Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Contentieux des Locales 2008/ Les audiences publiques ont commencé à Libreville

Auteur/Source: · Date: 12 Août 2008
Catégorie(s): Politique

Initialement prévues le vendredi dernier, les audiences publiques relatives au contentieux électoral né des locales d’avril dernier ont finalement débuté mardi matin au siège provisoire de la Cour constitutionnelle, au quartier la Sablière dans le 1er arrondissement de Libreville.
Pour le compte de cette première journée, huit affaires, dont trois pour le 3ème arrondissement de Libreville où le Cercle des Libéraux Réformateurs (CLR) de Jean Boniface Assélé avait été donné vainqueur avec huit (8) conseillés contre cinq (5) pour le l’Union du peuple gabonais (UPG), trois (3) pour le Parti démocratique Gabonais (PDG) et deux pour le Rassemblement pour le Gabon (RPG), sont inscrites au tableau de la Cour constitutionnelle.
En effet, Bonaventure Nzigou Mamfoumbi de l’UPG, Marcel Djabioh de l’UGDD et l’indépendant Blaise Jean-Joseph Migolet accusent le CLR d’avoir falsifié les procès verbaux, de trafic d’influence et dénoncent également certains manquements matériels et organisationnels qui, selon eux, on entaché l’issu de cette élection. Toutefois, selon certains élus CLR, seule la requête introduite par l’UPG a été portée à leur connaissance.
Les autres litiges concernent le 1er arrondissement de Libreville où la tête de liste UPG, fidèle Waura, remet en cause la victoire des partis de la majorité (PDG et RPG) et la commune de Lambaréné où les adversaires contestent la victoire du parti au pouvoir.
Enfin, dans le nord, à Oyem, Christiane Bitougat (PDG) et Clay Parfait Abessolo (indépendant) veulent l’annulation de la victoire de la liste RPG conduite par Obiang Ndong.

Si cette première audience a essentiellement consisté à l’audition des différents partis en présence, la Cour , en attendant l’examen de fond et le rendu qui devrait intervenir à partir du 21 août, par la voix du commissaire à la loi, a déjà relevé quelques vices de forme dans certaines procédures. Ainsi, rappelle –t-on, ces dossiers qui risquent d’être frappés d’irrecevabilité.
 


SUR LE MÊME SUJET
C'est à partir de ce lundi que la Cour constitutionnelle doit procéder aux audiences publiques des candidats à la dernière présidentielle qui contestent la victoire d’Ali Bongo. A la fin de ces audiences, qui pourraient durer deux jours, la Cour rendra sa décision et devrait annoncer le nom du président élu C’est la dernière étape de ce processus engagé à la demande de plusieurs candidats de l’opposition, qui n’ont cessé de contester le résultat de la présidentielle du 30 août dernier, qui a vu la victoire d’Ali Bongo, le candidat du Parti démocratique gabonais. Des candidats de l’opposition qui parlent de ...
Lire l'article
L’examen des contentieux électoraux relatifs aux locales d’avril dernier s’est refermé le 26 septembre à la Cour constitutionnelle avec l’annulation du scrutin dans la circonscription de la Doigny où le PDG avait remporté 11 des 15 sièges à pourvoir. Cette annulation porte à six le nombre de requêtes approuvées par la haute juridiction sur les 70 introduites par les candidats déchus sur l’étendue du territoire national. La présidente de la Cour constitutionnelle, Marie Madeleine Mbourantsouo, a présidé le 26 septembre dernier au siège provisoire de la haute juridiction sis à la Sablière à Libreville, la dernière audience publique consacrée à l’examen ...
Lire l'article
La Cour constitutionnelle a décidé, en sa séance de vendredi, de la reprise du vote dans le département de la Doigny (sud) suite au recours, introduit par Tsouka Tsouka, candidat de l’Union du peule gabonais (UPG, opposition), dénonçant des nombreuses irrégularités lors du scrutin. Une décision plutôt défavorable aux deux têtes de liste de la majorité présidentielle, en l’occurrence Emile Manfoumbi Kombila du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) et Denis Moussadji du Rassemblement national des bûcherons (RNB). Le candidat de l’UPG a évoqué devant la Cour, entre autres, la manipulation du fichier électoral, l’usage des fausses procurations par les partisans de ...
Lire l'article
La Cour constitutionnelle a vidé vendredi, le lourd contentieux né des élections locales d’avril 2008 au bout duquel près d’une soixantaine de recours ont été jugés « irrecevables » et quatre annulations prononcées. Au bout de ces audiences publiques qui ont débuté le 12 août pour prendre fin le 26 septembre, ce sont environ une soixantaine de dossiers qui ont été déclarés « irrecevables en la forme » car non conformes à l’article 72 de la loi organique de la Cour constitutionnelle et d’autres rejetés pour insuffisance des preuves. Pour nombre d’observateurs, cette avalanche des « irrecevabilités » est la résultante d’une ...
Lire l'article
Le contentieux électoral opposant, dans le 2ème arrondissement de Libreville, Paul Mba Abessole (vice-1er ministre) du Rassemblement pour le Gabon (RPG, majorité) à Jean Eyéghé Ndong (1er ministre) du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), a tourné à l’avantage du dernier cité . En effet, le recours demandant l’annulation du résultat des élections du 27 avril dernier dans cette circonscription, introduit par le leader du RPG « non conforme en la forme », est tombé sous le coup de l’article 72 de la loi organique de la Cour constitutionnelle qui l’a déclaré « irrecevable ». Il a été de même de la requête ...
Lire l'article
Alors que se vide, petit à petit, le contentieux post-électoral des municipales et départementales du 27 avril dernier avec sa kyrielle de rejets, nombreuses affaires sont encore très attendues par les observateurs de la vie politique du pays. Parmi celles-ci, celle opposant dans le 5ème arrondissement de Libreville, l’actuel locataire de l’Hôtel de ville, Jean-François Ntoutoume Emane, tête de liste du parti au pouvoir, à la liste du principal parti de l’Opposition, UPG, conduite par le député Claudio Ndembi Nzinga, lequel doit sa place au palais Léon Mba à l’annulation, suite à son recours, de l’élection de son principal challenger au ...
Lire l'article
Lors des audiences de ce jeudi, outre les nombreux rejets enregistrés, la Cour constitutionnelle a décidé de l’annulation des résultats des élections locales du 27 avril dernier dans le département de l’Ogoulou (Mimongo) dans la province de la Ngounié (centre sud). Cette décision fait suite à la requête introduite par Jean Joseph Mounguengui, tête de liste du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), demandant l’annulation des résultats des élections, au motif que l’implication des chefs de villages et de regroupements dans la propagande politique, en faveur du Parti social démocrate (PSD, majorité) conduite par Théophile Embo Ngonga, aurait « altéré la ...
Lire l'article
Ouvertes le 12 août dernier, les audiences publiques relatives au contentieux des municipales et départementales du 27 avril 2008 vont se poursuivre jeudi à la Cour constitutionnelle, a -t-on appris par voie de presse. Selon les informations émanant du greffe de la Haute juridiction, l’audience de jeudi sera consacrée en première heure aux délibérations des affaires déjà examinées avant la lecture des rapports et les auditions en seconde heure. Soulignons que sur la centaine de recours enregistrés pour ce scrutin au greffe de la Cour constitutionnelle, près d’une trentaine de requêtes ont déjà été vidées, dont le plus gros a été jugé ...
Lire l'article
Suite à la requête introduite par Clay Parfait Abessolo, la Cour constitutionnelle a décidé de l’annulation des résultats électoraux du 27 avril 2008 dans le 2ème arrondissement de la commune d’Oyem (nord). En effet, Clay Parfait Abessolo, candidat indépendant à ladite élection, avait introduit un recours visant à l’annulation des résultats électoraux dans cette circonscription suite à une erreur de transcription de son prénom sur les bulletins des votes. Une erreur qui, selon son argumentaire, aurait influencé l’électorat et faussé les résultats. La Cour constitutionnelle a alors décidé de l’annulation pure et simple des résultats de tous les bureaux de ...
Lire l'article
Les sept (7) affaires relatives au contentieux des locales d’avril dernier, inscrites en délibéré à l’audience de ce mardi matin, ont été, toutes jugées irrecevables par la Cour constitutionnelle. L’essentiel des requérants ont été déboutés au motif que leurs démarches n’étaient pas conformes à l’article 72 de la loi organique de le Cour constitutionnelle qui stipule que : « La requête doit contenir les noms, prénoms, adresses et qualités du ou des requérants, le nom du ou des élus dont l’élection est contestée ainsi que l’exposée des faits et des moyens invoqués. Elle doit être signée de son auteur ». Ainsi, ...
Lire l'article
Audiences publiques à la Cour constitutionnelle
Gabon : Mbourantsouo vide les contentieux électoraux des locales 2008
Gabon: Contentieux des locales 2008 / Le vote est annulé dans le département de la Doigny
Gabon: Contentieux des locales 2008/ Le sac est vide: une soixantaine de rejets, quatre annulations et trois partielles
Gabon: Locales 2008/ Le Contentieux Mba Abessolo / Eyéghé Ndong a son verdict
Gabon: Contentieux des locales 2008/ Encore des affaires très attendues
Gabon: Contentieux des Locales 2008 / Reprise du scrutin dans le département de l’Ogoulou à Mimongo (sud)
Gabon: Contentieux des locales 2008: les audiences se poursuivent jeudi à la Cour constitutionnelle
Gabon: Contentieux des locales 2008 / A Oyem on va repartir aux urnes
Gabon: Délibérations du contentieux des locales 2008 / Des irrecevabilités en cascade


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 12 Août 2008
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*