Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: A Libreville, trente-quatre candidats frappent aux portes du CESTI de Dakar

Auteur/Source: · Date: 23 Juil 2008
Catégorie(s): Médias

Trente-quatre candidats, répartis sur deux niveaux différents (bac et licence-maîtise), planchent depuis mercredi matin, dans les locaux de l’Ecole normale supérieure d’enseignement technique (ENSET) de Libreville, sur les épreuves du concours d’entrée au Centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI) de Dakar.

« Les épreuves se déroulent sans problème particulier, seule une absence a été constatée sur les trente-cinq candidats officiellement enregistrés », a affirmé Micheline Mbezele Assoumou, conseiller chargé de la Formation au ministère de la Communication, des Postes, des Télécommunications et des nouvelles Technologies de l’Information, affectée à la supervision dudit concours.

« Ils sont vingt-et-un de niveau bac dont l’âge limite varie entre 18 et 24 ans pour trois places et quatorze pour le niveau licence-maîtise où il n’y a pas de limite d’âge pour 5 places», a-t-elle indiqué avant de souligner que ce « quota peut-être revu à la hausse si les candidats gabonais obtiennent des moyennes meilleures que celles des postulants d’autres pays et vice-versa ».

Pour taire toute suspicion, le conseiller a précisé que la correction tout comme l’élaboration des épreuves se fait au siège de l’Ecole à Dakar au Sénégal.

« Même à la commission de sélection des dossiers les représentants du CESTI y prennent part », a-t-elle insisté.

Les épreuves de ce concours qui prend fin vendredi prochain, portent sur l’actualité, la culture générale, l’anglais et sont ponctuées par un entretien avec le jury.

Créé en 1965 avec l’appui de l’UNESCO, le CESTI est une Ecole de Formation de Journalistes, rattachée à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

Le CESTI accueille des étudiants d’une dizaine de pays d’Afrique francophone mais aussi de Guinée Bissau et du Cap-Vert. 


SUR LE MÊME SUJET
Plus de quarante cinq mille (exactement 45.568) candidats, dont 22.983 sont dans la seule province de l’Estuaire planchent depuis ce lundi sur les épreuves du concours d’entrée en 6ème. Pour cette session 2010-2011, ce sont 244 centres d’examen qui ont été mis en place par le ministère de l’éducation dans l’ensemble du pays, pour 80 dans la province de l’Estuaire, afin de mener à bien cet examen qui permet aux plus jeunes de passer du cours primaire au cours secondaire. Selon les instructions du directeur des concours, Guy Robert Binouma, chaque candidat à cet examen se devait d’être identifié avant son accès ...
Lire l'article
Quelque 1215 candidats ont pris part aux épreuves écrites du Brevet d’études du premier Cycle (BEPC) qui se sont achevées vendredi dans la province du Moyen-Ogooué, dans le centre du Gabon. Les épreuves ont débuté mardi dernier dans les trois centre d’examen de la province dont le plus important est sans conteste celui de Lambaréné, le chef-lieu de la province, où 1058 candidats ont été enregistrés, dont 386 candidats pour le seul centre du Lycée ‘’Jean Baptiste Adiwa’’, présidé par M. Guy Mombo. En revanche, 91 candidats ont été enregistrés à Ndjolé, la 2ème localité de la province, et 66 à ...
Lire l'article
Au total, 88 candidats de la région sud du Gabon, dont 55 de la Ngounié et 33 de la Nyanga, frappent à la porte de l'Ecole Nationale Développement Rural (ENDR) d'Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem (nord). Le concours d'entrée à l'ENDR s'est déroulé samedi dernier à Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié et à Tchibanga, chef-lieu de la province de la Nyanga. Le concours a porté sur les épreuves écrites de français (dictée et questions), les mathématiques, une épreuve spécialisée des sciences de la vie et de la terre (SVT) et une épreuve de culture générale. A ...
Lire l'article
Plus de 300 candidats ont pris part, jeudi à Lambaréné, aux épreuves psycho-techniques de recrutement dans l'armée de l'air gabonaise, a constaté un journaliste de l'Agence gabonaise de presse (AGP). Le concours, qui va se dérouler dans les neuf provinces du pays, portent sur les épreuves de culture générale, de mathématiques et de français. La durée de chaque épreuve est de 45 minutes. Les copies des candidats seront corrigées à Libreville par une commission présidée par le chef d'Etat-major de l'Armée de l'air, pour la transparence du concours et pour éviter les passe-droits et les fraudes. Ce concours entre dans cadre du vaste ...
Lire l'article
Près de 2740 candidats postulent aux 250 places disponibles au concours d’entrée à l’Institut national des sciences de gestion (INSG) qui s’est déroulé ce mardi matin dans les locaux de l’Université Omar Bongo. Pour ce qui est de cette première étape, les candidats composent pendant trois heures d’affilé sur trois épreuves (culture générale, mathématiques et anglais) formulées en QCM (questions à choix multiples), a confié M. Adetona, président du jury dudit concours. Selon les précisions de ce dernier, la seconde étape qui correspond à un oral devant un jury, intervient après l’admissibilité. Ainsi, au sortir de la première phase, près de 300 ...
Lire l'article
Conjointement organisés par le ministère de la Fonction publique et de la Modernisation de l’Etat et celui de la Communication, des Postes, des télécommunications et des Nouvelles technologies de l’Information, deux concours d’entrée aux écoles de formation et de perfectionnement aux métiers de la communication regroupent, dans les locaux de l’Ecole normale supérieure d’enseignement technique (ENSET) de Libreville, plus de 150 postulants. Selon Rémy Mba Mbo, directeur de la formation et de la planification des ressources humaines du ministère de la Communication, malgré un léger retard dans le démarrage, les épreuves des deux concours (un pour les internes et l’autre pour ...
Lire l'article
Après quatre années d’enseignement primaire, ce sont plus de 30 000 élèves de deuxième année de Cours Moyens (CM2) qui ont pris part le 24 juin dernier sur l'étendue du territoire national, aux épreuves écrites du concours d'entrée en classe de sixième, quatre jours après les épreuves écrites du Certificat d'étude primaire (CEP) qui sanctionne la fin du cycle primaire. Ces prétendants au cycle secondaire vont constituer un véritable défi pour le ministère de tutelle, handicapé par l'insuffisance de capacités d’accueil dans les établissements publics. Le calcul, le calcul mental, les problèmes, l'étude de texte et la dictée ont ...
Lire l'article
Plus de 30 000 candidats des établissements publics et privés ont entamé lundi, sur tout le territoire national, les épreuves écrites du Brevet d'étude du premier cycle (BEPC). Pendant cinq jours ces différents candidats plancheront sur les épreuves écrites des matières telles que le français, les mathématiques, l'histoire - géographie, l'espagnole, la science physique et la biologie. Les épreuves qui ont démarré par la composition française, vont s'achever vendredi. Rappelons que cet examen qui a débuté la semaine dernière par les épreuves orales d'anglais et d'espagnol devrait s'achever par les épreuves écrites de sports pour les candidats inaptes.
Lire l'article
A Port – Gentil, 12 candidats de classe de terminale de série C, D et E, âgés de 24 ans au moins à la date du concours, frappant aux portes de l’Institut supérieur de technologie de l’Afrique Centrale, viennent de plancher sur les épreuves au lycée Raponda – Walker, l’unique centre d’examen retenu à cet effet dans la province de l’0gooué – Maritime (ouest). Les mathématiques, plan physique, logique et le français ont constitué le menu des matières abordés lors du déroulement des épreuves placé sous la supervision du proviseur du collège et lycée Raponda – Walker . Aussi, les inquiétudes ...
Lire l'article
Quelque 1600 candidats contre 1200 en 2007, planchent depuis jeudi dernier sur les épreuves du Concours d’entrée l’Ecole normale d’instituteur, session 2007-2008, a constaté GABONEWS. Ce concours qui concerne les étudiants des l’Ecoles normales d’instituteurs catholiques et laïques a débuté par les épreuves de mathématique et de français. L'épreuve orale de culture générale se déroulera jusqu'à samedi prochain. Sur 1600 candidats au départ, seuls 600 seront retenus pour l’année académique 2007-2008. Rappelons que pour participer à ce concours, seuls les candidats qui sont titulaires d’un diplôme de baccalauréat.
Lire l'article
45.568 candidats prennent part à l’épreuve du concours d’entrée en 6ème ce lundi au Gabon
1215 candidats à l’examen du BEPC dans le Moyen-Ogooué
88 candidats frappent à la porte de l’ENDR dans le sud Gabon
Recrutement dans l’armée de l’air: plus de 300 candidats en lice
Gabon: 2740 candidats pour 250 places au concours d’entrée à l’Institut national des sciences de gestion
Gabon: Plus de 150 candidats aux concours des métiers de la communication à Libreville
Gabon : 30 000 élèves frappent aux portes de l’enseignement secondaire
Gabon: Plus 30 000 candidats participent depuis lundi aux épreuves écrites du BEPC session 2008
Gabon: 12 candidats cognent aux portes de l’Institut Supérieur de Technologie de l’Afrique Centrale à Port – Gentil
Gabon: 1600 candidats planchent sur les épreuves du Concours d’entrée à l’ENI


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Juil 2008
Catégorie(s): Médias
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*