Socialisez

FacebookTwitterRSS

Justice : Cinq membres d’ONG auditionnés dans l’affaire du Procureur de la République

Auteur/Source: · Date: 31 juil 2008
Catégorie(s): Révélations

Une série d’auditions visant cinq membres de la société civile gabonaise qui accusent le procureur de la République, Bosco Alaba Fall, de posséder sur son compte bancaire des ’’sommes faramineuses’’ a débuté, mercredi à la brigade nord de Libreville, a constaté un journaliste de l’AGP sur place.
Mercredi matin, quatre des cinq défenseurs de la société civile ont été entendus pendant plus de six heures. Les cinq sont arrivés peu avant l’heure prévue pour les auditions 8H30 (7H30 GMT), mais n’ont été interrogés qu’à partir de 11H (10H GMT), a-t-on constaté.
Aucun des quatre n’a été retenu au premier jour de cet interrogatoire.

Dans un communiqué daté du 28 juillet dernier et dont l’AGP a obtenu copie, les membres d’ONG, qui disent analyser un article paru dans l’hebdomadaire gabonais ’’Le Nganga’’, accusent le procureur d’avoir effectué des virements de l’ordre de 300 millions de F CFA (450.000 euros), en l’espace de deux jours.

Ils ajoutent également que plusieurs autres mouvements de dizaines de millions de F CFA jettent le trouble sur la nature et les origines de ces fonds domiciliés à la BGFIBank.

Dans des relevés bancaires dont l’AGP a également obtenu copie, M. Alaba Fall bénéficierait d’un traitement mensuel de 1.295.252 F CFA et posséderait jusqu’au 13 février dernier un solde de 200.793.974 F CFA. Ce que les ONG ne comprennent pas.

Une plainte déposée dans la foulée contre X et contre la BGFI pour divulgation de secret bancaire aurait permis de mettre la main sur Marlene Rapontchombo, une employée de cette banque, incarcérée actuellement à la prison centrale de Libreville.

Pour les ONG, le juge d’instruction, une fois saisi de la plainte aurait dû d’abord s’interroger sur les origines d’une telle fortune par rapport à la qualité de modeste fonctionnaire du service public de la justice gabonaise.

De source proche du procureur, on estime que M. Alaba Fall serait victime d’une cabale organisée par la ’’pègre locale’’ afin de le destituer de son poste.

Petit fils du chef de l’Etat Omar Bongo Ondimba, M. Alaba Fall mène depuis peu une chasse déterminée aux détournements de fonds, laquelle ne s’est jusqu’ici traduite que par quelques arrestations.

En 2006 et 2007, sous sa houlette, une ancienne directrice générale du Fonds d’expansion des petites et moyennes entreprises (Fodex), Jeanne Ngoleine Ossouka et l’ancien directeur général de Gabon Télécom, Hervé Fulgence Ossami avaient été arrêtés et écroués à la prison centrale de Libreville avant d’être remis en liberté provisoire après versement d’une importante caution.

 


SUR LE MÊME SUJET
Le Procureur de la République Près le Tribunal de Mouila, Nestor Bingou a appelé ce samedi au Complexe administratif les Officiers de police judiciaire et tous les autres citoyens de la commune de Mouila à se conformer à la loi au cours d’une campagne de prise de contact et de sensibilisation rapporte le correspondant de Gabonews. Présent à cette rencontre, le Gouverneur Michel Mouguiama qui a qualifié d’atypique la méthode du procureur a inscrit cette démarche dans le droit fil du projet de société du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, "l’avenir en confiance" dont l’objectif est de "consolider l’Etat ...
Lire l'article
Le Parquet de Paris a jugé irrecevable le 26 février la plainte du Cri du conseil de la diaspora (CCD) camerounaise déposé le 2 février contre le président Paul Biya pour «recel de détournement de fonds publics». La décision de la justice française aurait été motivée par un manque flagrant d’indices des plaignants. Accusé de «recel de détournement de fonds publics» par plusieurs ressortissants réunis autour du Cri du conseil des camerounais de la diaspora (CCD), le président Paul Biya a été blanchi par la justice française le 26 février. Cette association lui reprochait d’avoir constitué en France ...
Lire l'article
La justice gabonaise a condamné jeudi BGFI Bank et son ancienne employée à verser 350.250.000 francs CFA au procureur de la République Bosco Alaba Fall, au titre de réparation, a constaté un journaliste de l’AGP sur place. BGFI Bank doit verser à elle seule 350 millions de FCFA et Marlène Rapontchombo, son ancienne employée, à l’origine de l’affaire, devra quant à elle payer 250.000 F CFA. Cette décision intervient une semaine après la tenue d’un procès au cours duquel l’ancienne employée de BGFI BANK a comparu, à la suite d’une plainte du procureur de la République. Le procureur qui s’était constitué juge et ...
Lire l'article
Le parquet près du tribunal de première instance de Libreville a requis vendredi, six mois de prison ferme à l’encontre de l’ex-employée de la BGFIBANK, Marlène Rapotchombo dans l’affaire de divulgation du secret bancaire l’opposant au procureur de la République, Bosco Alaba Fall, rapporte samedi le quotidien progouvernemental l’Union. La peine a été demandée au terme d’une audience fleuve de près de 9 heures de temps au palais de justice de Libreville où s’est déroulé le procès. Hormis la peine de six mois, le ministère public a exigé à l’accusé de payer une amende de 300.000 FCFA. L’affaire a été mise en délibérée ...
Lire l'article
Cinq magistrats promus à la Cour de cassation, dont deux présidents et trois conseillers, ont pris leur fonction ce vendredi à la faveur d’une cérémonie solennelle organisée au tribunal de première instance de Libreville. Jean Marie Ntoutoume et Mme Mbazabany Nelmatha entrent à la Cour de cassation en qualité de présidents et les autres membres en tant que conseillers. L'année judiciaire écoulée a été marquée par l'absence de cohésion dans la prise de décision entre les magistrats et les auxiliaires de justice d'une part, et entre les magistrats et les officiers de police judiciaire, d'autre part. En 2007, la Cour de cassation ...
Lire l'article
Détails de la plainte de la société civile gabonaise contre Alaba Fall, procureur de la république
Voici les détails de la plainte de la société civile gabonaise contre Alaba Fall, procureur de la république du Gabon. Marc Ona EssanguiLe Réseau Gabonais de Bonne Gouvernance (ROLGB) présidé par M. Georges MPAGA, (Tel. +241 – 07 51 99 32) , l’ONG AFRIQUE-HORIZONS, présidé par M. Alain MOUPOPA (Tel. +241 06 73 34 73), Marc ONA ESSANGUI, Président de Brainforest (+241 07 29 41 40) agissant comme acteurs de la Société Civile au Gabon, pour latransparence et la bonne gouvernance, ont porté plainte vendredi 10 octobre contre M. Alaba Fall Bosco, Procureur de la République du Gabon et neveu du Président  ...
Lire l'article
Le Collectif des organisations libres de la société civile gabonaise porte plainte contre le Procureur de la république
Marc Ona EssanguiLe Réseau Gabonais de Bonne Gouvernance (ROLGB) présidé par M. Georges MPAGA, (Tel. +241 – 07 51 99 32) , l’ONG AFRIQUE-HORIZONS, présidé par M. Alain MOUPOPA (Tel. +241 06 73 34 73), Marc ONA ESSANGUI, Président de Brainforest (+241 07 29 41 40) agissant comme acteurs de la Société Civile au Gabon, pour latransparence et la bonne gouvernance, ont porté plainte vendredi 10 octobre contre M. Alaba Fall Bosco, Procureur de la République du Gabon et neveu du Président  Omar Bongo Ondimba, devant la nouvelle Commission Nationale de Lutte contre l’enrichissement illicite. COLLECTIF DES ORGANISATIONS LIBRES DE LA ...
Lire l'article
Trois ONG gabonaises ont porté plainte vendredi contre le procureur de la République Bosco Alaba Fall pour "enrichissement illicite" dans le cadre d'une affaire d'accusations de corruption contre le magistrat, a-t-on appris lundi auprès d'une de ces ONG. "Nous portons plainte pour enrichissement illicite du procureur. La société civile demande l'application stricte de la loi", a affirmé à l'AFP Georges Mpaga, président du Réseau des organisations libres de la société civile pour la bonne gouvernance au Gabon (ROLBG). "Le procureur doit être relevé de ses fonctions. De l'argent suspect, des sommes incommensurables circulent sur son compte en banque", a-t-il ajouté. Depuis plusieurs mois, ...
Lire l'article
Neveu du président Omar Bongo du Gabon, ALABA FALL. Il est magnifestement coupable de traffic d'influence, abus de pouvoir, dissimulation de fortune aux origines douteuses...
Lire l'article
Comme annoncé hier, la journée d'aujourd'hui a été consacré à l'audition des activsites gabonais interpellés par la Gendarmerie nationale. Comme il est de coutume dans ce genre de circonstance, toutes les méthodes d'intimidation et d'épuisement psychologique et physique des personnes incriminées ont été utilisées. D'abord, prévu pour commencer à 8 h 30 mn, la séance d'audition a finalement débuté à 10 h 35. Puis, l'enquêteur a usé de toutes les manoeuvres pour pousser les activites interpellés à avouer un crime qu'ils n'ont jamais commis: l'outrage à un magistrat qu'il n'ont jamais rencontré. Ensuite, des menaces ont été directement adressées à ...
Lire l'article
Mouila : Le Procureur de la République rappelle les justiciables à l’ordre à travers une campagne de sensibilisation
Justice : Paris blanchit Biya dans une affaire de biens mal acquis
Affaire Alaba Fall/BGFI : le tribunal condamne les accusés à payer 350.250.000 Francs CFA
Affaire Alaba Fall: Le parquet a requis 6 mois de prison ferme pour l’ancienne caissière de BGFIBANK
Gabon: Justice: la Cour de cassation se renforce avec l’arrivée de cinq membres
Détails de la plainte de la société civile gabonaise contre Alaba Fall, procureur de la république
Le Collectif des organisations libres de la société civile gabonaise porte plainte contre le Procureur de la république
Gabon: plainte de trois ONG contre le procureur pour “enrichissement illicite”
Gabon: Alaba Fall Bosco et le balancier de la justice
Marc Ona et ses collaborateurs auditionnés: Résumé de la journée du mercredi 30 à la gendarmerie


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5, 00 sur 5)
Loading ... Loading ...

Auteur/Source: · Date: 31 juil 2008
Catégorie(s): Révélations
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>