Socialisez

FacebookTwitterRSS

Déforestation : Le plan de bataille de la Banque mondiale

Auteur/Source: · Date: 29 Juil 2008
Catégorie(s): Monde

Dans le cadre du Fonds de partenariat pour le carbone forestier (FCPF) opérationnel depuis le 25 juin dernier, la Banque mondiale vient de sélectionner quatorze pays en développement et neuf pays industrialisés pour bénéficier de ce mécanisme financier international contre la déforestation et les changements climatiques. Ce système devrait permettre de soutenir les efforts contre la déforestation des pays en développement et de promouvoir le marché du carbone forestier.
Le dernier pas pour le lancement du Fonds de partenariat pour le carbone forestier (FCPF) de la Banque mondiale vient d’être franchi avec la sélection des quatorze pays bénéficiaires de ce soutien et la participation de neufs pays bailleurs de fonds à ce projet.

Six pays africains, la République démocratique du Congo, le Gabon, le Ghana, le Kenya, le Liberia et Madagascar ; cinq pays de l’Amérique latine, la Bolivie, le Costa Rica, la Guyana, le Mexique et Panama ainsi que trois pays d’Asie avec le Népal, le Laos et le Vietnam ont été retenus pour bénéficier de ce fonds.

Le FCPF est un mécanisme financier lancé l’an dernier par la Banque mondiale et devenu opérationnel le 25 juin 2008. Il vise à aider les pays en développement à enrayer la déforestation et la dégradation des forêts.

Les quatorze pays tropicaux et sub-tropicaux, sélectionnés lors d’une récente réunion du comité directeur de du FCPF à Paris, en France, recevront des subventions dans leurs efforts de Réduction des émissions issues de déforestation et de dégradation des forêts (REDD).

“La déforestation et la dégradation des forêts sont la deuxième cause artificielle du réchauffement global” a indiqué Joëlle Chassard, directrice de l’Unité fonds carbone de la Banque mondiale.

“Elles sont responsables d’environ 20% des émissions de gaz à effet de serre et la principale source des émissions nationales dans beaucoup de pays en développement” a-t-elle ajouté.
L’Australie, la Finlande, la France, le Japon, la Norvège, l’Espagne, la Suisse, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, qui prenaient part à la réunion de Paris, ont promis d’apporter près de 82 millions de dollars au FCPF.

Lors de leur réunion en décembre dernier à Bali, en Indonésie, les parties à la Convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique (CCNUCC) avaient convenu d’entamer des activités de démonstration sur la REDD.

“Le Fonds de partenariat pour le carbone forestier indique que le monde s’intéresse à la valeur mondiale des forêts et qu’il est prêt à mette un prix sur cette valeur» avait expliqué Robert Zoellick, le président de la Banque mondiale, qui a lancé ce Fonds dans le cadre de la CCNUCC.

Le FCPF comprend d’une part un fonds de disponibilité de 100 millions de dollars qui offre des subventions pour aider les pays à mettre en place des systèmes et processus pour surveiller et gérer de manière crédible leur forêt.

De nombreux pays pourront d’autre part vendre leur réduction d’émissions de gaz à effet de serre à un fonds de carbone spécial de 200 millions de dollars soutenu par les pays riches ainsi que les entreprises privées et les organisations.

Le but du Fonds est de favoriser un marché du carbone forestier de manière à faire basculer la balance économique en faveur de la préservation des forêts.

source: Banque Mondiale


SUR LE MÊME SUJET
La Banque mondiale prépare son nouveau cadre de partenariat avec le Gabon pour la fin de cette année, a annoncé à Libreville le Directeur des opérations de l'institution, M. Gregor Binkert. L’appui qui y est prévu sera de trois à quatre fois supérieur à l’intervention actuelle, a indiqué M. Binker, à l’occasion de la signature, mardi dernier à Libreville, d’une convention de financement de 7 millions 436 000 euros (4 milliards 878 millions 024 230 FCFA) représentant la seconde tranche de l’opération DPL (Development Policy Loan). La priorité sera donnée aux infrastructures routières et communautaires, à l’amélioration du ...
Lire l'article
La Banque mondiale a débloqué 7 millions 436 000 euros (4 milliards 878 millions 024 230 FCFA) en faveur du Gabon, à l’issue d’une convention signée mardi à Libreville, par son Directeur des opérations, M. Gregor Binkert, et le président du Comité de suivi du DPL, Clément Sima Obame. A cette occasion, M. Binker a indiqué que la signature de la convention marque ‘’le décaissement effectif de la seconde tranche de l’opération DPL (Development Policy Loan)’’, appui budgétaire accordé depuis 2005 au Gabon pour financer un programme de réformes pour la gestion des ressources naturelles dans les ...
Lire l'article
Une délégation du bureau régional de la Banque mondiale pour l’Afrique centrale, basé à Yaoundé au Cameroun, a séjourné samedi dernier à Port-Gentil, la capitale économique (ouest), pour visiter les infrastructures réalisées dans le cadre du projet de développement des infrastructures locales (PDIL), financé de concert par la Banque mondiale et l’Etat gabonais. Conduite par le directeur des opérations de la Banque mondiale pour l’Afrique centrale, M. Grégor Binkert, la délégation comprenait Mme Zouera Youssoufou, représentant résident de la Banque mondiale pour le Gabon et non-résident pour la Guinée-Equatoriale, M. Idriss Deffry, consultant à la Banque mondiale. Des membres de la ...
Lire l'article
Gregor Binkert, nouveau directeur des opérations à la Banque mondiale pour le Gabon, le Cameroun, la République Centrafricaine et la Guinée Equatoriale, est attendu à Libreville où il séjournera du 20 au 26 juillet pour une prise de contacts avec partenaires locaux au développement. Cette visite va également permettre de poser les bases de l’orientation du nouveau cadre de partenariat entre le Gabon et l’institution. Le nouveau directeur des opérations à la Banque mondiale pour le Gabon, le Cameroun, la République Centrafricaine et la Guinée Equatoriale, Gregor Binkert, séjournera à Libreville du 20 au 26 juillet prochain. Il s’agit d’une ...
Lire l'article
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba est arrivé mercredi à 10h (8h GMT) à Oslo (Norvège) où s’ouvrira jeudi, la conférence sur la déforestation et le climat, a constaté l’envoyé spécial de l’AGP. Le président Ali Bongo Ondimba a quitté Libreville dans la nuit de mardi à mercredi après avoir reçu en audience, le président de la Fédération internationale de football association (FIFA), Joseph Sepp Blatter, arrivé dans la capitale gabonaise mardi. La conférence de la capitale norvégienne a pour objectif, d’établir un partenariat intérim pour permettre la réduction des émissions de gaz à effet de serre provenant de la déforestation et ...
Lire l'article
« Nous avons un certain nombre d’opérations en cours, nous voulons continuer à les mettre en œuvre dans le souci d’aider le Gabon en cette période de transition. Nous volons apporter notre soutien au Gabon dans la mesure du possible en cette période très sensible du pays », a déclaré le représentant de la Banque Mondiale. Après la Banque Mondiale, l’un des principaux partenaires au développement du Gabon, le ministre Bissiélo devait s’entretenir , cet après midi, avec les représentant de la Banque Africaine de Développement, une rencontre renvoyée à une date ultérieure.
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
La ministre du Tourisme et des Parcs nationaux, Yolande Bike, a reçu le 11 février à Libreville le représentant résident de la Banque mondiale au Gabon, Olivier Frémont, pour faire le point sur la mise en œuvre du projet d’appui à la gestion des ressources naturelles et à la préservation de la biodiversité, financé par l’institution bancaire à hauteur de plus de 2,6 milliards de francs CFA. Le représentant résident de la Banque mondiale au Gabon, Olivier Frémont, assure le suivi des projets mis en œuvre par son institution au Gabon, notamment dans le secteur de l’environnement, pour lequel il ...
Lire l'article
Le ministre de l'Economie forestière en charge des Pêches, Emile Doumba, a eu une importante réunion technique le 30 septembre à Libreville avec la directrice des opérations gabonaises à la Banque mondiale, Mary Barton-Dock, pour évaluer les performances des programmes financés par l'institution dans ce secteur. A cette occasion, la Banque mondiale a annoncé un soutien financier pour un programme de commercialisation des produits halieutiques gabonais sur le marché international. Dans le cadre du suivi des programmes de développement cofinancés par la Banque mondiale et l'élaboration des nouveaux axes de partenariat entre l'institution bancaire et le gouvernement gabonais, le ministre de ...
Lire l'article
La Banque mondiale (BM) a décidé d'octroyer une aide de 10 millions de dollars à Haïti et d'y envoyer des experts pour aider les autorités haïtiennes à répondre à la crise alimentaire, qui a généré de violentes émeutes (5 morts et 200 blessés) et coûté son poste au premier ministre, Jacques Edouard Alexis. L'aide débloquée vise à permettre au gouvernement de "réagir à la hausse des prix de l'alimentation, qui deviennent inabordables pour les familles pauvres", explique la Banque mondiale dans un le communiqué. Samedi le président haïtien René Préval a annoncé une réduction du prix du riz pour éviter ...
Lire l'article
La Banque mondiale prépare un nouveau cadre de partenariat avec le Gabon
Financement de près de 5 milliards de FCFA de la Banque mondiale au Gabon
La Banque mondiale visite ses projets à Port-Gentil
Gabon : Nouvelle coopération à l’horizon avec la Banque mondiale
Ali Bongo Ondimba à Oslo pour la conférence sur la déforestation et le climat
Gabon: le Représentant Résident, Banque Mondiale au Gabon chez le ministre du développement et de la statistique
Plan de Paix
Gabon : La Banque mondiale suit ses projets pour la biodiversité
Gabon : Doumba s’assure les bonnes grâces de la Banque mondiale
Emeutes de la faim : la Banque mondiale tire la sonnette d’alarme

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Juil 2008
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*