Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les bonnes prévisions d’Eramet

Auteur/Source: · Date: 1 Août 2008
Catégorie(s): Monde

Malgré quelques nuages, le ciel d’Eramet est pour le moment bleu. La marge opérationnelle de la branche Alliages s’est améliorée grâce aux efforts de productivité et à la répercussion sur les prix de vente de la hausse des cours des matières premières. Le groupe envisage de produire 72.000 tonnes de nickel par an d’ici quatre ans, grâce aux projets en cours au Gabon et en Namibie. Le groupe investira 5 milliards d’euros entre 2009 et 2013.
A l’occasion de la conférence organisée en marge de la publication des comptes semestriels, la direction d’Eramet est revenue sur les performances de ses différentes branches d’activité.

Commentant l’évolution du pôle nickel, elle a reconnu que le début de l’exercice a été «décevant», en raison notamment des intempéries en Nouvelle-Calédonie. Par conséquent, le résultat opérationnel a chuté dans cette branche, mais reste élevé sur le pôle manganèse.

De grands projets sont en cours dans cette dernière branche au Gabon mais aussi en Namibie. Une étude de faisabilité sur une mine de plusieurs dizaines de millions de tonnes a été lancée. Les résultats seront connus au premier semestre 2009. Ces pays sont complémentaires du Congo, où il existe également des projets de transformation.

Eramet Nickel a par ailleurs procédé à une réévaluation de ses réserves minérales calédoniennes. Elles sont revues en hausse de 22%, à 3,4 millions de tonnes.

L’objectif du groupe est de produire 72.000 tonnes de nickel par an d’ici quatre ans.
Concernant la branche Alliages, la marge opérationnelle courante s’est améliorée grâce aux efforts de productivité et à la répercussion sur les prix de vente de la hausse des cours des matières premières. Toutefois, des signes de ralentissement de la demande sont perceptibles depuis mai 2008. «Il faut surveiller cet infléchissement», a souligné la direction du groupe.

Côté prévision, le résultat opérationnel courant 2008 est attendu «en hausse significative par rapport à 2007». A plus longue échéance, le groupe envisage d’investir 5 milliards d’euros sur la période 2009-2013. Ce chiffre, qui n’est pour le moment qu’une simple estimation, est loin d’être déraisonnable au vu des projets.

Ces derniers comprendront la centrale de Doniambo en Nouvelle-Calédonie (500 millions d’euros), la Namibie (300 millions de dollars – plus de 190 millions d’euros – pour les achats de participation) ou encore Weda Bay.

Le groupe s’intéresse notamment aux métaux spécifiques des alliages et souhaite «ouvrir des voies nouvelles voire fédérer des acteurs de taille moyenne ». Selon la direction, la crise du supbrime a créé des opportunités pour Eramet. N’étant pas endettée, la société pourra réaliser des acquisitions, quand ses concurrents auront du mal à investir.

Revenant sur la structure du capital de Société Le Nickel (SLN), Patrick Buffet, le patron d’Eramet, a de nouveau indiqué vouloir rester l’actionnaire majoritaire – il détient actuellement 56% de SLN. S’il venait à passer sous les 50% du capital, il ne garantirait plus les objectifs d’investissements en Nouvelle-Calédonie.

source: investir.fr 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon: le groupe Eramet envisage d’exploiter un nouveau gisement polymétaux
Le groupe minier français Eramet qui produit au Gabon 3,5 millions de tonnes de manganèse par an veut lancer l’exploitation d’un nouveau gisement contenant plusieurs métaux précieux. Une délégation d’Eramet s’est rendue la semaine dernière au ministère gabonais des Mines pour matérialiser son intention d’exploiter le gisement polymétallique de Mabounié, situé à 300 km de Libreville.
Lire l'article
Eramet annonce qu'à compter de ce lundi, Marcel Abeke, jusqu'à présent directeur général de Comilog, filiale détenue à hauteur de 63,7% par Eramet, est nommé directeur exécutif auprès de la direction générale du groupe, chargé de son développement en Afrique. A ce titre, il a notamment pour mission de conseiller la direction générale et les directions de branche, en liaison étroite avec la direction du développement, sur les actions à mener et les moyens à mettre en place pour accompagner la politique de croissance d'Eramet en Afrique. Marcel Abeke demeure membre de l'IMC (International Management Committee). A cette même date, Jean ...
Lire l'article
Eramet a réalisé au premier semestre 2011 un résultat net en repli de 23% à 135 millions d'euros, pénalisé par un taux d'imposition effectif plus élevé correspondant notamment à la fiscalité sur les dividendes. Le résultat opérationnel courant est en hausse de 7% à 366 millions tandis que le chiffre d'affaires affiche une progression de 8% à 1,931 milliard. Selon le groupe minier, les perspectives s'annoncent moins favorables au second semestre, notamment en raison de la baisse des prix du minerai et des alliages de manganèse intervenue au cours des derniers mois. Dans un communiqué, le PDG Patrick Buffet, a ...
Lire l'article
Le Gabon va verser à Eramet près de 150 millions d'euros pour acquérir 3,54% supplémentaires de la filiale de manganèse du groupe, Comilog, première étape d'une montée de l'Etat au capital de cette société, a annoncé Eramet mercredi dans un communiqué.
Lire l'article
Nous avions annoncé le 23 septembre que Libreville avait fait son entrée au capital d’Eramet. Une des parties à la négociation indique que les discussions se poursuivent et l’accord pourrait être signé d’ici quelques jours. Le Gabon négocie toujours son entrée au capital du groupe français Eramet. Selon des sources proches du dossier les pourparlers se poursuivent et une signature devrait intervenir dans les prochaines semaines. Après la sollicitation adressée en mai dernier par Ali Bongo à ERAMET pour l’acquisition par l’Etat gabonais de 10 à 15% du capital du groupe, ainsi que la montée de 25 à 33% des parts ...
Lire l'article
Le président directeur général d’ERAMET, Patrick Buffet, serait actuellement en séjour au Gabon où il doit prendre part au Conseil d’administration de la filiale gabonaise du groupe, la COMILOG, et s’entretenir avec les autorités gabonaises sur la souscription par l’Etat gabonais à l’acquisition de 10 à 15% des parts du géant minier français. Ali Bongo parviendra-t-il à conclure avec le patron d’ERAMET l’entrée de l’Etat gabonais au capital du géant minier français ? Après la sollicitation adressée en mai dernier par Ali Bongo à ERAMET pour l’acquisition par l’Etat gabonais de 10 à 15% du capital du ...
Lire l'article
L'État gabonais entend monter au capital de la société minière française Eramet. L’État gabonais s’efforce d’accroître son contrôle sur l’exploitation de ses ressources minières. Outre la création prochaine d’une compagnie pétrolière nationale, la Gabon Oil Company (GOC), il a, début mai, informé le groupe minier français Eramet de sa double intention d’acquérir entre 10 % et 15 % de son capital et de porter sa participation de 25 % à 33 % dans celui de sa filiale gabonaise, la Comilog. Le groupe s’étant déclaré « très ouvert » à cette proposition, les négociations s’ouvriront autour du 15 juin, à Paris. La ...
Lire l'article
Eramet a réalisé en 2009 une perte nette annuelle de 265 millions d'euros après un bénéfice net de 694 millions d'euros en 2008. La perte opérationnelle courante se monte à 163 millions d'euros après le retour à un résultat opérationnel courant positif de 60 millions d'euros au second semestre. Le chiffre d'affaires du groupe minier a reculé de 38% à 2,689 milliards d'euros. Mais il s'est amélioré en fin d'année avec une hausse de 19% au quatrième trimestre par rapport au troisième trimestre à 760 millions d'euros. Les économies de 172 millions d'euros réalisées sur l'exercice ont nettement dépassé l'objectif ...
Lire l'article
Estimées à 1.358 milliards de francs CFA, les recettes pétrolières seraient en hausse de 32,6 %, par rapport à la loi de finances initiale. C’est le Conseil des ministres gabonais qui a indiqué le vendredi 19 septembre dans un communiqué, que les recettes pétrolières publiques gabonaises pour 2008 ont été spectaculairement revues à la hausse de 32,6 % par rapport à la loi de finances initiale. "Evaluées à 1.358 milliards de francs CFA (2,07 milliards d'euros), les recettes pétrolières seraient en hausse de 334,1 milliards (510 millions d'euros)" par rapport aux premières prévisions, qui n'avaient pas pris en compte la hausse ...
Lire l'article
Le groupe ERAMET annonce un objectif de production de 3,5 de tonnes de minerai et d'agglomérés de manganèse au Gabon et bénéficie d'une augmentation des cours de manganèse depuis la fin du premier trimestre 2008 avant de prévoir un résultat opérationnel courant en hausse sur le semestre 2008, appris GABONEWS.
Lire l'article
Gabon: le groupe Eramet envisage d’exploiter un nouveau gisement polymétaux
Eramet annonce deux nominations
ERAMET : hausse de 7% du résultat opérationnel courant semestriel
Eramet: le Gabon va payer près de 150 M EUR pour 3,54% de la Comilog
Gabon : Les négociations se poursuivent entre Libreville et Eramet
Gabon : ERAMET tend l’oreille à Ali Bongo
Gabon: Un gros chèque pour Eramet
ERAMET dans le rouge en 2009
Gabon: les bénéfices pétroliers dépassent les prévisions
Gabon: Le groupe ERAMET annonce un objectif de production de 3,5 millions de tonnes de minerai et d’agglomérés de manganèse au Gabon


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Août 2008
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*