Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Fête de l’Indépendance 2008 / Les fêtes tournantes et leurs retombées

Auteur/Source: · Date: 17 Août 2008
Catégorie(s): Economie
le Gabon: Un désastre économique

Le Gabon: Un désastre économique

Les villes de Mouila et de Tchibanga abritent la deuxième série des fêtes tournantes, six ans après l’institution de ces festivités. Pour la célébration du 48ème anniversaire de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale, ces deux villes accueillent des hôtes de marque, en tête desquels le président de la République, Omar Bongo Ondimba, arrivé samedi matin à Mouila.

Hormis le caractère festif de ces rencontres, la priorité demeure l’embellissement des villes et l’initiation de grands travaux pour le développement du pays.

Initiées en 2002, les fêtes tournantes marquant la célébration de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale ont été instituées afin de permettre à toutes les localités de connaître un développement significatif et progressif, à travers les travaux d’aménagement sur toute l’étendue du territoire national.

Les provinces qui ont accueilli les fêtes tournantes dans le cadre de la première édition, furent les provinces de la Nyanga et de l’Ogooué Ivindo, en 2002, avant de s’étendre sur les autres localités du pays.

Chaque année, dans chaque chef – lieu de province, la célébration de la date anniversaire de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale est assurée par les plus hautes autorités administratives et territoriales de chaque entité.

A Libreville, comme à l’intérieur du pays, les principales artères connaissent une véritable cure de jouvence qui fait souvent réagir le commun des mortels.

Certains s’étonnant de la mobilisation observée dans les différentes rues durant les préparatifs, alors que les villes gagneraient à rester propres et belles en permanence, pour le bien de tous.
Pendant que d’autres se posent la question de savoir si l’initiative du chef de l’Etat, qui, dans un élan de solidarité et de patriotisme, et qui a voulu créer une proximité plus accrue entre les populations et les institutions républicaines, grâce aux moyens financiers octroyés, afin de développer l’arrière pays serait visible sur le terrain à court et long terme.

Pourtant, la reprise des fêtes tournantes avait suscité un réel espoir auprès des populations. Seulement, six ans après, ces manifestations ne semblent pas avoir atteint les objectifs assignés.

Force est également de constater que dans certaines provinces, les chantiers des fêtes tournantes antérieures ont parfois soulevé la colère des populations, qui réclament l’achèvement de chantiers d’infrastructures urbaines entamées ou attendues.

Le bilan reste pour certains plutôt mitigé, même si quelques avancées ont été relevées ici et là, où la priorité a été mise sur les voiries urbaines.

Les gabonais restent tout de même confiants et impatients de voir leurs villes transformées, sinon construites. Toute chose qui générerait de l’emploi pour les jeunes, souvent tentés de quitter leurs villages, en quête du mieux être, en direction de Libreville, où l’avenir selon eux, pourrait être différent.


SUR LE MÊME SUJET
Le Conseil d’Etat a entamé ce lundi l’audition des responsables d’une quarantaine d’entreprises adjudicataires des marchés relatifs aux fêtes tournantes de l’indépendance de 2008 et 2009 dans les provinces de la Nyanga et de la Ngounié et qui n’ont pas été exécutés ou arrivés à leur terme. Ce lundi, le conseil d’Etat a ainsi entamé l’audition de ces entreprises, après la mission effectuée, entre novembre et décembre 2010, par les inspecteurs de l’institution dans ces provinces et qui ont relevé des manquements notoires sur l’ensemble des chantiers, en vue de desceller le niveau ou se situe les blocages. Selon, les informations reçus ...
Lire l'article
A l’occasion du Conseil des ministres du 5 août, Ali Bongo a instruit au gouvernement de regarder désormais avec plus d’insistance les rapports de la Cour des Comptes. Cette mesure qui s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de la gestion des finances publiques, vise à identifier les fonctionnaires impliquées dans d’éventuels détournements des fonds prévus pour les fêtes tournantes. Ali Bongo pose lentement mais sûrement les jalons de la transparence dans la gestion des finances publiques. A l’occasion du Conseil des ministres du 5 août, le président gabonais a «instruit le gouvernement de cesser sans délai de considérer les rapports ...
Lire l'article
Une délégation des agents de la Cour des comptes, conduite par le magistrat Jean-Claude Ntoutoume, a vérifié mercredi à Ovan, les audits des fêtes tournantes de 2002, dans le cadre des manifestations de la Fête nationale dans l'Ogooué-Ivindo, a-t-on constaté. M. Ntoutoume et ses collaborateurs ont ainsi passé en revue les quelques investissements réalisés dans le département de la Mvoung, notamment les logements des médecins et des sages-femmes du Centre médical d'Ovan, celui du secrétaire général de préfecture et ceux de la caserne de gendarmerie. ''Toutes les infrastructures sociales prévues n'ont pas été réalisées, rien n'a presque été fait , les gestionnaires ...
Lire l'article
Le chef du gouvernement, Jean Eyeghé Ndong, a procédé le 20 mai à Port-Gentil au lancement officiel des travaux de construction des infrastructures publiques retenues dans le cadre de la célébration des fêtes tournantes 2009 dans les provinces du Moyen-Ogooué et de l’Ogooué-Maritime. 7 milliards de francs CFA ont été alloués cette année aux travaux prioritaires dans la capitale économique. Après Lambaréné dans le Moyen-Ogooué, c’est à Port-Gentil que le premier ministre, Jean Eyeghé Ndong, a procédé à l’inauguration officielle des chantiers du 17 août. En visite éclair dans la capitale économique, le chef du gouvernement a lancé les travaux de ...
Lire l'article
Les membres du Comité de pilotage des fêtes tournantes, édition 2009, ont arrêté la visite des différents sites devant accueillir les projets retenus dans la province du Moyen Ogooué (Centre) plus précisément dans la commune de Lambaréné, au 4 février prochain. Cette énième édition des fêtes tournantes aura lieu dans deux provinces notamment Port-Gentil dans la province du l’Ogooué maritime (ouest) et à Lambaréné dans le Moyen Ogooué. Initié par le président Omar Bongo, dans les années 1970, le premier tour des fêtes tournantes de l'indépendance avait pris fin après que les 9 provinces eurent, une à une, accueilli le prestigieux ...
Lire l'article
Le gouverneur de la province du Moyen Ogooué (Centre), Jacques Denis Tsanga a réuni vendredi à Lambaréné (capitale provinciale) coordination provinciale des fêtes tournantes prévues pour se tenir cette année dans cette province et celle de l’Ogooué maritime, rapporte mardi le correspondant de l’AGP. Au cours de réunion, M. Tsanga a demandé aux commissions mise sus place de commencer à collecter les données afin d’élaborer des budgets au niveau de l’hébergement, la restauration et le transport. Au niveau de l’hébergement, il a été recommandé de répertorier les sites (hôtels, motels, écoles), et rencontrer les cadres de la province ayant des habitations et ...
Lire l'article
Une délégation du contrôle d’Etat, des Inspections, de la lutte contre la corruption, dirigée par Robert Angoué Nzé, sillonne depuis lundi dernier, les villes de Koulamoutou et Lastrourville (Ogooué Lolo, Centre-est), dans le but de contrôler les différentes réalisations des fêtes tournantes de 2004 dans la province, a rapporté la radio nationale. Selon la radio nationale, l’alimentation en eau, l’électrification de certains quartiers, le bitumage de certains axes dans ces deux villes ont contribué à soulager les populations de la province de l’Ogooué Lolo. La délégation note pour sa part, l’arrêt de certains travaux, tels que le bitumage complet des ...
Lire l'article
À moins d’un mois de la célébration de la fête marquant le 48ème anniversaire de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale, à Tchibanga dans la capitale provinciale de Nyanga (sud – oust), l’une des régions devant abriter l’événement cette année, toutes les structures de la ville subissent actuellement des travaux de réhabilitation. Les chantiers actuellement en réfection sont: le stade municipal, la place des fêtes, la salle polyvalente. En matière de construction de nouveaux édifices, aucune brique n’est encore sortie de terre. On rappelle qu’en 2002, la province de la Nyanga avait déjà abrité cette fête dont l’objectif consiste à développer et ...
Lire l'article
Le gymnase communal de Mouila (450 km de Libreville), qui abrite souvent les manifestations culturelles ou sportives à l’instar de la traditionnelle Coupe nationale de handball « Challenge Pierre-Claver Maganga Moussavou », est l’une des illustrations des retombées sociales des fêtes tournantes du 17 août, commémorant l’accession du Gabon à la souveraineté internationale, organisées depuis quelques années dans chaque province du pays en vue de hâter son processus de développement, a constaté GABONEWS. Même si dans l’ensemble, beaucoup s’accordent à dire que le bilan de ces fêtes rotatives paraît mitigé, il n’en demeure pas moins qu’elles ont favorisé la ...
Lire l'article
Le 1er président de la Cour des comptes, Gilbert Ngoulakia a révélé vendredi devant les sénateurs la ‘‘disparition'' d'une coquette somme de 13 milliards de FCFA dans le budget des fêtes tournantes ou fêtes de l'indépendance édition 2005 célébrées simultanément dans les provinces de l'Ogooué Maritime (sud -ouest) et du Woleu Ntem (nord). « L'examen de l'exécution des dits crédits fait ressortir qu'au 31 décembre 2005, les sommes investies pour la réalisation des projets des fêtes tournantes de la même année n'étaient pas entièrement utilisées », a affirmé M. Ngoulakia qui transmettait aux sénateurs la loi des règlements de l'année 2005. « ...
Lire l'article
Economie / Les entreprises adjudicataires des marchés des fêtes tournantes 2008, 2009 entendus par le Conseil d’Etat
Gabon : Ali Bongo file les fonds des fêtes tournantes
La cours des comptes vérifie les audits des fêtes tournantes à Ovan
Gabon : Eyeghé Ndong lance les travaux des fêtes tournantes à Port-Gentil
Gabon: Les sites des fêtes tournantes à Lambaréné visités mercredi prochain
Gabon: Le gouverneur du Moyen Ogooué prépare la prochaine édition des fêtes tournantes
Gabon: Une délagation gouvernementale procède au contrôle des réalisations des fêtes tournantes 2004 dans l’Ogooué-Lolo
Gabon: Fêtes tournantes 2008: des structures en réhabilitation à Tchibanga
Gabon: Gymnase communal de Mouila, le bienfait des fêtes tournantes du 17 août
Gabon : 13 milliards de FCFA ont ”disparu” du budget des fêtes tournantes édition 2005

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Août 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*