Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : La Cour Constitutionnelle examine les contentieux électoraux

Auteur/Source: · Date: 14 Août 2008
Catégorie(s): Politique

Les audiences publiques des contentieux relatifs aux élections locales d’avril dernier ont débuté le 12 août au siège de la Cour Constitutionnelle à Libreville pour auditionner les plaignants des requêtes déposées. Un délai de neuf jours a été arrêté pour délibérer sur la validité des résultats, au regard des éléments qui seront apportés par les plaignants et la défense des élus incriminés.

Le verdict de la Cour Constitutionnelle sur la validité des résultats des élections locales d’avril dernier contestés par certains candidats sera connu le 21 août prochain. Neuf jours ont été donnés à la haute juridiction pour auditionner les plaignants et la défense des élus incriminés et pour statuer sur la validité des scrutins des résultats contestés.

Les audiences publiques ouvertes le 12 août ont notamment permis d’auditionner les différentes parties dans le litige qui oppose l’Union du peuple gabonais (UPG) et le Centre des libéraux réformateurs (CLR) pour le siège du troisième arrondissement de Libreville.

Mais au regard de la maigreur du dossier fourni par l’UPG pour étayer ses accusations de fraudes massives à l’encontre du CLR, la défense de ce dernier a introduit une demande d’annulation de la requête.

A l’ouverture des travaux, le Commissaire à la loi de la Cour Constitutionnelle, Jean Pierre Ndong, a mis en garde les plaignants sur les poursuites encourues face aux accusations portées et non prouvées, dont certaines portent de graves atteintes à l’intégrité morale de personnes physiques ou d’entités politiques.

“On constate au cours des élections que les recours dont la Cour est saisie, qu’ils soient recevables ou irrecevables, dénotent de la part de nos compatriotes une désinvolture, des comportements intolérables, dont certains sont hautement répréhensibles” s’est indigné le commissaire à la loi, Jean Pierre Ndong.

Les verdicts seront rendus le 21 août prochain, après examen des nombreuses requêtes impliquant notamment Richard Auguste Onouviet (PDG) et Paul Marie Etienne Ndjambé Mpolo Gondjout (UGDD) à Lambaréné, poursuivis par Ferdinand Moussavou Nguéma. Dans le Woleu-Ntem, Pierre Claver Zeng Ebome (MAD) et Paulin Obiang Ndong (RPG) seront également sur le banc des accusés.  


SUR LE MÊME SUJET
Ali Bongo Ondimba, le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), à l’élection présidentielle du 30 août dernier, est confirmé président de la République par la Cour constitutionnelle, au terme de la délibération du contentieux né de ce scrutin, déposé par neuf candidats malheureux et un citoyen. Ali Bongo Ondimba totalise, à l’issue de ce contentieux, un score légèrement la hausse, soit 41, 79 % de voix contre 41,73% comme annoncés lors des premiers résultats. Pierre Mamboundou qui récolte 25, 64% demeure de leader de l’opposition devançant l’ex deuxième de cette élection, André Mba Obame, qui a enregistré 25, 33%, moins ...
Lire l'article
Ce sont au total onze recours qui ont été enregistrés au Greffe de la Cour Constitutionnelle qui, à l’examen des dossiers, a fusionné les requêtes similaires, ramenant le nombre à neuf. Au moment où nous mettons cette dépêche en ligne, le magistrat rapporteur de la Cour Constitutionnelle, Joseph Mouguiama, vient de terminer la lecture du rapport global élaboré par son institution sur l’examen de l’ensemble des recours reçus par celle-ci. Déjà, l’un des recours du candidat indépendant Luc Bengone Nsi et celui de son homologue André Mba Obame, ont été déclarés irrecevables fautes de preuves tangibles étayant leurs ...
Lire l'article
Libreville, 8 septembre (GABONEWS) – Réagissant aux récriminations des candidats malheureux à la présidentielle du 30 août dernier, réunis lundi à Libreville pour demander un recomptage des voix ayant crédité Ali Bongo Ondimba candidat du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) de 41,73%, le président de la Cour Constitutionnelle, Marie Madeleine Mborantsouo, a invité les intéressés à déposer des recours en annulations des résultats. Actualité du :08/09/2009 Selon des sources émanant de la Cour Constitutionnelle, aucun recours en annulation de l'élection présidentielle du 30 août dernier n’a encore été déposé au siège ...
Lire l'article
Libreville, 4 septembre (GABONEWS) - Vingt quatre heures après la proclamation des résultats provisoires de l'élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, par le ministre de l'Intérieur, Jean François Ndongou, ceux-ci viennent d'être validés, ce vendredi, en début d'après-midi, par la Cour Constitutionnelle, a-t-on appris de sources concordantes. Actualité du :04/09/2009 Les résultats provisoires du scrutin présidentiel du 30 août, proclamés le jeudi 3 septembre, consacrant la victoire du candidat du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Ali Bongo Ondimba, à hauteur de 41,73% des suffrages, suivi respectivement d'André Mba Obame et ...
Lire l'article
24 heures après la publication des résultats officiels du scrutin du 30 août dernier par le ministre de l’Intérieur qui déclarait vainqueur le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), la Cour Constitutionnelle par le biais de son président Marie-Madeleine Mborantsuo, valide cette élection, et donc la victoire du candidat PDG. Voici, in extenso la déclaration de la présidence de la Cour Constitutionnelle. © D.R.- Marie-Madeleine Mborantsuo, président de la Cour Constitutionnelle «La Cour proclame article 1er et sous réserve de contentieux dont la Cour Constitutionnelle serait saisie, les résultats ...
Lire l'article
La Cour Constitutionnelle a publié le 29 août un communiqué qui stipule notamment que la présence des électeurs sur les lieux de vote pendant le dépouillement des urnes est autorisée. Cette mesure déjuge celles annoncées le 27 août dernier par le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, interdisant l’attroupement des populations autour des bureaux de vote après le vote le 30 août. © D.R., Madame Mborantsuo A la veille du scrutin du 30 août, le communiqué de la Cour Constitutionnelle confirme l'autorisation donnée aux électeurs de rester sur dans les bureaux ...
Lire l'article
L’examen des contentieux électoraux relatifs aux locales d’avril dernier s’est refermé le 26 septembre à la Cour constitutionnelle avec l’annulation du scrutin dans la circonscription de la Doigny où le PDG avait remporté 11 des 15 sièges à pourvoir. Cette annulation porte à six le nombre de requêtes approuvées par la haute juridiction sur les 70 introduites par les candidats déchus sur l’étendue du territoire national. La présidente de la Cour constitutionnelle, Marie Madeleine Mbourantsouo, a présidé le 26 septembre dernier au siège provisoire de la haute juridiction sis à la Sablière à Libreville, la dernière audience publique consacrée à l’examen ...
Lire l'article
Ouvertes le 12 août dernier, les audiences publiques relatives au contentieux des municipales et départementales du 27 avril 2008 vont se poursuivre jeudi à la Cour constitutionnelle, a -t-on appris par voie de presse. Selon les informations émanant du greffe de la Haute juridiction, l’audience de jeudi sera consacrée en première heure aux délibérations des affaires déjà examinées avant la lecture des rapports et les auditions en seconde heure. Soulignons que sur la centaine de recours enregistrés pour ce scrutin au greffe de la Cour constitutionnelle, près d’une trentaine de requêtes ont déjà été vidées, dont le plus gros a été jugé ...
Lire l'article
Donnant suite au contentieux électoral des dernières élections locales, la Cour constitutionnelle a rendu, en son audience du vendredi 22 août 2008, son verdict sur quatre des huit affaires qu’elle avait à traiter : Aucun requérant n’a eu gain de cause et les autres dossiers seront mis en délibéré sine die. En son audience du vendredi 22 août 2008, la cour constitutionnelle de la République Gabonaise s’est prononcée sur quatre des huit recours en annulation introduits au terme du processus électoral des municipales du 27 avril dernier. Trois des affaires rendues concernent le 3è arrondissement de Libreville : Les recours ...
Lire l'article
Bonaventure Nzigou Mamfoumbi, tête de liste de l’Union du peuple gabonais (UPG) au 3ème arrondissement de Libreville lors des locales d’avril dernier, a déclaré, vendredi matin, au sortir de l’audience, être « amère » face à la décision de la Cour constitutionnelle qui a jugé son recours en annulation irrecevable, a constaté GABONEWS. L’ancien dirigeant de boxe, aujourd’hui très actif sur le terrain politique, a estimé, devant les médias, que la décision de la Cour constitutionnelle était plutôt « politique » et par conséquent son sentiment, affirme-t-il, ne peut être qu’ « amère ». « C’est vrai qu’il y a eu ...
Lire l'article
Gabon: URGENT / Ali Bongo Ondimba, confirmé président de la République au terme de la délibération du contentieux par la Cour constitutionnelle
Gabon: Contentieux électoral: La décision définitive de la Cour Constitutionnelle tombera dans les prochaines heures
Gabon: Contentieux post – électoral: Le président de la Cour Constitutionnelle indique aux candidats malheureux la voie à suivre
Gabon: Présidentielle 2009 / La Cour Constitutionnelle valide les résultats proclamés par le ministre de l’Intérieur
Gabon : La Cour Constitutionnelle valide la victoire d’Ali Bongo Ondimba
Gabon : Ndongou déjugé par la Cour Constitutionnelle
Gabon : Mbourantsouo vide les contentieux électoraux des locales 2008
Gabon: Contentieux des locales 2008: les audiences se poursuivent jeudi à la Cour constitutionnelle
Gabon : La Cour constitutionnelle dit le droit
Gabon: Contentieux électoral 2008 / Bonaventure Nzigou Mamfoumbi (UPG, opposition) « amère » face à la décision de la Cour constitutionnelle


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 14 Août 2008
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*