Socialisez

FacebookTwitterRSS

PCQVP s’inquiète du harcèlement et de l’intimidation de militants de la transparence au Gabon

Auteur/Source: · Date: 31 Juil 2008
Catégorie(s): Communiqués,Politique

Dans le cadre de ce qui semblerait être le dernier incident d’une campagne de harcèlement et d’intimidation de militants de la lutte contre la corruption au Gabon, la Gendarmerie Nationale gabonaise a tenté d’arrêter mardi 29 juillet cinq personnes qui assistaient à une réunion du Front des Organisations de la Société Civile contre la Pauvreté au Gabon (FOSCPG) à Libreville. Marc Ona, Coordinateur de la coalition gabonaise de PCQVP et membre du comité multipartite chargé de la mise en oeuvre au Gabon del’Initiative de Transparence des Industries Extractives (ITIE), une initiative internationale prônant la transparence des revenus issus des secteurs minier, gazier et pétrolier, faisait partie des personnes interpellées.

“Les agents de la Gendarmerie ont tenté de nous arrêter sans charges, ni mandat d’arrêt. Ils nous ont finalement relâchés suite à la résistance opposée et aux vives protestations de groupes de la société civile gabonaise” a affirmé Marc Ona.

PCQVP Gabon estime que cet incident est motivé par des raisons politiques. Il serait la conséquence de la publication récente d’un communiqué de la société civile gabonaise dénonçant un scandale financier dans lequel serait impliqué le Procureur de la République du Tribunal de première instance de Libreville, Bosco Alaba Fall. Marc Ona et les autres militants interpellés par la gendarmerie sont les signataires de ce communiqué qui exige la suspension du Procureur et l’ouverture d’une enquête pour blanchiment d’argent par le biais du compte que ce dernier détient à la Banque BGFI du Gabon.

Marc Ona et deux de ses collègues ont été longuement interrogés par les services de la gendarmerie hier et accusés d’outrage à magistrat, ce qui est passible de poursuites en droit gabonais. Aucune charge n’a encore été retenue contre eux et deux autres militants doivent encore être entendus ce jeudi 31 juillet.

Cet incident est le dernier d’une série de tentatives du gouvernement gabonais d’entraver le travail des militants de la transparence. En janvier, le gouvernement gabonais avait temporairement suspendu les activités de PCQVP Gabon et en juin, Marc Ona s’était vu notifier une interdiction de sortie du territoire alors qu’il s’apprêtait à se rendre à New York pour participer à une rencontre internationale sur la transparence des revenus du secteur extractif.

“Nous craignons pour la sécurité et le bien-être de Marc Ona et de ses collègues. La communauté internationale doit envoyer un message fort au gouvernement gabonais pour signifier que le harcèlement et l’intimidation des militants de la société civile est tout simplement inacceptable”, a déclaré Radhika Sarin, la Coordinatrice Internationale de PCQVP.

PCQVP exprime son soutien à PCQVP Gabon et aux organisations de la société civile qui s’efforcent de promouvoir la transparence et dénoncer la corruption au Gabon, tout en maintenant un dialogue constructif et ouvert avec les autorités gouvernementales.

PCQVP exhorte le gouvernement gabonais à respecter le droit de la société civile de travailler librement, sans crainte d’être harcelée ou prise à partie. PCQVP invite en outre toutes les parties prenantes de l’ITIE, notamment les pays donateurs ainsi que les entreprises et les institutions internationales présentes au Gabon à exiger du gouvernement gabonais qu’il respecte les principes de l’ITIE concernant la pleine participation d’une société civile indépendante.

###

Publiez Ce Que Vous Payez est une coalition internationale d’organisations de la société civile présente dans plus de 50 pays dans le monde qui demande la publication obligatoire des paiements effectués par les sociétés et des revenus perçus par les gouvernements pour l’extraction des ressources minières, gazières et pétrolières. La coalition appelle également à une publication des licences et des contrats octroyés aux entreprises du secteur extractif.

CONTACTS POUR LES MEDIAS

RADHIKA SARIN (Londres)
COORDINATRICE INTERNATIONALE PCQVP
+44 20 7031 0204
Courriel: rsarin@publishwhatyoupay.org

MARIE-ANGE KALENGA (Bruxelles)
COORDINATRICE PCQVP AFRIQUE
+32 479 08 03 56
Courriel: mkalenga@mac.com

MARC ONA (Libreville)
COORDINATEUR NATIONAL PCQVP GABON
+241 0729 4140
Courriel: marc.ona@brainforest.org

ANNE BONNEFONT (Paris)
RELATIONS MEDIAS SECOURS CATHOLIQUE
+33 1 45 49 74 93
+33 6 07 12 46 36
Courriel: anne-bonnefont@secours-catholique.org

JULIE MCCARTHY (New York)
REVENUE WATCH INSTITUTE
+1 212 548 0648
Courriel: jmccarthy@revenuewatch.org 


SUR LE MÊME SUJET
Appel à l’union de tous les démocrates et républicains gabonais pour la transparence électorale
COALITION DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE POUR LA DEMOCRATIE ET LA TRANSPARENCE ELECTORALE Appel à l’union de tous les démocrates et républicains gabonais pour la transparence électorale Les élections législatives à venir sont capitales pour notre pays le Gabon. Soit elles poseront les bases d’une véritable démocratie par la mise en place des bonnes pratiques de gouvernance politique, soit elles ne seront que la suite logique de la présidentielle contestée de 2009 dans la dénégation de la volonté exprimée du peuple. Dans le cas où c’est la deuxième hypothèse qui se réaliserait, l’avenir du Gabon s’annonce ...
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
Une délégation de la coalition internationale Publiez ce que vous payez (PCQVP) est en séjour à Libreville depuis quelques jours pour s'entretenir avec des représentants du gouvernement sur le rôle et les missions de cette plateforme d'Organisations non gouvernementales (ONG). Suite à l'incarcération au début du mois de juillet dernier de deux de ses coordonnateurs nationaux, PCQVP a rencontré le président du Conseil économique et social (CES), Antoine de Padoue Mboumbou Miyakou, afin qu'il puisse sensibiliser les autorités sur l'importance des actions menées par la société civile, notamment dans le domaine clé de la transparence des industries extractives. La coalition ...
Lire l'article
Le coordinateur adjoint de la coalition gabonaise Publiez Ce Que Vous Payez (PCQVP), Georges Mpaga a déclaré samedi lors d’un entretien accordé à Infosplusgabon que son passeport avait été confisqué le 31 mars à la frontière Gabon-Cameroun alors qu’il tentait de gagner le Cameroun par la route pour y prendre un avion à destination de l’Europe.« J’étais invité à Reims, en France, à une conférence internationale sur la bonne gouvernance sur le thème du partenariat entre l’Europe et l’Afrique. Je devais prendre mon vol à Douala, au Cameroun accompagné du chargé de Communication de la Coalition, Gaston Asseko », a ...
Lire l'article
Communiqués de Presse
A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition Ci-dessous, lisez le Communiqué de presse ayant marqué le lancement de la Coalition du Refus le 18 janvier 2009 Communiqué de Presse COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Suite aux arrestations arbitraires dont de dignes membres de la société civile gabonaise ont fait ...
Lire l'article
Coalition du Refus
Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National DEVANT L'URGENCE Coalition: Le Temps de l’action: Manif du 11 juillet 2009 13h30, Grande Marche et Meeting de la Diaspora à Paris - Invitation aux compatriotes et amis du Gabon INVITATION Chers compatriotes et amis du Gabon, Pendant les 42 ans de dictature et d’asservissement du peuple gabonais, l’arbitraire a été institutionnalisé en norme de fonctionnement de l’Etat. Cette situation a entraîné le pays à la banqueroute économique, à la dictature, à la personnalisation du pouvoir, à l’immoralité civique, au favoritisme, à la paupérisation croissante. Ceux qui osaient critiquer le système étaient privés de leurs droits fondamentaux. Pour éviter ...
Lire l'article
Ce soir, 12 janvier 2009, Grégory Gnbwa Minsta (plaignant dans l'affaire des Biens Mal Acquis), Marc Ona Essangui et Georges Mpaga de PWYP Gabon, Gaston Asseko, directeur technique de Radio Sainte Marie et l'adjudant de gendarmerie Jean Poaty, injustement arrêtés les 30 et 31 décembre 2008, ont été relâchés sur décision du Tribunal de Libreville. Il faut maintenant obtenir la levée des chefs d'inculpation. Toute la lumière sera faite un jour sur ce «Complot du Réveillon» conçu par l'entourage présidentiel lui-même en vue de sa prise programmée du pouvoir. L'objectif inavoué de ce complot était de décrédibiliser la plainte à ...
Lire l'article
L’association Survie, extrêmement préoccupée par la nouvelle de l’arrestation de plusieurs représentants d’organisations de la société civile gabonaise dénonçant la corruption du régime d’Omar Bongo, tient à condamner cette tentative d’intimidation à leur égard et appelle les autorités gabonaises à procéder à leur libération immédiate. D’après les informations relayées en fin de semaine dernière par des organisations françaises et africaines, les forces de sécurité gabonaises ont arrêté le mercredi 31 décembre 2008 Grégory Gbwa Mintsa, plaignant gabonais dans l’affaire des biens mal acquis en France par des chefs d’Etat africains (dont Omar Bongo), Marc Ona Essangui, Président de l’ONG Brainforest et ...
Lire l'article
Au moins cinq militants de la société civile ont été interpellés par la police, mercredi matin dans la capitale gabonaise, selon des témoignages. L’un de ces militants est lié aux organisations Transparency International et Sherpa qui avaient déposé, début décembre à Paris, des plaintes portant sur « les conditions dans lesquelles un très important patrimoine immobilier et mobilier a été acquis en France » par trois présidents africains, dont celui du Gabon, et leur entourage. Depuis le 22 décembre, ces deux organisations sont visées par une plainte déposée par la Fondation Omar Bongo Ondimba.    Selon l'organisation des Acteurs libres de la ...
Lire l'article
Paris, le 1 août 2008 Monsieur le Président, Les excellents rapports que vous entretenez avec le président du Gabon sont de notoriété publique. Or, comme vous le savez, des responsables d’organisations de la société civile gabonaise – de longue date victimes d’innombrables harcèlements et menaces sur leurs personnes et leurs droits – sont à nouveau visés par le pouvoir gabonais en raison de leur combat contre la pauvreté, la corruption, l’opacité de l’utilisation des revenus miniers et le détournement de l’argent public. Pour avoir dénoncé un scandale financier dans lequel serait impliqué le Procureur de la République du Tribunal de première instance de ...
Lire l'article
Appel à l’union de tous les démocrates et républicains gabonais pour la transparence électorale
Plan de Paix
Gabon : PCQVP sollicite la «pommade Mboumbou Miyakou»
Gabon : Les autorités gabonaises confisquent le passeport du coordinateur adjoint de la coalition PCQVP Gabon
Communiqués de Presse
Coalition du Refus
Libération ce soir des militants, du journaliste et du gendarme détenus au Gabon
Gabon: Coup de filet contre les militants anti-corruption
Gabon: La police interpelle des militants de la société civile
Survie: Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy, président de la République: Les militants pour la démocratie et des droits de l’Homme au Gabon en danger


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 31 Juil 2008
Catégorie(s): Communiqués,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*