Socialisez

FacebookTwitterRSS

Rétrospective historique du BDP-Gabon Nouveau – Partie 1: ère des Trahisons

Auteur/Source: · Date: 17 Août 2008
Catégorie(s): Activités,BDP@Médias,Traîtres

Les événements et péripéties majeurs de la vie du BDP-Gabon Nouveau depuis sa politisation en 2001. Visitez les diverses pages de notre site pour plus encore. Ci-dessous uniquement, les principaux développements, d’avril 2001 à décembre 2005, y compris les principaux articles de médias parlaent des activités du BDP-Gabon Nouveau. Le reste des activités du mouvement est trop vaste pour être présenté entièrement ici. Vous pouvez cependant visiter la catégorie “NEWS BDP” sur notre site (anciens et nouveau) pour encore plus de détails sur nos activités et nos prises de décision.

Le BDP-Gabon Nouveau ne reconnaît pas Omar Bongo comme président du Gabon 
Source: BDP, Lundi 05 Décembre 2005 à 23:01 
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/2784/39/
Les élections présidentielles des 25 et 27 novembre 2005 au Gabon furent frauduleuses et soutenues par un processus truqué, non transparent et corrompu, donc illégales et illégitimes”. A ce titre, “Omar Bongo est un imposteur.

Siméon EKOGA, Président du RDPG (Transfuge du BDP-Gabon Nouveau), félicite Omar BONGO ONDIMBA pour sa brillante réélection…
Source: Planète Afrique, 4 décembre 2005
Lien: http://www.bdpgabon.org/articles/2005/12/04/simeon-ekogapresident-du-rdpg-felicite-omar-bongo-ondimba-pour-sa-brillante-reelection/
Le Président Rassemblement Démocratique du Peuple Gabonais (RDPG) A la très haute attention de Son Excellence Omar BONGO ONDIMBA, Président de la République Gabonaise Monsieur le Président de la République, Le peuple gabonais vous a renouvelé encore une fois sa confiance lors des élections présidentielles des 25 et 27 novembre 2005. A cette occasion je voudrais, […]

Gabon: Bongo en campagne 
Source: Survie, Mercredi 28 Septembre 2005 à 00:00 
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/3062/39/ et http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/3063/39/ (suite du 2 novembre))
Non content d’avoir, selon des méthodes éprouvées, gonflé les listes électorales, verrouillé la nomination des présidents des commissions électorales, suspendu la parution du journal indépendant Le Messager, et imposé un changement d’équipe éditoriale en préalable à la reparution de ce dernier, le doyen des dictateurs françafricains « veut faire taire l’opposition gabonaise à Paris » [Le Monde, 21/09].
Un voeu anticipé par la préfecture de Paris qui a interdit un rassemblement du mouvement d’opposition en exil Bongo doit partir ? Gabon nouveau (BDP), prévu (et préalablement autorisé, selon les organisateurs) pour le 15 septembre. 

Crise politique au Gabon : Bongo veut refuser le droit de sortie à ses opposants 
Source: Le Potentiel, Mercredi 21 Septembre 2005 à 00:00
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/2276/39/
Le président gabonais Omar Bongo Ondimba menace d’interdire la sortie des opposants à l’étranger où ils se permettent de le critiquer. Cette sanction concerne implicitement le mouvement «Bongo doit partir».

Gabon: Vers l’interdiction de sortie du territoire aux politiques 
Source: PANA, Lundi 19 Septembre 2005 à 13:45
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/2261/39/ 
Le président gabonais Omar Bongo Ondimba a préconisé dimanche à Libreville l’interdiction de sortie du territoire à tous les leaders politiques jusqu’à l’ouverture officielle de la campagne pour l’élection présidentielle de décembre prochain.  On rappelle que la Préfecture de Police de Paris avait interdit jeudi dernier une manifestation prévue par le mouvement Bongo doit partir” (BDP-Gabon Nouveau) pour exiger le report et la transparence des prochaines consultations électorales au Gabon

Les opposants bientôt interdits de sortie 
Source: Le Point    
Lundi 19 Septembre 2005 à 00:00 
Le président gabonais Omar Bongo Ondimba a annoncé son intention d’interdire aux représentants de l’opposition de quitter le Gabon, dénonçant ceux qui vont “à l’extérieur pour dénigrer les gens, les insulter”.. Selon le BDP, une manifestation programmée en France le 15 septembre a été interdite par la préfecture de police de Paris.
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/2275/39/

Rapport et photos de la manifestation du BDP-Gabon Nouveau à New York 
Soumis par: BDP Presse    
Vendredi 16 Septembre 2005 à 14:51 
Les Gabonais et amis du Gabon se sont donc réunis à partir de 7h30 du matin pour manifester leur protestation contre la dictature bongoïste au Gabon, dans une atmosphère pacifique.
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/2247/39/
 
Une manifestation de l’opposition gabonaise interdite à Paris 
Source: PANA    
Jeudi 15 Septembre 2005 à 00:00 
La Préfecture de Police de Paris a interdit une manifestation prévue jeudi par le mouvement politique “Bongo doit partir” (BDP-Gabon Nouveau) pour exiger le report et la transparence des élections au Gabon.
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/2253/39/

Interview du Dr. Daniel Mengara sur VOA: “Il faut reporter l’élection car les conditions de transparence ne sont tout simplement pas réunies” 
Source: Voix de l’Amérique / BDP    
Lundi 12 Septembre 2005 à 16:24 
Dans une interview accordée vendredi à la Voix de l’Amérique, le Dr. Daniel Mengara fustige ce qu’il appelle les “listes électorales préfabriquées par le régime” et appelle à un report pur et simple de l’élection. 
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/2241/39/

Rapport public succinct sur la trahison des membres récemment exclus du BDP-Gabon Nouveau 
Source: BDP-Gabon Nouveau    
Lundi 16 Août 2004 à 00:00 
http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/1301/39/
 
Le BDP-Gabon Nouveau exclue des membres coupables de trahison de sa structure 
Source: BDP Presse    
Samedi 14 Août 2004
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/1300/39/

Communiqué : Des Membres du BDP rencontrent Bongo: Le BDP-Gabon Nouveau condamne les imposteurs et les opportunistes       
Source: BDP-Gabon Nouveau    
Jeudi 10 Juin 2004 à 00:00 
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/1296/39/

Le BDP rejette la sollicitation de rencontre au sommet d’Omar Bongo 
Source: BDP Presse    
Samedi 03 Janvier 2004 à 00:00 
C’est en effet le 2 décembre 2003 que la direction américaine du BDP-Gabon Nouveau est contactée urgemment de Paris par un membre responsable du BDP au Gabon, Hughes Bessacque, membre dépêché expressément à Paris par le régime Bongo, tous frais payés.
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/1288/39/

Communiqué : Sortie de prison des membres du BDP-Gabon Nouveau 
Source: BDP-Presse    
Jeudi 02 Octobre 2003 à 00:00
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/1286/39/
 
Communiqué Amnesty International: Prisonniers d’opinion du BDP-Gabon Nouveau au Gabon 
Source: Amnesty International    
Mercredi 13 Août 2003 à 00:00
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/1282/39/
 
Harcèlement Politique : Réponse officielle du BDP à André Mba Obame et Omar Bongo 
Source: BDP-Gabon Nouveau 
Samedi 09 Août 2003 à 00:00  
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/1281/39/
 
Communiqué: Le BDP-Gabon Nouveau dément les déclarations publiées dans l’Union du 19-20 juillet 2003 
Source: BDP Presse    
Samedi 19 Juillet 2003
http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/1277/39/
 
Communiqué : Clarifications : Il n’y a eu aucun ralliement du BDP-Gabon Nouveau à Omar Bongo 
Source: BDP Presse    
Vendredi 18 Juillet 2003 à 00:00
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/1276/39/
 
Les dirigeants du BDP décident de réintégrer la République 
Source: L’Union    
Vendredi 18 Juillet 2003 à 00:00 
Reçus hier par le président Omar Bongo ils ont décidé de reconnaître la légalité constitutionnelle, de regagner le pays, et se joindre à l’effort de développement national.  M. Ekogha a, au sortir de cette audience, indiqué par la suite qu’ils ont été frappés par la grande sagesse et la compréhension dont a fait montre le président Bongo. ” Il nous a prodigué beaucoup de conseils, des conseils d’un père”.
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/2699/39/
 
Interview du Dr. Daniel Mengara sur la Voix de l’Amérique, Emission “Aujourd’hui l’Afrique centrale” 
Version audio de l’interview 
Source: Voix de l’Amérique / BDP   
Jeudi 17 Juillet 2003 à 00:00 
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/1592/39/
 
Interview du Dr. Daniel Mengara sur la Voix de l’Amérique, Emission “Aujourd’hui l’Afrique centrale”  
Texte de l’interview 
Source: Voix de l’Amérique / BDP
Jeudi 17 Juillet 2003 à 00:00 
Au cours de la prochaine demi heure, « aujourd’hui l’Afrique centrale », arrestation à Libreville de militants du parti d’opposition en exil, BDP-Gabon Nouveau, qui avaient affiché des posters hostiles au président Bongo.
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/2698/39/

Distribution de tracts: cinq Gabonais déférés au Parquet et incarcéré 
Source: AFP    
Mercredi 16 Juillet 2003 à 00:00 
Cinq Gabonais ont été déférés au Parquet à Libreville et incarcérés pour avoir distribué des tracts critiquant le président Omar Bongo, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/2697/39/

Le BDP décapité à Libreville 
Source: Le Peuple n° 27    
Jeudi 10 Juillet 2003 à 00:00 
Trois membres du mouvement d’opposition radicale en exil « Bongo Doit Partir » (BDP) ont été arrêtés le week-end écoulé à Libreville, alors que se tenait le meeting de clôture de la tournée républicaine.
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/1274/39/

Interpellation de deux militants de l’opposition selon leur parti 
Source: AFP    
Lundi 07 Juillet 2003 à 00:00 
Le responsable d’un jeune parti de l’opposition gabonaise, Gérard Ella Nguema, et un autre militant ont été interpellés lundi à l’aube, a annoncé leur formation politique, le Rassemblement national des républicains (RNR).
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/2694/39/
 
Journal Afrique RFI: La tournée d’Omar Bongo et le BDP-Gabon Nouveau 
Source: RFI    
Vendredi 04 Juillet 2003
 « Il faut éviter les divisions, » a d’abord déclaré le chef de l’état en évoquant les slogans apparus récemment sur les murs de Libreville et qui affirment que « Bongo Doit Partir ».
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/429/39/
 
BDP-Gabon Nouveau: Okili-Boyer se fait Hara-Kiri 
Source: Le Peuple    
Mercredi 02 Juillet 2003
C’est le classique du retournement de veste version tropicale. Un opposant classé « pur et dur » du mouvement Bongo Doit Partir (BDP) joue honteusement la partition de Bongo Doit absolument Rester (BDR).
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/2693/39/
 
Communiqué: Exclusion de messieurs Ekoga et Okili-Boyer 
Source: BDP-Gabon Nouveau    
Lundi 30 Juin 2003 
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/1269/39/

Mise au point et clarifications officielles du BDP-Gabon Nouveau dans le cadre de la crise interne que traverse le mouvement 
Source: BDP-Gabon Nouveau    
Samedi 21 Juin 2003 à 00:00
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/1265/39/
 
Exclusion de Monsieur Siméon Ekoga du BDP-Gabon Nouveau 
Source: BDP. Tous droits réservés.    
Vendredi 20 Juin 2003 à 03:00 
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/1264/39/
 
Lettre d’exclusion de Monsieur Siméon Ekoga du BDP-Gabon Nouveau 
Source: BDP. Tous droits réservés.    
Vendredi 20 Juin 2003 à 00:00 
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/1263/39/
 
Opposition/BDP-Gabon Nouveau: Paul Okili Boyer se retire du combat politique 
Source: L’Union    
Vendredi 13 Juin 2003 à 00:00 
NOUS avons reçu hier un communiqué de presse émanant de Paul Okili Boyer, un opposant de 30 ans, vivant en exil depuis 20 ans sur le territoire français et plus précisément à Avignon.
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/2692/39/

Exclusion de Monsieur Okili-Boyer du BDP-Gabon Nouveau 
Le Comité Directeur du BDP-Gabon Nouveau, en vertu des droits et prérogatives qui sont les siennes et conformément au texte de la Charte constitutionnelle provisoire du BDP-Gabon Nouveau, constatant l’acte de haute trahison…
Source: BDP Presse. Tous droits réservés.    
Mardi 10 Juin 2003
Lien: http://www.bdpgabon.org/archives/content/view/1261/39/

B.D.P et le départ de Bongo: un amour cruel
Source: Misamu
Mardi 06 Mai 2003
Il est un parti gabonais, légalisé sur le net, qui vit de manière virtuelle. Son nom, connu des milieux subversifs internautes, circule partout, car il est emblématique et injonctif: “BDP” (Bongo Doit Partir!). Parti réactionnaire , le BDP appelle au départ inconditionnel du président Bongo de la tête du Gabon.
http://www.bdpgabon.org/articles/2003/05/06/bdp-et-le-depart-de-bongo-un-amour-cruel/

Un gouvernement en exil
Source: Le Peuple
Jeudi 24 Avril 2003
Le Gabon, cette maison de verre qui voit tout de l’intérieur et dont on ne voit rien de l’extérieur, a maille à partir avec sa diaspora disséminé à travers l’occident de Georges Bush. Cette diaspora constituée pour la plupart d’universitaires de haut rang officiant dans les plus grandes universités européennes et américaines vient de signifier à l’homme d’Etat Bongo qu’elle ne le porte plus dans son coeur.
Lien: http://www.bdpgabon.org/articles/2003/04/24/un-gouvernement-en-exil/

Question à 10.000 ifouras “en grand caractère”, description oblige
Libreville (Le Scribouillard, n° 41, 30 avril 2001) – Qui de Bon Dieu, de Paul Toungui ou de Jean Ping, aurait empochée la coquette somme de 250.000.000 d’ifouras destinée à acheter la conscience des animateurs du “groupe terroriste ” (sic) ” Bongo doit partir” (BDP) basé, dit-on, aux States;
Lien: http://www.bdpgabon.org/articles/2001/04/30/gabon-question-a-10000-ifouras-en-grand-caractere-description-oblige/


SUR LE MÊME SUJET
Gabon : nombreuses réactions après la disparition de l’opposant historique Pierre Mamboundou
Par RFI Au Gabon, les réactions sont nombreuses après le décès de l'opposant historique Pierre Mamboundou, leader de l'Union du peuple gabonais (UPG), trois fois candidat à la présidentielle, sans jamais être élu à la tête de l'Etat. Il est mort dans la nuit de samedi à dimanche à l'âge de 65 ans des suites d'une crise cardiaque selon sa famille. La disparition de l'opposant historique gabonais Pierre Mamboundou, leader de l'Union du peuple gabonais (UPG), décédé à l’âge de 65 ans dans la nuit du 15 au 16 octobre, suscite des réactions à la fois dans son camp et dans celui ...
Lire l'article
Gabon: Mamboundou, l’opposant historique des Bongo, père et fils
De Patrick FORT (AFP) Charismatique et parfois imprévisible, Pierre Mamboundou, figure politique gabonaise, était l'adversaire historique de l'ancien chef d'Etat Omar Bongo et incarnait encore aujourd'hui une opposition pure et dure même s'il s'était rapproché du président gabonais Ali Bongo. Dans un pays où de nombreux opposants ont, à un moment ou un autre, rallié le pouvoir pour accéder à des postes ministériels ou honorifiques, Pierre Mamboundou, décédé samedi à 65 ans et trois fois arrivé deuxième de la présidentielle, laissera derrière lui une image d'opposant n'ayant jamais succombé à la tentation. De haute taille, il portait toujours au moins un élément rouge ...
Lire l'article
Décès de l’opposant historique Pierre Mamboundou
Le leader de l’Union du peuple gabonais (UPG) l’opposant historique, Pierre Mamboundou Mamboundou est décédé dans la nuit du samedi à dimanche à 23 h à l’âge de 64 ans, a apprit l’AGP d’un communiqué officiel. Selon la famille, Pierre Mamboundou est décédé de suite d’une crise cardiaque après avoir travaillé toute la journée de samedi sans montrer un signe de fatigue. Le décès du député de la commune Ndende (Sud) intervient après avoir passé près de six mois en France en 2010 pour des raisons de santé. Le 1er octobre dernier le leader de l’UPG avait participé avec ses confrères de ...
Lire l'article
Gabon : décès de l’opposant historique Pierre Mamboundou
Par RFI La télévision gabonaise a interrompu ses programmes pour annoncer la nouvelle : Pierre Mamboundou est mort samedi soir 15 octobre. Le leader de l'Union du peuple gabonais (UPG) avait 65 ans. Il avait fondé le principal parti d'opposition au Gabon. L'opposant historique s'était présenté à deux reprises à la présidentielle face à Omar Bongo. En 2009, après la mort du président gabonais, il s'était présenté contre son fils, Ali Bongo. Avec notre correspondant à Libreville, On le savait malade et il a perdu sa verve oratoire lors de l’élection présidentielle anticipée de 2009. A la mort d’Omar Bongo, Pierre Mamboundou, l’éternel ...
Lire l'article
Gabon : Lancement de la construction d’un nouveau barrage hydro électrique pour 81 milliards de francs CFA
Le gouvernement gabonais a annoncé récemment le lancement de la construction d’un nouveau barrage hydroélectrique dans le sud du pays pour un montant de 81 milliards de francs CFA et entièrement financé par la Banque africaine de développement (BAD) et par la société Coder à qui l’Etat a cédé la production et l’exploitation de l’ouvrage. Le barrage situé à Mouila, 350 km de Libreville, servira principalement à alimenter les compagnies minières qui exploiteront le Niobium, le manganèse de cette région, rapporte-t-on de source autorisée. C’est l’Etat qui construira les lignes de transport de l’électricité produite par ce barrage dont la construction mobiliserait ...
Lire l'article
Manifestation du 17 août 2010 à Washington: Françafrique enterrée (Partie 1)
C'est à 10h20 du matin que les manifestants ont commencé à positionner leurs banderoles devant l'ambassade de France à Washington dans le cadre d'une manifestation organisée le 17 août 2010 par des Gabonais et Africains en vue de marquer à leur manière le 50e anniversaire des indépendances africaines et, donc, protester contre les indépendances françafricanisées dont ont semblé souffrir les Africains au cours des 50 dernières années. Vers 10h45, des policiers des services secrets américains, comme le commande la loi américaine, sont venus se positionner en vue de prendre des renseignements sur les manifestants et les encadrer. Quelques minutes plus tard, ...
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
Sur cette page, vous trouverez des liens vers les divers meetings de la Coalition. Meeting de Bruxelles des 30 et 31 mai 2009, "Etats-Généraux de la Réforme au Gabon" portant Modification et révision de la Constitution Gabonaise Meeting de Paris des 20, 21 et 22 février 2009 portant naissance de la Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National Vous pouvez aussi suivre les activités et news de la Coalition.
Lire l'article
Devenir membre signataire
A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition PRINCIPES D'ADHESION A LA CHARTE DU REFUS DE LA COALITION Peuvent adhérer comme signataires à la Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National: - A titre individuel : Les citoyens gabonais qui partagent l'idéologie de la Coalition telle que formulée dans cette Charte ; - A titre associatif : les organisations politiques, ...
Lire l'article
Communiqués de Presse
A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition Ci-dessous, lisez le Communiqué de presse ayant marqué le lancement de la Coalition du Refus le 18 janvier 2009 Communiqué de Presse COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Suite aux arrestations arbitraires dont de dignes membres de la société civile gabonaise ont fait ...
Lire l'article
Gabon : nombreuses réactions après la disparition de l’opposant historique Pierre Mamboundou
Gabon: Mamboundou, l’opposant historique des Bongo, père et fils
Décès de l’opposant historique Pierre Mamboundou
Gabon : décès de l’opposant historique Pierre Mamboundou
Gabon : Lancement de la construction d’un nouveau barrage hydro électrique pour 81 milliards de francs CFA
Manifestation du 17 août 2010 à Washington: Françafrique enterrée (Partie 1)
Plan de Paix
Meetings de la Coalition
Devenir membre signataire
Communiqués de Presse

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (19 votes, moyenne 3,21 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Août 2008
Catégorie(s): Activités,BDP@Médias,Traîtres
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

6 Réponses à Rétrospective historique du BDP-Gabon Nouveau – Partie 1: ère des Trahisons

  1. Yemba Pauline (Etats-Unis)

    1 Août 2009 a 21:15

    1.
    Yemba Pauline (Etats-Unis)
    1 août 2009 at 21:08 |
    Cet homme Maganga Moussavou avait tout pour réussir, tout pour devenir président de la république.Aujourd’hui il est au service de BONGO ALi. En 1990 il crée le CRP qui deviendra ensuite PSD. Il y a un problème Maganga Moussavou est un homme qui aime l’argent et les honneurs et tout le « bling bling « » qui va avec. Hautin et imbu de sa personne, il a un égo démesuré. Le PSD est un parti qui a été crée pour servir les seuls intérêts de la famille Maganga Moussavou . Sa femme Albertine Maganga Moussavou est vice présidente du parti, sa fille Inès Maganga Moussavou est trésorière, son fils Biendi Maganga Moussavou est avec ses oncles Ibrahim Bignoumba moussavou et Georges Moussavou un des six vices présidents.
    Au milieu des années 90 il goûte à son premier gouvernement comme ministre d’Etat chargé de la planification et de l’aménagement du territoire. Evincé du gouvernement, il se présente aux élections présidentielles de 1998 avec comme slogan « Tournons la page ». Battu, il se rapproche peu à peu de la majorité présidentielle avec l’aide et l’encouragement du Général Idriss Ngari neveu d’Omar Bongo dont il est devenu depuis le valet. Redevenu ministre depuis, il a été ces dernières un des plus grands défenseurs du dictateur Omar Bongo allant jusqu’à défier sur un plateaux télé l’indéboulonable Zacharie Myboto.
    Aujourd’hui cet homme est avec Ali Bongo un des seuls à être rester au gouvernement alors qu’il est candidat à l’élection présidentielle du 30 août prochain. En fait Maganga a enterré ses ambitions présidentielles depuis bien longtemps. Sa candidature aujourd’hui est une candidature d’imposture, en fait Maganga Moussavou est en mission pour Ali Bongo et Idriss Ngari afin de divisé les voix dans le sud du Gabon ou du moins à Mouila le seul endroit du pays ou il lui reste un peu de popularité. Dire du mal de Pierre Mamboundou et le diaboliser est sa mission.
    Bref Maganga Moussavou est un Rénovateur du PDG qui ne dit pas son nom. C’est triste pour ce Monsieur qui avait tout pour devenir président, il a choisi la « POLITIQUE DU VENTRE » expression qu’il avait lui-même forgé pour qualifier la politique des opposants qui s’étaient ralliés à Omar Bongo dans les années 90. Maganga Moussavou est un candidat radioactif.
    VOTEZ ALI BONGO C’EST COMME REPEINDRE UN MUR POURRI, LA PEINTURE NE TIENDRA JAMAIS.

  2. Lettre ouverte à Monsieur Jean Boniface ASSELE

    7 Sep 2008 a 09:24

    Monsieur,

    Notre sympathie envers vous a été attirée par la bonté, la magnanimité que vous n’avez de cesse d’essaimer autour de vous. Lesquelles ont forcé parmi les gabonais et gabonaises resoect et admiration. Aujourd’hui vous êtes l’un des rares gaboanis réputé pour l’attachement affirmé aux valeurs de défense de la fibre patriotique; ce qui en clair, fait de vous un modèle de vertu en terme d’amour à partager aux autres. Il va sans dire que les dividendes des actes inaltérables que vous posez au plan humanitaire et affectif seront touchés par votre progéniture et vos proches immédiats qui doivent être fiers et heureux de vous avoir comme poutre centrale. Pour ceux qui ont le grâce de vous cotyer, ils doivent pour leur part inscrire votre nom au panthéon de l’histoire de ceux là même qui ont marqué la vie des hommes positivement sur terre.
    MAIS, lorsqu’un apostat à l’image nébuleuse et au comportemeny peu ditirambique comme ZOFF BLANCHARD MINANG devoile à qui veut les découvrir les secrets de votre intimité pour la mise en oeuvre d’obscurs et macabres desseins pour noircir et trainer votre respectueux nom (ASSESLE) dans la boue nous nous insurgeons et levons un coin de voile sur ses pratiques.
    Tels: s’offrir le gîte et le couvert gratuit à l’hôtel MVETT PALACE, dans les restaurants “dos tournés”;les frais de loyer non échus au quartier Nzeng Ayong de Libreville selon les dernières réclamations par les créanciers, le tout s”élevant à une coquette ardoise 3.000.000 CFA.
    Depuis quelques temps, il squate à l’hôtel New Pam-Pam d’Oyem, son nouveau terrain de prédilection au terme du mandat de la délégation spéciale. Et lorsque le tenant des lieux lui mande ses arhes, il argue qu’un hypothétique chèque venant de vous tarde à venir, d’autant plus qu’il est en mission de prospection de nomination de postes à Oyem, dépéché par vous.
    Dans les chaumières et les cabarets, monsieur ZOFF MINANG n’hésite pas à bomber le torse et se montrer menaçant avec son bras armé TIMPLAR EBANE ABESSOLO. A gorge déployée, il clame qu’il a toujours été soutenu par vous, même dans l’exercice de ses pires frasques avec son ex mentor le Général Ngari et le Chef du Gouvernement se targuant de son immunité, de manière hyperbolique,grâce aux liens qui vous unissent.
    Monsieur ASSELE, le description de ses miasmesne saurait être exhaustive ici car les faits sus énoncés ne sont qu’une pâle copie de la triste et regrettable réalité.
    Voilà pourquoi,en nous insurgeant contre ces pratiques qui ne sont certainement pas de votre goût,nous, sympathisants fidèles, attirons votre attention sur les éventuelles conséquences qui peuvent en découler et entamer la confiance et l’estime que nous vous devons.
    En outre, au nom de notre honneur, nous vous présentons nos plates et sincères excuses pour le caractère anonyme de la présente.

    Très respectueusement
    Vos sympathisants.

  3. BEMBA

    23 Août 2008 a 18:59

    Moi aussi, et comme Jean de Dieu, je partage l’opinion de Savimbi. Bongo achète les opposants comme il achète les biens en France, par lot.

  4. Jean de Dieu

    23 Août 2008 a 00:02

    Je partage l’opinion de savimbi. Y a trop de faux en politique gabonaise actuellement.

  5. Relouka

    22 Août 2008 a 09:35

    monsieur Savimbi ,
    avant de traiter certains gabonais de salauds , il faudrait d’abord que vous exprimiez votre sentiment.

    Vous insultez des gabonais hautement identifiables car il ont leurs noms en grosses lettres sur le net, et vous Monsieur Savimbi
    pêut être êtes vous le Leader de Windoeck au sud Ouest Africain
    sinon taisez vous ou alors dites des choses sensées.

    Le Gabon est mal parti avec Monsieur Jonas Savimbi, question ??? portez vous toujours la barbe ?, car chez nous l’expression “Mouiller la barbe” veut dire beaucoup !!!

    A la cour de récré on jouait beaucoup aux billes a l’école de lalala , peut être devriez vous y retourner.

  6. Jonas Savimbi

    21 Août 2008 a 18:04

    Les Simeon Ekoga sont des magouillards. Ils sont tous payés par le régime Bongo. On les connaît Ce sont de salauds.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*