Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Economie: les ports gabonais, des ports d’exportation

Auteur/Source: · Date: 10 Août 2008
Catégorie(s): Economie

Le Gabon vit en grande partie des ressources miniers et de grumes et 90% du commerce extérieur du pays s’opère par voie maritime, selon des sources portuaires du port de Libreville.
Selon une source bien renseignée du port de Libreville, l’Etat de santé économique du Gabon se mesure principalement dans trois ports.

A Libreville: la zone portuaire d’Owendo comprend un grand port à bois, un port de marchandises (destinées à recevoir des conteneurs), et un port minéralier par lequel transite la totalité de la production de manganèse de Moanda (Haut – Ogooué).

A Port – Gentil, à l’ouest du Gabon, le port de marchandises est beaucoup moins important. L’essentiel du trafic concerne le pétrol ; un terminal ultra – moderne a été construit à l’extrémité du cap – Lopez.

Au sud du pays, un deuxième terminal pétrolier est entré en activité (exportation du pétrole de Rabi – Kounga essentiellement).
 


SUR LE MÊME SUJET
La Société chinoise de développement des bois du Gabon (SDBG) vient d’être prise en flagrant délit par les autorités des ministères des Eaux et Forêts et de l’Industrie. L’entité économique exportait du bois scié sous forme de plots au lieu de produits finis tel que stipulé par les autorités gabonaises, violant ainsi la mesure d’interdiction d’exportation de bois brut en vigueur depuis janvier 2010. Fin des haricots pour la Société chinoise de développement des bois du Gabon (SDBG). A la suite d’une mission de contrôle inopinée sur le site d’exploitation de cette entreprise, située à Nkok à 27 kilomètres de ...
Lire l'article
Une taxe sur le transport terrestre et maritime des personnes et des marchandises est effective au Gabon depuis ce vendredi au profit des collectivités locales, rapporte un communiqué de la Mairie de Libreville parvenu ce jour à la rédaction de GABONEWS. Les sociétés de transport terrestre et autres transporteurs urbains ou suburbains exerçant sur le territoire national se verront ainsi prélever la somme de 500 francs CFA par personnes et 1500 francs CFA par tonne de marchandises, tandis que sur l’international, les montants s’élèvent à 1000 francs CFA par personne et 2000 francs CFA par tonne de marchandises. En ...
Lire l'article
Bolloré et Dupuydauby se disputent la logistique maritime du pays devant la Banque mondiale. La passation de pouvoir entre Omar Bongo, président gabonais décédé en mars 2009, et son fils Ali, élu dans la foulée à l’issue d’un scrutin contesté, avait tout de la continuité chère à la Françafrique. Mais s’agissant de la guerre des ports entre Vincent Bolloré et Jacques Dupuydauby, il y a de la rupture dans l’air. Omar-Dupuydauby contre Ali-Bolloré ? Cet interminable conflit, que la Banque mondiale devrait prochainement trancher, a été récemment évoqué par la Lettre du continent. A la manœuvre : Pascal Clément, ex-garde des ...
Lire l'article
La Compagnie Minière de l’Ogooué (COMILOG) a clôturé le premier trimestre 2010 de son exercice avec des résultats prometteurs pour ses activités grâce notamment à l’augmentation de son chiffre d’affaire, passé de 189 milliards de francs CFA en 2009, à 268 milliards de francs CFA en 2010, soit une hausse de 42%, selon des chiffres publiés par le Groupe Eramet. La COMILOG avec ses bénéfices traduit le rebond de l’activité et la poursuite de la hausse des prix de vente du manganèse cette année. « La production mondiale d’acier au carbone a progressé de 29% au 1er trimestre 2009 par rapport ...
Lire l'article
Inauguré en novembre 2009 par le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba, le terminal multimodal de Franceville (port sec), situé aux portes de la ville de Léconi, 98km de Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué (sud-est), est un pôle de développement économique pour la sous-région. Avec la prochaine mise en service de la route Transafricaine dans la partie congolaise, le terminal multimodal de Franceville, qui a une capacité d'environ 500 conteneurs, constituera le trait d'union entre le port de Libreville et les pays limitrophes. Il ouvre davantage la voie à des échanges accrus entre le Gabon et ses voisins. ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a adopté jeudi un projet de loi de finances rectificative 2009, selon le communiqué final ayant sanctionné cette réunion et dont l'AGP a reçu copie. Au terme de cette nouvelle loi, les ressources propres se chiffreraient à 1.238,6 milliards de Fcfa contre 1.703,2 milliards de Fcfa prévus dans la loi de finances initiale, soit une baisse de 464,6 milliards de Fcfa. Les ressources d'emprunt s'élèveraient à 303 milliards de Fcfa contre 70,6 milliards de Fcfa dans la loi initiale (...). Cette loi de finances rectificative est notamment marquée par la poursuite du programme économique et financier entamé depuis avril 2009 ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a pris une mesure interdisant toutes les activités de pêche le long du chenal d'accès et aux d'Owendo et au port Môle, en application des dispositions du code communautaire de la Marine marchande, rapporte samedi le quotidien l'Union. Cette mesure, précise le journal, a été prise pour faire face à toute surprise désagréable non seulement pour les navires et autres bateaux qui viennent accoster dans les ports, mais aussi pour prévenir toute attaque de groupes de bandits qui utilisent des mini-embarcations rapides pour monter des coups dans les villes côtières.
Lire l'article
Le secrétaire permanent du programme national des travaux d’intérêt public pour la promotion de l’entreprenariat et l’emploi (TIPPEE), Richard Damas, a déclaré lundi à Port-Gentil que la banque mondiale organisera dans la deuxième semaine du mois de janvier, un séminaire avec les municipalités bénéficiant du programme TIPPEE. Selon M. Damas, ce séminaire concerne prioritairement les villes qui ont été éligibles dans le projet de développement des infrastructures locales (PDIL), notamment la ville de Port-Gentil. ‘’Ce séminaire, initialement prévu pour la première quinzaine de janvier, vient d’être repoussé d’une semaine’’, a indiqué M. Damas. Le projet de développement d’infrastructures locales, outre la ville de ...
Lire l'article
Le nombre de passagers acheminés par rail au Gabon entre 2007-2008 a connu une baisse de 3,15%, estimée à 40 553 personnes en juillet 2008, contre 41871 en 2007, rapporte mardi à Libreville, une source de la direction de la Société d’exploitation du Transgabonais « SETRAG ». Selon la même source, cette légère baisse est enregistrée alors que les autres indicateurs touchant le transport de grumes, de bois débités, de clinker, de manganèse, connaît une hausse. Selon la direction de l’Economie, au cours du premier trimestre 2008, l'activité ferroviaire a progressé à cause de la hausse de la production du manganèse, appuyée ...
Lire l'article
Les réformes apportées depuis 2003 par les responsables de l’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG) commencent à produire des fruits au regard de cette embellie qui s’élève à environ 23 milliards de francs CFA en 2007, selon le directeur de cette institution, Jean Pierre Oyiba, qui estime d’ailleurs que cette hausse du chiffre d’affaire est due à la «gestion rigoureuse et saine du patrimoine de l’entreprise». Société disposant du monopole dans la gestion du domaine portuaire au Gabon, la situation financière de l’entreprise est plus stable au vu des propos de son directeur général qui a par ailleurs souligné, ...
Lire l'article
Gabon : Une société chinoise épinglée pour exportation de bois brut
Economie / Une taxe sur le transport des personnes et des marchandises instituées au Gabon
Guerre des ports au Gabon des Bongo
Economie : Le chiffre d’affaire de la Comilog en hausse de 42% par rapport à 2009
Port sec de Franceville : Un pôle de développement économique pour la sous-région
Gabon: Economie : Le gouvernement gabonais adopte un projet de loi de finances rectificative 2009
Gabon-Pêche : Interdiction de pêcher le long du chenal d’accès aux ports d’Owendo et Môle
Gabon: Economie : Un séminaire destiné aux municipalités bénéficiant du programme TIPPEE sera organisé en mi janvier
Gabon: Economie/Activité ferroviaire: le taux de passagers en baisse de 3,15% entre 2007 et 2008
Gabon: Economie: L’Office des Ports et Rades du Gabon annonce un chiffre d’affaire de 23 milliards FCFA en 2007


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 10 Août 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

2 Réponses à Gabon: Economie: les ports gabonais, des ports d’exportation

  1. bibalou

    5 Fév 2009 a 02:19

    Owendo n’a pas de port,c’est un debarcadaire construit depuis kalakala ou parents et amis viennent se servir sans chercher a moderniser les equipements .
    Les navires a l’arrivee comme au depart sont toujours a se servir de leurs propres equipements pour des operations commerciales.
    Dans ces conditions,comment jouer un role sous regional avec tant de lenteur dans les operations.

  2. romaric

    4 Fév 2009 a 12:08

    je me demande si les ports Gabonais,a l’heure de l’integration sous régionale,jouent un grand role dans les échanges maritimes sous régions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*