- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Gabon : Doumba inspecte l’exploitation forestière dans l’Ogooué-Lolo

La tournée interprovinciale du ministre de l’Economie forestière, Emile Doumba, s’est achevée le 9 août dernier dans le chef-lieu de l’Ogooué-Lolo, Koulamoutou, où le ministre est allé évaluer sur le terrain, la mise en œuvre par les exploitants du secteur des processus d’industrialisation de la filière bois et du respect de l’exploitation et de la gestion durable de ces ressources. La délégation ministérielle a notamment visité les exploitations forestières de la province pour mesurer la prise en compte des dimensions environnementales et sociales dans le développement des activités.
La tournée du ministre de l’Economie forestière, Emile Doumba, à travers toutes les provinces du pays devrait donner le ton aux opérateurs économiques de la filière bois au Gabon pour le développement des activités d’exploitation et de transformation dans le respect des normes environnementales.

La dernière étape de la tournée d’inspection des unités de transformation du bois de l’intérieur du pays a mené le ministre de l’Economie forestière dans le chef-lieu de l’Ogooué-Lolo, Koulamoutou où il a eu une séance de travail avec les acteurs de la transformation du bois.

L’inspecteur régional des Eaux et Forêts pour l’Ogooué-Lolo, Alexandre Boubeya, a expliqué au patron du département que “le vœu des populations est celui de voir vivement aboutir le décret d’application de l’article 251 du code forestier qui prévoit des mesures sociales en faveur des populations riveraines à l’activité forestière d’extraction des grumes, à travers le versement d’une contribution, notamment financière des exploitants forestiers, visant le développement des projets d’intérêts communautaires initiés par lesdites populations”.

“Le principe fondateur du gouvernement relatif à notre secteur est de concilier exigences de développement économique et impératif de conservation au moment où les forêts du bassin du Congo, dont notre pays fait partie, font l’objet de toutes les attentions au regard de leur contribution dans le maintien des grands équilibres globaux” a expliqué le ministre Doumba.

“D’un autre côté, les activités du secteur forestier doivent contribuer significativement au produit intérieur brut, constituer un des leviers de la lutte contre la pauvreté et favoriser l’éclosion d’un tissu entreprenarial local” a poursuivi le patron de l’Economie forestière.

“Opérateurs de la filières bois, je vous invite à entrer dans le 21° siècle. L’exploitation forestière à l’ancienne c’est fini, l’époque des bûcherons est terminée. Nous sommes à l’ère de l’aménagement, de la gestion durable, responsable et à forte valeur ajoutée. L’attribution et le renouvellement des quotas seront assujettis au respect scrupuleux d’un certain nombre de conditions, notamment d’ordre social. Dorénavant, la signature de la convention provisoire sera conditionnée par la présentation d’un programme d’investissement comprenant un plan d’aménagement d’une base vie remplissant un certain nombre de conditions dont la prise en compte du quotient familial et le respect de l’environnement” a enfin annoncé Emile Doumba.

Avec sa délégation et accompagné du gouverneur, le ministre s’est rendu sur les différents sites d’activités des sociétés forestières de la province. Cet horizon sera-t-il atteint’ Les populations riveraines croisent les doigts.

La forêt de l’Ogooué-Lolo compte 9 652 200 hectares de superficie. Le secteur forestier y emploie directement 1275 personnes pour 1100 employés gabonais. 72% des ressources forestières de la province ont été attribués en concessions forestières à 9 opérateurs économiques.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le Comité d’organisation de la coupe d’Afrique des Nations (COCAN) Gabon 2012, conduit par son président, René Hilaire Adiaheno, effectue du 12 au 19 novembre, une mission d’inspection dans la province de l’Ogooué Lolo en vue de trouver d’éventuels possibilités de logements afin de remplir le cahier de charges de la Confédération africaine de football (CAF) en rapport l’organisation, au Gabon de la 29ème édition du 4ème évènement sportif mondial, a constaté l’envoyé spécial de GABONEWS. Partie de Libreville aux environs de 13heures, vendredi dernier, par voie terrestre, la délégation est arrivée au premier point de chute à Koulamoutou, à ...
Lire l'article [1]
La société d'exploitation forestière Rougier Gabon SA, filiale du géant français du bois Rougier, a procédé à une distribution des semences aux associations des villages Bliba et Koumameyong, dans le département de la Mvoung (Ovan), dans la province de l’Ogooué-Ivindo (nord-est), a appris l’AGP. L’opération a été menée par le responsable du programme social zone nord de la société, Hervé Omva Ondo. ‘’C’est depuis quelques années que Rougier Gabon intervient dans le domaine agricole’’, a indiqué M. Omva Ondo. A l’issue d’une enquête sociodémographique, Rougier Gabon, qui dispose d’une concession sur l’aménagement du fonds durable dans la province ...
Lire l'article [2]
Le gouverneur de la province de l'Ogooué-Lolo, Pascal Yama Lendoye a visité vendredi dernier le chantier de la société de bois de Lastourville (SBL), située au regroupement de village Iméno Plateau dans le département de l'offoué Onoye. Après avoir écouté le chapelet des doléances des travailleurs, M. Yama Lendoye a expliqué que cette visite faisait suite à la tournée entreprise en 2008 par le ministre de l'économie forestière Emile Doumba. ''Cette visite a pour but de suivre à la lettre les instructions du ministre liées aux conditions de travail des personnels employés dans les différentes sociétés forestières implantées dans la province de ...
Lire l'article [3]
''Le gouvernement de la République attend que nous éliminions l'exploitation illicite du bois et le braconnage pour faire place à des activités gérées de façon durable et responsables'', a déclaré jeudi à Libreville le ministre gabonais de l'Economie forestière, des Eaux et de la Pêche, Emile Doumba. Le ministre qui intervenait à la clôture de l'atelier sur le renforcement des capacités des services déconcentrés de son ministère, a également émis le voeu de voir de telles actions se renouveler chaque année, et non tous les cinq ans comme c'est le cas actuellement. Il a félicité l'ensemble des participants, tant pour la ...
Lire l'article [4]
Un atelier sur la conjoncture économique de la filière bois au Gabon pour la création d’un ‘’Observatoire’’ s’est ouvert ce lundi à Libreville. Le ministre de l’Economie forestière, des eaux, de la pêche et de l’Aquaculture, Emile Doumba, a fait remarqué qu’entre 2006 - 2007 « le pays a connu une forte croissance de la valeur ajouté (progression de 22% passant de 190, 9 milliards de F CFA en 2006 à 232,9 milliards de FCFA en 2007». « Ceci est marqué par une embellie relevant de l’augmentation des recettes d’exportation (de 262,2 milliards de FCFA en 2006 se sont situées à ...
Lire l'article [5]
Le directeur général des Eaux et Forêts, Pierre Ngavoura, représentant le ministre de tutelle, Emile Doumba, empêché, a tenu le 12 novembre à Libreville une conférence de presse visant à expliquer les modalités et les objectifs du nouveau système d’attribution des permis d’exploitation forestière. En instaurant un système d’adjudication par appel d’offres, la tutelle entend améliorer le contrôle du processus d’industrialisation de la filière bois dans le cadre de la politique de gestion et de développement durable des ressources forestières du pays et du développement de l’activité économique pour lutter contre la pauvreté et l’exode rural. Dans le cadre ...
Lire l'article [6]
Le ministre de l'Economie forestière en charge des Pêches, Emile Doumba, a eu une importante réunion technique le 30 septembre à Libreville avec la directrice des opérations gabonaises à la Banque mondiale, Mary Barton-Dock, pour évaluer les performances des programmes financés par l'institution dans ce secteur. A cette occasion, la Banque mondiale a annoncé un soutien financier pour un programme de commercialisation des produits halieutiques gabonais sur le marché international. Dans le cadre du suivi des programmes de développement cofinancés par la Banque mondiale et l'élaboration des nouveaux axes de partenariat entre l'institution bancaire et le gouvernement gabonais, le ministre de ...
Lire l'article [7]
Le Conseil des ministres a adopté le 24 juillet le projet de décret fixant les conditions d'attribution du Permis de gré à gré (PGG). Présenté par le ministre de l'Economie forestière, Emile Doumba, ce nouveau type de permis concerne des concessions en zones rurales d'un maximum de 50 arbres certifiés et destinés à la transformation locale. Dans le cadre des objectifs fixés par le gouvernement de hisser le taux de transformation locale des grumes de 46% à 72% d'ici 2012, le ministre de l'Economie forestière, Emile Doumba, a fait adopté le 24 juillet dernier par le Conseil des ministres un projet ...
Lire l'article [8]
Le département ministériel en charge de l’Economie forestière et la société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG), ont signé une convention lundi, au cabinet de Travail du ministre de tutelle, en présence des responsables des deux institutions, ainsi que de quelques représentants des organismes militant en faveur de la protection de la nature, à l’instar du WWF; accord dont l’objectif final est la lutte contre le braconnage sous toutes ses formes, compte tenu de ce que la Gabon s’est engagé depuis quelques temps à œuvrer pour la protection de certaines espèces animales et végétales. Très souvent indexé d’être de connivence avec les braconniers ...
Lire l'article [9]
Gabon : L’Economie forestière compte ses billes
Le secteur du bois au Gabon est en pleine expansion, c'est ce qui ressort du conseil des ministres du 8 mai dernier lors duquel le ministre de l'économie forestière, Emile Doumba, a présenté les chiffres de la filière bois au 31 décembre 2007. Cette filière se caractérise par une croissance confortable du secteur ave presque 16,5% de croissance par rapport à l'exercice 2006. Le ministre gabonais de l'Economie forestière, des Eaux et de la Pêche, Emile Doumba, a présenté au gouvernement les bons comptes 2007 de la filière gabonaise du bois à l'occasion du Conseil des ministres ...
Lire l'article [10]
Société / Le COCAN, dans l’Ogooué Lolo, inspecte les possibilités de logement
Une entreprise forestière distribue des semences dans l’Ogooué-Ivindo
Gabon: Ogooué-Lolo : la première autorité administrative visite le chantier SBL
Gabon: Le gouvernement attend que nous éliminions l’exploitation illicite du bois et le braconnage (Emile Doumba)
Gabon: Economie forestière : vers la création d’un Observatoire économique de la filière bois au Gabon
Gabon : Doumba renforce le contrôle du développement de la filière bois
Gabon : Doumba s’assure les bonnes grâces de la Banque mondiale
Gabon : Les petits permis de Doumba
Gabon: Le ministère de l’Economie forestière et la SETRAG de concert dans la lutte contre le braconnage
Gabon : L’Economie forestière compte ses billes