Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Un bouclier de 73,3 milliards contre la flambée des prix en 2009

Auteur/Source: · Date: 2 Août 2008
Catégorie(s): Economie

Les premières ébauches de la loi de Finances 2009 élaborée par les administrateurs de crédits depuis le 29 juillet dernier à Libreville ont permis aux responsables du département du Budget de maintenir et de renforcer les mesures fiscales et budgétaires visant à protéger le pouvoir d’achat des gabonais. Le coût de ce nouveau plan de lutte contre la flambée des prix des produits de première nécessité s’élève à 73,3 milliards de francs CFA pour l’exercice 2009.

Les bons comptes de l’économie gabonais vont profiter au volet social, avec la poursuite et le renforcement pour l’exercice 2009 des mesures gouvernementales visant à lutter contre la cherté de la vie.

Les conférences budgétaires qui se tiennent depuis le 29 juillet dernier à l’Institut de l’économie et des finances (IEF) de Libreville ont d’ores et déjà permis aux administrateurs de crédits de baliser le programme de lutte contre la flambée des prix des produits de première nécessité en 2009.

Le directeur général du Budget, Juste Valère Okologho, a notamment annoncé des exonérations fiscales sur plusieurs postes de dépenses et la suppression de la parafiscalité afin de soutenir le pouvoir d’achat des gabonais.

Ces mesures concernent la suspension de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur l’huile, le poisson importé, le lait, la farine et le riz. Le gouvernement proroge également la suppression de toutes les taxes relevant de la parafiscalité prélevées et perçues par les administrations telles que l’ONADER, le direction générale de l’Agriculture, la direction générale des douanes et des droits indirects (RUSID), le Conseil gabonais des chargeurs, les ministères des Transports, de l’Intérieur, de la Défense, de l’Hygiène publique, les mairies et les Conseils départementaux.

Pour le maintien des prix dans le secteur de la pêche, le gouvernement entend diminuer le prix du gasoil de 470 francs CFA à 297 francs CFA, soit une baisse de 37%, au bénéfice des opérateurs économiques du secteur.

Le gouvernement va également augmenter en 2009 le montant de l’allocation accordée à la Société meunière et avicole du Gabon (SMAG), qui s’élèvera à 5,7 milliards de francs CFA contre les 594 millions initialement prévus. La subvention destinée à la Société gabonaise de raffinage (SOGARA) passera de 44,1 milliards de francs CFA à 102,13 milliards de francs CFA.

Le coût global pour les finances publiques de la prorogation et du renforcement de ces mesures de lutte contre la flambée des prix des produits de première nécessité en 2009 s’élève à 73,3 milliards de francs CFA.

Ces mesures fiscales et budgétaires exceptionnelles avaient été instaurées par le gouvernement le 24 avril dernier pour un montant total de près de 10 milliards de francs CFA. Ces mesures avaient été décidées suit aux mouvements de protestation contre la flambée des prix organisés par une coalition d’une vingtaine d’ONG, qui exhortaient les dirigeants à prendre des mesures fiscales pour garantir le pouvoir d’achat minimal des ménages gabonais.
 


SUR LE MÊME SUJET
La Direction générale de la consommation et de la concurrence, au fait de la problématique de la flambée des prix des denrées alimentaires sur le marché local, mène actuellement une profonde réflexion visant à déterminer les causes réelles de cette situation devenue récurrente et gênante pour les consommateurs, en vue d’apporter des solutions idoines. Selon Fidèle Engoué Mba, directeur général adjoint de la concurrence et de la consommation, chargé des questions techniques, les facteurs favorisant cette situation, sur le plan national, seraient liés aux frais de douane, ceux du port (branchement transit aconage), auxquels sont soumises toutes marchandises au débarquement, et ...
Lire l'article
Une forte augmentation des prix a été enregistrée ces deux derniers mois dans tout le Gabon sur certaines denrées alimentaires (poulet, poisson, viande de boeuf...), a constaté l'AGP. Initialement vendu à 9.500 francs CFA, le carton de poulet en provenance des Etats-Unis ou du Brésil est passé à près de 12.000 FCFA dans certains magasins alors que le carton de viande de bœuf a enregistré une hausse de plus de 30% qui atteint même plus de 60% chez des détaillants des quartiers périphériques de Libreville. La flambée des prix est en violation flagrante des nouvelles mesures gouvernementales en faveur de la baisse ...
Lire l'article
Les traitements et salaires atteindraient 370 milliards contre 336 milliards de francs CFA pour l’année 2009, soit une augmentation de 34 milliards de francs CFA liée entre autres à l’attribution d’une prime d’incitation au personnel enseignant de l’Education nationale pour un montant de 16 milliards de francs CFA, a rapporté ce jeudi à Libreville, le Porte-parole du gouvernement, René Ndémezo’Obiang, à l’issue du Conseil des ministres. Outre cette augmentation liée à l’attribution d’une prime d’incitation au personnel enseignant de l’éducation nationale, le Porte-parole du gouvernement note également que l’augmentation de l’allocation de rentrée scolaire, dont le coût global est évalué ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a annoncé mardi soir à l'issue du conseil des ministres, que la masse salariale 2009 a été fixée à 336 de francs CFA contre 312,2 milliards en 2008. Cette augmentation s'expliquerait essentiellement par le renforcement des capacités en ressources humaines du fait de l'harmonisation et de l'élargissement de la taille de l'administration. Les dépenses relatives aux biens et service, arrêtées à 185 milliards de francs CFA en 2008 connaissent une hausse de 23,7 milliards de francs CFA pour s'établir à 212,8 milliards de francs CFA. Cette majoration permettrait de financer de nouveaux lycées, des collèges d'enseignement secondaire ...
Lire l'article
La flambée des prix de produits de première nécessité affecte le début du mois du jeûne qui commence pour les musulmans du Gabon, le prix des oeufs, de la viande de l'huile et de légume gardent le même cap que celui déjà dénoncé par les ONG des consommateurs à Libreville. En ce début de Ramadan, la flambée des prix des denrées alimentaires pèse considérablement sur les budgets des familles, qui en cette période, modifient leurs habitudes alimentaires. Ce faible pouvoir d'achat inquiète les musulmans, même si le pays a connue cette augmentation depuis le mois mai. « C'est devenu très compliqué. Voyez-vous, ...
Lire l'article
Le 24 avril 2008, le gouvernent a pris un ensemble de mesures pour contrer la flambée des prix et lutter contre la vie chère : la suspension de la TVA et des taxes douanières sur les importations pour six mois sur les produits de première nécessité ainsi que la baisse du prix de l'essence pour les opérateurs économiques du secteur de la pêche. De mesures qui représentent une allocation de 10 milliards de F CFA sur le budget de l'Etat. Ce bouclier a cependant omis de sécuriser le gaz, un produit pourtant essentiel et dont les pénuries répétitives pénalisent les ...
Lire l'article
Le Gouvernement Gabonais va consacrer 10 milliards du budget de l’Etat au social pour les exonérations fiscales et la suppression de la parafiscalité, a annoncé mercredi, le Directeur général du budget, Juste Valère Okologo. Selon le Directeur général du budget, cette somme va permettre de maintenir le coût de vie des populations face au phénomène général de la flambée des prix du carburant et des denrées alimentaires. Pour ce faire, l’Etat envisage de reconduire dans le budget 2009 certaines mesures sociales correspondant à des sommes d’argent importantes. Ainsi, 3,972 milliards de francs CFA combleront les taxes de la TVA sur l’huile ...
Lire l'article
Plusieurs manifestants, dirigés par les femmes commerçantes du marché central de la capitale gabonaise, ''Mont Bouet'', unis pour la circonstance comme un seul homme, ont procédé récemment à une gigantesque marche de protestation en vue de dénoncer, unanimement, la surenchère qui accentue la hausse des prix du poisson, orchestrée par les commerçants grossistes asiatiques exerçant dans les différents marchés de la capitale, a constaté GABONEWS. Ces femmes ont pris d'assaut les couloirs, les allées du marché, munies d’assiettes vides sur lesquelles elles frappaient en scandant « On veut manger, on veut manger, on veut manger ». Le mouvement s'est ...
Lire l'article
Face à la flambée des prix due à la crise alimentaire mondiale, le conseil des ministres du 24 avril a adopté différentes mesures fiscales et budgétaires exceptionnelles et temporaires visant à détaxer les produits de première nécessité pour protéger le pouvoir d’achat des ménages gabonais. Le gouvernement a décidé de suspendre pour une durée de six mois l’ensemble des droits et des taxes à l'importation, notamment la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur l'huile, le poisson, le lait et la farine importés. La charge sur le budget de l'Etat de l'ensemble de ces mesures est estimée à 10 milliards ...
Lire l'article
Gabon: Le gouvernement gabonais met en place un comité ad hoc pour lutter contre la flambée des prix
Le gouvernement gabonais a décidé au cours du Conseil des ministres de mercredi, de mettre en place un comité interministériel ad hoc afin qu’il propose des solutions immédiates en vue de lutter contre la flambée des prix qui se généralise désormais. Conscient de cette situation de plus en plus préoccupante pour les populations, le gouvernement gabonais voudrait à travers la mise en place de ce comité ad hoc, proposer des solutions immédiates applicables dans les brefs délais pour parer au plus pressé à l’exemple des problèmes de production de ciment face à la montée régulière de la demande nationale ou ...
Lire l'article
Flambée des prix: la Direction Générale de la Concurrence veut la stabilisation
Flambée des prix des denrées alimentaires au Gabon
Gabon: Les traitements et salaires atteindraient 370 milliards contre 336 milliards francs CFA pour l’année 2009
Gabon: La masse salariale de 2009 plafonnée à 336 milliards contre 312,3 milliards de FCFA en 2008
Gabon: Le mois de Ramadan affecté par la flambée des prix à Libreville
Gabon : Le Gaz, grand oublié du bouclier gouvernemental contre la vie chère
Gabon: Economie: le secteur social absorbera 10 milliards du budget de l’Etat en 2009
Gabon: Vie chère: les femmes commerçantes du marché ” Mont Bouet” protestent contre la flambée des prix du poisson
Gabon : Enfin, une réplique contre la flambée de prix
Gabon: Le gouvernement gabonais met en place un comité ad hoc pour lutter contre la flambée des prix


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 2 Août 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*