- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Gabon : Le spectre de la grève plane toujours sur l’ASECNA

Le personnel gabonais de l’Agence pour la sécurité et la navigation aérienne en Afrique et Madagascar (ASECNA) a partiellement levé son mouvement de grève le 22 juillet dernier, suite aux négociations avec le ministère de l’Aviation civile. Mais le spectre de la paralysie des interfaces aéroportuaires du pays, qui persiste encore à Port-Gentil, est aussi vivace que restent aléatoires les règlements des primes réclamées.

Un consensus bancal a été trouvé le 22 juillet entre les agents de l’antenne locale de l’Agence pour la sécurité et la navigation aérienne en Afrique et Madagascar (ASECNA) et le ministère de l’Aviation civile.

Gelant le trafic national dans la matinée du 21 juillet dernier, cette grève de 24 heures aurait pris fin le 22 juillet à Libreville et les autres aéroports du pays, sauf à Port-Gentil, la capitale économique du pays.

Les vols ont été effectifs à l’aéroport International Léon Mba de Libreville le 22 juillet dernier. A midi, sept vols internationaux ont quitté Libreville et neuf autres à destination de l’intérieur du pays ont été régulièrement assurés, a confirmé le représentant de l’ASECNA au Gabon, Pascal Oyougou.

Monsieur Oyougou a également reconnu que la grève persistait à Port-Gentil, la capitale économique du pays, où le personnel maintien ses positions sur le paiement d’une indemnité communément appelée bonus annuel.

Le paiement de cette indemnité s’élèverait à 200 millions de francs CFA pour l’ensemble du personnel de cette agence au Gabon. Le ministre de l’Aviation civile, Dieudonné Mouiri Boussougou, a déclaré la veille que les revendications des agents étaient illégitimes puisqu’ils réclameraient une prime qui leur serait indue.

Cette prime serait payée mensuellement à tous les cadres gabonais membres du comité de direction de l’Agence. «C’était le cas avant moi mais j’ai décidé de la supprimer. Les membres du conseil de gestion perçoivent uniquement des jetons de présence à l’issue des réunion du conseil» a affirmé le ministre.

Après les négociations, l’ASECNA a accepté de payer 50% de cette somme avant fin 2008 tandis que le reste devra être payé en 2009. Une délégation ministérielle gabonaise s’est rendue mardi à Port-Gentil pour d’ultimes négociations avec les grévistes.

L’accession partielle aux revendications des agents, avec un calendrier de règlement des primes réclamées qui reste floue, pourrait mener à de nouveaux mouvements d’humeur des agents de l’ASECNA. Sans un consensus solide entre la tutelle et les agents de l’antenne locale de l’ASECNA, le spectre de la grève reste entier.

Les aiguilleurs du ciel étaient entrés en grève le 27 mai dernier, suspendant l’ensemble du trafic aérien sur l’unique aéroport de la capitale. Après deux jours de paralysie, le gouvernement avait débloqué d’urgence une enveloppe de 265 millions de FCFA pour ramener les grévistes à des meilleurs sentiments.
Le dernier mouvement de grève des aiguilleurs du ciel gabonais a eu d’importantes répercussions sur le trafic sous régional. Depuis le 21 juillet au matin, les passagers de l’Aéroport international de Douala à destination de Libreville et de Port Gentil n’ont pas pu embarquer. Les avions des compagnies Toumaï Air Tchad, Virgin, Air Mali ou encore Air Service sont restés cloués au sol. Près de 300 passagers, dont certains en transit, n’ont pas pu voyager pendant 48 heures.

L’emprise des agents de l’ASECNA sur les aéroports du pays nécessite une entente solide avec la tutelle pour prévenir une paralysie du trafic aérien à chaque hoquet des aiguilleurs du ciel. 


SUR LE MÊME SUJET
Les agents de l’entreprise pétrolière Pérenco Gabon ont lancé, mardi, à Port-Gentil (dans le sud ouest du Gabon), un mouvement de grève “illimité“, pour réclamer l’harmonisation des salaires avec leurs collègues recrutés par Marathon Oil Gabon, abbsorbé en 2009 par Pérenco Gabon. Les agents de l’entreprise absorbée ayant conservé leurs salaires résolument plus élevés que ceux de leurs homologues de Pérenco pour les mêmes tâches effectués sur le terrain. La proposition d’harmoniser des salaires entre les anciens agents de Pérenco Gabon et ceux qui ont intégré l’entreprise en 2009 n’a pas trouvé un écho favorable auprès de la direction de l’entreprise. Selon ...
Lire l'article [1]
Les employés de Bourbon Offshore, une société de services maritimes à l’offshore, ont déclenche une grève générale illimitée, vendredi dernier à Port-Gentil pour dénoncer notamment de l’utilisation abusive de la main d’œuvre étrangère et réclamer l’élaboration d'une grille salariale claire. Les grévistes réclament aussi l’application immédiate de la loi N° 20/2007 du 15 janvier 2008 portant ratification de l’ordonnance N° 20/2007 du 21 août 2007 portant réglementation de l’activité de mise à disposition du personnel au Gabon, la revalorisation de l’aide au logement à 80 000 FCFA par mois et celle du salaire de base individuel à 120 000 FCFA ...
Lire l'article [2]
Les 46 agents de la société Gabon Fret, spécialisée dans la manutention aérienne, ont poursuivi mercredi à Libreville, le mouvement de grève déclenché il y a une semaine pour exiger le paiement de sept mois d’arriérés de salaires, a constaté l’AGP. Les gréviste qui n’observent aucun service minimum, entendent mener leur mouvement jusqu’à l’apurement total de leurs arriérés. "Nous sommes des jeunes gabonais avec des familles, nous sommes locataires pour la plupart et faisons l’objet d’humiliations de toutes sortes’’, a déclaré un agent gréviste. ’’Nous sommes harcelés par nos logeurs et nos enfants sont exclus des établissements scolaires. Nous ne sommes plus ...
Lire l'article [3]
Après 13 journées de compétition, le championnat national de football D1 entame cette semaine la phase "retour" décisive pour les places qualificatives en coupes d'Afrique et la relégation en D2 qui plane sur le Racing sporting club et union sportive Oyem (13ème et 14ème, 8 points). Classés respectivement 13ème (Union sportive Oyem) avec 8 points-13 et 8 points-18 (Racing sporting club) au compteur, les deux équipes ont le commun de posséder la plus faible attaque (5 buts pour Rsc) et la défense la plus poreuse du championnat (24 buts encaissés pour l'Uso), 23 buts encaissés pour le Racing. C'est dire l'ampleur du ...
Lire l'article [4]
Les agents de la direction régionale Sud-est des TP et ceux de la subdivision observent un mouvement de grève depuis la semaine dernière, rapporte jeudi l’AGP. Ils réclament le paiement des primes de rendement, de risque et de technicité d’une part, le remboursement des ordonnances et autres frais liés à la santé ; l’achat des bus de transport pour le personnel ; l’intégration des agents sortis de l’école des TP de Fougamou ; la redistribution à tous les employés des dividendes que génère l’attribution des marchés aux entreprises de BTP, etc. Jusqu’à satisfaction des doléances, les agents des TP espèrent rester assis, ...
Lire l'article [5]
L'ex-ministre de l'Intérieur André Mba Obame, 3e à l'élection présidentielle du Gabon selon le nouveau comptage de la Cour constitutionnelle, reste gréviste de la faim mais oeuvre à la création d'un parti politique, a-t-il affirmé mercredi à l'AFP. "Je continue de jeûner", a-t-il affirmé à son domicile, précisant qu'il avait reçu une assistance médicale et une perfusion mardi. "J'arrêterai quand la situation politique sera apaisée. J'ai craint des violences", a-t-il poursuivi, restant énigmatique sur ce qui motivera l'arrêt de sa grève entamée le 12 octobre. "Nous travaillons à la création d'un parti (politique). J'ai obtenu 90.000 voix, pourquoi ne le ferais-je pas ?", ...
Lire l'article [6]
Le président du comité ad hoc chargé de l’examen de la plateforme revendicative du Syndicat national des professionnels des Eaux et Forêts (SYNAPEF), Paul Koumba Zaou, a tenu une conférence de presse le 28 janvier dernier à Libreville pour faire le point sur l’avancement des négociations avec les agents du ministère qui ont cessé le travail depuis le 12 janvier dernier. Les trois premiers points inscrits au cahier des charges du SYNAPEF ont déjà été acceptés, mais les négociations buttent sur le dernier point de «l’harmonisation et l’augmentation des fonds communs», jugé trop coûteux par la tutelle selon les échéances ...
Lire l'article [7]
Les discutions entamées à Port-gentil (ouest) entre le gouvernement et l'Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) en vue de la résolution de la grève qui secoue ce secteur du pétrole dans le pays, n'a toujours pas abouti à un accord pour sortir de crise, a-t-on appris jeudi auprès d'une source proche de l'Organisation. Les négociations entamées depuis le 26 octobre dernier heurtent sur la partie qui concerne l'ensemble des employés des sociétés pétrolières dont l'ancienneté dépasse deux ans. L'ONEP exige à cet effet d'embaucher l'ensemble des employés. Un texte réglementaire du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Prévoyance ...
Lire l'article [8]
Les agents de l'Office national de développement rurale (ONADER), observe depuis mercredi à Libreville, un mouvement de grève pour réclamer de meilleurs conditions de vie et de travail, a déclaré mardi, le président du syndicat des agents de l'ONADER, Michel Biyogho Bi Ndong. Ces agents revendiquent entre autres, les heures supplémentaires non payées, l'absence de primes de panier, l'augmentation de la prime de transport, de 10.000 à 20.000 francs CFA et les primes de rendement et de risque. Ces agents sollicitent aussi le paiement des allocations familiales et la classification des ressources humaines de leur structure, c'est-à-dire définir les critères d'accès ...
Lire l'article [9]
Les aéroports des 17 pays membres de l’ASECNA observent depuis le 29 juillet dernier à 13 heures, un mouvement de grève paralysant l’ensemble du trafic aérien pour protester contre les mauvaises conditions de travail et de traitement généralisés dans les différentes antennes nationales. Ce mouvement de grève débuté dans l’antenne de Niamey, au Niger, fait suite à un préavis déposé à la tutelle depuis le 30 juin dernier et devrait se poursuivre jusqu’au 31 juillet prochain. Les avions sont au hangar dans les 17 pays membres de l’Agence pour la sécurité et la navigation aérienne (ASECNA), dont les agents ont ...
Lire l'article [10]
Les agents de Pérenco Gabon en grève
Grève dans une société des services maritimes à Port-Gentil
Gabon fret toujours paralysée par la grève de ses agents réclamant sept mois d’arriérés de salaires
Sport / National Foot : Le spectre de la relégation plane sur le Racing sporting club et l’Union sportive d’Oyem
Les agents des TP du Haut-Ogooué à nouveau en grève
Gabon: André Mba Obame, toujours en grève de la faim, veut créer un parti
Gabon : L’Economie forestière toujours paralysée par la grève
Gabon: Grève de l’ONEP: les négociations se poursuivent, toujours pas d’accord signé
Gabon: Les agents de l’ONADER en grève
ASECNA : La grève des aiguilleurs du ciel paralyse 17 pays africains