléphonie mobile et la dégradation de l’environnement des affaires.

Le gouvernement gabonais vient de lester les opérateurs de téléphonie mobile d’un fardeau fiscal supplémentaire avec la ratification de la loi portant ponction de 10% de leurs chiffres d’affaires pour financer l’assurance maladie.

L’opérateur de téléphonie mobile Celtel-Gabon, leader de la téléphonie mobile au Gabon, a annoncé le 17 juillet dernier la révision à la hausse de sa grille tarifaire pour compenser les retombées de cette mesure.

Si les tarifs généraux des communications ne sont pas directement augmentés, les appels intra-réseaux (de Celtel vers Celtel) passent de 190 FCFA à 200 FCFA la minute pour un appel effectué de 8H00 à 21H59.

La révision majeure est la suppression de la tranche horaire préférentielle de 18H00 à 22H00, qui permettait aux abonnés d’appeler au tarif de 120 FCFA en intra réseau. Il faudra désormais attendre 22H00 pour passer les appels à 100 FCFA jusqu’à 7h59.
Celtel est l’opérateur leader du marché de la téléphonie mobile au Gabon avec environ 67% des parts de ce marché, qu’il se partage avec Libertis, la filiale de Gabon Telecom et Moov.

Pour garantir le financement de l’Assurance Maladie que le Ministère des Affaires sociales veut mettre en place au Gabon, les élus du peuple ont décidé de ponctionner les opérateurs de téléphonie mobile à hauteur de 10% de leur chiffre d’affaires

«En vue de garantir des ressources pérennes à la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (…) le projet de lois de finances 2008 institue une Redevance Obligatoire à l’Assurance Maladie (ROAM) à compter du 1er janvier 2008. Le taux de ROAM est fixé à 10% du chiffre d’affaires hors taxe des entreprises délivrant des prestations de téléphonie mobile» stipule le texte.

«La base d’imposition de la ROAM est le chiffre d’affaires hors toute taxe, diminué des commissions aux distributeurs» précise t on. Au total, l’État percevra environ 80% des bénéfices de ces compagnies, soit 48% d’impôts sur les bénéfices et 10% du chiffre d’affaires (ce qui correspond plus de 30% des bénéfices).

Après l’adoption le 26 novembre dernier à l’Assemblée nationale du projet de loi des finances 2008, un député de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement, Jean Valentin Léyama, a émis de lourdes réserves sur cette taxe, dont il avait souligné l’iniquité, le caractère anticonstitutionnelle et les retombés négatives sur l’environnement des affaires.

Le député rappelait en outre que «d’après le classement Doing Business 2008 de la Banque Mondiale, le Gabon est classé 144è sur 178 pays en matière de promotion de l’environnement des affaires», avant d’exprimer sa perplexité face au choix restreint de ces trois entreprises pour supporter cette lourde charge fiscale. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Gabon a appelé lundi à Libreville les opérateurs de téléphonie mobile du pays à améliorer leurs services pendant la Coupe d’Afrique des nations que le Gabon organise conjointement avec la Guinée Équatoriale. Cet appel a été lancé au cours d’une réunion entre le Ministre en charge de la communication, Paul Ndong Nguema et les quatre maisons de téléphonie mobile. La réunion fait suite à une audite, lancée par l’Agence de régulation des communications électronique et des postes, qui démontre de la dégradation de la qualité des services fourni par ses opérateurs de téléphonie mobile. ‘’ Chaque opérateur qui était présent est ...
Lire l'article
Le Gabon pourrait accueillir dans la foulé du démarrage de la Coupe d’Afrique des nations co-organisée avec la Guinée Equatoriale, un cinquième opérateur de téléphonie mobile qui s’ajoute au quatre déjà connu à Libreville. La nouvelle n’est pas encore officielle, mais les librevillois devraient accueillir dès janvier prochain l’arrivée de l’opérateur « Bintel » le 5e dans la téléphonie mobile un an après l’installation de l’opérateur « Azur ». Bintel vise une part de marché de 6 à 8% au Gabon dans sa première année d’activité, et prévoit d’avoir 30% du marché en 10 ans, ajoutent Infotech. Au Gabon, le secteur de la ...
Lire l'article
La téléphonie mobile a totalisé un chiffre d’affaires de plus 600 milliards de FCFA en 2010 au Gabon, venant en seconde position après le secteur pétrolier, appris vendredi l’AGP. La téléphonie mobile a confirmé, en 2010, son extrême rentabilité. Les télécommunications ont eu une contribution sensible au budget de l’Etat. Les quatre opérateurs de téléphonie mobile (Airtel, Libertis, Moov et Azur) ont cumulé un chiffre d’affaires d’environ 250 milliards de FCFA, selon le rapport 2010 de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC). .La progression des activités dans le commerce général, les télécommunications et les transports a été significative, ...
Lire l'article
Le conseil municipal du Cap Estérias (nord de Libreville) a menacé, vendredi, de poursuites judiciaires les opérateurs de téléphonie ‘’Moov’’ et ‘’Libertis’’ pour non-paiement des taxes depuis 2009, a appris l’AGP. Selon le conseil municipal, les deux opérateurs refusent de s’acquitter des taxes liées à l’implantation de leurs pilonnes dans la localité et doivent chacun près de 9 millions de FCFA à la municipalité du Cap Estérias au titre de 2009, 2010 et 2011. Crée en 2001, Moov est le 3ème opérateur du Gabon avec 8% des parts de marché, derrière Libertis (1999) avec 34% .
Lire l'article
Les résultats de l’audit 2010 réalisé à la demande de l’Agence de régulation des télécommunications (ARTEL), sur la qualité des réseaux de télécommunications mobiles au Gabon, révélant encore certains manquements, ont été présentés, jeudi, aux quatre opérateurs locaux à la faveur d’une rencontre de restitution au siège de l’organe de régulation du secteur des télécommunication, situé sur le front de mer de Libreville, a constaté GABONEWS. S’il est vrai que des manquements subsistent encore au niveau de l’accessibilité et de la fiabilité, il n’en demeure pas moins que dans l’ensemble des efforts ont été observés sur la ...
Lire l'article
Le Gabon lancera la semaine prochaine l'appel d'offres pour l'attribution de sa licence de téléphonie mobile de troisième génération (3G), a annoncé mercredi à Libreville la ministre gabonaise de la Communication, Laure Olga Gondjout. "En principe, lundi (12 juillet), officiellement, les dossiers d'appels d'offres seront disponibles", a déclaré sur la chaîne de télévision publique RTG1 Mme Gondjout, qui a co-présidé avec son collègue chargé du Budget les travaux de la commission d'attribution de la licence de téléphonie 3G. La durée du processus d'acquisition n'a pas été indiquée. "Le gouvernement avait déjà, fin 2009, décidé du montant plancher que je n'indiquerai pas ici mais ...
Lire l'article
Zain, opérateur mobile, leader en Afrique et en Moyen-Orient, a remporté le prix GSMA 2010 dans la catégorie « Paiement mobile hors circuit bancaire » pour son service de commerce mobile dénommé ZAP, a-t-on appris ce vendredi d’un communiqué parvenu à GABONEWS. L’annonce a été faite à Barcelone, lors du congrès GMSA, rendez-vous incontournable de l’industrie mobile. « Le paiement mobile hors circuit bancaire » est une nouvelle catégorie créée pour récompenser l’innovation dans le secteur du commerce mobile, un produit qui permet à des millions d’individus d’avoir accès à des services bancaires à couts réduits, dans des pays ...
Lire l'article
Le nouveau président du conseil d’administration de l’ARTEL, Lin Mombo, a réuni, mardi à Libreville, les opérateurs de la téléphonie mobile pour leur demander des explications au sujet des perturbations enregistrés sur tous leurs réseaux. Cette réunion entre le nouveau PCA de l’ARTEL et les responsables de la téléphonie mobile a été organisée par les responsables de l’Agence pour comprendre les raisons des multiples perturbations sur les réseaux de télétransmission à travers toute l’étendue du territoire national, réfléchir ensemble et faire des propositions pour pallier ces désagréments. Les responsables des entreprises de téléphonie mobile ont renouvelé leur volonté d’améliorer la qualité ...
Lire l'article
L’Organisation gabonaise des consommateurs (OGC), via son président, Ibrahim Tsiendjiet – Mboulou, a interpellé le Gouvernement jeudi pour qu’il somme les société de téléphonie mobile, telles Celtel – Gabon, Libretis et Moov à revoir les coûts pratiqués depuis quelques jours au grands dame des consommateurs. Lors de ce plaidoyer, Ibrahim Tsiendjiet – Mboulou, s’est dit non seulement surpris, mais aussi choqué du silence observé par le Gouvernement. « Son silence traduit un paradoxe inexplicable quand on sait que le Conseil des ministres du jeudi, 24 avril 2008 avait pris de mesures visant la protection du pouvoir d’achat des Gabonais », a souligné ...
Lire l'article
Pour faire face à la redevance obligatoire que vient de leur imposer le gouvernement pour financer l’assurance maladie, les entreprises de téléphonie mobile exerçant sur le territoire gabonais ont adopté de nouvelles grilles tarifaires applicables depuis près de deux semaines. En effet, la loi de finance 2008 du 23 janvier institait une redevance obligatoire fixée à 10% du chiffre d’affaires des entreprises de téléphonie mobile. Une redevance, selon les précisions des autorités politiques, affectée au financement de l’assurance maladie. L’objectif de cette mesure fiscale ne trouve pas toujours l’assentiment des populations qui accusent le gouvernement de « reprendre de la main ...
Lire l'article
Can 2012 : Le Gabon appelle les opérateurs de téléphonie mobile à améliorer leurs services avant la Can
Gabon/Téléphonie Mobile : Bintel s’installe à Libreville
Plus de 600 milliards de FCFA de chiffre d’affaires générés par la téléphonie mobile au Gabon en 2010
Deux opérateurs de téléphonie mobile menacés de poursuites judiciaires par une municipalité
ARTEL : Présentation du rapport de l’audit 2010 aux opérateurs de la téléphonie mobile
Le Gabon cherche des opérateurs pour sa licence de téléphonie mobile 3G
Téléphonie mobile: Zain remporte le prestigieux prix GSMA pour son service de Commerce Mobile Zap
Perturbations sur la téléphonie mobile, l’ARTEL veut comprendre
Gabon: L’OGC interpelle le gouvernement sur l’augmentation des coûts de Téléphonie mobile
Gabon: Hausse de prix dans le secteur de la téléphonie mobile


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 19 Juil 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*