Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Economie: le secteur social absorbera 10 milliards du budget de l’Etat en 2009

Auteur/Source: · Date: 30 Juil 2008
Catégorie(s): Economie

Le Gouvernement Gabonais va consacrer 10 milliards du budget de l’Etat au social pour les exonérations fiscales et la suppression de la parafiscalité, a annoncé mercredi, le Directeur général du budget, Juste Valère Okologo.

Selon le Directeur général du budget, cette somme va permettre de maintenir le coût de vie des populations face au phénomène général de la flambée des prix du carburant et des denrées alimentaires.
Pour ce faire, l’Etat envisage de reconduire dans le budget 2009 certaines mesures sociales correspondant à des sommes d’argent importantes.

Ainsi, 3,972 milliards de francs CFA combleront les taxes de la TVA sur l’huile de cuisine, 943 millions de francs CFA pour les importations de poisson, 810 millions de francs CFA pour la farine, 1,039 milliards de francs CFA pour le riz et 584 millions de francs CFA pour le lait.
Ce manque à gagner entièrement supporté par l’Etat représente 1,028 milliards de francs CFA en plus de165 milliards de francs CFA représentant 37% du prix du carburant et de la pêche.

Pour stabiliser le contrôle du prix du carburant à la pompe, une subvention de 5,7 milliards de francs CFA contre 594 millions en 2008, sera allouée à la Société gabonaise de raffinerie (SOGARA).
Aussi, en 2009, 317,3 milliards de francs CFA seront consacrés au paiement des salaires des fonctionnaires gabonais en augmentation de 5,2% pour supporter la charge des recrutements et partant de la promotion de certains agents de l’Etat.

Toutes ces priorités tiennent compte des priorités voulues par le Chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, définies dans le Document de stratégie de croissance et de réduction de la pauvreté (DSCRP) et des engagements triennaux conclus entre le Gabon et le Fonds monétaire International (FMI).

On rappelle que des conférences budgétaires préparatoires de la loi des finances du Gabon pour l’année 2009, se tiennent actuellement à Libreville. Elles dureront 12 jours (du 29 juillet au 9 août prochain).
 


SUR LE MÊME SUJET
Le budget 2012 arrêté à 2.453 milliards de FCFA
Le budget 2012 de l’Etat gabonais sera de 2.453 milliards de FCFA contre 2.370 milliards de FCFA en 2011, soit une hausse de 82 milliards de FCFA, selon un projet de loi de finances adopté jeudi dernier par le gouvernement réuni en conseil des ministres à Mouila (444 km au sud de Libreville). La dette publique engloutira quatre cent vingt quatre milliards cent quatre vingt dix millions deux cent soixante dix neuf mille huit cent (424.190.279.800) francs CFA. Les charges de fonctionnement de l’Etat (salaires et autres dépenses publiques) s’élèvent à un mille milliard soixante sept millions (1.067.000.000) francs CFA. Le budget d’investissement ...
Lire l'article
Selon la Banque des Etats de l’Afrique Centrale, (BEAC) le Gabon a, pour le compte de l’exercice de l’année 2010, réalisé 1.703, 6 milliards de francs CFA de recettes publique. Justifiant ces statistiques, la BEAC soutien que cette performance est tirée par le niveau d’encaissement des recettes pétrolières en hausse de 38%. Il ressort aussi que le pétrole a permis de réaliser 982,1milliards de francs CFA tandis que les recettes hors-pétrole s’élèvent à 721,5 milliards de francs CFA. Les dépenses, quant à elles, s’élèvent à 1511,7 milliards de francs CFA, selon des statistiques de la BEAC de fin novembre 2010. L’exécution du budget de ...
Lire l'article
Le Conseil d’administration du Fond d’entretien routier de 2ème génération qui a eu lieu mercredi a permis aux administrateurs d’examiner et d’adopter le budget de l’exercice 2011 qui s’élève en ressources et en emplois à la somme de 42,7 milliards de francs CFA. A l’issue de ce Conseil, il ressort que les ressources prévisionnelles pour l’année 2011 proviennent essentiellement de la redevance d’usure de la route (RUR), de la taxe complémentaire sur salaire (TCS), de la taxe sur les assurances (TA) et du report de trésorerie (RT). Cette année, les ressources affectées de l’Etat sont en augmentation de 15%, passant de ...
Lire l'article
Le Conseil des ministres réuni, lundi, autour du président de la République, chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a adopté le projet de loi de Finances de l’année 2011 qui s’ « établirait en recettes et en dépenses à 2.230,2 milliards de FCFA, indique le communiqué final. Présenté par le ministre du Budget, des Comptes Publics, de la Fonction Publique, chargé de la Réforme de l’Etat, « le projet de loi de finances est marqué par la poursuite de la mise en œuvre du projet de société "l’Avenir en Confiance" sur la base duquel le Président de la ...
Lire l'article
Le budget du Gabon pour l'année 2010 a été arrêté à 2.214,5 milliards de francs CFA, soit 118,6 milliards de plus que celui que l'année 2009, selon le projet de loi de Finances rectificative adopté mardi en Conseil des ministres, indique un communiqué publié ce mercredi à Libreville. L'année dernière, le budget s'élevait en effet à 2.095,9 milliards de FCFA, une augmentation qui, selon le communiqué gouvernemental, provient de la plus value pétrolière et d'un meilleur recouvrement des recettes douanières. Le communiqué indique que 118,6 milliards de FCFA seront consacrés à certaines dépenses urgentes et sensibles comme le recrutement de 1.772 enseignants ...
Lire l'article
Saisi le 25 mai dernier par le gouvernement pour étudier la loi de finances rectificative 2009 face au contexte de crise économique qui affecte les ressources de l'Etat, le Conseil économique et social (CES) a clos le 29 mai dernier sa session extraordinaire en adoptant un ensemble de recommandations. Les hommes de Mboumbou Miyakou ont notamment invité le gouvernement à se concentrer davantage sur les ressources propres de l'Etat que sur les emprunts, ainsi qu'à privilégier le volet social en vue d'améliorer l'Indice de développement humain (IDH) du pays. Au terme de cinq jours de travaux, les conseillers économiques et sociaux ...
Lire l'article
La persistance de la crise financière internationale a conduit le gouvernement gabonais à réviser à la baisse, pour la seconde fois consécutive, le budget de l’Etat pour l’exercice 2009, arrêté à la somme de 1.541,6 milliards de FCFA, à l’issue du conseil des ministres, présidé jeudi à Libreville, par le président Omar Bongo Ondimba. Le budget initialement adopté en septembre 2008 tablait sur des recettes et des dépenses de l’ordre de 2 485 milliards FCFA. Le gouvernement avait estimé que le prix du baril de pétrole se stabiliserait à 117 dollars en 2009. Mais tel n’a pas été le cas. Le baril de ...
Lire l'article
Le Porte-parole du gouvernement, René Ndémezo’Obiang, rendant public le rapport final du Conseil des ministres de jeudi à Libreville, a annoncé que le budget 2009, a été revu en baisse de 232,2 milliards de francs CFA.Selon le communiqué, le projet de loi des finances rectificatives 2009 est marqué par la poursuite du programme économique et financier entamé depuis avril 2007, appuyé par la FMI. A ce titre, rapporte la note « il se situe dans le prolongement du projet de société du Président Bongo Ondimba, « Mon Projet: des actes pour la Gabon », réaffirmé dans sa déclaration de politique générale ...
Lire l'article
Le nouveau ministre des Finances, Blaise Louembé, a présenté le projet de loi des finances 2009, qui a été adopté par le gouvernement lors du Conseil des ministres du 14 octobre à Libreville. Ce budget prévisionnel établit les charges à près de 2 485,5 milliards de francs CFA, en s’appuyant sur des estimations qui porteraient les ressources de l’Etat tous secteurs confondus à 2 414,9 milliards de francs CFA, soit une augmentation de 38% par rapport à 2008. Etant donné l’influence potentielle de la conjoncture financière mondiale sur l’économie nationale, une vigilance accrue de la cellule de veille a été ...
Lire l'article
Le porte parole du gouvernement, René Ndemezo'Obiang, a annoncé mardi à Libreville, dans un communiqué à l'issue du Conseil des ministres la hausse du budget 2009 qui est passé à 2.485,5 milliards contre 1.798,1 milliards en 2008. Cette amélioration résulterait de l'augmentation conjuguée de 597,5 milliards de francs CFA des recettes pétrolières et de 87,3 milliards de francs CFA des recettes hors pétrole. Selon le communiqué gouvernemental, les recettes pétrolières, évaluées à 1.621,4 milliards de francs CFA seraient en hausse de 597,5 milliards de francs CFA par rapport au niveau arrêté dans la loi de finances 2008.
Lire l'article
Le budget 2012 arrêté à 2.453 milliards de FCFA
Economie / 1.700 milliards de francs CFA de recettes publiques en 2010 au Gabon
Economie / 42,7 milliards de francs CFA de budget 2011 pour le Fer 2
ECONOMIE/ Plus de 2.230 milliards de FCFA pour le budget 2011
Le budget 2010 du Gabon porté à 2.214,5 milliards de francs CFA
Gabon : Plus du social pour le budget 2009
Deuxième révision à la baisse du budget 2009 de l’Etat gabonais
Gabon: Le budget 2009 en baisse de 232,2 milliards francs CFA
Gabon : Louembé table sur un budget de 2 485,5 milliards de francs CFA en 2009
Gabon: Le budget 2009 en hausse de 687,4 milliards de FCFA


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Juil 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*