Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Ndemozo’o Obiang veut assainir Bitam

Auteur/Source: · Date: 31 Juil 2008
Catégorie(s): Société

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, René Ndemezo’o Obiang, député de la commune de Bitam, a offert à la mairie de cette localité un important lot de matériel destiné à l’assainissement et à la propreté de la ville. Fer de lance de sa campagne électorale en avril dernier, la propreté des villes de provinces, selon le député nécessitaient de telles initiatives individuelles pour accompagner les efforts du gouvernement.
Tête de liste du PDG à Bitam lors des dernières élections locales, le ministre de la Jeunesse et de Sports, René Ndemezo’o Obiang, a honorer ses promesses électorales relatives à l’assainissement et à la propreté de la ville.

Outillage, brouettes, bacs à ordures, tenues de protection, le député du chef lieu du Ntem a offert le 29 juillet dernier à la municipalité un important lot de matériel nécessaire à l’assainissement de la ville.

«Dans les engagements que nous avions annoncés lors de notre campagne, nous avions placé au centre le problème de la propreté de la ville. Je viens donc ici m’acquitter, non pas intégralement, non pas à 50%, mais d’une partie de cet engagement, dans le but de vous aider, au moins à débuter» a déclaré l’élu local.

«Je sais que la ville de Bitam est devenue très grande et qu’il se pose donc des problèmes de voiries, qui sont des problèmes immenses. Je sais aussi la modicité des moyens mis actuellement par l’Etat à la disposition des mairies des chefs lieux de départements pour les problèmes de voiries et je sais que malgré l’effort de l’Etat, cet effort demeure en deçà des besoins de chacune de ces mairies» a rappelé monsieur Ndemezo’o Obiang.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports a spécifié à cet effet que «les problèmes de voiries des différentes localités du pays ne peuvent trouver une issue que si en plus des efforts de l’Etat viennent s’ajouter les efforts des personnalités originaires de ces diverses localités et les efforts de tous les citoyens».

Saluant ce geste, le maire de la commune, Emmanuel Edou Eyene, a souligné que «ce matériel est un don du ministre. A ce don de matériel s’ajoutera très prochainement un don du gouvernement en matériel roulant et bien d’autres».

«Je demande que ce matériel serve vraiment à rendre la ville propre et belle. Dans nos services municipaux aujourd’hui, nous avons une trentaine de personnes affectées à la voirie. Ce lot doit nous permettre dès le 15 août de donner un autre visage à notre localité» a exhorté l’édile de Bitam.

A l’occasion de la célébration de la fête de l’indépendance, le 17 août prochain, les populations auront à juger le nouveau Conseil municipal dans son ambition d’assainir la ville.


SUR LE MÊME SUJET
Comme annoncé, une enquête a été ouverte pour déterminer les conditions de détention des trois immigrés décédés le 16 juin à Bitam et de leurs codétenus, à Bitam. A cet effet, le ministère de la Défense a annoncé, le 26 juin, la suspension de trois officiers supérieurs de la gendarmerie, par mesures conservatoires. Suite à l’incarcération d’une vingtaine d’immigrés clandestins et au décès de trois d’entre eux le 15 juin 2011 à Bitam, une enquête vient d’être ouverte par la gendarmerie nationale pour déterminer les conditions dans lesquelles ces personnes ont été détenues, a annoncé le ministère de la Défense, ...
Lire l'article
La ville de Bitam dans le Nord du Gabon, s’est réveillée le 16 juin avec des rumeurs faisant état de près d’une dizaine de morts dans les cachots de la brigade locale de gendarmerie. Ce qui a battu le rappel du maire, du préfet et du procureur de la République venu d’Oyem, et généré une marche de protestation de la communauté Ouest-africaine de la ville. Le bilan non officiel fait état de trois morts. Trois personnes sont décédées à Bitam, ville septentrionale de la province du Woleu-Ntem, entre la nuit d’hier et ce jeudi 16 juin 2011, selon des sources concordantes ...
Lire l'article
Des informations en provenance de la ville de Bitam dans la province septentrionale du Gabon, font état d’une manifestation, le lundi 31 janvier, de soutien à André Mba Obame, l’homme qui s’est autoproclamé président élu du Gabon. Encadrée par les forces de l’ordre, la marche pacifique s’est terminée par une projection du film de la prestation de serment du secrétaire exécutif de l’ex-Union nationale (UN). Relayé par Radio France International (RFI) dans la matinée du 1er février et confirmé par des sources internes de l’Union nationale (UN) -formation politique dissoute le 28 janvier-, des militants et sympathisants d’André Mba Obame ...
Lire l'article
Selon les nouvelles très fraiches qui nous reviennent du Nord du GABON, plus de 2000 personnes manifestent en ce moment (ce lundi 31/01/2011) dans la ville de BITAM. Ils auraient fait deux tours de ville et seraient actuellement au siège local de l’Union Nationale pour suivre le film de la prestation de serment d’André MBA OBAME, le seul Président Légitime du Gabon. Ainsi, nous assistons progressivement à un effet de contagion des évènements de Rio qui va inexorablement faire tâche d’huile dans tous le Gabon. La Révolution est un bras de fer qui oppose une dictature à un peuple. A ...
Lire l'article
Le maire de la commune de Bitam (nord), Emmanuel Edou Eyene a attiré mercredi, l'attention des commerçantes de viande de brousse de cette localité, sur leur activité qui consiste à nettoyer les gibiers devant leurs boxes et provoquant des tas d'ordures gênants, au cours d'une réunion avec ces dernières en présence de quelques éléments de la gendarmerie de Bitam. Le maire Edou Eyene a promis de soumettre aux conseillers municipaux lors de la session budgétaire prochaine, le projet de délibération visant à infliger les amendes aux commerçants qui négligent la propreté. Pour aider ces femmes à lutter contre la saleté, le ...
Lire l'article
Après plusieurs reports, les travaux de construction du nouveau lycée de Bitam, commune voisine de la capitale provinciale du Woleu-Ntem, ont été officiellement lancés le 19 juillet dernier par le ministre de l'Education nationale Michel Menga. A cette occasion, le ministre a visité d'autres chantiers de son département dans cette localité pour le renforcement des capacités d'accueil et de formation des élèves. Le compte à rebours a commencé pour les responsables du chantier du nouveau lycée de Bitam, qui devrait sortir de terre d'ici 24 mois, après le lancement des travaux le 19 juillet par le ministre de l'Education, Michel Menga. Le ...
Lire l'article
Le ministre de l’Education nationale et de l’Instruction civique, Michèle Menga M’Essono, a procédé jeudi, au quartier Bilone de Bitam, dans la province du Woleu Ntem (Nord -Gabon), à la pose de la première pierre en vue de la construction d’un nouveau lycée. « C’est en vue de palier le manque de structures scolaires dans cette localité qu’un nouveau lycée verra le jour ici à Bilone, car environ 700 élèves éprouvent des difficultés à accéder au lycée faute de structures et de moyens », a déclaré le ministre Menga. Pour Mathias habitant de Bitam, « ce projet de grande importance viendra ...
Lire l'article
Le nouveau maire de la ville de Bitam, dans le département du Ntem (Woleu-Ntem - Nord), Emmanuel Edou Eyéné, a pris officiellement ses fonctions vendredi dernier, en présence du ministre de la Jeunesse, des Sports, des Loisirs, chargé de la Vie associative, Porte parole du gouvernement, René Ndémezo’Obiang. Le nouveau maire à promis d’instaurer la transparence dans la gestion, optimiser les recettes de la ville en vue de rendre les conditions de vie de ces concitoyens meilleurs.
Lire l'article
Les épreuves sportives de l’examen du BEPC, session 2008 ont démarré vendredi matin dans la ville de Bitam, dans la province du Woleu Ntem (Nord), où plus de 526 candidats battent le bitume dans différentes disciplines sportives dont le saut en hauteur et en longueur, la course de vitesse, le lancé du disque et de poids… Selon le président du centre des examens Maurice Nzambi, « les épreuves se déroulent sans trop de problèmes, en dehors du retard dans le démarrage de l’examen ici », a t-il déclaré. Aussi, le stresse et l’anxiété sont à leur paroxysme à l’approche de la phase ...
Lire l'article
Les épreuves d’éducation physiques et sportives (EPS) battent leur plein dans la ville de Bitam, une ville de la province du nord du pays, avec des disciplines inconnues des élèves, parce que non enseignés par les professeurs d’EPS, à l’instar du lancé du javelot, du saut en longueur,… ce qui entraîne l’indignation, mais surtout la colère des parents qui estiment que les encadreurs n’ont pas suffisamment fait leur travail pour la préparation de ces enfants en vue de la pratique de ces disciplines qui sont susceptibles d’augmenter les points aux élèves en cas de ballottage à l’issue des délibérations, appris ...
Lire l'article
Gabon : Trois gendarmes suspendus à Bitam
Gabon : Mort d’hommes dans les cachots de Bitam
Gabon : Manifestation de soutien à Mba Obame dans la ville de Bitam
Les Nouvelles de la Révolution Gabonaise : çà bouge à BITAM (Woleu Ntem) en ce moment
Gabon: Consommation : Le maire de Bitam attire l’attention des vendeurs de gibier sur l’insalubrité
Gabon : Menga lance les travaux du nouveau lycée de Bitam
Gabon: La première pierre d’un nouveau lycée posée à Bitam
Gabon: Emmanuel Edou Eyéné prend ses fonctions à la mairie de Bitam
Gabon: Démarrage des épreuves sportives du BEPC, session 2008 à Bitam
Gabon: Bitam / Plus de 264 candidats au certificat d’étude primaire élémentaire passent les épreuves d’EPS

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 31 Juil 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

5 Réponses à Gabon : Ndemozo’o Obiang veut assainir Bitam

  1. Jaslene

    5 Août 2008 a 07:32

    C’est tout simplement du foutage de gueule!Il est ministre des sports, pourquoi doit-il assainir Bitam? Il n’y a plus de maire a Bitam? Arretez d’encourager ce genre de betises!Ce que l’on attend de ce putain de gouvernement c’est des actions d’ensemble pour tout le Gabon. Toutes les villes du Gabon devraient etre assainies depuis 40 ans maintenant, arretez de publier ce genre d’articles qui font croire a ces guignols du gouvernement qu’ils font quelque de chose de special!Quand vont-ils reelement meriter leur salaire et tous ces honneurs. Seigneur delivre le Gabon de tous ces vautours!!!!!

  2. Davy NGOMO

    3 Août 2008 a 21:33

    C’est vraiment lamentable!!! Le Gabon est réduit à politique de dons!! Tel ou tel homme politique ou politicien à fait un don à tel ou tel endroit!! On entend que ça dans ce pays, car il n y a pas de vraie politique d’urbanisation, pas de vraie politique de la ville. Tout le monde saute dans la mangeoire gouvernementale, se tailler une part du gâteau, puis les miettes on les envoie au peuple en leur expliquant que c’est un don et non projet murement réfléchi. Si seulement il savait combien de fois leur homologue étrangers et les gabonais consciencieux se moquent d’eux. ça fait pitié!!! Quel pays!! Heureusement qu’ils n’en ont plus pour longtemps dans leur fauteuils.

  3. sylvain

    1 Août 2008 a 06:39

    si je donne mon opinion ne dite pas que je suis le parent du ministre je ne sais meme pas ou il dort ou ce qu’il mange maisnous sommes tous de bitam raison pour laquel je lui lance un message mr le ministre si vous etes aujourd’hui ce que vous et là ou vous ets sachez et retenez que c’est grace à nos efforts à tous mais vous vous occupé seulement de vos proche en parlant de vos dons je vous encourage sur cette demarche mais que les uns et les autres n’utilisent pas ceux materiels pour des faits personnelet vive bitam pensé à nous bitam ossou.

  4. sylvain

    1 Août 2008 a 06:36

    si je donne mon opinion ne dite pas que je suis le parent du ministre je ne sais meme pas ou il dort ou ce qu’il mange maisnous sommes tous de bitam raison pour laquel je lui lance un message mr le ministre si vous etes aujourd’hui ce que vous et là ou vous ets sachez et retenez que c’est grace à nos efforts à tous mais vous vous occupé seulement de vos proche en parlant de vos dons je vous encourage sur cette demarche mais que les uns et les autres n’utilisent pas ceux materiels pour des faits personnelet vive bitam pensé à nous bitam ossou.

  5. sylvain

    1 Août 2008 a 06:24

    si je donne mon opinion ne dite pas que je suis le parent du ministre je ne sais meme pas ou il dort ou ce qu’il mange maisnous sommes tous de bitam raison pour laquel je lui lance un message mr le ministre si vous etes aujourd’hui ce que vous et là ou vous ets sachez et retenez que c’est grace à nos efforts à tous mais vous vous occupé seulement de vos proche en parlant de vos dons je vous encourage sur cette demarche mais que les uns et les autres n’utilisent pas ceux materiels pour des faits personnelet vive bitam pensé à nous bitam ossou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*