Socialisez

FacebookTwitterRSS

La RTG2 rate le direct télévisé des manifestations du 48ème anniversaire de l’indépendance du Gabon à Mouila

Auteur/Source: · Date: 16 Août 2008
Catégorie(s): Médias,Société

La deuxième chaîne publique de radio-télévision gabonaise (RTG2) a raté samedi la retransmission en direct des manifestations de la fête de l’indépendance à Mouila, a-t-on appris de source proche des reporters de cette chaîne dépêchée sur place.

Selon les explications recueillies auprès des reporters ayant requis l’anonymat, le technicien commis pour opérer la montée des images vers le satellite afin de fournir le signal aux installations de Libreville, aurait eu des difficultés de pointer la parole vers un satellite.

Le premier couac est survenu vendredi lors des matches des demi-finales de la coupe du Gabon interclubs au stade Mbombet de Mouila où le technicien commis à la tâche a laconiquement accusé le mur entourant le stade comme étant la cause de ce raté.

De même, la deuxième chaîne n’a pu ce samedi retransmettre en direct à la télévision le grand défilé militaire et civil, se contentant uniquement de la retransmission à la radio, a-t-on constaté.

Par contre, le défilé a pu être diffusé grâce à la chaîne de télévision privée TV+, qui a transmis son signal à la première chaîne de radio et télévision gabonaise (RTG1).

En dépit de ce manquement, la régie placée à la tribune d’honneur était bien fonctionnelle à la vue des monitors qui renvoyaient les images filmées par les cameramen.

Selon toujours la même source, la location de cette parabole aurait coûté à l’Etat la bagatelle somme de 16 millions de Fcfa pour deux jours seulement.

N’ayant pas ce matériel de retransmission satellitaire, le ministère de la communication a loué les services d’un opérateur privé afin de mettre à la disposition de la RTG2 une parabole pour la diffusion en direct de la première phase des festivités marquant le 48ème anniversaire de la fête de l’indépendance.

La RTG2 a eu l’exclusivité de la retransmission des manifestations prévues à Mouila, tandis que la RTG1 couvrira, elle, la journée de dimanche, clou des manifestations à Tchibanga, dans la province de la Nyanga, à 145 km au Sud-ouest de Mouila.


SUR LE MÊME SUJET
Une partie de la population de Mouila (sud du Gabon) a dû errer dans la ville pour regarder la retransmission en direct de la rencontre amicale internationale de football qui a opposée jeudi à Libreville le Gabon et le Brésil (0-2), suite aux délestages auxquels fait face cette commune depuis plus de deux semaines. Pour ne pas rater cette rencontre historique, plusieurs personnes ont été contraintes de quitter leurs domiciles coupés d’électricité pour se rendre dans les quartiers voisins. Cette situation a provoqué des attroupements dans plusieurs commerces disposant d’un petit écran. La pluie qui s’est abattu dans la ville à l’heure ...
Lire l'article
Le président du Syndicat de la première chaine de radiotélévision gabonaise (SPC1), M. Sylvestre Moudounga, a annoncé, mercredi à Libreville, que la réforme de l'audiovisuel public était irréversible et entrera en vigueur dès janvier 2012. Au cours d’une assemblée générale du SPC, M. Moudounga a indiqué que plusieurs changements ont été apportés au service de l’audiovisuel public qui comprenait la première et la deuxième chaîne de radiotélévision gabonaise (RTG1 et RTG2). Radio Gabon, Gabon télévision et Gabon télédiffusion sont les trois nouvelles structures créées pour remplacer les deux chaînes de radiotélévision (RTG1 et RTG2) qui emploient près d’un millier de personnes. Le ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a lancé, mardi à matin à Libreville, les manifestations du 51ème anniversaire de l'accession à la souveraineté internationale du Gabon, ancienne colonie française, indépendant depuis le 17 août 1960. A cette occasion, le chef de l’Etat a déposé une gerbe de fleurs au mausolée du président Léon Mba, le père de l’indépendance et premier président du Gabon de 1961 à 1967, décédé le 27 novembre de la même année à Paris (France). Le chef de l’Etat s’est ensuite rendu sur le Boulevard Triomphal Omar Bongo, pour décorer des personnalités étrangères et gabonaises, dont son épouse ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a débuté le week-end dernier la célébration en différé des manifestations marquant les 42 ans d’existence de ce parti créé le 12 mars 1968 par le défunt président, Omar Bongo Ondimba. Les manifestations se sont déroulées dans plusieurs localités du pays ainsi qu’à Libreville, la capitale samedi et dimanche derniers. Les hiérarques du parti et les militants de base ont, au cours de ces retrouvailles, réaffirmé leur soutien au chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, par ailleurs élu président du parti lors du congrès extraordinaire de cette formation tenu les 13 et 14 mars ...
Lire l'article
Voici le programme des manifestations marquant le 41e anniversaire du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) qui se déroulent cette année dans le pays, sous le signe du recueillement, selon un communiqué parvenu à l'AGP. - Mercredi 11 mars : Allocution du Secrétaire Général du PDG, Faustin Boukoubi. - Jeudi 12 mars : Conférence de presse dans la matinée du Secrétaire Général du parti, remise de don de médicaments à l'hôpital militaire et au CTA de Libreville en milieu de journée, et Offices religieux dans les différentes confessions présentes dans toutes les circonscriptions politiques de la capitale gabonaise. - Vendredi 13 mars : ...
Lire l'article
Le Gabon a célébré dimanche le 48ème anniversaire de son accession à la souveraineté internationale, le 17 août 1960, sur une note d'espoir. «Si l'avenir n'appartient à personne celui du Gabon s'offre à nous sous un jour radieux», a déclaré le président Omar Bongo Ondimba, dans un message à la nation, à la veille des manifestations. Le chef de l'Etat a demandé la patience à ses compatriotes face à la lenteur des réformes engagées, depuis son discours-bilan prononcé en décembre 2007, à l'occasion de la célébration de ses 40 ans de pouvoir, et dans lequel il a dénoncé les tares ...
Lire l'article
Le Directeur général de la première chaîne de la Radiodiffusion télévision gabonaise (RTG1), David Ella – Mintsa, a déclaré vendredi matin, sur les ondes de Radio – Gabon que « les fêtes du 17 août dans la Nyanga et la Ngounié seront retransmises en direct depuis la cité de l’information ». Le Directeur général de la RTG 1 a fait cette déclaration depuis la Maison de l’information, Georges Rawiri au cours de la cérémonie de la rétrocession de l’édifice au ministre de la Communication, Jean Boniface Assélé, retransmise en direct sur les ondes de Radio – Gabon. Répondant à une autre ...
Lire l'article
Chamberland Moukouana, un des présentateurs de l'émission "C'est déjà le week-end" sur la deuxième chaîne de télévision publique, a été appréhendé et entendu le 7 avril dernier à Libreville par les éléments de la Direction générale des recherches (DGR) suite à la diffusion d’images montrant le racket des chauffeurs de taxis par les forces de l’ordre. Atteinte à l’autorité de l’Etat, c’est le motif qui a été retenu contre Chamberland Moukouana, l'un des présentateurs de l'émission «C'est déjà le week-end», une production qui critique les travers de la société, notamment ceux de l'Etat et diffusée sur la deuxième chaîne de ...
Lire l'article
Chamberland Moukouana, un des présentateurs de l'émission "C'est déjà le week-end" sur la deuxième chaîne de télévision publique, a été appréhendé et entendu le 7 avril dernier à Libreville par les éléments de la Direction générale des recherches (DGR) suite à la diffusion d’images montrant le racket des chauffeurs de taxis par les forces de l’ordre. Atteinte à l’autorité de l’Etat, c’est le motif qui a été retenu contre Chamberland Moukouana, l'un des présentateurs de l'émission «C'est déjà le week-end», une production qui critique les travers de la société, notamment ceux de l'Etat et diffusée sur la ...
Lire l'article
Depuis le début du championnat national de première division, édition 2007-2008, dont la phase aller a été bouclée le week-end écoulé, plusieurs matches, particulièrement ceux disputés au stade omnisports président Bongo, sont diffusés en direct sur la première chaîne de télévision nationale (RTG1). C’est une première, non seulement dans l’organisation de cette compétition, mais également dans l’histoire de la RTG 1, une chaîne désormais disponible sur le bouquet satellitaire. Il faut également souligner que c’est un véritable coup de pouce apporté au football national. Car, selon les responsables des clubs, il n’y a pas mieux que les médias, particulièrement audio-visuels, pour ...
Lire l'article
Les délestages obligent des habitants de Mouila à errer pour regarder le match Gabon – Brésil
La réforme de l’audiovisuel public entre en vigueur dès janvier 2012
Début des manifestations du 51ème anniversaire de l’indépendance du Gabon
Gabon: Le parti au pouvoir organise en différé les manifestations de son 42ème anniversaire
Gabon: Programme des manifestations du 41e anniversaire du PDG
Le 48ème anniversaire de l’indépendance du Gabon célébré sous le signe de l’espoir
Gabon: « Les fêtes du 17 août dans la Nyanga et la Ngounié seront retransmises en direct depuis la Cité de l’information », Directeur général
Gabon : Un présentateur de la RTG2 entendu par les éléments de la DGR
Gabon : Un présentateur de la RTG2 entendu par les éléments de la DGR
Gabon: Le championnat de première division de football diffusé en direct sur la télévision nationale (RTG1)

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 16 Août 2008
Catégorie(s): Médias,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*