Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Ondo Ossa dote la recherche scientifique d’un cadre éthique

Auteur/Source: · Date: 2 Août 2008
Catégorie(s): Science

Pour délimiter le cadre et déterminer les bases de la recherche scientifique au Gabon, le ministre de ce département ministériel, Albert Ondo Ossa, a fait adopter le 31 juillet par le gouvernement un projet de décret portant création d’un Comité national d’éthique de la Recherche scientifique. Un second décret a également été approuvé portant organisation de la Foire nationale pour la recherche, afin de stimuler et de présenter les activités des chercheurs gabonais.
Au lendemain de la première édition du prix national du Centre national de la recherche scientifique et technique (CENAREST), le ministère de tutelle a entrepris de renforcer le cadre institutionnel et promotionnel de la recherche scientifique au Gabon.

La création du Comité national d’éthique en matière de recherche scientifique a été approuvée par le gouvernement à l’occasion du Conseil des ministres du 31 juillet dernier à Libreville.

Sur proposition du ministre de tutelle, Albert Ondo Ossa, ce comité sera chargé de veiller au respect de la dignité humaine et des Droits de l’Homme ; de sensibiliser la communauté scientifique sur les implications morales et de la recherche et enfin de veiller à la prise en compte de l’identité culturelle de la nation.

A cet effet, le comité national d’éthique de ce département ministériel est composé de six représentants des ministères de la Recherche, de la Santé, de l’Agriculture, de l’Environnement, de la Justice et de la Culture. Il compte également un chrétien, un musulman, un tradipraticien, une sage-femme, un psychologue ou un psychiatre, un philosophe ou un éthicien, un sociologue ou un anthropologue, un biologiste, un médecin et un épidémiologiste.

Un représentant des associations des malades, un représentant de l’Ordre des médecins ainsi qu’un représentant de l’Ordre des pharmaciens viennent compléter les effectifs de ce comité.
Un second projet de décret introduit par le ministre Ondo Ossa a également été adopté par le gouvernement, qui porte organisation de la Foire nationale pour la recherche conformément à l’article 28 de la loi n°22/2000 du 10 janvier 2000.

Cet événement aura pour vocation de faire connaître les résultats de la recherche dans une perspective de développement. La Foire nationale pour le recherche devrait également permettre de créer ou renforcer les synergies entre les acteurs et les partenaires de la recherche ainsi que de susciter un intérêt national pour l’activité de la recherche.

Elle sera convoquée tous les deux ans et permettra ainsi l’organisation de forums, de tables rondes, d’expositions et de débats sur la recherche. Au cours de ces assises seront par ailleurs décernés des prix aux structures de recherche et aux chercheurs dont l’action contribue au développement économique et social du pays.

Lors d’une conférence de presse tenue le 11 juin dernier à Libreville, le secrétaire général du CERNAREST, Franck Daniel Idiata, a présenté le programme national de soutien et de revalorisation de la recherche scientifique, avec notamment la mise en place du prix national du CENAREST, qui tend à valoriser et à promouvoir la recherche scientifique nationale dans les laboratoires, les instituts de recherche, les universités ainsi que les démarches individuelles.

“Nous avons déjà créé un cadre de publication, les éditions du CENAREST, avec un imprimeur et des partenaires en France, aux Etats-Unis, en Afrique du sud et en Angleterre, pour la distribution des ouvrages. Aucun chercheur ne paie les frais d’édition de ses livres après qu’ils aient été validés par un comité scientifique. Nous avons également créé la revue Science Sud, qui est une revue numérique.(…) Les chercheurs ont des résultats et que les chercheurs n’ont pas à rougir car nous faisons aussi bien que les chercheurs internationaux” avait notamment soutenu monsieur Idiata.


SUR LE MÊME SUJET
Le Centre international des recherches médicales de Franceville (CIRMF) et Centre national de la recherche scientifique et technologique (CENAREST) viennent de signer une convention de coopération dans le cadre de la recherche scientifique. Ces recherches doivent s'orienter notamment vers l'écologie de la santé ou encore les maladies émergentes. Dans le cadre de la dynamisation de la recherche scientifique dans le pays, le Centre international des recherches médicales de Franceville (CIRMF) et le Centre national de la recherche scientifique et technologique (CENAREST) ont récemment signé une convention de recherches. Cette entente qui vise à booster la recherche scientifique dans plusieurs domaines, a été ...
Lire l'article
«Plusieurs membres du gouvernement n'ont jamais travaillé. Ils n'ont aucune compétence à exercer leurs fonctions et ne peuvent revendiquer d'aucun métier», c'est en substance ce qu'a voulu démontrer le 16 août dernier le professeur Albert Ondo Ossa, candidat indépendant à l'élection présidentielle du 30 août, en ouvrant la série de «Débats» de la RTG1, avec un exposé magistral de l'approche politique et économique par la compétence. Usant avec aisance de ses talents de pédagogue, l'ancien ministre de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur a éclairé l'opinion sur l'état politique et économique du Gabon, au sortir d'un règne de 42 ...
Lire l'article
Le commissaire général du Centre national de recherche scientifique et technologique (CENAREST) M. Daniel Franc Idiata, sous l'égide du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et du Développement technologique, a procédé au lancement du ''Prix Omar Bongo Ondimba de la recherche'', rapporte vendredi à Libreville le quotidien L'Union. Selon les organisateurs, poursuit la source, ce prix vise à stimuler les rencontres et les échanges entre le public néophyte et un milieu d'experts sur la question de la recherche et de l'innovation. Mieux, il permettra de créer un espace d'échanges, de promotion, de vulgarisation et de collaboration entre les lieux ...
Lire l'article
Les procédures de fonctionnement du Comité national d'éthique pour la recherche (CNER) ont été amendées samedi dernier, à l'hôpital Albert Schweitzer de Lambaréné (Centre), au terme d'un atelier de deux jours (16 au 18 avril), a constaté sur place un journaliste de GABONEWS. Lors de cet atelier dont les travaux se sont déroulés dans les unités de recherche médicale de l'hôpital Albert Schweitzer, les membres du CNER ont planché sur des préoccupations relatives au fonctionnement administratif et les méthodes de saisines. « Comment saisir le Comité d'éthique en temps de recherche? Qui saisit ce Comité ? La restitution de sa décision ont ...
Lire l'article
Le Comité national d’éthique pour la recherche (CNER) a été installé le 27 février par le chef du gouvernement au siège du Centre national de recherche scientifique et technique (CENAREST). Ce nouvel organe de régulation doit veiller au respect de la dignité humaine, de sensibiliser la communauté scientifique sur les implications morales de la recherche. Les activités de recherches scientifiques au Gabon seront désormais soumises à un cadre éthique qui sera chargé de réguler les avancées scientifiques conformément aux principes éthiques, culturels et moraux. Le chef du gouvernement, Jean Eyeghe Ndong, a procédé le 27 février dernier au siège du Centre ...
Lire l'article
Le commissaire général du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CENAREST), Daniel Franc Idiata a annoncé vendredi à Libreville, la création du prix Omar Bongo Ondimba pour la recherche scientifique et technologique doté de 50 millions de FCFA. Ce prix a été mis en place pour louer les efforts consentis par le président gabonais pour la promotion de la recherche scientifique, a indiqué M. Idiata, à l’occasion de la mise en place du comité national d’éthique. Le commissaire général de la principale structure de recherche scientifique et technologique du Gabon, tout en reconnaissant l’attention du gouvernement pour la recherche a ...
Lire l'article
Le premier Conseil interministériel de la recherche scientifique (CIMIR) a été ouvert le 26 novembre à Libreville par le Premier ministre dans le cadre de la relance des activités de ce département ministériel. Suite au regroupement des activités de recherche de chacun des départements au sein du ministère de la Recherche scientifique, les acteurs scientifiques et administratifs de ce domaine doivent définir le cadre et le cap de la recherche scientifique gabonaise pour la mettre effectivement au service d’un développement cohérent. Les cadres scientifiques et administratifs de la Recherche scientifique planchent à Libreville depuis le 26 novembre pour couler les fondations ...
Lire l'article
Oiseau rare
Le rouge-gorge à dos olive, une espèce d’oiseau inconnue jusqu’à présent, vient d’enrichir la faune gabonaise, portant ainsi à 754 le nombre d’espèces d’oiseaux gabonais recensés à ce jour. L’information, qui a paru en août dernier dans la revue scientifique américaine, Zootaxa, vient seulement d’être connue cette semaine au Gabon. Le rouge gorge forestier à dos olive, de son nom scientifique stiphrornis pyrrholaemus, a été découvert en 2001 par des scientifiques de la Smithsonian Institution , un institut éducatif et de recherche américain basé à Washington. Ce n’est que cette année, après plusieurs contrôles scientifiques, que la découverte a été rendue ...
Lire l'article
Le Centre national de la recherche scientifique et technologique, (CENAREST) lance un prix de la recherche scientifique et technologique au Gabon, ouvert aux chercheurs de cette institution, aux enseignants chercheurs des universités gabonaises en activité et aux inventeurs nationaux qui font preuve de pertinence dans leurs travaux de recherche, a annoncé jeudi à Libreville, le Commissaire général de cette institution, Pr Daniel Franck Idiata. 15 candidats, chercheurs gabonais, ont été enregistrés et concourent dans des catégories répartient dans les domaines de la Santé, de l'Agriculture, de la Découverte, de l'Invention, de l'Hygiène, de la Publicité et la Culture, en vue de ...
Lire l'article
Le ministre de la Recherche scientifique et du développement technologique, le Pr. Albert Ondo Ossa a reçu en audience, mercredi matin, une délégation des acteurs du programme régional à vocation scientifique et agronomique, INNOBAP (Innovation variétales chez la banane Plantain) intégré au projet DURAS (Développement durable dans le système de recherches Agricoles au Sud), conduite par le coordonnateur régional, Kodjo Tomekpe et accompagnée par le Commissaire général du centre national de la recherche scientifique et technologique (CENAREST), Franck Daniel Idiata. Cette rencontre, selon Kodjo Tomekpe, a permis aux membres des projets INNOBAP/DURAS qui comprend le Gabon, le Cameroun, le Bénin et ...
Lire l'article
Gabon : Le CIRMF et le CENAREST s’unissent pour la recherche scientifique
Gabon : Ondo Ossa : «il n’y a pas d’argent pour payer les fonctionnaires le 25 septembre prochain»
Gabon: Lancement du ”Prix Omar Bongo Ondimba de la recherche”
Gabon: Recherche scientifique: le CNER adopte sa procédure de fonctionnement
Gabon : Le Comité d’éthique de la recherche scientifique sur orbite
Gabon: Le commissaire général du CENAREST crée le prix Omar Bongo Ondimba pour la recherche scientifique doté de 50 millions de FCFA
Gabon : La recherche scientifique se cherche un renouveau
Environnement :Une nouvelle espèce d’oiseaux découverte au Gabon conforte la recherche scientifique mondiale
Gabon: Le CENAREST lance un prix de la recherche scientifique et technologique au Gabon
Gabon: Les recherches sur la banane plantain dans la sous région présentées au ministre gabonais de la recherche scientifique

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 2 Août 2008
Catégorie(s): Science
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*