Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Gabon Télécom peine à sortir la tête de l’eau

Auteur/Source: · Date: 24 Juil 2008
Catégorie(s): Economie

Le bilan comptable du groupe Maroc Telecom publié le 22 juillet a révélé que sa filiale Gabon Télécom avait généré pour le premier semestre 2008 un chiffre d’affaires de 303,265 milliards de francs CFA, soit une baisse de 18,5% sur une base comparable. Malgré le licenciement aux frais de l’Etat gabonais de plus de 70% du personnel, l’entreprise peine encore à compenser la baisse tarifaire opérée en juin 2007.

Malgré la croissance régulière du groupe Maroc Télécom, toujours en hausse de 10% au premier semestre 2008, sa filiale Gabon Télécom peine encore à se relever de sa pénible privatisation, avec une chute du chiffre d’affaires de 18,5% à la même échéance.

Les chiffres du groupe marocain rendus publics le 22 juillet révèlent en effet un chiffre d’affaires de 303,265 milliards de francs CFA au premier semestre 2008, qui représenterait une baisse de 18,5% sur une base comparable. Ces résultats seraient principalement dus à l′impact des baisses tarifaires opérées à partir de juin 2007.

Le secteur mobile a réalisé un chiffre d’affaires brut de 200,816 milliards de F CFA, en hausse de 38,1% sur une base comparable, alors que le parc mobile a enregistré une croissance de 61,2%, avec 424 000 clients enregistrés fin juin 2008, semblablement stimulée par les promotions.

Les activités du fixe et de l’internet ont réalisé durant la même période un chiffre d′affaires brut de 180,125 milliards de francs CFA, soit une baisse de 22,9% sur une base comparable. Fin juin 2008, le parc fixe de Gabon Télécom s′est établi autour de 31 000 lignes, soit une hausse de 40,9% par rapport à juin 2007.

Fin décembre 2006, l’entreprise annonçait un parc d′environ 250 000 clients de mobile, soit une part de marché de l′ordre de 30%, et plus de 30 000 abonnés au fixe.

Malgré le remboursement de la dette de l’entreprise à la Caisse de nationale sécurité sociale (CNSS), associé avec la consolidation du chiffre d’affaires de Maroc Télécom, la maison mère, en hausse de 21,7% au 31 décembre 2007, Gabon Télécom présentait déjà une activité en baisse significative avec une chute de 25,7% sur le marché du fixe et de 31,4% sur le marché du mobile.

Racheté à hauteur de 51% en 2007 par le groupe Maroc Télécom, pour une transaction totale de 61 millions d’euros, Gabon Télécom éprouve encore des difficultés à se relever de cette laborieuse privatisation qui a suscité de nombreux mouvements sociaux paralysant les activités de l’entreprise.

Suite au protocole d’accord signé le 7 mars dernier entre l’Etat gabonais et Maroc Télécom, acquéreur de la société, pour ramener le rapport entre la masse salariale et le chiffre d’affaires au niveau des normes internationales, la commission ad hoc chargée de négocier le deuxième plan social avait statué sur le licenciement des 746 agents, dont 695 appartiennent à Gabon Télécom et 51 à sa filiale de téléphonie mobile Libertis.

Les responsables du groupe Maroc Télécom affirment n’avoir besoin que de 250 employés pour faire fonctionner l’actuelle entreprise et sa filiale Libertis, tandis que Gabon Télécom et ses filiales emploieraient plus de 2000 agents.

Le lancement du programme d’investissement prévu sur cinq ans pour un redressement définitif du groupe reste entravé par le problème de sureffectif qui plombe les finances de l’entreprise, après l’échec du plan de départs volontaires à la retraite proposé par la direction générale. Le plan de redressement nécessite la productivité du personnel et la confiance des banques, deux facteurs qui sont eux mêmes conditionné par un climat social stable et pacifié.

Suite au départ du directeur général de l’entreprise, Mostapha Laarabi, appelé à d’autres fonctions au sein du groupe, Maroc Telecom envisage de proposer au prochain Conseil d′administration de Gabon Télécom et de sa filiale Libertis, la nomination de Nour Eddine Boulmene pour prendre sa place. 


SUR LE MÊME SUJET
L’environnement concurrentiel très intense dans le secteur de la téléphonie mobile au Gabon ne facilite pas les choses à la filiale gabonaise de Maroc Telecom. Les résultats des neuf premiers mois de l’année 2011, publiés le 16 novembre 2011, laissent entrevoir que Gabon Telecom enregistre une baisse de 5,2% de son chiffre d’affaires par rapport à la même période 2010. Par contre elle jouit d’une hausse sensible de sa clientèle (fixe, mobile, internet) au 3e trimestre 2011. Ce n’est pas la grande forme pour Gabon Telecom, à en croire ses résultats financiers des neuf premiers mois de l’année 2011. Filiale ...
Lire l'article
Gabon Telecom a publié ses résultats financiers au premier semestre 2011. Ceux-ci démontrent que l’opérateur a enregistré, au 30 juin 2011, un chiffre d’affaires net de 27,38 milliards de francs CFA, en retrait de 7,8% par rapport à 2010 à la même période. Ce n’est pas la grande forme pour Gabon Telecom, à en croire ses résultats financiers au premier semestre 2011. Filiale de Maroc Telecom, l’opérateur gabonais a enregistré, au 30 juin 2011, un chiffre d’affaires net de 27,38 milliards de francs CFA, en retrait de 7,8% par rapport à 2010 à la même période. Même tendance pour le résultat ...
Lire l'article
L’entreprise Gabon Télécom, filiale du groupe Maroc Télécom, a enregistré, en 2010, un résultat financier négatif de l’ordre de 14% par rapport à l’année 2009, a indiqué un rapport de sa maison mère Maroc Télécom. Selon des chiffres communiqués par le groupe, le chiffre d’affaires de l’opérateur historique des télécommunications au Gabon (Gabon Télécom) est en repli de 61,1 milliards de FCFA soit 14,4%. Cette contre performance, explique Marco Télécom, est due à un contexte fortement concurrentiel, marqué notamment par une percée de l’opérateur de téléphonie mobile Bharti Airtel qui a fortement revu à la baisse les tarifs ...
Lire l'article
Près de trois années après avoir remporté l’appel d’offres lancé par l’état Gabonais pour privatiser son opérateur télécom historique, Maroc Telecom vient de signer un gros chèque à Libreville de 35 millions d’euros pour finaliser cette opération de rachat. Maroc Telecom détient désormais officiellement 51% des parts de Gabon Telecom et de sa filiale Libertis, après avoir procédé à une restructuration et modernisation de l’entreprise durant les trois dernières années. Un plan social pris en charge par l’état gabonais avait été négocié entre les parties, permettant l’accélération du calendrier stratégique de l’opérateur marocain, qui a fait de l’Afrique sa zone ...
Lire l'article
Le ministre de la communication, Laure Olga Gondjout, a débattu vendredi au cours d’audience, avec une délégation de Maroc Télécom, conduite par le président du directoire de la société, Ahizoune, de la situation qui prévaut à Gabon Télécom et à Libertis, rapporte communiqué de presse parvenu à l’AGP. Au menu de l’entrevue, qui s’est déroulée en présence de l’Ambassadeur du royaume du Maroc au Gabon, Ali Bojji, et du directeur général de Gabon Télécom/Libertis, Nourredine Boulmene, la situation de Gabon Télécom et Libertis a été débattu sur la base d’un projet de plan d’action global présenté par la partie marocaine. Le ...
Lire l'article
Vivendi et Maroc Telecom chercheraient des relais de croissance et s’intéresserait de près aux actifs africains de l’opérateur koweïtien Zain. "Maroc Telecom est le meilleur véhicule de Vivendi pour investir dans Zain Africa", souligne Exane BNP Paribas à l’agence Reuters. "La combinaison du potentiel de croissance de Zain Africa et l’expertise de la direction de Maroc Telecom réduiraient les risques d’exécution et accroîtraient la probabilité d’une création de valeur pour tous ses actionnaires, dont Vivendi, tant que le prix payé reste raisonnable". Vivendi par sa filiale Maroc telecom est présent au Burkina Faso , Gabon,Mauritanie et enfin au Malie avec l’acquisition récente de ...
Lire l'article
Les agents de Gabon Télécom, opérateur national de téléphonie, situé au Nord de Libreville, affichent depuis ce lundi matin un mouvement d’humeur qui a conduit à la barricade de l’entrée principale de l’entreprise, a constaté GABONEWS. Avant ce mouvement d’humeur, le Conseil d’administration avait annoncé une clôture satisfaisante de l’exercice 2008 qui a permis d’accroitre son chiffre d’affaire de 9%. L’entreprise, privatisée en 2007, qui affichait un résultat en baisse de 18% au premier trimestre 2008, a pourtant terminé l'année avec un chiffre d'affaires de 76 milliards de francs CFA, contre 69,7 milliards en 2007. L’on note que depuis le rachat de cette ...
Lire l'article
La société de télécommunication ''Gabon Télécom'' et sa filiale de téléphonie mobile Libertis ont clôturé l'année 2008 avec des résultats en hausse, selon le quotidien l'Union relayant le quotidien marocain en ligne ''Le matin''. Portée par l'impact de ses réajustements tarifaires, la filiale du groupe Maroc Télécom a réalisé en 2008 un chiffre d'affaires net de 67,9 milliards de FCFA, en hausse de 18,6 % par rapport à 2007. Grâce à ses multiples promotions, l'activité Mobile a réalisé un chiffre d'affaires brut de 40,2 milliards de FCFA, alors que le parc Mobile a enregistré une croissance de 15,8 % avec près de ...
Lire l'article
Deux mois après sa nomination à la direction générale de Gabon Télécom et sa filiale Libertis, Noureddine Boulmene, a été reçu pour la première fois ce lundi par le ministre de la communication, Jean Boniface Assélé. Le partenariat qui lie Maroc Télécom, Gabon Télécom et sa filiale Libertis avec l’Etat gabonais a constitué l’essentiel des échanges entre les deux hommes. Les problèmes techniques rencontrés ces derniers temps entre Libertis et ses concurrents ont également figuré en bonne place lors de cette rencontre. On rappelle que Noureddine Boulmene, avait succédé à, Mostapha Laarabi, appelé à d’autres fonctions au sein du groupe Maroc Telecom.
Lire l'article
La société de télécommunications, Maroc Télécom a pris le contrôle de Gabon Télécom, en entrant dans le capital de l'opérateur historique gabonais à hauteur de 51%, rapporte le journal local "L'Economiste", spécialisé dans les milieux d'affaires. L'offre de Maroc Télécom présentait "de nombreux avantages, notamment l'injection d'un capital conséquent en vue de développer la qualité de services de Gabon Télécom en modernisant son réseau de télécommunication, faciliter l'accès des populations aux technologies de l'information à des prix compétitifs et utiliser au mieux les potentialités qu'offre le câble sous-marin", selon un officiel gabonais cité par le journal marocain. Le montant alloué à cette ...
Lire l'article
Gabon : Chiffre d’affaires en retrait de 5,2% pour Gabon Telecom
Gabon : Chiffres en retrait pour Gabon Telecom
Résultat financier négatif de 14% en 2010 pour Gabon Télécom
Maroc Telecom finalise le rachat de Gabon Telecom
La situation de Gabon Télécom et Libertis débattue au ministère de la communication
Gabon: Vivendi et Maroc Telecom sur Zain Afrique
Gabon: Mouvement d’humeur au siège de Gabon Télécom
Télécommunication : Le chiffre d’affaires de Gabon Télécom en hausse de 18,6 % en 2008
Gabon: Premier face à face entre le nouveau directeur général de Gabon Télécom et le ministre de la communication
Maroc Télécom prend le contrôle de Gabon Télécom


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 24 Juil 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*