Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Le dossier Belinga discuté à Pékin

Auteur/Source: · Date: 14 Août 2008
Catégorie(s): Diplomatie

A l’occasion de son séjour dans la capitale chinoise pour le lancement des Jeux Olympiques, le 8 août dernier, le chef de l’Etat gabonais a rencontré les partenaires chinois du projet d’exploitation du fer de Belinga pour s’enquérir de l’avancement des études et travaux de ce projet. Le président Bongo Ondimba a notamment reçu les responsables des travaux du barrage hydroélectrique de Poubara, une des infrastructures clés pour ce vaste projet.
Les entretiens avec les partenaires économiques chinois ont permis au président gabonais de suivre la progression des travaux et des études relatives à l’exploitation du gisement de fer de Belinga au nord est du Gabon.

A l’occasion de son séjour dans la capitale chinoise du 8 au 11 août derniers, le chef de l’Etat gabonais a rencontré plusieurs acteurs de ce projet, notamment le président du groupe CEMEC, adjudicataire du marché et celui d’EXIMBANK, la banque chinoise retenue pour assurer le financement du projet.

Le président de la CEMEC a confirmé la finalisation de l’étude d’impact environnemental et les deux parties se sont mises d’accord pour relancer l’initiative et démarrer au plus vite la réalisation des aménagements infrastructurels nécessaires.

“Il n’y a pas de grands problèmes, nous sommes en train de préparer le rapport d’étude d’impact environnemental et après cela nous pourrons finaliser le rapport sur l’étude de faisabilité globale” a déclaré le président de la CEMEC.

Le projet Belinga comprend des réalisations majeures pour le pays. Outres les chantiers de la mine, le projet prévoit la construction d’un barrage hydroélectrique à Poubara, un port en eau profonde à Santa Clara et une voie de chemin de fer.

“La COMIBEL a été composée des sociétés de premiers rangs de notre pays dans les différentes spécialités. C’est pourquoi nous avons mille raisons de vous rassurer que nous pourrons certainement réaliser un projet dans de bonnes conditions. Les travaux de ce projet seront entamés l’année prochaine” a ajouté le président de la CEMEC.

La délégation présidentielle a ensuite rencontré le président du groupe Sinohydro Corporation, adjudicataire du grand chantier du barrage hydroélectrique de Poubara.

“L’étude est déjà finie. Les démarches que nous allons entreprendre dans les prochains jours sont des reconnaissances complémentaires. Nous souhaitons commencer les constructions préliminaires avant la fin de cette année, notamment les routes d’accès ou la construction des bâtiments temporaires” a déclaré le leader du groupe Sinohydro Corporation, Chung Xi Jao.

“Notre société travaille toujours en conformité avec les législations africaines et internationales. Pour les études d’impact sur l’environnement, nous avons demandé aux conseillers de Suisse d’effectuer ce rapport” a affirmé le président du groupe.

En plus de la couverture nationale, les capacités de production de ce barrage seraient à même de satisfaire des besoins énergétiques sous-régionaux.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le fer de Bélinga passe des Chinois aux Australiens de BHP Billiton
L’exploitation du mythique gisement de fer de Bélinga dans l’Ogooué-Ivindo a finalement échappé aux Chinois de la CMEC. Il échoit au géant minier australien BHP Billiton, selon les indiscrétions d’un fonctionnaire gabonais. Le gouvernement gabonais est parvenu à un accord avec le géant minier mondial BHP Billiton (Broken Hill Propriety Company) au sujet de l’exploitation du gisement de fer de Bélinga. Le contrat a donc finalement été retiré à la China machinery & equipement (CMEC) qui avait obtenu les droits d’exploitation depuis 2007. Les Chinois n’ayant pas respecté leurs engagements, l’État gabonais s’est résolu, le 1er décembre dernier, à résilier la convention ...
Lire l'article
Depuis l'annonce tambour battant du projet Bélinga en 2006, avec un contrat minier record de 1600 milliards de francs CFA, l'auréole du «messie» chinois s'est sérieusement effritée et les belles promesses tournent au mirage. Alors que la partie chinoise vient seulement de remettre aux autorités gabonaises l'étude de faisabilité et d'impact environnemental, Libreville n'exclut plus ni la révision du contrat, ni l'attribution du marché à un partenaire plus sûr. Plus de trois ans après la signature du contrat d'exploitation du gisement de fer de Bélinga, c'est seulement le 21 décembre dernier que la partie chinoise a remis aux autorités gabonaises les ...
Lire l'article
L'étude de faisabilité du projet chinois pour l'extraction du gisement de fer de Belinga a été remise aux autorités gabonaises fin décembre. Mais les doutes se multiplient quant à la capacité des Chinois d'honorer leurs engagements. Une renégociation du contrat en faveur du Brésil n'est pas exclue. Trois ans après avoir confié aux Chinois l’exploitation du gisement de fer de Belinga, dans le nord-est du Gabon, les autorités ont enfin reçu, le 21 décembre, l’étude de faisabilité du projet. Ses auteurs, les dirigeants du consortium emmené par la China National Machinery & Equipment Import & Export Corporation (CMEC), tentent à l’évidence ...
Lire l'article
Les responsables de la société chinoise du projet Bélinga ont remis le 21 décembre dernier au ministre gabonais des Mines, Julien Nkoghe Bekalé, les études de faisabilité et d'impact environnemental pour la mise en œuvre de ce vaste projet. Mais la convention d'exploitation du fer de Bélinga signée en 2006 entre le Gabon et la Chine tarde à être ratifiée par Libreville, qui devrait finalement engager sa renégociation face aux pressions de la population et des ONG environnementales. A quand les grands travaux pour la mise en exploitation du fer de Bélinga ? Signée en 2006 pour un montant record ...
Lire l'article
L’ambassadeur de la République populaire de Chine au Gabon, Xue Jin Wei, a été reçu le 22 janvier dernier par le vice-premier ministre en charge de l’Environnement, Georgette Koko, pour faire le point sur l'avancement des études environnementales préliminaires au lancement des chantiers pour l'exploitation du fer de Belinga. Face à la lenteur accusée par la partie chinoise dans l'élaboration des études techniques et environnementales, le gouvernement gabonais avait récemment exhorté les Chinois à accélérer la réalisation des préalables au lancement effectif du projet, très attendu pour ses répercussions sur l'emploi et les infrastructures locales. Reçu par le vice-premier ministre ...
Lire l'article
Le ministre d’Etat en charge des Mines, Casimir Oyé Mba, a reçu le 14 janvier à Libreville une délégation chinoise de la Compagnie minière de Bélinga (Comibel), conduite par son directeur général Yin Zhixin, pour dresser un bilan d’étape de l’avancement du projet. Face aux lenteurs observées dans la mise en place des préalables à la réalisation du projet, la partie chinoise a été une nouvelle fois exhortée par le ministre gabonais de fournir les études de faisabilité et d’impact social et environnemental convenues. Le projet d’exploitation du fer de Belinga semble au point mort depuis quelques temps, ...
Lire l'article
Les notables du département de l’Ivindo, dans la province l’Ogooué-Ivindo (Nord-est) réunis en assemblée générale samedi à Makokou, ont dit vouloir voir ‘’clair’’ dans le projet du gisement de fer de Bélinga, dont l’exploitation a été annoncée pour bientôt. Le collectif conduit par Gaston Mokoko, Emmanuel Mba Oyé et Jean-Marie Mokoko, les notables ont, dans une déclaration dite de Makokou, ‘’informer davantage la nation gabonaise toute entière, dans une démarche citoyenne de partage. Il s’agit de chercher à savoir si confiance doit être gardée en la ferme volonté du Chef de l’Etat de traduire en acte son projet phare de Bélinga ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat gabonais, Bongo Ondimba, a reçu le 23 octobre dernier à Libreville les partenaires chinois en charge du projet d’exploitation du gisement de fer de Belinga, au nord est du Gabon. Conduits par l’ambassadeur de Chine au Gabon, les entrepreneurs chinois ont rendu compte au président gabonais de l’état d’avancement des projets, dont les travaux devraient commencer dès 2009 pour l’aménagement des infrastructures d’exploitation, d’extraction et d’acheminement du fer d’un des derniers grands gisements de la planète. Le président Bongo Ondimba a rencontré le 23 octobre les principaux administrateurs du projet d’exploitation du fer de Bélinga pour ...
Lire l'article
Les chutes de Kongou, principal atout du parc national de l'Ivindo candidat au patrimoine mondial de l'humanité, sont aujourd'hui condamnées à disparaître à cause des aménagements relatifs au projet Belinga pour l'exploitation d'une des plus grandes réserves de fer inexploitée du monde. Pour alimenter la mine et les infrastructures d'extraction et d'acheminement du minerai, les exploitants chinois ont prévu la construction d'un barrage hydroélectrique sur le site, perspective qui alimente la polémique entre les autorités gabonaises et les ONG environnementales qui demandent une nouvelle révision du projet. Le bruit s'entend à des kilomètres dans la forêt équatoriale avant de pouvoir apercevoir ...
Lire l'article
L’Etat gabonais et le gouvernement chinois ont paraphé le 24 mai dernier au Palais présidentiel de Libreville deux conventions relatives au projet d’exploitation du fer de Belinga. La première finalise le dossier sur l’exploitation du gisement de fer de Belinga en prélude au lancement des travaux, tandis que la seconde porte sur le financement des travaux de la centrale hydroélectrique de Poubara, évalués à 172,8 milliards de francs CFA. Les négociations commencées depuis 2006 avec le gouvernement chinois pour l’exploitation du fer de Belinga se confirment progressivement avec la ratification de convention et d’accords cadre. Réunis le 24 mai dernier au ...
Lire l'article
Le fer de Bélinga passe des Chinois aux Australiens de BHP Billiton
Gabon : Les chinois tiendront-ils les promesses de Bélinga ?
Forcing chinois à Belinga
Le projet Bélinga piétine
Gabon : Les Chinois demandent de la patience pour Belinga
Gabon : Belinga traîne le pas
Société : Les notables du département de l’Ivindo veulent voir ‘’clair’’ dans le projet Bélinga
Gabon : Bongo Ondimba s’assure du suivi du projet Belinga
Gabon : Les chutes de Kongou enterrées par le projet Belinga
Gabon : Un grand pas vers l’exécution du projet Belinga


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 14 Août 2008
Catégorie(s): Diplomatie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*